Socialisez

FacebookTwitterRSS

Ogooué Ivindo : Les usagers de la route sommés de respecter le code de la route

Auteur/Source: · Date: 2 Juin 2009
Catégorie(s): Divers

L’inspecteur provincial des transports terrestres de l’Ogooué-Ivindo, Ange Gabriel Moubele Mouckala, a invité, dans un communiqué radio, les usagers de la route à respecter les dispositions du code de la route CEMAC du 21 avril 2001, stipulant que ‘’tout arrêt et stationnement’’ est interdit sur la chaussée.
M. Moubele Mouckala précise qu’ ‘’il est interdit de laisser abusivement un véhicule ou un animal stationner sur une route’’.
‘’Tout véhicule ou tout animal en stationnement ne doit pas gêner la circulation, ni entraver l’accès des immeubles riverains (…) , il ne doit pas être, si la visibilité est insuffisante, immobilisé à proximité d’une intersection de route, au sommet d’une cote ou dans un virage, par contre il doit être rangé sur l’accotement de manière à dégager le plus possible la chaussée, à moins que cet accotement ne soit affecté à une circulation spéciale ou que l’état du sol ne s’y prête pas’’ souligne le communiqué.
Le communiqué poursuit en indiquant qu’ ‘’en ville, le stationnement est interdit à moins de cinq mètres des carrefours, qu’ils soient ou non signalés par des feux tricolores’’. ‘’Le conducteur ne doit jamais s’éloigner du lieu de stationnement sans avoir pris les précautions utiles pour prévenir tout risque d’accident du fait de son absence tout comme il est interdit à tout occupant d’un véhicule d’en descendre ou d’ouvrir une portière sans s’être assuré, au préalable, qu’il peut le faire sans danger’’, conclu le communiqué.
De manière générale, les observateurs notent que toutes ces règles de sécurité sont très régulièrement foulées au pied.
Dans la commune de Makokou, par exemple, les moutons des haoussas, qui n’ont pas d’enclos précis, déambulent fréquemment sur la chaussée, provoquant quelquefois des accidents qui leurs sont fatals.


SUR LE MÊME SUJET
Les populations de la zone de ‘’Ndagui Orifère’’ dans le district de Ndagui sont depuis privées de route et autres infrastructures, a constaté mardi le correspondant de l’AGP. La route qui relie la zone Orifère au district de Ndagui longue de près de 150 kilomètres est désormais impraticable, ce qui poussent les populations de ce secteur d’activité intense, à interpeller les pouvoirs publics. ‘’Les sociétés forestières implantées dans le district ne daignent même pas à donner un petit coup de pelle, ce qui fait que nous sommes abandonnés à nous-mêmes malgré nos efforts’’, s’est exclamé un orpailleur qui a requis l’anonymat. Avec une ...
Lire l'article
Suite à la mesure gouvernementale d’interdire tout véhicule non assuré de circuler, les usagers de Mouila, chef-lieu de la province de la Ngounié (sud) n’en démordent pas et souhaitent une décentralisation des maisons d’assurance dans les provinces afin d’éviter les automobilistes de se déplacer pour assurer leurs véhicules. L’annonce de cette décision par le gouvernement a été aussitôt mise en pratique par les agents des Forces de sécurité, une mesure visant à limiter les dommages subis par les personnes et les biens. Or, nombreux sont ceux qui dérogent à la règle en circulant paisiblement sans assurance. Les usagers de Mouila trouvent ...
Lire l'article
Ogooué-Marime : La route reliant Gamba à Tchibanga, un parcours du combattant
Partir de Gamba dans l’Ogooué-Maritime (sud-ouest) pour Tchibanga ou Mayumba (Province de la Nyanga, sud), les deux villes les plus proches de cette localité, relève d'un vrai chemin de croix en toute saison. Cette route qui mène vers ces deux villes de la Nyanga, n'existe que de nom. C'est beaucoup plus une piste d'éléphant qu'une route carrossable. Pour se rendre y parvenir, les usagers créent leur propre chemin a travers la grande plaine de Wanga. On peut ainsi voir 4 à 5 voitures rouler en parallèle sur cette plaine qui est d’ailleurs une réserve. A ce jour, on constate qu'aucune pelle ...
Lire l'article
Une entreprise privée opérant dans le secteur bois, basée à Makokou, SUNRY-GABON, vole depuis quelques temps au secours des Travaux publics dans l'entretien routier, constate l'AGP. Après son passage dans l'Ogooué-Ivindo, le Général Flavien Nzengui Nzoundou avait constaté l’état de dégradation avancé du réseau routier, avait tendu la main aux opérateurs économiques du secteur bois qui, du reste, contribuent à cette détérioration des routes avec leurs grumiers, afin qu'ils viennent en appui à la subdivision des TP de Makokou. Ayant répondu favorablement à cette invitation, SUNRY-GABON est aujourd'hui la seule société visible sur le terrain. Après l'axe Makokou-Booué, elle s'attaque ...
Lire l'article
L’axe routier Franceville/Boumango est devenue depuis quelques mois la route de tous les dangers, en raison de sa profonde dégradation, a constaté un journaliste de l’AGP. Rongée par de nombreuses érosions, dépourvue de sa couche de roulage, cette route située au Sud de Franceville et longue de 120 Km environ présente aujourd’hui des risques incalculables d’accidents du fait de sa dégradation. Des bourbiers se sont formés le long de la route, empêchant une circulation fluide des rares véhicules de transport qui pratiquent encore cette zone. Pour parvenir à traverser ces différents tronçons à risques, les conducteurs de véhicules usent de beaucoup d'astuces. ‘’Quand ...
Lire l'article
Le Directeur Général de l'entretien routier et aérodromes au ministère gabonais des travaux publics, des équipements et de la construction, Edouard Owélé,entreprend actuellement une visite d'inspection en Ogooué-Ivindo. Il a indiqué à l'AGP que la mission qu'il conduit depuis le 27 avril dernier dans la province consiste à visiter les axes Koumameyong-Ovan et Ovan-Makokou et les tronçons du canton Mouniandji. Il doit également constater le travail des équipes sur le terrain, puis inspecter les installations de la subdivision des TP de Makokou et leur personnel, de même qu'il doit jeter un coup d'oil sur le budget alloué à la subdivision pour ...
Lire l'article
L'inspecteur provincial des transports terrestres de l'Ogooué-Ivindo, Ange Gabriel Moubele Mouckala, a rappelé à l'ordre les utilisateurs et propriétaires de véhicules sur les démarches à accomplir pour l'immatriculation des automobiles, dans un communiqué dont copie est parvenue mercredi au bureau local de l'AGP. ''Avant sa mise en circulation, tout véhicule à moteur, engin des travaux publics, de manutention, tracteur agricole, toute remorque, toute semi-remorque, doit faire l'objet d'une immatriculation par les services compétents de la Direction Générale des Transports terrestres'', mentionne le communiqué. Cette nécessité est conforme au décret n° 000564/PR/MTAC du 29 juin 2007 portant modification et abrogation de certaines dispositions ...
Lire l'article
Le leader du Rassemblement pour la démocratie et le progrès (RDP, majorité), crée par feu Alexandre Sambat, Pierre Emboni, sénateur sortant de la dernière législature, dit avoir entendu l'appel de Dieu, l'invitant à bâtir une église. Cette église, qui devra s'appeler ''Goshen'', est en train d'être construite près de sa résidence située en bordure de route au quartier Mbolo 2, un quartier populeux du 1er arrondissement de Makokou. Pendant que les travaux de la bâtisse avancent à grand pas, M. Emboni peaufine son travail spirituel sous la supervision assidu du ''prophète'' Zacharie Zondo, un homme malvoyant épris de spiritualité et ne jurant ...
Lire l'article
Le surcharge, les portières ouvertes, les vieux pneus, et même l’état calamiteux des routes de la capitales gabonaise et celles de ses environs, ainsi que les nombreux accidents de circulation qui ont eu lieu ces derniers temps, additionnés au non respect du code de la route et à la vétusté des véhicules servant de transport en commun, inquiètent désormais les usagers de ces transports urbains qui craignent pour leur vie, au regard du dangers constant qu’ils bravent à longueur de journée, a constaté GABONEWS. S’il y a des phénomènes qui sont à décrier, l’un d’eux est précisément celui ...
Lire l'article
Considéré comme une préoccupation majeure du gouvernement gabonais, l’aménagement du réseau routier, en piteux état, entamé depuis quelque temps se poursuit avec l’exécution de gros ouvrages sur la Nationale 1, plus précisément au kilomètre 85 et c’est à ce titre que les usagers satisfaits de ce démarrage « souhaitent une exécution continue des travaux d’aménagement et de réfection de la Nationale 1 » pour une meilleure fluidité du trafic. Faisant sienne l’assertion selon laquelle, la route passe et le développement suit; le gouvernement gabonais en a fait son leitmotiv au point d’ouvrir à la même période, de vastes chantiers d’entretien routier ...
Lire l'article
Ogooué-Lolo : Les populations de la zone ‘’Ndagui Orifère’’ privées de route
Les usagers de la route à Mouila souhaitent une implantation des maisons d’assurance dans les provinces
Ogooué-Marime : La route reliant Gamba à Tchibanga, un parcours du combattant
Ogooué-Ivindo : Une entreprise forestière vole au secours des Travaux publics
Gabon: Haut-Ogooué: L’axe routier Franceville/Boumango, la route de tous les dangers
Gabon: Ogooué-Ivindo :Le Directeur Général de l’entretien routier en visite
Gabon: Ogooué-Ivindo : L’inspecteur provincial des transports terrestres rappelle à l’ordre les utilisateurs et propriétaires des véhicules
Gabon: Ogooué-Ivindo/Religion :Le leader du RDP se met au service du Créateur
Gabon: Transport urbain: le non respect du code et les accidents graves de ces derniers temps inquiètent les usagers à Libreville
Gabon: Grands Travaux/ « Les usagers de la route souhaitent une exécution continue des travaux d’aménagement et de réfection de la Nationale 1 »

Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote pour le moment)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 2 Juin 2009
Catégorie(s): Divers
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*