Socialisez

FacebookTwitterRSS

Gabon: URGENT / Fin de la concertation entre le Chef de l’Etat et des candidats à la présidentielle du 30 août

Auteur/Source: · Date: 12 Août 2009
Catégorie(s): Politique

Débutée vers la fin de la matinée au Palais de la Présidence de Libreville, la concertation entre le président de la République et des candidats au scrutin présidentiel du 30 août, s’est achevée en milieu d’après-midi, avec selon un porte-parole du Collectif de onze prétendants à la magistrature suprême, la décision de saisir le Conseil d’Etat et la Cour constitutionnelle pour constater l’incapacité à organiser l’élection dans les délais. 


SUR LE MÊME SUJET
Libreville, 8 septembre (GABONEWS) – Au lendemain de la déclaration du collectif des candidats malheureux de la présidentielle du 30 août dernier dans laquelle ils réclament le recomptage des voix, le gouvernement gabonais s’interroge sur « l’opportunité » d’une telle requête dans la « mesure où la proclamation des résultats de l’élection présidentielle par la Cour constitutionnelle, et conformément aux dispositions légales, les voies de recours sont ouvertes » auprès de cette institution. Sur cette lancée, le porte-parole du gouvernement, René Ndemezo’o Obiang, dans une déclaration rendue publique ce mardi à Libreville, rappelle que « dans le cadre ...
Lire l'article
Libreville, 2 septembre(GABONEWS) - La Commission Electorale Nationale Autonome et Permanente (CENAP) tient à partir de 15 heures locales une réunion plénière en présence des représentants des 17 candidats à la présidentielle anticipée du 30 août dernier, a-t-on appris de source officielle. Actualité du :02/09/2009 Cette rencontre prévue au siège de la CENAP, sis à la Cité de la Démocratie à Libreville, devrait graviter autour des résultats globaux provisoires du scrutin de dimanche et dont la proclamation est attendue ce mercredi avant minuit, a précisé lundi , Réné Aboghé Ella, président de ...
Lire l'article
LIBREVILLE (AGP) – La présidente de la Cour constitutionnelle du Gabon, Marie-Madeleine Mborantsuo a récusé lundi à Libreville, la rumeur faisant état de sa démission de ses fonctions. Dans ne entretien téléphonique à l’AGP, Mme Mborantsuo a déclaré qu’elle reste présidente de la Cour constitutionnelle et qu’elle entend assumer pleinement ses fonctions jusqu’à la fin de son mandat qui s’achève en 2012 tel que le prévoit la loi. La juge constitutionnelle a par ailleurs ajouté qu’elle attend que la Commission électorale nationale autonome et permanente (CENAP) publie les résultats provisoires du scrutin présidentiel entériné par le ministère de l’Intérieur afin que la ...
Lire l'article
Libreville, 30 août (GABONEWS) – La télévision Nationale a débuté la publication des résultats très partiels de la présidentielle anticipée à tour unique organisée ce dimanche avec en course 17 prétendants à la magistrature suprême. Il apparaît ainsi sous réserve d’homologation de la Commission Electorale Nationale Autonome et Permanente (CENAP), que: Union du Peuple Gabonais (UPG) : 60 % Parti Démocratique Gabonais (PDG) : 35%
Lire l'article
Une coalition de 11 candidats à l’élection présidentielle anticipée du 30 aout au Gabon a dénoncé au cours d’une conférence de presse jeudi à Libreville des ’’injustices’’ dont ils sont victimes de la part du pouvoir. Selon ce collectif, le président de la République ferait la part belle au candidat du Parti démocratique gabonais (PDG). Le candidat indépendant Casimir Oyé Mba, reprenant les propos de Mme Rose Francine Rogombé a rappelé que madame le président de la République avait demandé à tous les prétendants à l’élection de rendre le tablier ministériel après publication de la liste des postulants retenus par la ...
Lire l'article
Le président de la République, madame Rose Francine Rogombé, reçoit ce mercredi, au palais du front de mer à Libreville, les candidats à l’élection présidentielle avec lesquels elle discute du processus électoral en cours dans le pays, avant le scrutin du 30 août 2009. Les candidats de tous bords assistent à cette réunion qui entend lever des équivoques sur certaines questions telles que les listes électorales, le maintien au gouvernement de certains candidats, entre autres. Cette rencontre intervient à 3 jours du lancement de la campagne qui s’ouvre le 15 août prochain, au moment où le processus électoral est très suivi par ...
Lire l'article
Le porte-étendard du Parti Démocratique Gabonais (PDG, au pouvoir), Ali Bongo Ondimba, a ouvert, ce lundi à Libreville, la série de rencontres initiées par la Confédération Patronale Gabonaise (CPG) entre cette institution et les vingt-trois candidats au scrutin présidentiel du 30 août 2009 en vue des concertations devant aboutir à des propositions concrètes et à prendre en compte par chaque candidat avant et après la présidentielle. Entre autres préoccupations et attentes exprimées par le président de la Confédération Patronale Gabonaise, Henri Claude Oyima, au candidat Ali Bongo Ondimba, à la faveur de cette première, il y ...
Lire l'article
Le ministre de la Communication, de la Poste et des nouvelles technologies de l’information, Laure Olga Gondjout, a devisé mercredi dernier, à Libreville, avec les représentants des média audiovisuels publics et privés en vue de la couverture de la campagne électorale pour l’élection présidentielle anticipée du 30 août 2009. Au cours de cette réunion, le ministre de la Communication a sollicité la coopération technique, matérielle et humaine de ces structures publiques et privées de la place afin d’optimiser la diffusion de l’information, notamment des actions des vingt-trois (23) candidats sur le terrain pendant la campagne électorale qui débute le 15 août ...
Lire l'article
Le leader de l’Union gabonaise pour la démocratie et le développement (UGDD, opposition), Zacharie Myboto, a annoncé ce lundi à Libreville, son positionnement comme « candidature pour la transition » à l’élection présidentielle du 30 août prochain. Monsieur Myboto qui tente une nouvelle fois, après 2005, d’accéder à la magistrature suprême a indiqué qu’il effectuera « un seul mandat » s’il était élu.
Lire l'article
La liste des prétendants à la magistrature suprême s’est enrichie, mardi, à Libreville, avec l’annonce par madame Anna Claudine Ayo Assayi, de sa candidature à la prochaine élection présidentielle anticipée. Dirigeante d’une église du réveil, Mme Ayo Assayi a rejoint une autre femme, Victoire Lasseny Duboze, dont la candidature a été officialisée la semaine écoulée. Au total, 7 candidats se sont lancés dans la course au fauteuil présidentiel Il s’agit d’un scrutin au suffrage universel à un seul tour. Le candidat qui aura recueilli le plus grand nombre de voix, quelque soit le pourcentage obtenu, sera déclaré élu au lendemain de l’élection. ...
Lire l'article
Gabon: URGENT / Le gouvernement s’interroge sur « l’opportunité de la requête du collectif des battus de la présidentielle qui réclame le recomptage des voix
Gabon: Présidentielle 2009 / Réunion plénière cet après-midi de la CENAP en présence des représentants des candidats
Politique : La présidente de la Cour constitutionnelle récuse une rumeur faisant état de sa démission
Gabon: Présidentielle 2009 / Tendances dans la localité de Mouila, chef lieu de la province de la Ngounié
Gabon: Onze candidats à l’élection présidentielle du 30 aout dénoncent des ’’injustices’’ dont ils sont l’objet
Gabon: Concertation entre le Chef de l’Etat et les candidats à l’élection présidentielle
Gabon: Ali Bongo Ondimba ouvre les rencontres entre la Confédération Patronale Gabonaise et les candidats à la présidentielle
Gabon: Présidentielle anticipée: Concertation entre le ministre de la Communication et les responsables des médias audiovisuels
Gabon: URGENT/Zacharie Myboto candidat à la présidentielle pour la « transition »
Gabon: Anna Claudine Ayo Assayi, 2ème femme en course pour la présidentielle anticipée


Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote pour le moment)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 12 Août 2009
Catégorie(s): Politique
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

9 Réponses à Gabon: URGENT / Fin de la concertation entre le Chef de l’Etat et des candidats à la présidentielle du 30 août

  1. LE PATRIOTE

    13 Août 2009 a 10:12

    A monefang,à mon ya dzè je suis entièrement avec toi,je suis convaincu que seul la révolution peut délivrer le GABON.
    Et il nous faut cette révolution au Gabon synonyme de paix et de l’éviction de tout ce qui a touché de près ou de loin au “bogoisme”.

    A tenda,vu ton résonnement,tu es de ceux là même qui pille notre pays à tous et le vende aux chinois pour les intérets personnels de ta famille de chiens.Il vaut mieux fermer sa gueule de baboin quand on ne sait pas de quoi on parle,et ça s’appelle la sagesse trou duc.
    Cette révolution va arriver soyez en sûre,et vs crêverez tous comme des merdes que vous etes.
    Sais-tu pauvre idiot de ce qu’on peut faire avec 15 milliards de fcfa?
    C’est exacement la somme qu’a dépensé le biaffra il ya 2 ans pour offrir une Villa grand standing sur les hauteurs de Bel Air au USA à sa pute de suédoise de inge,la vidéo est visible sur le site: unifang.org
    Avec 15 milliards de fcfa on peut faire beaucoup de choses au Gabon pauvre con.

  2. joelle DE JOBURG

    13 Août 2009 a 08:24

    bonjour a tous mes compatriote Gabonais!
    je suis triste et en larme pour mon beau pays le Gabon. je suis nee dans un regime qui a piller mon pays pour plus de 40 ans, j’ai toujours tant reve du changement, mais malheureusement loin de ma terre cherie! le peuple Gabonais doit se relever et prendre leur destin en main, ne nous laissons pas bercer par ces meme personne qui n’ont pu rien faire de notre pays en 40 ans,ouvrons nos yeux, soyons vigilant car ces de l’avenir de nos enfants que nous nous battions! je reve d’un Gabon meilleur ou tous main dans la main battiront notre pays avec des hommes et femmes devoues pour leur nation, des etudiants comme moi pret a servir mon pays et contribuer a son evolution, car j’ai honte des conditions deplorable dans lesquelles ma populatin vie. levons nous et disons tous un”OUI” POUR LE CHANGEMENT!

  3. Monefang

    13 Août 2009 a 07:41

    Chers compatriotes,
    si l’illetrisme n’avait pas encore touché le Gabon officiellement, je pense que nous y somme. Sauf si la Gabonite syndrôme crée par le PDG et qui est une maladie particulière qui ne frappe que la société Gabonaise, était passée à sa phase dementielle. Je ne comprend pas comment, une présidente de la république, un premier ministre et leurs sTaffs sensés preparer la transition démocartique au gabon, reconnaîssent tous l’immensité de la fraude, les énormes lacunes à l’organisation de ce scrutin et comme si de rien n’était, décident quand même de maintenir cette mascarade au 30 Août. Il n’y a qu’au Gabon où on peut voir ça! et la communauté soit disant internationale qui voit se profiler une vague de contestation légitime, ne réagit pour l’heure pas du tout! est ce si difficile de laisser un peuple choisir son plus haut dirigeant? on nous envoie des observateurs de l’UE déjà acquis à la cause du fils de Bongo, lequel n’as même pas du respect pour ce peuple qui a unanimement porté et respecté le deuil de son père, malgré les 42 ans de galère. Pour les 10% de sans âmes qui profitent du système quoi de plus légitime, mais 90% ont fait preuve de solidarité sans demandé des comptes. J’ose espèrer qu’au sortir de cette élection, même dans 14 ans, les Gabonais demanderont des comptes à ces Bongo et tous les membres de la transition actuelle. Je serais de ceux qui proneront la révolution si le PDG veut le pouvoir par la force. la cour suprême, la cour constitutionnelle, deux grandes institutions qui font jolie au Gabon, avec des gens qui ne savent même pas lire le droit, ni l’interprèté. à la tête de ses institutions au Gabon, on n’y a mis que des créves la fin, qui parfois se demandent comme à notrte assemblée nationale, ce qu’ils font là! nous voila reparti avec une décision arbitraire du genre de celle qu’a subit DANIEL MENGARA pour son éviction à l’élection présidentielle. J’ai peur que la légalité ne soit pas de mise au Gabon.
    J’ai peur de ce qu’affrontera le Gabon dans le futur si ces assoifée du pouvoir et de l’argent facile demeurent aux affaires après le 30 Août prochain.
    Tristesse pour le Gabon…………………………………..
    Monefang

  4. LE JOUR DE GLOIRE

    13 Août 2009 a 07:20

    Rogombé
    Tu ne sais pas de quel planète tu es tombée
    Mais nous te le ferons savoir avant la nuit du 30 aout tombé,
    De notre sang, de nos larmes et de nos cries tu vas succombé
    Rogombé, Le PDG, le biafrai ALI, la tortue Biyoghé et la Pute Mborantsuo vous aller nous connaitre et entendre nos explosifs détruire d’un seul coup les maléfices que vous avez posez dans Notre Chère Patrie,

    Rogombé et Ali si vous avez l’intention de ruiner une fois de plus notre pays, légué par Léon Mba, Rédjambé, Boulingui, Mandza, Martine Oulabou, Agondjo Okawé, Ba Oumar, Germain Mba, Michel Fangunivéni, Doukakas Nziengui… Sachez que cette fois n’est pas la bonne.

    Ah Damas Alékà, Nyonda et Ndouna Dépenaud vos enfants arrivent bientôt vous rejoindre dans l’au-delà. Nous sentons venir notre mort car nous ne laisserons pas les énnemis prendre en hotage notre beau pays que vous nous avez appris à aimer.

    Aujourd’hui une horreur se lève, LE JOUR DE GLOIRE approche, les enfants du pays vont mourir pour l’honneur de la Patrie comme vous l’aurez souhaiter.

    Aujourd’hui le silence sera à jamais rompu, les balles vont siffler pour longtemps jusqu’à la libération du Gabon.

    Allons enfant, allons délivrer notre PAYS le Gabon.

  5. tenda

    13 Août 2009 a 05:54

    cher compatriote, arrêtez d’enfoncer notre pays dans une paralysie sans fin, le chaos que vous préconisez sur cette terre bénite des Dieux montre votre méconnaissance du peuple gabonais que vous prétendez défendre! pourquoi voulez-vous qu’une jeune nation naissante comme la nôtre fonctionne indéfiniment par intérim? Quelle grande décision sortira d’un gouvernement provisoire? aucune constitution ne peut être révisée dans les conditions actuelles de notre pays. Vous voulez une guerre? eh bien commencez par combattre la haine et l’envie qui vous habitent! vous discuterez ensuite avec les gabonais qui aiment réellement notre pays et qui lui souhaite un président qui a un projet social pour ce vaillant peuple qui ne succombera pas à de vils ambitions personnels! GABON JE T’AIME ET SOIS FORT!
    Patriotiquement!

  6. emane etole

    13 Août 2009 a 03:19

    comme il fallait s’y attendre rogombe, ali bongo, mbouratsouo et autres ont décidé de conduire le pays vers le chaos en maintenant l’election au 30 malgré les irrégularités. l’opposition fait aussi son cinema comme d’habitude en prevoyant de recourrir aux instances placés á la solde du bongoisme (cour d’appel et cour constitutionnelle). donc, le mois de septembre enregistrera des pertes en vies humaines des pauvres innocents alors que nos trouillards politiques se lanceront des parodies de contestation sans actes concrets. certains sous pretexte d’unité iront dans le gouvernement d’ali bongo. et on connait la suite.
    chers frères, s’il est vrai que nous ne voulons plus d’un bongo il faut egalement qu’on apprenne à sanctionner les candidats trompeurs qui ne viennent que se foutre de nous. dans la liste je pense á mba obame, eyeghe ndong, ben moubamba, ayo, tomo,ogouliguende (surtout lui), ngwevilot et autres.

  7. Guevara

    12 Août 2009 a 21:53

    le report ou le black out le pdg a deja fait son choix…biyogué,rose ,mbourantchouoooooooo responsable devant l’histoire des consequences qui en decouleront.

  8. panthère du Gabon

    12 Août 2009 a 18:14

    Le premier reconnait plusieurs manquements mais maintient l’élection pour le 30 Août 2009. Triste réalité gabonaise

  9. LE SALUT

    12 Août 2009 a 15:25

    ON VA VERS UN REPORT DES ELECTIONS .LE PREMIER MINISTRE VIENT DE RECONNAITRE L’EXISTENCE DES CAS DE FRAUDE.DIEU AIME SON PEUPLE.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*