Socialisez

FacebookTwitterRSS

Gabon : Les Gabonais du Canada veulent leur place dans le fichier électoral

Auteur/Source: · Date: 24 Juil 2009
Catégorie(s): Politique

Le collectif des citoyens gabonais du Canada ont interpellé leur représentation diplomatique à Montréal pour dénoncer les importants dysfonctionnements dans l’enregistrement des Gabonais sur les listes électorales en vue de l’élection présidentielle du 30 août. La diaspora gabonaise au Canada dénonce une tentative de marginalisation de l’électorat en exil dans ce pays et réclame avec virulence l’exercice transparent de leur droit citoyen pour cet événnement crucial de l’histoire politique du pays.

Plus de 10 jours après le mot d’ordre donné par le ministère gabonais de l’Intérieur pour l’enregistrement sur les listes électorales des Gabonais sur l’étendue du territoire national et dans les différentes représentations diplomatiques à l’étranger, aucune démarche ne semble avoir été amorcée à l’ambassade du Gabon au Canada, sise à Montréal au Québec.

Face à la léthargie de l’ambassade pour l’inscription des Gabonais du Canada sur les listes électorales, le collectif des Gabonais du Canada a adressé le 20 juillet dernier à l’ambassadeur une lettre de mécontentement «face à l’ineffectivité de la révision de la liste électorale et
l’enregistrement sur le fichier de tous les Gabonais en territoire canadien conformément à la directive du Ministère de l’Intérieur du
Gabon».

Le ministre de l’Intérieur, Jean François Ndongou, avait officiellement lancé l’opération de révision des listes électorales le 11 juillet dernier, pour une période de 10 jours. A cet effet, le gouvernement avait annoncé la mise en place des commissions consulaires électorales pour la diaspora gabonaise, dont deux pour le Canada à Montréal et Ottawa.

Mais depuis le 11 juillet dernier «il n’y a aucune visibilité des agents de l’Ambassade et aucun enregistrement n’a été fait. (…) L’ambassade n’a pas dépêché les agents compétents vers les grandes villes afin de procéder, conformément au code électoral gabonais à l’enregistrement de tous les Gabonais en sol canadien», dénonce le collectif.

«Présentement, ce sont de simples citoyens non compétents en la matière qui procèdent à l’inscription de certains Gabonais sur les listes, ce que beaucoup jugent illégal et non respectueux de la loi électorale», souligne l’association.

Le collectif de défense des droits des Gabonais du Canada a notamment rappelé «l’enjeu historique engageant le destin de tous les
Gabonais que représente cette élection présidentielle anticipée du 30
août 2009» ainsi que l’importance du vote comme «droit citoyen naturel le plus fondamental».

Aussi le collectif s’est-il fermement opposé à «toute forme de mise en marge du processus en marche sur
le territoire national», en fustigeant «l’immobilisme inexplicable de l’ambassade du Gabon
au Canada dans l’exécution dans les termes légaux de la révision
des listes électorales».

«Nous, Collectif des
Citoyens gabonais vivant au Canada, exigeons que l’enregistrement
sur les fichiers électoraux de tous les Gabonais en ce sol, prenne
réellement effet. Nous appelons au dépêchement des autorités de
l’ambassade dans toutes les grandes villes des provinces
canadiennes afin de procéder à l’enregistrement de tous et à la
révision nécessaire des listes», stipule le courrier adressé à l’ambassadeur du Gabon au Canada.

«Nous
exigeons que votre institution joue son rôle diplomatique de façon
juste et équitable, en vue de garantir une élection crédible et
inclusive de tous les citoyens gabonais vivant au Canada», conclu la lettre.

L’opération de révison des listes électorales devait prendre fin le 21 juillet dernier. Si des réclamations venaient à affluer, c’est la crédibilité même du scrutin qui serait remise en question pour cette élection historique lors de laquelle tous les Gabonais entendent faire valoir leur voix.  


SUR LE MÊME SUJET
Un chronogramme d’actions permettant d’arriver à la confection d’un fichier d’état-civil et fichier électoral fiable sera présenté dans quelques semaines au gouvernement afin d’introduire les données biométriques dans l’établissement des listes électorales, selon le ministre gabonais de l’Intérieur, Jean François Ndongou. Un chronogramme d’actions permettant d’arriver à la confection d’un fichier d’état-civil et fichier électoral fiable sera présenté dans quelques semaines au gouvernement afin d’introduire les données biométriques dans l’établissement des listes électorales, selon le ministre gabonais de l’Intérieur, Jean François Ndongou. ‘’Dans quelques semaines, nous allons présenter au gouvernement le chronogramme des actions pouvant nous permettre d’arriver à ...
Lire l'article
L’opération de révision annuelle du fichier électoral démarre le 2 novembre prochain, a annoncé le ministre de l’Intérieur, Jean François Ndongou. Une affirmation faite à l’occasion d’une rencontre avec les responsables des partis politiques, tenue ce 29 octobre à Libreville. Le ministre de l’Intérieur, Jean- François Ndongou, s’est entretenu ce 29 octobre à Libreville avec les responsables des partis politiques. La révision annuelle de la liste électorale et la subvention accordée aux partis politiques étaient au centre des échanges. Sur le premier point, le ministre a annoncé le lancement de l’opération de révision des listes électorales le 2 novembre ...
Lire l'article
Dans le cadre des consultations avec les partis politiques du pays, le Ministre de l’Intérieur, de la Sécurité publique, de l'Immigration et de la Décentralisation, Jean François Ndongou, a annoncé ce vendredi, lors de la réunion qu’il a eue avec ces formations, à Libreville, que l’ouverture de l’opération de révision annuelle de la liste électorale est fixée au 2 novembre prochain, a constaté GABONEWS. Cette annonce faisait partie de l’un des points inscrits à l’ordre du jour de la réunion qu’il a tenu à son département ministériel de l’avenue de Cointé (3ème arrondissement de la commune de Libreville), au même ...
Lire l'article
Le nombre d’étudiants gabonais au Canada, aux Etats-Unis et en France dont la bourse a été supprimée par la Commission nationale d’attribution , d’allocation de bourses d’études et de stages (CNOAAES), s’élève à 2487, rapporte la presse , ce samedi, au moment où se poursuit l’examen des dossiers introduits en recours. Dans un communiqué daté du 23 septembre dernier, le président de la CNOAAES, Massard K. Makaga Etienne informait : « Après avoir statué en première instance, la Commission a débuté l’examen des dossiers introduits en recours » et que ...
Lire l'article
Le président de l’Union nationale (Un, opposition), Zacharie Myboto, a dénoncé samedi à Libreville, « les manœuvres frauduleuses du pouvoir » tendant selon lui, à modifier les listes électorales utilisées pendant l’élection présidentielle du 30 août 2009, qui a vu la victoire du candidat du Parti démocratique gabonais (Pdg, au pouvoir), Ali Ben Bongo. Le leader politique a tenu ces propos lors de la cérémonie de présentation du récépissé qui matérialise la reconnaissance de plein droit, de ce parti regroupant d’anciens hiérarques du Pdg et d’habituels opposants. En effet, à quelques semaines des législatives partielles du 6 juin au Gabon et pour ...
Lire l'article
Le leader de l’Union du peuple gabonais (UPG, opposition), Pierre Mamboundou, candidat de l'Alliance pour le changement et la restauration (ACR), la coalition de l'opposition, a tenu une conférence de presse le 31 juillet dernier pour dénoncer les failles dans l’organisation de l’élection présidentielle du 30 août, notamment concernant la constitution du fichier électoral. Le leader de l’opposition gabonaise a dénoncé de nombreuses fraudes dans le recensement des électeurs, ainsi que la monopolisation des médias publics par le candidat du parti au pouvoir. Alors que l’ouverture de la campagne électorale se rapproche à grands pas, le principal candidat de l’opposition, ...
Lire l'article
Le ministre de l'Intérieur, Jean François Ndongou et le président de la Commission électorale nationale autonome et permanente (CENAP), René Aboghé Ella, ont été reçus le 27 juillet dernier par la présidente de la Cour Constitutionnelle, Marie Madeleine Mbourantsouo, pour faire le point sur la préparation de l'élection du 30 août prochain. Cette séance de travail a notamment permis de revenir sur les manquements de la révision des listes électorales, et l'ampleur logistique du cordon sécuritaire qui sera déployé par le ministère de la Défense pour la sécurité des 23 candidats pendant la campagne. A l'occasion des réunions hebdomadaires avec ...
Lire l'article
Gabonais, Gabonaises, Tous les yeux sont tournés vers le Gabon suite à ce décès, car la plupart des gens pensaient à une prise de pouvoir par la force, les Gabonais ont prouvé le contraire, c’est bien l’application de la constitution qui est en marche, j’en suis vraiment fier de cette première étape. La prochaine étape sera l’organisation des élections présidentielles sous 45 jours selon la constitution, cela soulève également de nombreuses inquiétudes quand à la façon dont le pouvoir avait l’habitude de faire : les listes électorales ne sont jamais à jour, il n’y a jamais égale répartition du temps de parole ...
Lire l'article
Les reporters photographes gabonais viennent d’avoir une séance de travail à la direction générale du travail de l’Economie sociale et des acteurs non étatiques pour organiser ce corps de métiers, améliorer leurs conditions de travail et leur représentation professionnelle. Ils souhaitent se regrouper en coopérative afin de bénéficier du soutien des départements de l’Economie sociale et de la Communication pour mieux sécuriser leur profession. Les reporters photographes tentent de s'organiser pour mieux structurer ce métier et protéger ses membres. Une séance de travail a récemment été organisée à la Direction générale du Travail, de l’Economie sociale et des Acteurs non ...
Lire l'article
Les partis politiques de l'opposition gabonaise souhaitent que soit modifiée par la Cour constitutionnelle l'ouverture de la période de révision des listes électorales dont l'opération a débuté le 14 janvier dernier. La révision des listes électorales doit s'achever le 29 février mais elle ne garantit pas, selon l'opposition, la fiabilité des fichiers et des listes. L'opposition, accuserait le parti au pouvoir de mauvaise volonté dans l'organisation « d'élections justes, crédibles, transparentes et démocratiques ». Les partis politiques de l'opposition accusent le pouvoir de « mauvaise volonté d'organiser des élections justes, crédibles, transparentes et démocratiques, en refusant d'apporter des modifications nécessaires à la ...
Lire l'article
Chronogramme pour l’introduction de la biométrie dans le processus électoral au Gabon
Gabon : Révision du fichier électoral le 2 novembre
Politique / Révision du fichier électoral: l’opération s’ouvre le 2 novembre prochain
Suppression de bourses à plus de 2400 étudiants gabonais au Canada, aux Etats-Unis et en France avant l’examen des recours
Gabon : l’UN dénonce toute « tentative de modification du fichier électoral »
Gabon : Mamboundou voit rouge sur le fichier électoral
Gabon : Le fichier électoral et la sécurité dans la marmite de Ndongou
Nous voulons un Gabon en paix, une élection transparente, une révision du fichier électoral sans embuche et une cohésion sociale exemplaire sans effusion de sang
Gabon : Les reporters photographes veulent leur coopérative
Gabon : Les partis de l’opposition gabonaise veulent de la transparence lors des locales


Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote pour le moment)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 24 Juil 2009
Catégorie(s): Politique
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

3 Réponses à Gabon : Les Gabonais du Canada veulent leur place dans le fichier électoral

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*