Socialisez

FacebookTwitterRSS

Gabon/présidentielle: le parti au pouvoir recense ses candidats potentiels

Auteur/Source: · Date: 3 Juil 2009
Catégorie(s): Politique

Le Parti démocratique gabonais (PDG, pouvoir) a annoncé le recensement, jusqu’à samedi, de ses “candidats à la candidature” à l’élection présidentielle du Gabon à une date non encore fixée, à la suite du décès d’Omar Bongo Ondimba, selon son site internet.

“En prélude à la prochaine élection présidentielle, le Secrétariat exécutif (…) a initié depuis le 1er juillet dernier et ce, jusqu’au 4 juillet, un processus de collecte des candidats à la candidature”, indique le site du PDG consulté vendredi par l’AFP.

Les postulants “devront déposer au siège leurs prétentions”, qui seront examinées par différentes instances. Ensuite, un “congrès d’investiture” (…) déterminera le candidat du parti”, ajoute la formation, en promettant de désigner un postulant “consensuel” conformément à ses statuts.

Le calendrier des autres étapes n’a pas été fourni.

Aucune date n’a encore été annoncée pour le scrutin – à un seul tour au Gabon – pour choisir le successeur de M. Bongo dont le mandat devait s’achever en 2012.

Selon la Constitution, la présidentielle anticipée doit avoir lieu au plus tard 45 jours après la prise de fonction du président intérimaire, sauf cas de force majeure.

Le Gabon a entamé la transition avec l’investiture de Rose Francine Rogombé comme chef de l’Etat provisoire le 10 juin, deux jours après l’annonce du décès de M. Bongo, 73 ans, qui dirigeait le pays depuis décembre 1967.

Vendredi, le ministère de l’Intérieur qui prépare le scrutin, a proposé à la classe politique un calendrier d’opérations pré-électorales, incluant une révision générale des listes du 4 au 14 juillet et leur remise le 21 (bien le 21) à la commission électorale.

Mme Rogombé a indiqué envisager une prorogation de la transition, évoquant un délai de 60 jours, dans un entretien jeudi avec Radio France Internationale (RFI).

Depuis le 23 juin, elle mène une concertation – toujours en cours – avec différentes entités sur l’organisation de la présidentielle, à laquelle elle n’est pas autorisée à postuler. La plupart de ses interlocuteurs ont souhaité un report mais ont proposé des délais différents (de 15 jours supplémentaires à six mois).

En juin, le Premier ministre Jean Eyéghé Ndong, haut cadre du PDG, avait affirmé ne pas exclure de se présenter à la présidentielle le moment venu, alors que plusieurs sources font état de velléités de candidature d’autres responsables du parti.

Le député et ex-ministre Daniel Ona Ondo s’est ouvertement déclaré dans la course. Ali Ben Bongo Ondimba, fils de M. Bongo et ministre de la Défense, ainsi que Casimir Oyé Mba, ex-Premier ministre et actuel ministre des Mines, du Pétrole et des Hydrocarbures, auraient les mêmes intentions.

En dehors du PDG, trois autres personnalités ont annoncé se mettre en lice: Daniel Mengara, président d’un groupe d’opposition en exil; Bruno Ben Moubamba, responsable en Europe de la société civile gabonaise, et Ernest Tomo, pasteur.


SUR LE MÊME SUJET
Sénégal : meetings de l’opposition et du parti au pouvoir au premier jour de la campagne présidentielle
Par RFI La campagne électorale pour la présidentielle a débuté ce dimanche 5 février 2012 au Sénégal. Les principaux candidats de l'opposition se sont retrouvés Place de l'Obélisque à Dakar, avec toujours le même objectif affiché : obtenir le retrait de la candidature d'Abdoulaye Wade. Le président qui était, lui, dans son fief de Mbacké, près de Touba, la ville sainte des Mourides. Au Sénégal, les principaux candidats d'opposition à l’élection présidentielle, membres du M23, le Mouvement du 23 juin, ont décidé de battre campagne ensemble pour pousser le président Abdoulaye Wade à renoncer à sa candidature. Parmi les militants réunis en ...
Lire l'article
Le parti regroupant les candidats déchus de la précédente élection présidentielle vient d’être porté sur les fonts baptismaux au Quartier Général de l’Union Gabonaise pour la Démocratie et le Développement (UGDD), avec la dénomination « Union Nationale (UN) », et ayant pour président l’ancien leader de l’UGDD, Zacharie Myboto en l’occurrence, a constaté GABONEWS. Le président de « Union Nationale » est assisté de cinq Vice-présidents qui ont pour noms : Casimir Oyé Mba, Jean Eyeghé Ndong, Pierre Claver Nzeng Ebome, Jean Ntoutoume Ngouah et Bruno Ben Moubamba. L’ancien ministre de l’Intérieur et deuxième dauphin du porte-étendard du Parti Démocratique ...
Lire l'article
Le « Grand parti » de la coalition des candidats malheureux de l’élection présidentielle, tant annoncé, sera porté sur les fonts baptismaux, ce mercredi, à Libreville En clôturant les travaux du Congrès de l’Union Gabonaise pour la Démocratie et le Développement (UGDD, opposition), déroulés ce lundi, à Libreville, Zacharie Myboto, Président-Fondateur de cette formation politique, a annoncé l’Assemblée constitutive du « Grand parti » de la coalition des anciens candidats à l’élection présidentielle anticipée du 30 août 2009, pour se tenir mercredi 10 février au siège de l’UGDD, sis au quartier « Ancienne Sobraga », a constaté GABONEWS. « ...
Lire l'article
LIBREVILLE (AGP) – Le candidat du Parti démocratique gabonais (PDG, au pouvoir), Ali Bongo Ondimba s’est rendu mardi en milieu de matinée à Makokou, chef de la province de l’Ogooué-Ivindo (Nord-est) pour sa deuxième sortie pour le compte de la campagne électorale en vue de la présidentielle anticipée du 30 août prochain. Le candidat Ali Bongo Ondimba était entouré des membres influents du parti, notamment, le président de l’Assemblée nationale, Guy Nzouba Ndama, par ailleurs vice-président du PDG, du Premier ministre, Paul Biyoghé Mba, également vice-président du parti et de la responsable des femmes, Angélique Ngoma. Dimanche dernier, lors de son meeting ...
Lire l'article
LIBREVILLE — Le Parti démocratique gabonais (PDG, au pouvoir), qui a investi Ali Bongo Ondimba, fils du défunt président Omar Bongo pour l'élection présidentielle du 30 août au Gabon, a annoncé samedi avoir exclu six candidats issus de ses rangs, dont certains étaient des élus. Lors d'une réunion tenue vendredi, le bureau politique de la formation a "constaté et pris acte des démissions formelles ou de facto du PDG" de ces six candidats, selon une résolution lue à la télévision publique RTG1 par Ernest Ndassikoula, son secrétaire général adjoint. Le texte cite l'ex-Premier ministre Jean Eyéghé Ndong, les ex-ministres Victoire Lasséni Duboze, ...
Lire l'article
Depuis sa création le 12 mars 1968, sur les bords de la Lolo Bouenguidi dans la province de l'Ogooué-Lolo, jamais le Parti démocratique gabonais (PDG, au pouvoir) n'avait pas connu une telle ambiance : une pléiade de candidatures à l'élection présidentielle en son sein. Cette multitude de prétendants traduirait-t-elle un magma en ébullition ou une mauvaise gestion de cette formation politique après le décès de son fondateur ? Depuis sa création, jamais le PDG dit le ''grand parti de masse'' n'a connu une ambiance aussi piètre que celle qui prévaut en son sein depuis le décès de son fondateur, Omar Bongo ...
Lire l'article
Ali Ben Bongo, fils du défunt président gabonais Omar Bongo, briguera sa succession, a annoncé mercredi le Parti démocratique gabonais (PDG) au pouvoir. Ali Ben Bongo, fils du défunt président gabonais Omar Bongo, briguera sa succession. Ministre de la Défense, il a été désigné candidat du Parti démocratique gabonais (PDG) au pouvoir pour l'élection présidentielle. Ali Ben Bongo, fils du défunt président gabonais Omar Bongo, briguera sa succession. Ministre de la Défense, il a été désigné candidat du Parti démocratique gabonais (PDG) au pouvoir pour l'élection présidentielle. Ministre de la Défense, Ali Ben Bongo est donné favori pour succéder à ...
Lire l'article
Deux vice-présidents du Parti démocratique gabonais (PDG, au pouvoir) sont candidats à la candidature de leur parti, en vue de la prochaine élection présidentielle anticipée, a déclaré le secrétaire général de cette formation politique, Faustin Boukoubi, à l'issue d'une réunion des membres de deux instances dirigeantes du parti. Il s'agit de M. Ali Bongo Ondimba, par ailleurs ministre de la Défense, qui a déposé sa candidature le 29 juin dernier, et de M. Jean Eyéghé Ndong, l'actuel premier ministre qui, lui, a fait acte de candidature le 4 juillet dernier. Dans cette course à l’investiture du parti, huit autres candidats ont également ...
Lire l'article
Le Parti démocratique gabonais (PDG) au pouvoir "entérinera" mercredi le choix de son candidat au scrutin présidentiel qui doit avoir lieu à la suite du décès d'Omar Bongo, après recensement des prétendants, a-t-on appris samedi auprès de cette formation. Le recensement des "candidats à la candidature", entamé le 1er juillet, devait prendre fin à 19H00 (18H00 GMT) samedi. Mais le secrétaire général du PDG Faustin Boukoubi a affirmé dans la soirée à l'AFP que l'instance chargée de recueillir les dossiers était disposée à en recevoir après ce délai "pour éviter qu'on nous fasse des procès". "Ca peut aller jusqu'à minuit. Là, nous sommes ...
Lire l'article
Le Parti démocratique gabonais (PDG au pouvoir), prépare depuis quelques temps l'organisation de son 9ème congrès, après celui tenu en juillet 2003. Selon un communique lu a la télévision nationale, la présidence du Comité d'organisation sera dirigée par l'actuel président de l'Assemblée nationale, Guy Nzouba Ndama, suivi du ministre de la Défense Ali Bongo Ondimba, tous deux hiérarques cette formation politique. Le communique précise que le comité d'organisation sera étoffé par d'autres grandes figures du parti notamment Jean Eyeghe Ndong, (premier ministre), Paul Toungui, Léonard Andjembé, Jean François Ntoutoume Emane, (nouveau maire de Libreville) Paulette Missambo, Séraphin Moundounga, Daniel Ona Ondo, Michel ...
Lire l'article
Sénégal : meetings de l’opposition et du parti au pouvoir au premier jour de la campagne présidentielle
« Union Nationale (UN) »est la dénomination du « Grand parti », créé ce mercredi, par la coalition des candidats perdants de la présidentielle
Le « Grand parti » de la coalition des candidats malheureux de l’élection présidentielle, tant annoncé, sera porté sur les fonts baptismaux, ce mercredi, à
abon: Le candidat du parti au pouvoir à Makokou pour son 2ème meeting électoral
Gabon: le PDG (au pouvoir) exclut six candidats à la présidentielle
présidentielle-PDG-crise: Vers l’implosion du parti au pouvoir ? par Marinette ENGONGA
Ali Ben Bongo, candidat du parti au pouvoir au Gabon
Gabon : Deux vice-présidents du PDG candidats à la candidature de leur parti
Présidentielle au Gabon: le candidat du parti au pouvoir connu le 8 juillet
Gabon: Le Parti démocratique gabonais (PDG au pouvoir) prépare son 9ème Congrès

Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote pour le moment)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 3 Juil 2009
Catégorie(s): Politique
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

11 Réponses à Gabon/présidentielle: le parti au pouvoir recense ses candidats potentiels

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*