Socialisez

FacebookTwitterRSS

Gabon: démission attendue du gouvernement en plein hommage à Omar Bongo

Auteur/Source: · Date: 13 Juin 2009
Catégorie(s): Politique

Le Premier ministre gabonais, Jean Eyeghé Ndong, devait démissionner de manière imminente samedi soir sur recommandation de la Cour constitutionnelle, tandis que des milliers de Gabonais continuaient à rendre hommage à Libreville à leur défunt président, Omar Bongo Ondimba.

Samedi en soirée, des négociations étaient toujours en cours entre les différentes tendances de la majorité pour trouver un accord politique sur la démission de M. Ndong, qui a assisté à un culte en hommage à M. Bongo au palais présidentiel à 22H00 locales (21H00). Jusque là, les négociations n’avaient pas encore abouti. Le ministre de la défense Ali Ben Bongo, le fils du président, pressenti comme un successeur possible, était également présent au Palais, selon des images de la télévision.

“Il y a des tractations. Cela pourrait avoir lieu ce soir ou dans la nuit, voire demain”, a affirmé une source gouvernementale à l’AFP en soirée, précisant qu’un “remaniement” était “probable”.

“Le Premier ministre a préparé sa lettre de démission vendredi soir et attend le moment opportun pour la présenter à la présidente”, a indiqué à l’AFP une source proche de la présidence, confirmée par une source proche du Premier ministre soulignant l’imminence de sa démission.

Saisie par la présidente par intérim Rose Francine Rogombé, la Cour Constitutionnelle a décidé vendredi soir que “les fonctions du gouvernement cessent automatiquement à l’issue de la prestation de serment du président de la République élu ou désigné”, selon le texte publié samedi par le quotidien semi-officiel L’Union.

Le quotidien estime que cette décision est “censée mettre un terme à l’interprétation” de la Constitution, un certain flou accompagnant ces derniers jours la légitimité du gouvernement, celui-ci n’ayant pas été nommé par le président en fonction.

Selon un spécialiste de droit joint par l’AFP, “il est possible, voire probable étant donné les circonstances et pour une certaine stabilité, que la présidente reconduise ensuite le Premier ministre, qui serait ainsi légitimé dans ses fonctions”.

“Mais elle peut aussi demander au Premier ministre de former un gouvernement restreint”, voire nommer quelqu’un d’autre, a-t-il précisé.

Lors du Conseil des ministres de vendredi, la présidente par intérim Rose Francine Rogombé avait demandé au gouvernement de lui présenter un chronogramme pour l’organisation de l’élection présidentielle lors d’un prochain conseil des ministres après l’inhumation du président Bongo le 18 juin.

Vendredi, à la sortie du Conseil des ministres dont l’ordre du jour était officiellement l’organisation des obsèques du président, le Premier ministre avait laissé planer le doute: “Ma démission n’était pas à l’ordre du jour de ce Conseil des ministres”.

De source proche du Premier ministre, Jean Eyeghé Ndong avait d’ailleurs envisagé la possibilité de démissionner jeudi mais on l’avait dissuadé de le faire le jour du retour du corps du président Bongo au pays.

Pendant ce temps, des milliers de Gabonais continuaient à affluer au Palais présidentiel pour rendre un dernier hommage au cercueil du président exposé dans une chapelle ardente. Samedi est le dernier jour ouvert au public.

Les délégations étrangères sont attendues mardi.

La ville de Libreville était calme samedi, la circulation étant fluide à l’exception des abords des marchés, très fréquentés jusqu’en début d’après-midi.

Au centre-ville, des ouvriers travaillaient à la construction d’éléments en vue des célébrations alors que différents corps de l’armée et de la police gabonaises ont effectué une répétition générale pour un défilé prévu mardi.

M. Bongo doit être inhumé dans sa région natale, le Haut-Ogooué (sud-est).


SUR LE MÊME SUJET
La coordination des jeunes du Parti Démocratique Gabonais (PDG, au pouvoir) a organisée une marche en fanfare et en sons, mercredi, dans l’enceinte de la Cité de la démocratie, en vue de la célébration du premier anniversaire du décès du père Fondateur de cette formation politique, Omar Bongo Ondimba, disparu le 8 juin 2009, à Barcelone en Espagne, en présence des hiérarques du PDG. Avec une importante mobilisation des grands jours, les jeunes du Parti Démocratique Gabonais vêtus de tee-shirts blanc et de pagnes spécialement confectionnés, frappés de l’effigie du président défunt, ont battu le bitume sur le trajet Place ...
Lire l'article
Les populations du Haut Ogooué ; où était natif le défunt président Bongo Ondimba décédé le 8 juin dernier à Barcelone en Espagne, ont rendu, mercredi, un vibrant hommage à cet illustre fils du pays par diverses manifestations. Franceville, chef-lieu de la province du Haut-Ogooué, a célébré mercredi le 1er anniversaire du décès du président Omar Bongo Ondimba. Tôt le matin de mardi, par succession de délégations, des gerbes de fleurs ont été déposées au mausolée d’Omar Bongo Ondimba. La délégation de la présidence de la République, conduite par son secrétaire général, François Engonga Owono, a ouvert le bal. Elle a ...
Lire l'article
Libreville, 12 août (GABONEWS) - Le Premier ministre gabonais, Paul Biyoghe Mba, a rappelé, ce mercredi, à la faveur de l’audience accordée par madame le président de la République, Rose Francine Rogombé, aux candidats à l’élection présidentielle, qu’ « une démission s’apprécie individuellement », faisant allusion au cas d’Ali Bongo Ondimba, candidat du Parti démocratique gabonais (PDG, au pouvoir), a constaté GABONEWS. Se prononçant publiquement, pour la première fois, ce mercredi soir, sur le sujet à polémique concernant la présence au gouvernement d’Ali Bongo Ondimba, nonobstant son statut de candidat du Parti Démocratique Gabonaise (PDG, au pouvoir), le Premier ...
Lire l'article
Des milliers de Gabonais continuaient mercredi de rendre hommage à leur défunt président Omar Bongo à Franceville, dans sa région natale du sud-est du Gabon, à la veille de son inhumation. Le cercueil présidentiel est arrivé mardi soir par avion à Franceville depuis Libreville, où la population avait déjà pu lui rendre hommage et après des obsèques solennelles en présence d'une quinzaine de chefs d'Etat. "Je suis ici depuis hier (mardi) soir, j'ai passé la nuit ici, et je resterai ici jusqu'à l'enterrement", a assuré Yvonne Ndzougou, 57 ans dont "trois décennies de militantisme au PDG", le Parti démocratique gabonais créé par ...
Lire l'article
Le Premier ministre gabonais Jean Eyeghé Ndong ne devrait finalement démissionner qu'après l'inhumation du président Omar Bongo Ondimba, prévue jeudi, a appris dimanche l'AFP de sources concordantes. La démission du Premier ministre avait dans un premier temps été annoncée comme imminente samedi. "Le Premier ministre s'est entretenu deux fois aujourd'hui (dimanche) avec la présidente" intérimaire Rose Francine Rogombé, a affirmé une source proche des services du chef du gouvernement. "Ils sont tombés d'accord sur une démission qui interviendrait à la fin des obsèques", soit après l'inhumation d'Omar Bongo jeudi, a-t-elle ajouté. Cette source a rappelé que le Premier ministre avait effectivement rédigé une lettre ...
Lire l'article
Le premier ministre gabonais Jean Eyeghé Ndong était toujours en sursis dimanche matin, malgré l'annonce la veille de sa démission imminente recommandée par la Cour constitutionnelle. "On attend toujours. On attend depuis hier", a affirmé dimanche matin une source proche de la Primature. "Si en surface, tout est lisse, il y a des dissensions en interne. Tout le monde n'est pas d'accord", a commenté une source gouvernementale. Saisie par la présidente par intérim Rose Francine Rogombé, la Cour Constitutionnelle a décidé vendredi soir que "les fonctions du gouvernement cessent automatiquement à l'issue de la prestation de serment du président de la République élu ...
Lire l'article
Le Premier ministre gabonais Jean Eyeghé Ndong devait démissionner samedi sur la recommandation de la Cour constitutionnelle, tandis que des milliers de Gabonais continuaient de rendre hommage à Libreville à leur défunt président Omar Bongo Ondimba. "Le Premier ministre a préparé sa lettre de démission vendredi soir et attend le moment opportun pour la présenter à la présidente", a indiqué à l'AFP une source proche de la présidence, confirmée par une source proche du Premier ministre soulignant l'imminence de sa démission. Saisie par la présidente par intérim Rose Francine Rogombé, la Cour Constitutionnelle a décidé vendredi soir que "les fonctions du gouvernement ...
Lire l'article
Un mouvement d'opposition gabonaise, ''Bongo doit partir'' (BDP), a appelé jeudi à Libreville le Premier ministre gabonais, Jean Eyéghé Ndong, et son gouvernement à démissionner pour avoir ''cautionné volontairement un flou'' autour de la maladie du président Omar Bongo Ondimba, actuellement hospitalisé en Espagne. ''Nous disons que le Premier ministre et son gouvernement doivent démissionner pour avoir cautionné volontairement un mensonge, un flou (sur l'état de santé du président Bongo)'', a déclaré Edgard Moussavot, l'un des coordinateurs du BDP, lors d'une conférence de presse. ''Ce que le porte-parole de la présidence (Robert Orango Berre, Ndlr) a dit (dans deux communiqués différents) était ...
Lire l'article
Gabon/santé Bongo: manifestation demandant la démission de Bongo interdite
Une manifestation du groupuscule d'opposition "Bongo doit partir" (BDP) réclamant la "démission" du président Omar Bongo Ondimba, actuellement hospitalisé, a été interdite samedi par un important dispositif policier, a constaté un journaliste de l'AFP sur place. Une dizaine de membres du mouvement, très présent sur internet, se sont rendus sur place mais n'ont pas déployé de matériel, la police leur ayant indiqué que le rassemblement était interdit. "BDP n'a pas d'existence légale. Leur +structure+ existe depuis quatre ou cinq ans mais ils n'ont jamais déposé de statuts, ils n'ont pas de personnalité juridique. Ils n'ont jamais présenté un candidat aux élections. Leur ...
Lire l'article
Gouvernement de mission : Omar Bongo Ondimba promet de faire un bilan d’étape à la fin de l’année 2008
Le président gabonais, Omar Bongo Ondimba, a promis samedi faire un bilan d'étape du gouvernement de mission à la fin de l'année 2008, dans un message à la nation prononcé à l'occasion de la fête de l'indépendance du pays. ''Le premier ministre m'a proposé un gouvernement de mission, je l'ai accepté. A la fin de l'année, je ferai un bilan d'étape et des enseignements recueillis, je tirerai des leçons'', a déclaré M. Bongo Ondimba, soulignant que le train des réformes est en marche, ''même si le rythme semble lent'', dit-il. Aussi, le chef de l'Etat exhorte-t-il ''chaque institution, chaque administration, chaque citoyen ...
Lire l'article
Hommage à Omar Bongo Ondimba: les jeunes du Parti démocratique Gabonais célèbrent la mémoire du président fondateur
Franceville rend hommage à Omar Bongo Ondimba
Gabon: Présence au gouvernement d’Ali Bongo Ondimba : « une démission s’apprécie individuellement », Paul Biyoghé Mba, Premier ministre
Des milliers de Gabonais rendent hommage à Omar Bongo à Franceville
Gabon: report de la démission du gouvernement après l’inhumation d’Omar Bongo
Gabon: le Premier ministre en sursis après l’annonce d’une démission imminente
Gabon: démission attendue du gouvernement en plein hommage à Omar Bongo
Gabon : Un mouvement politique non reconnu demande la démission du gouvernement Jean Eyéghé Ndong
Gabon/santé Bongo: manifestation demandant la démission de Bongo interdite
Gouvernement de mission : Omar Bongo Ondimba promet de faire un bilan d’étape à la fin de l’année 2008

Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote pour le moment)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 13 Juin 2009
Catégorie(s): Politique
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

Une Réponse à Gabon: démission attendue du gouvernement en plein hommage à Omar Bongo

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*