Socialisez

FacebookTwitterRSS

Gabon : Ali Bongo clôture sa tournée régionale à Luanda et Sao Tomé

Auteur/Source: · Date: 15 Sep 2009
Catégorie(s): Politique

Le président élu, Ali Bongo, s’est rendu le 14 septembre en Angola et à Sao Tomé & Principe, clôturant ainsi sa tournée sous régionale entammée le 11 septembre dernier après la proclamation le 4 septembre de sa victoire à l’élection présidentielle du 30 août. Rassurant ses nouveaux pairs d’Afrique centrale sur la poursuite et l’intensification de leur coopération bilatérale, Ali Bongo est également venu recueillir auprès des présidents Dos Santos et De Menezes les conseils pour le lourd mandat qui l’attend.

© D.R. Ali Bongo Ondimba, proclamé vainqueur de l’élection présidentielle du 30 août 2009 avec 41,73% des suffrages

Après le Cameroun, le Congo, le Tchad et la République démocratique du Congo, c’est avec l’Angola et Sao Tomé & Principe que le nouveau président élu, Ali Bongo, a mis un terme le 14 septembre dernier à sa «tournée présidentielle» auprès de ses nouveaux pairs de la sous région.

Accompagné du ministre des Affaires étrangères, Paul Toungui, le président élu a été reçu à Luanda en fin de matinée par le président Dos Santos, avec qui il a pu échanger sur la poursuite des relations bilatérales entre les deux pays.

Le chef d’Etat angolais assurant la présidence tournante de la Commission du Golfe de Guinée, la situation sécuritaire et économique des huit pays producteurs de pétrole membres de la commission était également à l’ordre du jour.

Dans l’après-midi, Ali Bongo s’est envolé pour Sao Tomé, où il a été reçu par le président De Menezes au cours d’un entretien qui a également permis d’aborder la coopération entre les deux pays, notamment la situation de l’importante communuaté santomméenne au Gabon.

Le président élu a notamment rassuré le numéro un santoméen sur l’accalmie de la situation à Port-Gentil, où de violentes émeutes avaient éclaté suite à l’annonce des résultats officiels.

Les questions politiques devaient également être à l’ordre du jour, alors que le président De Menezes avait subi une crise politique en mai 2008 qui avait entraîné la chute du gouvernement suite au vote d’une motion de censure par l’opposition.

«Je suis tout simplement venu me présenter à tous les chef d’Etats membres de la CEMAC, [dont] le Gabon est un membre fondateur, donc il était normal qu’en tant que dernier entrant dans ce club fermé, je puisse venir me présenter», avait expliqué Ali Bongo le 12 septembre dernier à N’djamena.

«Beaucoup d’entre eux je les considère comme des oncles, ce sont des frères de mon père», avait-il ajouté. «Pour l’instant, nous attendons que les périodes fixées par la Constitution s’écoulent. Après cela, nous aurons à former un gouvernement et nous mettre au travail rapidement», avait-il enfin déclaré.


SUR LE MÊME SUJET
Communiqué de presse officiel du service de presse de la Présidence de la République Gabonaise A l’issu du Conseil des Ministres délocalisés de l’Estuaire qui a eu lieu aujourd’hui au Palais rénovation, le Président Ali Bongo Ondimba a clôturé la tournée républicaine qu’il avait démarrée en début d’année 2011. Durant 9 mois, cette première édition des Conseils des Ministres Décentralisés a permis au président de toucher du doigt les réalités du Gabon. Il a pu se rendre compte par lui-même que les difficultés rencontrées par les gabonais sont identiques sur l’ensemble du territoire. Afin de pallier à ces problèmes, le chef de ...
Lire l'article
Le président Ali Bongo Ondimba est attendu le 11 septembre prochain à Franceville, chef-lieu de la province du Haut-Ogooué, dans le sud-est du Gabon, pour une tournée républicaine de cinq jours (11-15 septembre), au cours de laquelle il doit présider le 7ème conseil des ministres de son septennat, délocalisé à l'intérieur du pays. L’avion transportant le chef de l’Etat doit atterrir à Franceville le dimanche 11 septembre à 9h30 (10h30 GMT), selon le programme officiel de la tournée, rendu public lundi dernier par le gouverneur du Haut-Ogooué, M. Bertrand Moundounga, au cours d’une réunion de mise au point avec les ...
Lire l'article
Le Président de la République, Ali Bongo Ondimba a quitté Libreville, ce samedi, à destination de Bangui (République Centrafricaine), où il prend part à la 10ème session de la Conférence des Chefs d’Etat de la Communauté Economique et Monétaire de l’Afrique Centrale (CEMAC), a-t-on appris de sources officielles. Cette autre sortie du chef de l’Etat gabonais intervient alors qu’il y a quelques jours, il avait été reçu à Ouagadougou (Burkina-Faso) et Yamoussoukro (Côte-d'Ivoire), par ses homologues, Blaise Compaoré et Laurent Gbagbo, dans le cadre du raffermissement des relations bilatérales avec ces deux pays frères. A Bangui, le président Ali ...
Lire l'article
Le président gabonais a regagné Libreville en provenance de Luanda, en Angola, où il a été convié par son homologue angolais, Eduardo dos Santos, à prendre part à la cérémonie d’ouverture de la 27e édition de la Coupe d’Afrique des Nations (CAN). d’ouverture de la Coupe d’Afrique des Nations (CAN), qui a démarré le même jour dans la capitale angolaise, Luanda. Ali Bongo a séjourné en Angola à l'invitation de son homologue angolais José Eduardo dos Santos pour assister au match inaugural de la CAN 2010 entre l'Angola et le Mali, qui s’est soldé par 4 buts partout, au terme d’un match ...
Lire l'article
Le président gabonais, Ali Bongo Ondimba a quitté Libreville dimanche en milieu de matinée pour Luanda, la capitale angolaise où il assistera à l’ouverture officielle de la 27ème édition de la Coupe d’Afrique des nations (CAN) de football. C’est pour la première de fois qu’un chef de l’Etat gabonais assistera personnellement à l’ouverture de la plus importante compétition sportive du continent africain. Une compétition qui s’ouvre sur fond de drame avec la mort de deux membres de la délégation togolaise tués dans un attentat à Cabinda, perpétré par les rebelles du Front de libération du Cabinda (FLEC). Les rebelles du FLEC très actif ...
Lire l'article
Libreville, 29 août (GABONEWS) - Une véritable marée humaine a déferlé ce samedi à Franceville puis à Libreville pour le clou de la campagne électorale du candidat Ali Bongo Ondimba à la présidentielle du 30 août au sujet de laquelle la « cause est entendue », selon ses partisans. Actualité du :30/08/2009 « Y’A PAS MATCH » ont –ils scandé à l’issue des « méga-meetings » de clôture de l’opération séduction entamée deux semaines plus tôt par la capitale. Ali Bongo Ondimba, le « candidat de la paix, du développement et du partage ...
Lire l'article
Le chef de l'Etat gabonais, Omar Bongo Ondimba, a quitté Libreville lundi à 13h (GMT), à destination de Luanda en Angola Il prendra part au sommet des chefs d'Etats et des gouvernements de la Commission du Golfe de Guinée dont les travaux s'ouvrent mardi 25 dans la capitale angolaise. Huit chefs d'Etat, sont attendus à savoir ceux : du Gabon, Cameroun, Congo, Guinée Equatoriale, Nigeria, République démocratique du Congo (RDC) et de Sao Tomé et Principe. Sept ans après sa création, la commission n'avait jamais fonctionné de manière optimale. C'est la rencontre de Libreville du 25 août 2006 qui avait donné ...
Lire l'article
Plus d’une quinzaine de personnes sont portées disparues depuis le 17 septembre suite au naufrage d’un bateau gabonais qui effectuait la liaison entre les îles de Sao Tomé et Principe. Les secours ont annoncé 31 rescapés, dont le capitaine du navire qui a expliqué que le naufrage du bateau aurait été entraîné d’une surcharge de personnes et de marchandises. Le gouvernement a déjà décrété un deuil national en hommage aux disparus, qui étaient tous santoméens. «Quinze à vingt personnes» sont portées disparues dans le naufrage d'un bateau gabonais entre l’île de Sao Tomé et celle de Principe dans la nuit ...
Lire l'article
En tant que président fondateur du Parti démocratique gabonais (PDG), Omar Bongo Ondimba a présidé ce dimanche à la cité de la démocratie, la cérémonie de clôture des travaux du 9ème Congrès ordinaire du Parti démocratique gabonais (PDG,au pouvoir) sur une note d'espoir. S’adressant au secrétariat exécutif du Parti, Omar Bongo Ondimba s’est réjouit de ce que les dirigeants ne doivent plus être les représentants de leur province. Le président du Parti au pouvoir a rassuré que les secrétaires nationaux devant assurés ces fonctions seront nommées incessamment. Parlant de la discipline au sein du Parti, il a invité l’ensemble des militants à s’acquitter ...
Lire l'article
L’ambassadeur de France au Gabon, Jean Marc Simon, a été reçu en audience le 20 juin dernier par le chef de l’Etat gabonais Bongo Ondimba. Les deux hommes ont fait un tour d’horizon de la coopération franco gabonaise, le représentant français a également fait le point sur les questions sécuritaires en Afrique centrale au moment où un nouveau vent de violence souffle sur les braises du conflit tchadien. Le chef de l’Etat gabonais, Bongo Ondimba, et l’ambassadeur de France au Gabon, Jean Marc Simon, se sont entretenus le 20 juin dernier sur l’état de la coopération qui lie les deux ...
Lire l'article
Ali Bongo Ondimba clôture sa tournée républicaine
Le président Ali Bongo Ondimba entame une tournée républicaine dans le sud-est du Gabon le 11 septembre prochain
Intégration sous-régionale: Ali Bongo Ondimba à Bangui pour la Conférence des chefs d’Etat de la CEMAC
Gabon : Ali Bongo rentre de Luanda
Ali Bongo Ondimba à Luanda pour l’ouverture de la 27ème CAN
Gabon: Présidentielle 2009/ Une clôture en fanfare de la campagne d’Ali Bongo Ondimba
Gabon: Omar Bongo a quitté Libreville à destination de Luanda en Angola
Gabon : Naufrage d’un bateau entre Sao Tomé et Principe
Gabon: Bongo Ondimba clôture les travaux du 9ème Congrès ordinaire du PDG sur une note d’espoir
Gabon : Jean Marc Simon et Bongo Ondimba font le point sur la situation sous régionale

Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote pour le moment)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 15 Sep 2009
Catégorie(s): Politique
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*