- Bongo Doit Partir - https://www.bdpgabon.org -

Gabon: 24 médailles du travail décernées à Makokou à l’occasion de la fête du travail

Vingt quatre médailles du travail ont été décernés vendredi à Makokou, chef-lieu de la province de l’Ogooué-Ivindo (Nord-est), à l’occasion de la célébration de la fête du travail, rapporte samedi le correspondant de l’AGP.

Une seule employés a reçu la médaille d’or, illustrant au moins trente ans de travail, 9 la médaille d’argent (au moins 20 ans de travail) et les autres se sont vue honorés de la médaille de bronze totalisant au moins 10 ans de travail.

Ce sont les agents de la mairie qui ont été les plus nombreux parmi les récipiendaires, suivi de deux agents du service agricole et une agents de la sous-préfecture de Batouala (100 km à l’est de Makokou).
Des agents de la mairie ont raflé la grande quantité des médailles, contre deux de la province agricole et une travailleuse de la sous-préfecture de Batouala (100 km à l’est).
‘’La doyenne’’, Rose Alphonsine Epemeya (unique médaille d’or), a déploré le peu de ferveur observée pour cette édition 2009 de la fête du travail, tout en reconnaissant que les préoccupations exprimées par les travailleurs lors des dernières manifestations ont reçu de la part des pouvoirs publics, ‘’des avancées significatives’’, citant notamment le relèvement su SMIG. Toutefois.

Mme Epemeya a toutefois souligné que les attentes demeurent toujours à l’ordre du jour, notamment la création d’emplois dans la province et l’amélioration de la couverture sociale.

Pour sa part, le Directeur du travail, Franck Albert Molango a indiqué que la célébration de la fête du travail prouve l’importance que la Gabon accorde aux questions du travail, avant de rappeler que le non défilé cette année, obéit aux instructions du ministre d’Etat en charge du travail(…), Francois Enghonga Owono, selon lesquelles la fête du 1er Mai 2009 se déroulera sur l’ensemble du territoire national sans défilé des travailleurs et dans un esprit de recueillement.

Exceptionnellement cette année la fête du travail n’a pas enregistré le traditionnel défilé des travailleurs, en solidarité au deuil qui a frappé la nation le 14 mars dernier suite au décès à Rabat au Maroc de la Première dame du Gabon, Edith Lucie Bongo Ondimba.

Il a saisit cette occasion pou adresser ses ‘’chaleureuses félicitations, associé à toutes les autorités présentes’’ aux heureux récipiendaires.

‘’Qu’ils sachent que cette médaille est vraiment méritée au regard de leur fidélité, leur abnégation et leur persévérance au travail, qualités qui, j’en suis sûr, inspireront leurs collègues’’, a-t-il lancé à l’endroit des médaillés.

Cette cérémonie a eu lieu dans la salle de réunion du gouvernorat. Par la suite, les travailleurs se sont retrouvés en de divers lieux avec leurs patrons pour fêter ‘’en famille’’ l’événement.  


SUR LE MÊME SUJET
Six cents(600) agents municipaux ont été récompensés ce vendredi de la médaille du travail à la faveur d’une cérémonie solennelle organisée à leur intention par le premier magistrat de la commune de Libreville, le maire Jean François Ntoutoume Emane. Les récipiendaires ont respectivement été décorés par le Ministre du Travail, Angélique Ngoma, le Maire de la commune de Libreville, Jean François Ntoutoume Emane, ainsi que par les maires adjoints et les responsables du ministère du Travail. Sur les 600 agents, 106 ont été décorés de la médaille d’or pour avoir totalisé plus de 30 ans de carrières contre 254 pour la médaille ...
Lire l'article [1]
La journée du 1er mai, marquant la commémoration, dans le monde entier, de la « fête du travail », sera célébrée, à Libreville, à deux vitesses, à en croire les appels lancés par deux confédérations syndicales qui entendent organiser leurs manifestations en dehors du programme officiel retenu par le gouvernement, ce samedi, à la cité de la Démocratie de Libreville. La Confédération Syndicats Gabonais (COSYGA) et la Confédération Gabonaise des Syndicats Libres (CGSL), ont invité vendredi, leurs syndiqués à les rejoindre samedi, tôt le matin, à la tribune officielle située sur le front de mer, lieu choisi pour célébrer la ...
Lire l'article [2]
Le 1er mai marquant la célébration de la fête du travail, commémorée dans tous les pays du monde, s’est déroulée ce vendredi au Gabon, notamment à Libreville sans le traditionnel défilé des travailleurs suite au deuil national qui a frappé le pays depuis le 14 mars dernier avec le décès de la Première Dame, Edith Lucie Bongo Ondimba, a constaté les reporters de GABONEWS. Le 1er mai est passé presque inaperçue cette année dans la capitale gabonaise où l’on a noté des manifestations restreintes dans l’enceinte de certaines entreprises, dans les bars et surtout avec la grande cérémonie qui a été ...
Lire l'article [3]
Les centrales syndicales des travailleurs ont interpellées vendredi à Libreville le gouvernement afin qu’il donne une riposte coordonnée aux attaques du capital afin de défendre les droits et acquis des travailleurs menacés par la crise financière. Cette déclaration a été faite au cours des festivités marquant la célébration de la fête du travail. Pour les syndicalistes, « la Mondialisation a montré son vrai visage. Nous le voyons à travers l’injustice existant dans le monde; et dans notre pays, la concentration sans précédent de la richesse dans les mains de quelques 2% de gabonais qui possèdent 98% des richesses du pays tandis que ...
Lire l'article [4]
Le premier ministre, Jean Eyeghé Ndong, a présidé vendredi à Libreville, la cérémonie de décoration des travailleurs gabonais au cours de la célébration de la fête du travail célébrée cette année sans défilé, a constaté un reporter de GABONEWS. S’adressant aux récipiendaires avant la remise des décorations proprement dite, le ministre d’Etat, ministre du travail, de l’Emploi, de la Prévoyance sociale et des Relations sociales, François Engongah Owono, a rappelé aux récipiendaires que cette médaille du travail est une marque de l’exaltation et de l’affirmation de soi. De même, qu’il interpelle les autres qui n’ont pas été décorés à un développement permanent ...
Lire l'article [5]
Le Ministre d'Etat en charge du Travail, de l'Emploi, de la Prévoyance Sociale et des Relations Sociales, François Engongah Owono, a annoncé jeudi à Libreville dans d'un communiqué dont l'AGP a reçu copie, que la fête du travail prévue le 1er Mai prochain se déroulera sans défilé dans la capitale gabonaise. Cette décision, précise le communiqué, fait suite au deuil national qui frappe la République gabonaise, en la perte de sa Première Dame, Edith-Lucie Bongo Ondimba, décédée le 14 mars dernier à Rabat, au Maroc. Aussi, seules les activités officielles retenues, notamment l'allocution circonstancielle du Ministre du Travail, la lecture du Manifeste ...
Lire l'article [6]
En présentant leurs revendications au ministre du Travail, Jean François Ndongou, le 1er mai à l’occasion de la fête du travail, les syndicalistes gabonais ont passé sous silence l’augmentation des prix des produits alimentaires, principal objet de contestation sociale depuis plusieurs semaines. Au nom des travailleurs gabonais, les syndicats gabonais ont saisi la journée du 1er mai pour remettre au ministre du Travail et de l'Emploi, Jean François Ndongou, un manifeste de dix sept points de revendications sur les conditions de travail dans les différents secteurs d’activités. Des observateurs et militants contre la cherté de la vie ont regretté que ...
Lire l'article [7]
Les administrations et les entreprises du pays, toutes catégories confondues, à l’instar de la Direction générale des impôts (DGI) ont célébré jeudi, avec faste la fête du travail qui donne l’opportunité au personnel de se décontracter autour des activités sportives ainsi que de grandes retrouvailles amicales et fraternelles, en vue du renforcement des liens d’amitié de solidarité et de partage. Pour certaines entreprises, après le grand défilé du Bord de mer, ce sont des activités telles que des rencontres sportives ont mis en exergues d’autres facettes de ce personnel constitué de cadres et des agents d'exécution et ont ainsi permis le ...
Lire l'article [8]
La fête du travail célébrée chaque 1er mai par tous les travailleurs du monde entier, a été rehaussée jeudi à Port – Gentil, dans la capitale économique gabonaise par la présence du Gouverneur de l’Ogooué – Maritime (ouest), Jean Mari Beka B’Obame qui, pour la circonstance a procédé à la décoration de plusieurs employés ayant enregistrés dix, vingt et trente ans de service. C’est après les discours du directeur provincial du Travail et de quelques représentants des syndicats des travailleurs notamment de l’Organisation nationale des employés du pétrole (ONEP) et de la COSYGA, le défilé qui a démarré vers les dix ...
Lire l'article [9]
Les travailleurs gabonais en général et ceux de Géant Ckdo comme de bon nombre d’entreprises et administrations, ont célébré la fête du travail dans la douleur et la peine en raison du phénomène de la hausse des prix des produits de première nécessité (vie chère), qui est au centre des débats dans les ménages gabonais où certaines familles mangent désormais du « riz à l’eau » boivent du « café misère (café sans sucre) ». « C’est un moment de joie tout de même car il nous permet de souffler un peu. Mais la vérité est que nous vivons cette fête ...
Lire l'article [10]
600 agents municipaux décorés de la médaille du travail
Une fête du travail à deux vitesses, ce 1er mai, à Libreville
Gabon: 1er mai 2009: une fête du travail sans défilé à Libreville
Gabon: Fête du travail 2009: les centrales syndicales appellent le gouvernement à riposter aux attaques du capital
Gabon: Fête du travail 2009: Jean Eyeghé Ndong décore les travailleurs à Libreville
Gabon: La fête du travail se déroulera sans défilé à Libreville (ministère du travail)
Gabon : Fête de travail, les syndicats taisent leur grogne sur la cherté de la vie
Gabon: Les administrations et les entreprises célèbrent avec faste la fête du travail
Gabon: Fête du travail : De centaines des travailleurs honorés le 1er mai à Port – Gentil
Gabon: Mouvements populaires autour de la fête du travail