Socialisez

FacebookTwitterRSS

Gabon: la dépouille mortelle d’Omar Bongo rapatriée de Barcelone

Auteur/Source: · Date: 11 Juin 2009
Catégorie(s): Société

La dépouille mortelle du président gabonais Omar Bongo Ondimba, a quitté Barcelone jeudi en fin de matinée après un bref hommage officiel, pour le Gabon qu’il a présidé 41 ans et où il sera inhumé le 18 juin après une semaine de funérailles nationales.

Après un sobre hommage militaire en présence d’autorités gabonaises et espagnoles sur la piste de l’aéroport El Prat de Barcelone, l’avion transportant le corps d’Omar Bongo et la délégation gabonaise a décollé peu après 11H20 (09H20 GMT). Il était attendu au Gabon vers 15H30.

Le cercueil du défunt, recouvert d’un tissu aux couleurs du Gabon, a été porté à l’épaule au pas lent par un détachement de l’armée de l’air espagnole, sur un tapis rouge, jusqu’à l’intérieur de la soute de l’appareil.

Une femme vêtue de noir, appartenant à la famille du défunt, qui était le doyen des chefs d’Etats africains en exercice, pleurait à chaude larmes, soutenue par Anicet Bongo, un des fils d’Omar Bongo.

Une grande couronne de lauriers ornée de rubans aux couleurs sang et or de l’Espagne et bleu roi de la famille royale espagnole était déposée au pied de l’appareil.

Les honneurs militaires ont été rendus par un peloton d’infanterie légère au garde-à-vous, arme à l’épaule, sous les regards graves de la délégation gabonaise. On distinguait le ministre des Affaires étrangères, Paul Toungui, celui des Mines et du Pétrole, Casimir Oye Mba, qui représentait le Premier ministre, et des représentants des institutions gabonaises, notamment du Sénat et de l’Assemblée nationale.

La fille et ancienne chef de cabinet du défunt, Pascaline Bongo, épouse de Paul Toungui, avait regagné Libreville la veille au soir, après être restée aux côtés de son père pendant son agonie dans une clinique privée de Barcelone.

Côté espagnol, le secrétaire d’Etat aux Affaires étrangères, Angel Lossada, a assisté à la cérémonie avant d’embarquer avec la délégation gabonaise pour Libreville où il représentera l’Espagne aux funérailles.

Les autorités espagnoles se sont montrées très discrètes après le décès de M. Bongo, ne publiant aucun communiqué officiel.

Le décès d’Omar Bongo Ondimba des suites d’un cancer, à l’âge de 73 ans, avait été annoncé officiellement lundi à Barcelone où il était hospitalisé depuis le 6 mai.

Selon le programme officiel des obsèques, sa dépouille recevra les honneurs militaires à son arrivée à Libreville, avant d’être transférée au Palais présidentiel où elle sera exposée pendant plusieurs jours.

Le public pourra rendre hommage à Omar Bongo de jeudi à samedi. Les délégations étrangères sont attendues mardi 16 juin pour un culte oecuménique et des oraisons funèbres, avant la levée du corps, auxquels devraient assister de nombreux chefs d’Etat et de gouvernement.

Le président congolais Denis Sassou Nguesso, par ailleurs beau-père de M. Bongo, dont l’épouse Edith était décédée le 14 mars au Maroc, est arrivé mercredi à Libreville.

Omar Bongo Ondimba sera ensuite inhumé “dans l’intimité” dans sa région natale, le Haut-Ogooué (sud-est), le jeudi 18 juin.

La capitale gabonaise ressemblait jeudi matin à une ville morte. De nombreux commerces et sociétés n’avaient pas ouvert, tandis que la circulation, habituellement dense, était très fluide.

Conformément à la constitution gabonaise, la présidente du Sénat, Rose Francine Rogombé, 66 ans, a été investie “provisoirement” mercredi présidente de la République.

Elle a pour tache d’organiser au plus tard 45 jours après sa prise de fonction une élection présidentielle, qui décidera de la délicate relève politique au Gabon après le long règne d’Omar Bongo.


SUR LE MÊME SUJET
Le ministre de la Jeunesse, des Sports, des Loisirs et de la Culture, René Ndemézo’o Obiang, a devisé mercredi avec quelques membres du Comité exécutif du FC Barcelone conduits par José Amat en vue d’une éventuelle aide par rapport à la Coupe d’Afrique des Nations (CAN) 2012 de football, co-organisée par le Gabon et la Guinée Equatoriale. « Nous travaillons actuellement avec le ministre et l’ensemble des autorités footballistiques du Gabon sur les projets de coopération qui peuvent se mettre en place. Dans la perspective de la CAN 2012, le FC Barcelone est intéressé, pour voir et étudier avec les autorités ...
Lire l'article
La dépouille de Samuel Nguema Mba, Président du MORENA-unioniste est arrivée hier à Libreville en provenance de Paris en France où l’homme est décédé le 22 janvier dernier à l’hôpital Saint André de Bordeaux, des suites d’une maladie. Après l’aéroport international Léon Mba où la dépouille est arrivée aux environs de 18 heures, le cortège funèbre s’est ensuite déporté vers une maison des pompes, avant d’être au temple protestant de la paroisse de 9 étages pour la veillée de prière, prévue jusqu’à l’aube. Ce matin, la dépouille quitte l’église à 7h30 pour le domicile familial du quartier Venez-voir où des ...
Lire l'article
Omar Bongo est décédé officiellement le 8 Juin a Barcelone. Sa dépouille a été transférée ce jeudi 11 Juin 2009 vers Libreville ou un deuil national de 30 jours a été décrété.
Lire l'article
Omar Bongo est décédé officiellement le 8 Juin a Barcelone. Sa dépouille a été transférée ce jeudi 11 Juin 2009 a vers Libreville ou un deuil national de 30 jours a été décrété.
Lire l'article
La cohorte d’accompagnateurs du président gabonais Omar Bongo, hospitalisé depuis le 6 mai à Barcelone, ne se prive d’aucune espèce de luxe, en consommant du caviar tout en occupant les plus belles chambres du prestigieux Hôtel Juan Carlos, selon le personnel de l’établissement. Dans une discrétion certaine, ce sont ainsi 40 à 50 personnes proches du président gabonais, qui nagent dans un luxe en parfait décalage avec la rigueur propre aux temps de crise. Admis dans un état grave dans les services de soins intensifs de la clinique Quirón de la capitale catalane, M. Bongo, âgé de 73, est aujourd’hui ...
Lire l'article
"Je peux seulement vous dire qu'il (M. Bongo) est en Espagne où il reçoit un traitement médical dans une clinique de Barcelone", a déclaré à la presse M. Moratinos. Auparavant, des sources concordantes avaient indiqué à l'AFP que le président Bongo était soigné à la clinique privée Quiron de Barcelone dans un état préoccupant. Il a été hospitalisé il y a une dizaine de jours pour un cancer intestinal, a indiqué à Madrid une source bien informée ayant requis l'anonymat. Le journal catalan La Vanguardia a assuré dans son édition en ligne que M. Bongo souffrait d'une "grave tumeur", citant M. Moratinos qui ...
Lire l'article
L’actuel président du Gabon souffre d’un cancer intestinal. Il a multiplié ces derniers mois les allers-retours avec l’Espagne. Il est actuellement hospitalisé dans une clinique privée de Barcelone, dans un état "grave mais stationnaire". Omar Bongo, 73 ans, dont 41 au pouvoir, semble être au plus mal. Le doyen des chefs d’Etats africains souffre d’un cancer assez avancé, semble-t-il, à l’intestin. Les confirmations officielles sont bien difficiles à obtenir. Le ministre espagnol des Affaires étrangères explique : “Je peux seulement vous dire qu’il est en Espagne où il reçoit un traitement médical dans une clinique de Barcelone”. Le journal La Vanguardia croit, lui, ...
Lire l'article
Omar Bongo Ondimba se repose dans un établissement spécialisé de Barcelone (Espagne) C’est finalement en Espagne – et non en Allemagne comme on l’avait cru un moment – que le président  Omar Bongo Ondimba se repose après l’annonce, le 6 mai, de la suspension de ses activités. Accompagné de sa fille, Pascaline, et de son médecin personnel, le président gabonais doit observer un repos complet, pendant trois semaines, dans un établissement privé de Barcelone. Selon de bonnes sources, le doyen des chefs d’Etats africains se porte bien. Il est simplement surmené et épuisé.
Lire l'article
La dépouille mortelle de la Première dame du Gabon, Edith-Lucie Bongo Ondimba, décédée le 14 mars à Rabat, au Maroc, est arrivée vendredi en début d'après-midi à Brazzaville, en provenance du Libreville, a constaté le correspondant de la PANA. De l'aéroport international Maya Maya, le cortège est passé par les principales de avenues de Brazzaville pour amener la dépouille au Stade Saint Denis, dans le quartier de Mpila, dans le nord de la capitale congolaise, non loin de la résidence privée du chef de l'Etat congolais, Denis Sassou Nguesso, père de la défunte. Les populations de la capitale congolaise s'activent pour rendre, ...
Lire l'article
Le Gabon tout entier fait ses adieux, ce vendredi, à Edith Lucie Bongo Ondimba, 45 ans, épouse du chef de l’Etat, Omar Bongo Ondimba, décédée le 14 mars dernier à Rabat (Maroc) dont la dépouille mortelle quitte Libreville en fin de matinée à destination de Brazzaville au Congo pour y être inhumée. « A la demande de la famille Nguesso et dans le souci de s’en tenir au strict respect des us et coutumes Mbochis, les familles Bongo Ondimba et Sassou Nguesso ont convenu que l’inhumation se fera à Edu, terre ancestrale de feue Docteur Edith Lucie Bongo Ondimba, après ...
Lire l'article
« Le FC Barcelone suit particulièrement l’évolution de l’équipe nationale gabonaise », José Amat (Membre du Comité exécutif du FC Barcelone
Deuil : La dépouille de Samuel Nguema Mba rapatriée hier
Video: La depouille d’Omar Bongo Arrive a Libreville
Gabon: La depouille d’Omar Bongo quitte Barcelone
Caviar et suites à 3200 euros pour l’entourage du président gabonais Omar Bongo à Barcelone
Le président gabonais Bongo hospitalisé à Barcelone dans un état jugé sérieux
Omar Bongo hospitalisé à Barcelone, dans un état sérieux
Omar Bongo est à Barcelone
Gabon / Congo: Arrivée de la dépouille mortelle de Edith-Lucie Bongo à Brazzaville
Gabon: Adieux à la Première Dame: la dépouille mortelle quitte Libreville enfin de matinée pour Brazzaville

Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote pour le moment)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 11 Juin 2009
Catégorie(s): Société
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*