Socialisez

FacebookTwitterRSS

Gabon: Présidentielle 2009: le candidat Bernard Oyama opte pour le porte à porte

Auteur/Source: · Date: 20 Août 2009
Catégorie(s): Politique

Libreville, 20 août (GABONEWS) – Accompagné par son équipe de campagne, le candidat indépendant, Bernard Oyama, sillonne les bidonvilles des différents quartiers de Libreville depuis quelques jours pour prendre attache avec les différentes couches sociales du pays, où sont organisés meetings et causeries, afin de toucher à la racine les difficultés des gabonais, a constaté GABONEWS.

En moins d’une semaine, Bernard Oyama a déjà communié avec les populations de plus d’une dizaine de quartiers de Libreville, représentées par des leaders d’opinion, chefs de familles, femmes, des jeunes et des moins jeunes.

Cette approche, à en croire le candidat, vise à mieux s’imprégner des difficultés tournant essentiellement autour de la lutte contre le chômage, la meilleure redistribution des richesses.

Homme d’affaire et chef d’entreprise aux Etats-Unis où il vit depuis plusieurs années, Bernard Oyama a décidé de présenter sa candidature à la magistrature suprême afin de faire bénéficier à son pays la riche expérience cumulée au « pays de l’oncle Sam », notamment dans le vaste chantier de la création des emplois décents.

« La raison qui préside à ma candidature est le souci de contribuer au développement de mon pays, en permettant à chacun des citoyens d’améliorer ses conditions socio économiques. C’est d’ailleurs pourquoi j’axe ma priorité sur l’emploi pour tous les gabonais avec ou sans diplôme. La réalisation de cet objectif commande que nous investissons dans la formation tant diplômante que qualifiante, d’où notre ambition d’ouvrir l’emploi aux personnes certes non diplômées, mais qualifiées. Car pour nous, l’objectif d’une économie forte ne peut être réalisé sans des hommes et des femmes bien formés », a expliqué M. Oyama.

« J’invite, une fois encore, le peuple gabonais à me faire confiance, en déposant dans l’urne le 30 août prochain le bulletin de vote de couleur violette, à l’effigie du candidat indépendant Bernard Oyama que je suis, c’est la seule manière pour le collège électorale d’oser le changer et la rupture avec un homme neuf”, a-t-il ajouté.

Après les quartiers de Libreville, Bernard Oyama entend se rendre à Franceville (chef lieu du Haut – Ogooué) et ses environs pour battre campagne et fédérer toutes les chances de son côté.

Notons que la campagne qui a démarré timidement depuis le 15 août dernier augmente en intensité au fur et à mesure que la date du scrutin se rapproche.


SUR LE MÊME SUJET
Fraichement débarqué des Etats-Unis où il vit, l’ancien candidat à la présidentielle du 30 août 2009, Bernard Oyama estime avoir une carte à jouer pour l’apaisement du climat politique au Gabon. Dans cette interview accordée à notre rédaction, Bernard Oyama, souhaite notamment réunir tous les candidats à la dernière présidentielle autour d’une «rencontre républicaine». Un costume visiblement trop large pour ce «médiateur» qui a récolté moins d’un pourcent à la dernière présidentielle. Comme nombre d’acteurs politiques, vous demandez l’instauration d’une rencontre républicaine pour résoudre les vrais problèmes du Gabon. Quels sont ces problèmes ? Quelle serait la ...
Lire l'article
Un ancien candidat indépendant à l’élection présidentielle anticipée gabonaise du 30 août 2009, Bernard Oyama, a exhorté, mercredi à Libreville, le secrétaire exécutif de l’Union nationale (UN-dissous), André Mba Obame, et ses partisans à sortir des locaux du Programme des nations unies pour le développement (PNUD) où ils sont réfugiés depuis le 25 janvier 2011. Ils doivent ‘’sortir de leur « cachette » pour se consacrer au développement du pays dans leur domaine qui est la politique’’, a déclaré, dans une interview à l’AGP, M. Oyama, le premier candidat à avoir reconnu la victoire du président Ali ...
Lire l'article
Face à la situation politique délétère consécutive à l’auto proclamation d’André Mba Obame comme président élu du Gabon, deux anciens candidats à l’élection présidentielle anticipée du 30 août 2009, Bernard Oyama et Yvette Ngwèvilo Rékangalt, ont lancé chacun un appel à des pourparlers nationaux visant une sortie de la crise actuelle. Bernard Oyama et Yvette Ngwèvilo Rékangalt, deux anciens candidats à l’élection présidentielle anticipée de 2009, ont lancé le 4 février dernier, chacun, un appel à des pourparlers nationaux en vue d’un apaisement du climat sociopolitique actuel au Gabon. Abordant les déterminismes de la situation politique actuelle, Bernard Oyama pense ...
Lire l'article
Libreville, 30 août (GABONEWS) - Initialement prévue pour 22 heures locales, la première déclaration postélectorale du candidat du Parti Démocratique Gabonais (PDG, au pouvoir), Ali Bongo Ondimba, est repoussée à un peu plus tard dans la nuit, le temps pour son état-major de campagne d’avoir les tendances globales, ont constaté les envoyés spéciaux de GABONEWS. Actualité du :31/08/2009 Ali Bongo Ondimba va, dans ces prochaine heures s’adresser à ses compatriotes de manière claire, précise et cohérente, tel que l’indique les personnes rencontrées dans le deuxième Q.G du PDG, sis à « Gabon ...
Lire l'article
Le candidat indépendant Bernard Oyama s’est prêté le 27 août dernier aux questions des journalistes aux «Débats» sur la RTG 1 pour présenter à son tour son projet de société aux électeurs gabonais qui met un accent sur l’économie. L'originaire du Haut-Ogooué exilé aux Etats-Unis a notamment proposé la création massive d'emplois afin de booster la consommation et de faire levier sur l'impôt qui peut financer les politiques de développement. © D.R. - Bernard Oyama Le candidat indépendant Bernard Oyama, outsider de l'arène politique gabonaise, était l'invité des «Débats» de la ...
Lire l'article
Le candidat indépendant Bernard Oyama, outsider de l'arène politique gabonaise, était l'invité des «Débats» de la RTG1 le 27 août dernier pour défendre son projet de société, dont le volet économique occupe la première place. Cet originaire du Haut-Ogooué, homme d'affaires exilé aux Etats-Unis, a notamment fustigé la centralisation de toutes les administrations à Libreville, qui freine le développement socio-économique de l'intérieur du pays. Bernard Oyama a également fustigé le train de vie de l’Etat trop extravagant et proposé à cet effet de réduire les coûts des voyages officiels du président de la République et de son ...
Lire l'article
Nzeng – Ayong, 24 août (GABONEWS) – Jules Aristide Bourdès Ogoulinguendé, candidat à la présidentielle du 30 août prochain pour le compte du Congrès pour le Développement et la Justice (CDJ/opposition), hôte des habitants du quartier Nzeng – Ayong (6ème arrondissement de Libreville), a pris ce dimanche, lors d’un meeting, l’engagement, une fois élu président de la République, de restaurer l’Etat de droit à travers la redistribution équitable des richesses aux Gabonais, a constaté GABONEWS. Actualité du :24/08/2009 D’après ce candidat qui estime qu’on n’invente pas la roue, il faut réactualiser certains ...
Lire l'article
Libreville, 20 août (GABONEWS) - Le candidat indépendant à la présidentielle de cette fin de mois, André Mba Obame, par ailleurs ex-ministre de la Coordination et du Suivi de l’Action gouvernementale et de l’Intérieur, a déclaré au cours de l’émission débat à laquelle il a participé en deuxième partie, ce jeudi soir sur le plateau des deux chaînes de télévision nationales (RTG1, RTG2), que « le budget Gabonais est fictif » d’autant qu’aucun « budget voté par le parlement n’a été appliqué tel quel ». Affirmant s’exprimer sous le contrôle de l’ancien premier ministre, chef du Gouvernement, également candidat ...
Lire l'article
Libreville, 19 août (GABONEWS) – Le candidat indépendant à la présidentielle de fin du mois d’août, Bruno Ben Moubamba, en grève de la faim, campe sur sa position devant l’entrée du palais Léon Mba de Libreville en vue de contester le processus électoral actuel au Gabon, a constaté un reporter de GABONEWS. Couché sur un petit lit devant l’entrée de l’Assemblée nationale, Ben Moubamba rappelle à ceux qui viennent de temps à autres l’écouter que « nous n’avons d’autres choix que celui de nous battre pour notre liberté, notre honneur et pour l’amour de notre pays ». Bruno Ben Moubamaba qui revendique ...
Lire l'article
Ali Bongo Ondimba, 50 ans, fils aîné du défunt président, Omar Bongo Ondimba, ministre de la Défense, a été investi par acclamations ce dimanche à Libreville par le Congrès extraordinaire du Parti démocratique gabonais (PDG, pouvoir), candidat de cette formation à la présidentielle du 30 août 2009.
Lire l'article
Gabon : La solution de Bernard Oyama
Mba Obame et ses partisans invités à sortir du PNUD par un ancien candidat à la présidentielle du 30 août 2009
Gabon : Oyama et Ngwèvilo Rékangalt réclament une rencontre républicaine
Gabon: Présidentielle 2009 / Les tendances partielles tombent, le candidat Ali Bongo Ondimba attendu à « Gabon Expo » pour sa première déclaration postélectorale
Gabon : Oyama, «il y a beaucoup de gaspillage»
Gabon : Oyama, «il y a beaucoup de gaspillage»
Gabon: Présidentielle 2009: Le candidat du CDJ prône la restauration de l’Etat de droit
Gabon: Présidentielle 2009 / « Le budget Gabonais est fictif, aucun budget voté par le parlement n’a été appliqué tel quel », (André Mba Obame,
Gabon: Présidentielle 2009: Le candidat indépendant Bruno Ben Moubamba en grève de faim, campe sur sa position
Gabon: URGENT / Ali Bongo Ondimba investit candidat du PDG à la présidentielle d’août 2009

Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote pour le moment)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 20 Août 2009
Catégorie(s): Politique
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*