Socialisez

FacebookTwitterRSS

Gabon: Présidentielle 2009 / Ali Bongo Ondimba au pinacle

Auteur/Source: · Date: 3 Sep 2009
Catégorie(s): Politique

Libreville, 3 septembre (GABONEWS) – Fini le suspens, le porte-étendard de la majorité, Ali Bongo Ondimba, a remporté ce jeudi la présidentielle de fin août, à tour unique, avec 41, 73 % des suffrages devant 17 autres candidats.
Actualité du :03/09/2009

Ces résultats globaux provisoires, annoncés en direct à la télévision nationale par le Ministre de l’Intérieur, Jean – François Ndongou, en présence des membres du Bureau de la Commission Electorale Nationale Autonome et Permanente (CENAP), place, avec un système de majorité relative, Ali Bongo Ondimba , 50 ans, au pinacle.

Le fils du défunt président Omar Bongo Ondimba qui affirmait en campagne électorale qu’ « il n’était pas impressionné par le palais Présidentiel pour y avoir grandi », a distancé son « frère » André Mba Obame.

L’ex-ministre de l’Intérieur, en rupture de ban avec le parti au pouvoir, candidat indépendant pointe en seconde position avec 25, 28 % et, sur cette lancée, a ravi d’une courte tête le statut de leader de l’opposition à Pierre Mamboundou.

L’« éternelle second » de la présidentielle depuis 1998 et 2005 porteur, lors de l’élection anticipée de dimanche dernier, des couleurs de l’Alliance pour le Changement et la Restauration (ACR), a affiché 25, 22% .

SCORES CONFIDENTIELS

L’ancien baron du régime d’Omar Bongo Ondimba, chef de l’Union Gabonaise pour la Démocratie et le Développement(UGDD), Zacharie Myboto, 3, 39 % a fermé le carré.

Des scores qualifiés de « confidentiels » ont été réalisés par les autres prétendants à la fonction présidentielle aux profils divers et avariés.

On y trouvait des anciens ministres, responsables d’ONG, de confessions religieuses et des universitaires.

Dans cette « foultitude » comme le relevait avant la campagne le quotidien l’Union, figure l’indépendant Casimir Oyé Mba.

L’ancien premier–ministre, en dépit de son retrait « tardif » de la course a vu, se porter sur son nom, un certain nombre de suffrages, in fine, pris en compte par la Commission électorale.

Les voix recueillies par des femmes restées en lice, Yvette Ngwévilo Rékangal et Victoire Lasseny–Duboze, n’avoisinent pas le pourcentage.

Avant le verdict des urnes, madame Duboze qui a pris ses distances avec le Parti Démocratique Gabonais, avait reconnu sa défaite et félicité le président élu.

Tirant sans doute les enseignements de sa campagne de proximité dans les 9 provinces, elle a annoncé en début de semaine la création d’un « Mouvement de l’Espoir ».

« PAIX, DEVELOPPEMENT ET PARTAGE »

Sitôt sa victoire annoncée, Ali Bongo Ondimba s’est rendu au quartier Général du PDG, à Gabon-Expo, sur le bord de mer à Libreville pour y fêter ce succès.

«Je suis, je serai le président de tous les Gabonais, sans exclusive », a –t-il déclaré en reprenant les grands axes de son propos de campagne où celui qui était encore en quête des suffrages de ses compatriotes avait décliné son offre par « la paix, le développement et le partage ».

Avant la validation de son élection par la Cour Constitutionnelle, l’institution attend d’éventuels recours dans le cadre du contentieux électoral.

Les récriminations ne devraient pas manquer à la lumière de la posture adoptée par deux des candidats, André Mba Obame et Pierre Mamboundou.

Ils avaient, dans des déclarations matinales, respectivement revendiqué la « victoire » fort des tendances enregistrés dans leurs « bastions », le Woleu-Ntem, la Nyanga, et l’Ogooué-Maritime voire dans le Moyen-Ogooué.

Sur le terrain, des violences ont éclaté à Port-Gentil, poumon économique, où après avoir forcé la porte de la prison, des détenus se sont mêlés à des manifestants contestant le verdict des urnes.

Un « jeudi noir » caractérisé dans la deuxième ville du Gabon par l’incendie du Consulat de France suivi des pillages du marché de Grand village et de commerces qui sont tenus par des ressortissants libanais .

Avant ces évènements, le directoire de campagne d’Ali Bongo Ondimba, à travers un communiqué invitait les candidats de l’opposition à « prendre en considération le système de vote auquel ils ont accepté de se soumettre en y prenant part : celui d’une élection à la majorité relative à un tour (…) Dans un tel mode de scrutin à un tour, c’est celui qui a le plus de voix sur l’ensemble du territoire gabonais qui gagne et non pas celui qui gagne seulement dans son fief, sa ville ou sa région ».

« Ainsi, il suffit pour le candidat ALI’9 d’arriver en seconde position dans le Nord comme dans le Sud, et que les autres régions lui donnent une majorité pour qu’il soit, et c’est logique, le candidat élu. Les mathématiques de la démocratie, c’est la loi du plus grand nombre dans le cas d’espèce », ont conclu les partisans du nouvel élu.


SUR LE MÊME SUJET
Libreville, 30 août (GABONEWS) - Initialement prévue pour 22 heures locales, la première déclaration postélectorale du candidat du Parti Démocratique Gabonais (PDG, au pouvoir), Ali Bongo Ondimba, est repoussée à un peu plus tard dans la nuit, le temps pour son état-major de campagne d’avoir les tendances globales, ont constaté les envoyés spéciaux de GABONEWS. Actualité du :31/08/2009 Ali Bongo Ondimba va, dans ces prochaine heures s’adresser à ses compatriotes de manière claire, précise et cohérente, tel que l’indique les personnes rencontrées dans le deuxième Q.G du PDG, sis à « Gabon ...
Lire l'article
Libreville, 29 août (GABONEWS) - Une véritable marée humaine a déferlé ce samedi à Franceville puis à Libreville pour le clou de la campagne électorale du candidat Ali Bongo Ondimba à la présidentielle du 30 août au sujet de laquelle la « cause est entendue », selon ses partisans. Actualité du :30/08/2009 « Y’A PAS MATCH » ont –ils scandé à l’issue des « méga-meetings » de clôture de l’opération séduction entamée deux semaines plus tôt par la capitale. Ali Bongo Ondimba, le « candidat de la paix, du développement et du partage ...
Lire l'article
Jardin Botanique de Libreville, 29 août (GABONEWS) - De nombreux jeunes des associations et mouvements de jeunesse, ainsi que de nombreux militants des partis politiques soutenant le candidat intergénérationnel, Ali Bongo Ondimba, ont à l’unisson, gagné ce samedi la place du Jardin Botanique où le porte – étendard du Parti Démocratique Gabonais (PDG, au pouvoir) est attendu pour tenir son dernier meeting de campagne avant le scrutin qui a lieu ce dimanche et où il sollicite le suffrage des Gabonais afin d’accéder à la magistrature suprême.
Lire l'article
Jardin Botanique de Libreville, 29 août (GABONEWS) – Le candidat du Parti démocratique gabonais (PDG, au pouvoir) à l’élection présidentielle de ce dimanche 30 août, Ali Bongo Ondimba, tient ce samedi, après Franceville, sa rencontre de clôture avec les populations de Libreville qui ont, comme au lancement de sa campagne, le 16 août dernier, massivement fait le déplacement de la place du Jardin Botanique afin de soutenir, avant l’épreuve finale, leur Champion.
Lire l'article
Koulamoutou, 25 août (GANONEWS) – Dans le cadre de sa tournée de campagne à l’intérieur du pays, Ali Bongo Ondimba, candidat du Parti Démocratique Gabonais ( PDG, au pouvoir), était, mercredi, l’hôte de la province de l’Ogooué-Lolo, où il a bénéficié d’une réception triomphale par les populations de Koulamoutou, ont constaté les envoyés spéciaux de GABONEWS. Actualité du :26/08/2009 C’est dans une ambiance carnavalesque que les populations de Koulamoutou, avec à leur tête, le ministre des Finances, Blaise Louembé, ont accueilli, à la place de l’indépendance de la localité, le champion du ...
Lire l'article
Port-Gentil, 21 août (GABONEWS) – En tournée de campagne provinciale pour la présidentielle anticipée du 30 août prochain, le candidat du Parti Démocratique Gabonais ( PDG, au pouvoir), a déclaré jeudi, lors du meeting qu’il a animé à Port-Gentil, que tous les anciens collaborateurs de son défunt père, Omar Bongo Ondimba, qui avilissent la mémoire de ce dernier pour assouvir leurs ambitions politiques, après avoir dilapidé les biens de l’Etat, sont des traîtres et des ingrats, ont constaté les envoyés spéciaux de GABONEWS. C’est un Ali Bongo Ondimba, extraordinairement défoulé, consécutivement à la grande mobilisation des Port-gentillais pour l’accueillir, ...
Lire l'article
Lambaréné, 21 août (GABONEWS) - La ville de Lambaréné, province du Moyen-Ogooué (Centre) a été particulièrement sollicitée ce vendredi avec la présence de trois des principaux candidats à la présidentielle du 30 août dont Ali Bongo Ondimba, champion du Parti au pouvoir (PDG), André Mba Obame, ex- hiérarque de cette formation et sans étiquette pour ce scrutin ainsi que Zacharie Myboto, leader de l’Union gabonaise pour la Démocratie et le Développement (UGDD, opposition), ont constaté nos envoyés spéciaux. Outre le terrain, la campagne électorale se poursuit également à la radio et télévision nationales pour les 23 prétendants à la succession d’Omar ...
Lire l'article
Ntoum, 20 août (GABONEWS) – La coordination de campagne du candidat PDG (Parti Démocratique Gabonais, au pouvoir), Ali Bongo Ondimba, s’est lancée mardi dernier sur le terrain à la faveur d’un grand meeting animé à la place des fêtes dans le département du Komo – Mondah, commune de Ntoum situé à 42 km de Libreville, a constaté GABONEWS. L’évènement qui a coïncidé avec la présentation officielle de Julien Nkoghé Békalé (natif de Ntoum), promu ministre des Mines, du Pétrole et des Hydrocarbures lors du dernier remaniement ministériel du 22 juillet dernier, a débuté par la lecture des motions de ...
Lire l'article
Bitam, 19 août (GABONEWS) - Ali Bongo Ondimba, candidat du Parti Démocratique Gabonais (PDG, au pouvoir) à l'élection présidentielle anticipée du 30 août prochain, est, depuis ce mercredi matin, l'hôte de la Province de Woleu-Ntem, dans le cadre de sa campagne à l'intérieur du pays, a constaté GABONEWS. De Mitzic à Bitam, en passant par Medouneu et Minvoul, telles sont les localités qui ont accueilli ce mercredi en matinée le candidat Ali Bongo Ondimba qui, depuis mardi, a pris son bâton de pèlerin pour sillonner les provinces, départements, cantons et hameaux du Gabon, à l'effet de solliciter les suffrages de ses ...
Lire l'article
Ali Bongo Ondimba, 50 ans, fils aîné du défunt président, Omar Bongo Ondimba, ministre de la Défense, a été investi par acclamations ce dimanche à Libreville par le Congrès extraordinaire du Parti démocratique gabonais (PDG, pouvoir), candidat de cette formation à la présidentielle du 30 août 2009.
Lire l'article
Gabon: Présidentielle 2009 / Les tendances partielles tombent, le candidat Ali Bongo Ondimba attendu à « Gabon Expo » pour sa première déclaration postélectorale
Gabon: Présidentielle 2009/ Une clôture en fanfare de la campagne d’Ali Bongo Ondimba
Gabon: Présidentielle 2009 / Des milliers de jeunes acquis à la cause d’Ali Bongo Ondimba au Jardin Botanique
Gabon: Présidentielle 2009 /Ali Bongo Ondimba attendu au Jardin Botanique de Libreville pour son dernier Grand Meeting de campagne
Gabon: Présidentielle 2009 / Les populations de Koulamoutou réservent une réception triomphale à Ali Bongo Ondimba
Gabon: Présidentielle 2009 / « Ceux qui, après avoir pillé les ressources publiques, jettent à présent l’anathème sur feu Omar Bongo Ondimba sont traîtres et
Gabon: Présidentielle 2009/ Ali Bongo Ondimba, Mba Obame, Zacharie Myboto courtisent Lambaréné
Gabon: Présidentielle 2009 : La coordination de campagne d’Ali Bongo Ondimba à Ntoum se lance dans la bataille
Gabon: Présidentielle 2009: Ali Bongo Ondimba effectue un marathon dans le Woleu-Ntem
Gabon: URGENT / Ali Bongo Ondimba investit candidat du PDG à la présidentielle d’août 2009

Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote pour le moment)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 3 Sep 2009
Catégorie(s): Politique
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*