Socialisez

FacebookTwitterRSS

Gabon : le Pasteur Ngoussi va à la pêche aux électeurs

Auteur/Source: · Date: 17 Août 2009
Catégorie(s): Politique

Entré en « politique » à l’occasion de cette présidentielle, le pasteur Georges Bruno Ngoussi a choisi le cadre feutré du Palais des Congrès de la cité de la Démocratie pour lancer sa campagne le 15 août dernier. Ce meeting commencé à 15 h n’a pas rassemblé grand monde, à l’exception de quelques fidèles et sympathisants venus écouter la « prêche » du candidat-pasteur.

Pour son entrée en lice dans cette bataille électorale, le pasteur a axé son discours sur trois sujets qui constituent les principaux points de son projet de société : la refondation de la justice, la bonne gouvernance et une politique sociale équitable.

Pour le candidat une justice équitable pour tous, constitue la pierre angulaire d’une nation juste et pacifiée, éprise des valeurs d’égalité, de solidarité et de partage. Le Gabon ne peut construire une telle nation que si ses institutions sont indépendantes et impartiales.

La bonne gouvernance qui appelle la transparence dans la gestion des ressources doit guider l’action du gouvernement comme celle de chaque citoyen, si l’on veut que le pays tourne le dos à certaines errances.

Toutefois, pour satisfaire à une telle exigence, la société a besoin d’un système éducatif performant, des politiques publiques conséquentes en matière de santé, de l’habitat et logement, afin chaque Gabonais goutte réellement aux richesses de son pays.

Le candidat envisage d’augmenter le budget alloué au secteur de l’éducation et à la formation des enseignants; développer davantage les hôpitaux et améliorer le traitement et la prise en charge des personnes malades et des personnes déficientes mentales; favoriser l’accès à la propriété foncière et construire 30000 logements par an.

Le Pasteur souhaite également décentraliser les collectivités locales pour un meilleur aménagement du territoire (penser globalement pour agir localement a-t-il dit), mais aussi insister sur la nécessité de consolider les acquis sociaux et institutionnelles.

Dans un langage franc, le candidat a demandé à ses militants de barrer la route au parti au pouvoir afin de mettre un terme définitif à ce régime qui a sacrifié la jeunesse gabonaise toute entière. Il les a rassuré quant à sa victoire certaine, tout en précisant à l’auditoire que de tous les candidats chrétiens en piste, il est celui choisi par Dieu. 


SUR LE MÊME SUJET
Des Gabonais, expatriés à Paris et interrogés jeudi par GABONEWS, ont condamné avec véhémence les propos « nauséabonds » du pasteur opposant gabonais, Mike Jocktane qui reconnaît la pratique des mallettes dans la "françafrique", selon ses propos dans un livre paru ce jeudi dans la capitale française. « La diffamation, la médisance et la calomnie obéissent toutes trois à la loi de la pesanteur, elles descendent mais elles ne montent pas. A mon avis, ce sont des propos nauséabonds et c'est stupide de voir ce serviteur de Dieu qui a été entretenu par le même régime craché dans la ...
Lire l'article
Le révérend pasteur de l’Eglise du christianisme céleste Marc Antoine Ngueye est déféré à la prison centrale de Libreville depuis le 4 février pour harcèlement sexuel, viol, trafic d’influence et abus de confiance. Pasteur mondial de l’Eglise du christianisme céleste âgé de 57 ans, le révérend Marc Antoine Ngueye a été arrêté par les éléments de la Direction générale de la recherche (DGR) et écroué le 4 février à la prison centrale de Libreville. Selon le quotidien "Gabon Matin" qui rapporte les faits, cet ancien maire adjoint de la commune d’Owendo est poursuivi pour harcèlement sexuel, viol, trafic d’influence et abus ...
Lire l'article
Les travaux du synode national extraordinaire s’ouvrent mardi matinau village Akok à 58 km de Libreville, ces travaux vont déboucher sur l’élection d’un nouveau pasteur appelé à succéder au pasteur Clément Obame Mezui. Les fidèles de cette congrégation protestante se posent déjà la question de savoir qui succèdera au pasteur Clément Obame Mezui, président sortant de l’Eglise Evangélique du Gabon (EEG) ? En attendant de le connaître, les révérends pasteurs Rostand Essono Ella, Félix Ango Mvé, André Nguéma Mintsa et Moïs Edou Akoué, tous candidats à la succession, se sont prononcés sur leur cursus et les motivations de leur candidature ...
Lire l'article
Le pasteur Ernest Tomo, candidat indépendant à l'élection présidentielle du 30 août, a tenté de convaincre le 19 août dernier au «Débat» de la RTG1, en présentant aux électeurs gabonais ses «100 solutions» aux maux des Gabonais. L’ex-conseiller en Affaires religieuses du défunt président Bongo Ondimba a notamment insisté sur les allocations familiales et le soutien à la création d'entreprises. Les «100 solutions» du Pasteur Tomo était à l'honneur le 19 août dernier sur le plateau des «Débats» de la RTG1, où le candidat indépendant a présenté les clés de voûte de son programme politique, notamment le ...
Lire l'article
Le pasteur, Georges Bruno Ngoussi, candidat à la présidentielle du 30 août prochain, est monté au créneau mercredi, à Libreville, à la faveur d’un point de presse pour apporter un démenti sur un supposé soutien apporté à une autre candidature que la sienne, a constaté GABONEWS. Cette clarification, a indiqué Georges Bruno Ngoussi, fait suite au mauvais accueil qu’il aurait eu à Oyem (capitale provinciale du Woleu – Ntem, nord). Là-bas, les populations l’auraient accusé d’être au service du candidat Ali Bongo Ondimba (investi par le Parti Démocratique Gabonais, au pouvoir), contre de l’argent. D’où la clarification apportée par M. Ngoussi pour ...
Lire l'article
Georges Bruno Ngoussi, homme d'église et candidat à l'élection présidentielle anticipée du 30 août, a réaffirmé, mercredi à Libreville, qu'il maintient sa candidature à ce scrutin, rejetant les allégations selon lesquelles il serait à la solde d'un ''super candidat'' également en course pour ce scrutin. ''Je le dis, je le répète, le révérend pasteur Georges Bruno Ngoussi n'est pas le candidat d'Ali Bongo Ondimba (candidat du parti au pouvoir, ndlr), je ne suis pas un suppositoire, je suis un homme avec grand H'', a affirmé M. Ngoussi dans une déclaration à la presse. ''Je suis candidat à l'élection présidentielle ( ) que ...
Lire l'article
Le pasteur Ernest Tomo a annoncé ce samedi au cours d’un point de presse à Libreville, sa candidature à la prochaine élection présidentielle, a constaté un reporter de GABONEWS. « J’ai choisi ce jour samedi 11 juillet 2009 pour vous annoncer officiellement ma candidature à l’élection présidentielle qui va se tenir avant le 6 septembre 2009 », a d’emblée déclaré Ernest Tomo. Le candidat Tomo, qui s’est retiré de la course en 2005 au profit du défunt président Omar Bongo Ondimba, estime qu’ il a été « préparé pendant près de 39 ans par le seigneur notre Dieu pour ...
Lire l'article
Un pasteur protestant gabonais a été brièvement mis en garde à vue dans le sud-est du Gabon pour avoir "souillé la mémoire" du défunt président Omar Bongo lors d'une "prière oecuménique", avant d'être relâché, a rapporté lundi l'Agence gabonaise de presse (AGP). Selon l'agence, le pasteur Dieudonné Nzamba de l'église de l'Alliance chrétienne et missionnaire de la ville de Koulamoutou "a été arrêté vendredi matin puis relâché deux heures plus tard" par la police. Le pasteur, cité par l'AGP, explique avoir, au cours de cette prière prononcée jeudi en hommage au défunt, "fait quelques rapprochements avec les riches, les autorités ont dit ...
Lire l'article
Guy-Joël Ogoula Essongué, 35 ans, pasteur local de l’Eglise Pentecôtiste, située dans le premier arrondissement de la commune de Mouila, a été placé vendredi dernier sous mandat de dépôt à la prison provinciale de Mouila suite aux coups et enlèvement d’une fille de 23 ans qui serait l’une de ses amantes. Les faits remontent au jeudi 28 mai dernier à 7 heures du matin. La sœur Clotilde, élève au collège privé Paul Belloni du Chaillu en classe de 1ére A1, doit se rendre à l école quand arrive le pasteur dans son véhicule de marque Toyota Corolla. Il embarque la ...
Lire l'article
Quelques jours après la conférence de presse du révérend Jeremiah Wright, le candidat démocrate Barack Obama n'a pas eu le choix : il a dû couper définitivement les ponts avec un homme qu'il connaissait depuis vingt ans. Eric Scheie, un avocat républicain qui écrit pour le site Pajama, se félicite de la décision du sénateur Obama. Selon lui, les discours de l'ancien pasteur du candidat démocrate, teintés de vieille rhétorique désuète, sont dangereux lorsqu'ils sont proférés par des gens considérés comme les "maîtres du christianisme" . Pour le conservateur Ed Morrissey, qui écrit sur Hot Air, les médias s'en prennent uniquement au ...
Lire l'article
Politique / La diaspora gabonaise condamne les propos «nauséabonds » du pasteur opposant Mike Jocktane
Gabon : Le pasteur Marc Antoine Ngueye sous les verrous
Eglise évangélique du Gabon : Qui succèdera au pasteur Clément Obame Mezui ?
Gabon : Le pasteur Tomo promet 40 milliards F CFA pour créer des entreprises
Gabon: Georges Bruno Ngoussi affirme ne soutenir aucune autre candidature que la sienne
Gabon: Un pasteur candidat à la présidentielle dément être à la solde d’un ”super candidat”
Gabon: Le pasteur Ernest Tomo officiellement candidat indépendant à la future élection présidentielle
Gabon: un pasteur interpellé pour avoir “souillé la mémoire” de Bongo
Gabon: Fait-divers / Le pasteur de l’Eglise pentecôtiste de Mouila arrêté pour coups et enlèvement de l’une de ses amantes
La blogosphère approuve la décision d’Obama de rompre avec le pasteur Wright


Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote pour le moment)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 17 Août 2009
Catégorie(s): Politique
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*