Socialisez

FacebookTwitterRSS

Gabon: La Banque Mondiale mandate un émissaire pour « stimuler » les bailleurs de fonds des pays du sud

Auteur/Source: · Date: 15 Sep 2009
Catégorie(s): Politique

Libreville, 15 septembre (GABONEWS) – Dans le cadre de l’augmentation des enveloppes consacrées à l’aide financière octroyée aux pays les plus démunis, la Banque Mondiale (BM) a récemment mandaté un émissaire en Europe, chargé de « maintenir la pression sur les bailleurs de fonds qui alimentent l’Association internationale de développement (AID) », rapportent, ce mardi, nos confrères de l’édition en ligne du magazine Jeune Afrique.

C’est nouvellement nommé au poste de Vice-président chargé du financement concessionnel et des Partenariats mondiaux à l’AID, que Axel van Trotsen Burg a entrepris, depuis le début du mois de septembre, une « tournée » auprès de certains Etats européens, afin qu’ils maintiennent les subventions accordées aux pays africains, dans le cadre de son institution.

Nos confrères de préciser que ce périple mènera le responsable en Allemagne, au Royaume-Uni, dans les pays scandinaves, en France et aux Pays-Bas, avant qu’il ne se poursuive à Washington, où une rencontre avec les diplomaties Américaine et Japonaise est prévue.

Pour l’année en cours, et selon le dernier rapport de la BM, l’AID aurait engagé un programme de crédits de l’ordre de 14 milliards de dollars à l’endroit des Etats économiquement faibles.

Ces chiffres, soulignent-on, représentent une augmentation de 25 % par rapport à l’exercice précédent estimé à 11 milliards.

Actuellement, sur les 82 Etats concernés par les actions de l’AID, près de 40 pays africains bénéficieraient de crédits a hauteur de 50% du budget global de l’association, aux fins de « financer leurs budgets, leurs infrastructures, leurs systèmes de santé », notamment.

Affilié à la BM, l’AID a pour prérogative le soutient économique et financier des pays les plus démunis.

Aussi, dans cette perspective d’appui au développement des Etats dits du « sud », un de récents rapports de l’institution de Bretton-Wood, intitulé « Intégration des questions d’égalité hommes/ femmes dans les projets de la Banques : exercice 2008 », conjecturait-il déjà pour les quatre années à venir, 60 millions de dollars US, destinés aux activités des femmes qui contribuent d’une part considérable à l’essor des « petites économies ».


SUR LE MÊME SUJET
1,8 milliard de FCFA c’est l’enveloppe allouée par la Banque mondiale aux pays membres de la Communauté économique des Etats de l’Afrique centrale (CEEAC) dans le cadre de l’appui au programme détaillé pour le développement de l’agriculture sur le continent africain. L’accord du don a été signé mercredi à Libreville entre le représentant résident de la Banque mondiale au Gabon, M. Rick Tsouck et le secrétaire général de la CEEAC, Louis Sylvain Goma. Ce don constitue le premier acte de partenariat entre la CEEAC et la Banque Mondiale et couvrira une période de trois ans. Cette enveloppe permettra de renforcer les capacités institutionnelles ...
Lire l'article
La Banque mondiale et la Suisse ont appelé mardi à une action concertée contre le pillage des pays en développement et les biens mal acquis qui trouvent souvent refuge dans les places financières internationales. Cet appel a été lancé lors d'un forum organisé à Paris sur le thème "pas de refuge pour les biens mal acquis", en présence d'adversaires de la corruption venus du monde entier, membres d'ONG ou représentants gouvernementaux. "Des milliards sont volés chaque année aux pays en développement, qui se trouvent ainsi privés d'opportunités économiques", a souligné Ngozi Okonjo-Iweala, la directrice générale du groupe de la Banque mondiale. Selon ses ...
Lire l'article
La ministre du Tourisme et des Parcs nationaux, Yolande Bike, a reçu le 11 février à Libreville le représentant résident de la Banque mondiale au Gabon, Olivier Frémont, pour faire le point sur la mise en œuvre du projet d’appui à la gestion des ressources naturelles et à la préservation de la biodiversité, financé par l’institution bancaire à hauteur de plus de 2,6 milliards de francs CFA. Le représentant résident de la Banque mondiale au Gabon, Olivier Frémont, assure le suivi des projets mis en œuvre par son institution au Gabon, notamment dans le secteur de l’environnement, pour lequel il ...
Lire l'article
La directrice des opérations de la Banque mondiale pour les pays de la Communauté économique et monétaire d’Afrique centrale (CEMAC), Mary Barton-Dock, a signé le 27 janvier à Yaoundé, au Cameroun, avec le gouverneur de la Banque des Etats d’Afrique centrale (BEAC), Philibert Andzambé, un accord de financement pour le renforcement des capacités des institutions financières de la sous région. Sur les 22 milliards de FCFA consentis par le Banque mondiale à travers l’International développement agency (IDA), 8 milliards de FCFA le sont sous forme de don, contre 14 milliards de FCFA contracté au titre d’un prêt préférentiel. ...
Lire l'article
Les administrateurs du ministère de l’Agriculture ont ouvert le 9 décembre à Libreville une rencontre avec les bailleurs de fonds internationaux et les partenaires au développement pour présenter le plan d’urgence de développement agricole pour la période 2009-2013. Face au diagnostic alarmant de la sécurité alimentaire au Gabon, le ministre de l’Agriculture, Paul Biyoghe Mba, avait présenté un programme d’investissement sur 5 ans qui vise à réduire les importations alimentaires d’au moins 5% par an sur un panel de produits ciblés. Le plan d’urgence quinquennal de Biyoghe Mba pour le développement agricole est présenté aux bailleurs de fonds potentiels depuis ...
Lire l'article
Paul Biyoghé Mba ministre de l’agriculture, de l’élevage et du développement a invité mercredi les bailleurs de fonds à investir dans les secteurs agricoles pour réduire la facture des importations d’ici fin 2009. Le Gabon importe des denrées alimentaires pour un coût global d'environ 250 milliards FCFA, (93% pour la viande et 100% pour le lait et les produits laitiers).Pour inverser la courbe de ces importations, le ministre gabonais en charge de l’agriculture, de l’élevage et du développement rural a suggéré aux bailleurs de fonds de choisir les secteurs agricoles comme prioritaires dans leurs investissements. L'invite a été faite au cours ...
Lire l'article
L’Union africaine (UA) et la Banque mondiale ont signé le 3 octobre à Washington un mémorandum d'accord portant extension de leur collaboration multisectorielle pour le développement du continent. Cet accord définit un cadre général de collaboration sur une période initiale de cinq ans dans les domaines de l’intégration régionale, de la gouvernance, des pays sortant de conflit, des relations avec la diaspora, du VIH/Sida et des autres maladies transmissibles. Le président de la Banque Mondiale, Robert Zoellick, et le président de la Commission de l'Union Africaine, Jean Ping, ont réaffirmé le 3 octobre dernier à Washington leur volonté de renforcer leur ...
Lire l'article
Dans le cadre du Fonds de partenariat pour le carbone forestier (FCPF) opérationnel depuis le 25 juin dernier, la Banque mondiale vient de sélectionner quatorze pays en développement et neuf pays industrialisés pour bénéficier de ce mécanisme financier international contre la déforestation et les changements climatiques. Ce système devrait permettre de soutenir les efforts contre la déforestation des pays en développement et de promouvoir le marché du carbone forestier. Le dernier pas pour le lancement du Fonds de partenariat pour le carbone forestier (FCPF) de la Banque mondiale vient d'être franchi avec la sélection des quatorze pays bénéficiaires de ce ...
Lire l'article
La Commission de l’Union africaine (UA) et la Banque mondiale viennent de signer un accord portant sur la fourniture par la Banque d’un financement sous forme de don pour un montant de 487 000 dollars en vue de renforcer le programme Diaspora africaine de l’Union africaine (UA). L'objectif de ce programme est d'aider à engager des efforts de mobilisation de ressources auprès de la diaspora africaine, considérée comme la sixième région du continent, et du secteur privé sur le continent américain. La Banque mondiale vient d'octroyer 487 000 dollars à la Commission de l'Union africaine pour le financement de son ...
Lire l'article
Les experts gabonais et congolais de la CEEAC sont en conclave à Libreville depuis le 20 mai dernier pour baliser la mise en oeuvre des projets de construction de la route reliant Libreville à Brazzaville et de la voie ferroviaire entre Franceville et Lekiki. Cet atelier de réflexion devrait permettre d’élaborer une stratégie de financement de ces projets prioritaires du NEPAD. La mise en œuvre des projets d’intégration sous régionale prioritaires du NEPAD est au centre de l’atelier de réflexion qui réunit depuis le 20 mai dernier à Libreville des experts gabonais et congolais autour du secrétaire ...
Lire l'article
Près de 2 milliards de FCFA de la Banque mondiale pour appuyer l’agriculture dans les pays de la CEEAC
Banque mondiale/Suisse/Afrique: “Pas de refuge pour les biens mal acquis”
Gabon : La Banque mondiale suit ses projets pour la biodiversité
BEAC : 22 milliards FCFA de la Banque mondiale pour renforcer les institutions financières
Gabon : Paul Biyoghé présente son plan d’urgence agricole aux bailleurs de fonds
Gabon: Les bailleurs de fonds invités à investir dans le secteur agricole au Gabon
UA : Ping signe un accord avec la Banque mondiale pour le développement de l’Afrique
Déforestation : Le plan de bataille de la Banque mondiale
UA : Plus de 400 000 dollars de la Banque mondiale pour le programme Diaspora africaine
Gabon : La route Libreville – Brazzaville cherche des bailleurs de fonds

Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote pour le moment)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 15 Sep 2009
Catégorie(s): Politique
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*