- Bongo Doit Partir - https://www.bdpgabon.org -

Gabon: 1er mai :Les centrales syndicales invitent le gouvernement à mettre sur pied les instruments de justice sociale

Les organisations syndicales gabonaises ont invité ce vendredi à Libreville le gouvernement à mettre sur pied les instruments appropriés pour promouvoir la justice sociale, s’exprimant à l’occasion de la célébration de la fête du travail, le 1er mai.
”Nous invitons le gouvernement à mettre en place sans délai le conseil national du dialogue social, à réactualiser les conventions collectives sectorielles, à ratifier les conventions internationales de l’OIT (…) et à améliorer les conditions de travail dans la fonction publique”, a déclaré le secrétaire général de la confédération gabonaise du travail (CGT), Etienne Moussavou, lisant le manifeste de circonstance.
”Monsieur le Premier ministre, de plus en plus, le besoin de justice et d’égalité se fait sentir dans notre pays”, a ajouté M. Moussavou, avant de poursuivre : ” l’angoisse succède désormais à l’espoir et précède l’expression du mécontentement”.
Pour le secrétaire général de la CGT, les profits générés par l’exploitation des matières premières devraient être utilisés au mieux-être du peuple gabonais, notamment en finançant le développement économique et social, en apportant des solutions aux problèmes de chômage, de la famine et de l’insuffisance des médicaments dans les hôpitaux au pays.
Il a également dénoncé pêle-mêle la généralisation de l’emploi à temps partiel et le travail à la tâche avec des salaires partiels, l’aggravation des mauvaises conditions de travail, l’abus des heures supplémentaires sans dérogation du ministère du travail, les licenciements massifs des délégués du personnel et des leaders syndicaux,le harcèlement sexuel accentué sur les femmes, les atteintes aux droits et libertés syndicales (…).
 


SUR LE MÊME SUJET
Treize centrales syndicales ont levé leur préavis de grève générale illimitée, déposé le 14 avril dernier, au terme des négociations menées avec le ministère du Travail, indique le procès-verbal ayant sanctionné les discussions parvenu à l’AGP vendredi. ‘’Dans un souci d’apaisement, les centrales syndicales décident de la levée du préavis de grève générale illimitée’’, indique le procès-verbal signé du ministre du Travail, Angélique Ngoma et des représentants des treize centrales syndicales, sous l’arbitrage du Premier ministre, Paul Biyoghé Mba. Au terme de trois jours (27, 28 et 29 avril) d’intenses négociations menées au cabinet du Premier ministre, les ...
Lire l'article [1]
En procédant à la clôture de leur deuxième session ordinaire de l’année ouverte le 7 septembre dernier, annoncent une source gouvernementale, les conseillers membres du Conseil Economique et Social (CES) ont interpellé le Gouvernement sur la nécessité de mettre en place une véritable politique de transport en République gabonaise. Antoine De Padoue Mboumbou Miyakou, président du CES a présenté le contenu de la réflexion des conseillers deux semaines durant sur la problématique du transport au Gabon. Il s’agissait pour le premier responsable de cette institution de la République gabonaise, de mettre à la disposition de l’exécutif, le résultat d’un diagnostic effectué ...
Lire l'article [2]
Le premier ministre, chef du gouvernement, Paul Biyoghé Mba, rencontrera les centrales syndicales, le 4 août prochain, à Libreville, pour des discussions autour notamment de l’« examen des observations formulées par les organisations des travailleurs (…) sur la réduction du prix du gaz, de l’électricité et de l’eau », selon une communication gouvernementale intervenue, mercredi. La convocation de ce tour de table fait suite aux menaces de grève générale illimitée venues d’une douzaine de centrales syndicales dans des secteurs tant public que parapublic et privé. Ces dernières ont choisi de déclencher leur mouvement « avant le début de la célébration des ...
Lire l'article [3]
Elles ont donné jusqu’au 17 mai au gouvernement pour réagir Douze organisations syndicales du pays ont profité de la commémoration, samedi dernier, de la 120e fête du travail pour dénoncer les mauvaises conditions de vie et de travail des Gabonais. Elles ont annoncé l’observation d’une grève générale illimitée à partir du 17 mai prochain. La grève du 17 mai devrait toucher plusieurs secteurs sensibles du pays, notamment ceux de l’éducation et de la santé. Le premier ministre, Paul Biyoghé Mba, a promis d’ouvrir les négociations dans les tout prochains jours avec les partenaires sociaux, afin d’éviter le pourrissement du climat social. Les syndicalistes réclament ...
Lire l'article [4]
Le manifeste qui a sanctionné le défilé officiel commémorant la fête du travail, présidée ce samedi, par le Premier ministre, chef du gouvernement, Paul Biyoghé Mba, à la Cité de la Démocratie de Libreville, a été marqué par le dépôt d’une menace de grève générale de douze centrales syndicales d’ici au 17 mai prochain. Pour respecter la démarche syndicale, les 12 centrales concernées sur les 14 reconnues au Gabon, ont remis un cahier de charges au ministre du Travail, de l’Emploi et de la Prévoyance Sociale, Maxime Ngozo Issondou, synonyme d’un préavis de grève de deux semaines à compter de lundi. Cette ...
Lire l'article [5]
Le manifeste qui a sanctionné le défilé officiel commémorant la fête du travail, présidée ce samedi, par le Premier ministre, chef du gouvernement, Paul Biyoghé Mba, à la Cité de la Démocratie de Libreville, a été marqué par le dépôt d’une menace de grève générale de douze centrales syndicales d’ici au 17 mai prochain. Pour respecter la démarche syndicale, les 12 centrales concernées sur les 14 reconnues au Gabon, ont remis un cahier de charges au ministre du Travail, de l’Emploi et de la Prévoyance Sociale, Maxime Ngozo Issondou, synonyme d’un préavis de grève de deux semaines à compter de lundi. Cette ...
Lire l'article [6]
Les centrales syndicales des travailleurs ont interpellées vendredi à Libreville le gouvernement afin qu’il donne une riposte coordonnée aux attaques du capital afin de défendre les droits et acquis des travailleurs menacés par la crise financière. Cette déclaration a été faite au cours des festivités marquant la célébration de la fête du travail. Pour les syndicalistes, « la Mondialisation a montré son vrai visage. Nous le voyons à travers l’injustice existant dans le monde; et dans notre pays, la concentration sans précédent de la richesse dans les mains de quelques 2% de gabonais qui possèdent 98% des richesses du pays tandis que ...
Lire l'article [7]
Lors de l’allocution d’ouverture d’un atelier qu’abritait, les 27 et 28 avril derniers l’immeuble Arambo, sur le thème « dialogue social et travail décent pour une mondialisation plus juste », à l’occasion du 90ème anniversaire de l’OIT (l’Organisation Internationale du Travail), le premier Ministre Jean Eyeghé Ndong a souligné la prochaine ratification de la Convention 138 de l’organisation portant sur l’âge minimum d’admission à l’emploi au Gabon. Ce texte vient renforcer un arsenal de 35 conventions déjà ratifiées par l’Etat gabonais, parmi lesquels 7 à 8 conventions dites fondamentales. Pour Jean Eyeghé Ndong, le gouvernement qu’il dirige « reste cependant attentif aux ...
Lire l'article [8]
Près d’une quinzaine de Gabonais à faibles revenus ont saisi GABONEWS ce mercredi en vue d’interpeller le gouvernement sur le laissé aller qui prévaut dans le pays en matière de la fixation du coût des maisons à louer. A cela, Jacques Pigna, ex footballeur employé dans une entreprise et rémunéré à moins de 200.000 francs CFA explique que la moitié de son salaire va dans le paiement du louer. « Je loue un studio (un petit salon et une chambre), à 75.000 francs CFA sans charge », dit-t-il ajoutant qu’« avec les charges d’eau et d’électricité, c’est 90.000 francs CFA que je ...
Lire l'article [9]
La Coalition des syndicats du secteur de l'Education, appelée Convention nationale des syndicats du secteur éducation (CONASYSED), par la voix de son porte-parole, Simon Ndong Edzo, a invité mardi à Libreville, lors d’un point de presse, le gouvernement à des négociations avant le 6 octobre prochain, date de la rentrée des classes au Gabon. La Coalition invite le gouvernement à ouvrir des négociations, faute de quoi, elle se réserve le droit d'entreprendre des actions d'envergures nationales afin de faire aboutir ses revendications. Elle précise cependant que ces négociations doivent se passer sous l’égide du Chef du gouvernement, Jean Eyeghé Ndong. Les syndicats affirment ...
Lire l'article [10]
Treize centrales syndicales lèvent leur préavis de grève au terme d’une concertation avec le gouvernement
Gabon : Le Gouvernement interpellé sur la nécessité de mettre en place une véritable politique de transport
Le premier ministre et les centrales syndicales autour d’une même table, le 4 août prochain, à Libreville
Douze organisations syndicales menacent de paralyser le Gabon
Fête du Travail: Douze centrales syndicales brandissent une menace de grève générale
Fête du Travail: Douze centrales syndicales brandissent une menace de grève générale
Gabon: Fête du travail 2009: les centrales syndicales appellent le gouvernement à riposter aux attaques du capital
Gabon: La Convention sur l’âge minimum d’admission à l’emploi bientôt ratifiée par le gouvernement
Gabon: Les Gabonais économiquement faibles invitent le gouvernement à plancher sur la réglementation des loyers
Gabon: Les syndicats invitent le gouvernement à des négociations avant le 6 octobre