Socialisez

FacebookTwitterRSS

Gabon: “empressement” de Sarkozy ?

Auteur/Source: · Date: 15 Sep 2009
Catégorie(s): Politique

L’ex-ministre de l’Intérieur gabonais André Mba Obame, candidat malheureux à l’élection présidentielle, a estimé que le président français Nicolas Sarkozy s’était “empressé” de reconnaître la victoire d’Ali Bongo, contestée par l’opposition.

“Lors des élections en Iran, le président Sarkozy a condamné et parlé de coup d’état électoral. Il a refusé de reconnaître les résultats. Au Gabon, il se passe la même chose et il s’empresse de reconnaître (…) avant même le recours au contentieux”, a affirmé M. Mba Obame, arrivé deuxième du scrutin et qui revendique la victoire.

L’opposition a jusqu’à samedi pour déposer un recours devant la Cour Constitutionnelle pour espérer invalider l’élection. Pour le moment, un seul candidat, Luc Bengono Nsi, l’a fait mais les “poids lourds” attendent la veille de la date limite dans le but de ralentir l’investiture d’Ali Bongo, fils d’Omar Bongo décédé en juin.

Ali Bongo a été élu avec 41,73% des voix, André Mba Obame (25,88%) et l’opposant Pierre Mamboundou (25,22%), qui clame aussi victoire.


SUR LE MÊME SUJET
Le président français, Nicolas Sarkozy, est attendu à Libreville le 24 février pour sa première visite officielle depuis l’accession d’Ali Bongo au pouvoir afin d’aborder notamment les questions de coopération entre les deux pays. Mais la visite du président français pourrait ne pas se cantonner au Palais présidentiel puisque le secrétaire exécutif de l’Union nationale (UN), André Mba Obame, a sollicité une rencontre le 19 février. Pour sa première visite officielle à Libreville depuis l’investiture d’Ali Bongo à la tête du pays, le président français, Nicolas Sarkozy est attendu le 24 février prochain au Palais du bord de mer. Si ...
Lire l'article
André Mba Obame, un des principaux opposants gabonais, a affirmé vendredi que "personne n'attendait le président Sarkozy avec des flèches", mais lui a "conseillé" de "rencontrer tous les responsables politiques gabonais" pendant sa visite au Gabon le 24 février. "Personne n'attend le président Sarkozy avec des flèches, mais nous l'attendons et souhaitons sa venue pour éclaircir beaucoup de zones d'ombre, pour lever des équivoques et des malentendus (...)", a affirmé André Mba Obame, ex-ministre de l'Intérieur, aujourd'hui secrétaire exécutif de l'Union nationale, un parti d'opposition né en février du rassemblement de plusieurs importantes personnalités gabonaises et de trois partis. "Si j'ai un ...
Lire l'article
La Cour constitutionnelle gabonaise s'est réunie mardi toute la journée à huis clos, en séance plénière, pour rédiger les rapports sur les recours en annulation de l'élection présidentielle contestée du 30 août, a appris l'AFP auprès de cette institution. La Cour avait terminé samedi le nouveau comptage des voix à partir des procès-verbaux des 2.815 bureaux de vote ainsi que les auditions des dix requérants -- neuf candidats contestant la victoire d'Ali Bongo au scrutin et une citoyenne. Elle a reçu au total onze recours. Une fois les rapports rédigés, la Cour procèdera à des audiences publiques auxquelles doivent participer les requérants. ...
Lire l'article
André Mba Obame, arrivé deuxième à l'élection présidentielle du 30 août au Gabon, a déclaré samedi avoir regagné son domicile après près de trois semaines passées dans un "lieu sûr". "Je suis chez moi. Je m'étais fixé comme deadline le dépôt de mon recours" en annulation du scrutin auprès de la Cour constitutionnelle afin que rien "ne m'empêche de le déposer", a déclaré à l'AFP M. Mba Obame, qui a obtenu 25,88% des suffrages. "J'ai déposé mon recours" jeudi, "je suis donc revenu chez moi, même si les menaces et risques d'arrestation qui pèsent sur moi existent toujours", a précisé l'ex-ministre de ...
Lire l'article
L'association française de lutte pour l'assainissement des relations franco-africaines, Survie, a récemment lancé un appel aux députés français afin qu'ils saisissent le gouvernement sur l'implication de la France dans le processus élecoral. Dans une correspondance aux parlementaires français, que nous publions in extenso, Survie demande notamment l'invalidation des résultats officiels, après les félicitations «précipitées» du président Sarkozy avant même la fin du contentieux électoral, et l'éclaircissement du rôle de Robert Bourgi, le «monsieur Afrique» des couloirs de l'Elysée, dans l'élection d'Ali Bongo à la tête de l'Etat gabonais. © D.R. En haut, Le président français, Nicolas ...
Lire l'article
André Mba Obame, second à l'élection présidentielle du 30 août dernier, déplore la position de la France dans le processus électoral, dénonçant notamment «l'empressement» du président Sarkozy à adresser ses félicitations à Ali Bongo, avant même la fin du contentieux électoral. Pour l'ancien ministre de l'Intérieur, cette attitude témoigne d'une ingérence masquée de la France pour peser sur l'élection d'Ali Bongo à la tête du pays. © gaboneco - André Mba Obame, entend revendiquer sa victoire à l'élection présidentielle du 30 août Très discret depuis la proclamation des résultats officiels le ...
Lire l'article
L'ex-ministre de l'Intérieur gabonais André Mba Obame, candidat malheureux à l'élection présidentielle, a estimé lundi que le président français Nicolas Sarkozy s'était "empressé" de reconnaître la victoire d'Ali Bongo, contestée par l'opposition. "Lors des élections en Iran, le président Sarkozy a condamné et parlé de coup d'état électoral. Il a refusé de reconnaître les résultats. Au Gabon, il se passe la même chose et il s'empresse de reconnaître (...) avant même le recours au contentieux", a affirmé M. Mba Obame, arrivé deuxième du scrutin et qui revendique la victoire. "Pourquoi deux poids deux mesures alors? L'Iran, il condamne et il a bien ...
Lire l'article
L'ex-ministre de l'Intérieur gabonais André Mba Obame, candidat malheureux à l'élection présidentielle, a estimé lundi que le président français Nicolas Sarkozy s'était "empressé" de reconnaître la victoire d'Ali Bongo, contestée par l'opposition. "Lors des élections en Iran, le président Sarkozy a condamné et parlé de coup d'état électoral. Il a refusé de reconnaître les résultats. Au Gabon, il se passe la même chose et il s'empresse de reconnaître (...) avant même le recours au contentieux", a affirmé à l'AFP M. Mba Obame, arrivé deuxième du scrutin et qui revendique la victoire. "Pourquoi deux poids deux mesures alors? L'Iran, il condamne et il ...
Lire l'article
Alors que le président Nicolas Sarkozy a félicité Ali Bongo pour sa victoire, l'opposition gabonaise conteste le nombre officiel de morts survenues durant les manifestations et réclame un recomptage des voix de la présidentielle. opposition est remontée au créneau lundi, affirmant que le nombre de morts au Gabon était "bien plus important" que le bilan officiel et exigeant un recomptage des voix de la présidentielle, tandis que le président français Nicolas Sarkozy a félicité Ali Bongo. "Le nombre de morts occasionné par la répression de l'armée est bien plus élevé que ne veut bien le dire le pouvoir", a affirmé lundi ...
Lire l'article
Libreville, 30 août (GABONEWS) – La télévision Nationale a débuté la publication des résultats très partiels de la présidentielle anticipée à tour unique organisée ce dimanche avec en course 17 prétendants à la magistrature suprême. Actualité du :31/08/2009 Il apparaît ainsi sous réserve d’homologation de la Commission Electorale Nationale Autonome et Permanente (CENAP), que : 1er Bureau : Ali Bongo : 54 voix André Mba Obame : 56 voix 2e Bureau : Ali Bongo : 84 voix André Mba Obame : 78 voix 3eme Bureau : Ali Bongo : 82 voix André Mba Obame : 56 voix 4eme Bureau : ...
Lire l'article
Gabon : Sarkozy lèvera-t-il l’équivoque avec l’opposition
Gabon: l’opposition gabonaise aimerait rencontrer le président Sarkozy
Présidentielle au Gabon: travaux à huis clos à la Cour constitutionnelle
Gabon: un opposant regagne son domicile après trois semaines en “lieu sûr”
France : «Survie» appelle les députés à déjuger Sarkozy sur l’élection gabonaise
Gabon : Mba Obame fustige les félicitations «précipitées» de Sarkozy
Reconnaissance de l’election frauduleuse d’Ali Bongo: les deux poids deux mesures de Sarkozy
Gabon: Sarkozy s’est “empressé” de reconnaître Ali Bongo selon un candidat
Gabon : Au même titre que Kadhafi, Nicolas SARKOZY félicite un pouvoir qui a déjà les mains trempées de sang.
Gabon: Présidentielle 2009 / Tendances du centre de vote du Lycée National Léon Mba à Libreville

Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote pour le moment)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 15 Sep 2009
Catégorie(s): Politique
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*