Socialisez

FacebookTwitterRSS

Gabon : L’OGAM coupe court à l’amalgame sur la Guinée équatoriale

Auteur/Source: · Date: 15 Sep 2009
Catégorie(s): Politique

Les déclarations de l’ex-directeur de TV+, Francis Sala Ngouah Beaud, accusant la Guinée équatoriale d’avoir conclu des accords avec André Mba Obame pour organiser la déstabilisation politique du pays, ont suscité une levée de bouclier de Malabo qui dément toute ingérence dans le processus électoral au Gabon. Le 15 septembre, l’Observatoire gabonais des médias (OGAM) a publié un communiqué, que nous publions in extenso, pour dénoncer l’amalgame opéré par certains médias internationaux entre les déclarations de l’ancien présentateur de TV+ et la position des médias gabonais dans cette «bombe diplomatique».

© montage gaboneco / Le président équato-guinéen, Teodoro Obiang Nguema (à gauche), l’ex présentateur de TV+, Francis Sala Ngouah Beaud (à droite) et André Mba Obame (en fond).

«Tout au long du processus électoral en cours, la plupart des médias gabonais ont fait preuve de professionnalisme, en traitant les informations y relatives, avec impartialité. Un comportement, du reste, apprécié par les autorités du pays, notamment le Ministre de la communication, Madame Laure Olga Gondjout.

L’Observatoire gabonais des médias (OGAM) et la section gabonaise de l’Union Internationale de la presse francophone (UPF-Gabon), déplorent cependant que certains médias aient été réduits au silence par des décisions relevant de l’illégalité. Il en est ainsi de la chaîne de télévision TV+ et sa filiale internationale Go Africa.

A cet effet, l’OGAM et l’UPF-Gabon dénoncent toutes les atteintes à la liberté de la presse et les menaces de toutes sortes dont font l’objet plusieurs journalistes.

Par ailleurs, depuis quelques jours, certains médias internationaux relaient l’information selon laquelle, les médias gabonais accusent un pays de la sous région, la Guinée Equatoriale, d’ingérence dans le processus électoral actuel au Gabon.

L’OGAM et l’UPF-Gabon regrettent l’amalgame entretenu entre les déclarations d’un journaliste qui en a assume seul la responsabilité, amplifiées par certains médias nationaux ; et l’implication de l’ensemble des médias gabonais dans un tel débat aussi délicat que sensibe.

Fait à Libreville le 15 septembre 2009».


SUR LE MÊME SUJET
Selon une note de la Fédération Gabonaise de Football (FEGAFOOT) parvenue à la Rédaction de GABONEWS, mardi, les Panthères du Gabon qui préparent également leur participation à la Coupe d’Afrique des Nations (CAN Orange 2012), devront affronter le Zalang national de la Guinée Equatoriale, le 7 octobre prochain en France. Dans cette phase des préparations, pour le lancement officiel du compte à rebours de l’équipe nationale de football du Gabon ‘’ Les Panthères ’’ devant prendre part à la phase finale de la CAN Orange 2012, conjointement organisée par le Gabon et la Guinée Équatoriale (21 janvier - 12 février), ...
Lire l'article
Le Gabon et la Guinée Equatoriale organisent ce mardi à Luanda une exhibition de leurs projets d'investissements relatifs à la Coupe d'Afrique des nations (CAN) édition 2012 qu'ils co-organiseront, a appris Xinhua auprès de la délégation gabonaise présente à Luanda. Dans la soirée, les deux pays donneront une conférence de presse commune suivie d'une projection des projets en cours de réalisation pour le succès de la compétition. Ces projets concernent notamment la construction des stades de compétition et d'entrainement, l'aménagement des routes, la construction des cités olympiques et bien d'autres investissements. La cérémonie, organisée par le Comite d'organisation de la Coupe d ...
Lire l'article
Libreville, 16 septembre (GABONEWS) – Au sortir de l’audience qui lui a été accordée, ce mercredi en après-midi, par madame le ministre de la Communication Laure Olga Gondjout, l’ambassadeur de la Guinée Equatoriale près la République Gabonaise, Manuel Mbela Bama Ndong, a déclaré que « les relations séculaires d’amitié, de fraternité et de coopération entre le Gabon et son pays ne seront jamais affectées par les déclarations mensongères et tendancieuses du journaliste Francis Sala Ngoua-Beaud ». Actualité du :16/09/2009 « L’objet de ma visite chez madame le ministre de la Communication était ...
Lire l'article
Les autorités camerounaises et équato-guinéennes ont vivement réagi aux déclarations du journaliste Francis Sala Ngouah Beaud qui accusait le Cameroun et plus précisément la Guinée-Equatoriale d’avoir participé aux émeutes de Port-Gentil. Les deux pays nient toute ingérence dans le processus électoral qui a conduit à l’élection d’Ali Bongo Ondimba au poste de Président de la République. © /Le Cameroun et la Guinée-Equatoriale démentent leur participation aux émeutes de Port-Gentil. Les déclarations de Francis Sala Ngouah Beaud qui accusait le Cameroun et la Guinée-Equatoriale d’avoir conclu des deals avec le candidat André ...
Lire l'article
Le nouveau ministre de Guinée-équatoriale de la Sécurité, Nicolas Obama Nchama, est monté au créneau ce jeudi à Malabo pour demander aux éléments de la défense et sécurité, l'arrêt de l'arnaque, des pillages, des violences et autres actes barbares contre les étrangers dans le pays, a rapporté le Correspondant de GABONEWS. Le ministre a aussi condamné une frange de la population civile qui s’est autoproclamée agent de sécurité et sème le désordre parmi les étrangers. Depuis l'attaque contre le palais présidentiel le 17 février dernier, la situation est devenue précaire, voire davantage compliquée pour les étrangers en situation irrégulière ou non dans ...
Lire l'article
Le président équato-guinéen, Téodoro Obiang Nguema Mbazogo a décidé dimanche de renforcer les capacités de l'armée, une semaine après l'attentat perpétré contre le palais présidentiel de Malabo la capitale par des présumés rebelles nigérians du Mouvement pour l'Emancipation du Delta du Niger (MEND) venus de la mer et en l'absence du Président en déplacement à Bata. Le chef de l’Etat s’exprimait au stade de Malabo (la capitale) au cours d'une manifestation de « condamnation et de soutien » à son régime réunissant environ 2 mille personnes, à l'instar des autres villes du pays. Le Numéro un de la Guinée Equatoriale a ...
Lire l'article
L’examen des contentieux électoraux relatifs aux élections locales d’avril dernier, entamé le 12 août dernier par la Cour constitutionnelle de Libreville, a encore égrainé les rejets dans sa session du 26 août dernier au terme de l’examen de sept nouvelles requêtes en annulation de scrutin. Une requête aura tout de même été jugée recevable, celle qui remet en cause le déroulement des scrutins dans les circonscriptions de Mboukou et Guidouma, mais sans incidence sur les résultats. Le transfert des populations, la manipulation des urnes, la corruption des électeurs ou encore le démarrage tardif des opérations dans les bureaux de vote, ...
Lire l'article
La Guinée équatoriale et le Gabon ont affirmé avoir fait des progrès substantiels, en vue de la soumission de leur différend frontalier, à l’arbitrage de la Cour internationale de Justice (CIJ) des Nations Unies. Dans un communiqué conjoint diffusé mardi à l’issue de deux jours de réunions à Genève, les représentants des deux pays voisins ont déclaré avoir travaillé sur des documents clés, pour une éventuelle soumission conjointe à la CIJ. Celle-ci pourrait ensuite se prononcer sur le différend frontalier entre ces deux pays. Le différend maritime entre la Guinée équatoriale et le Gabon, a éclaté en 2003. Il porte sur une île ...
Lire l'article
L'unique député d'opposition de Guinée Equatoriale, Placido Mico, a affirmé dans une interview le 11 juillet que la situation politique dans son pays était "pire qu'au Zimbabwe", mais que les pays occidentaux se taisent pour y sauvegarder leurs intérêts pétroliers. Le député de Convergence pour la démocratie sociale, Placido Mico affirme que, les élections législatives et municipales de mai qui ont vu le Parti démocratique de Guinée Equatoriale (PDGE) du président Obiang et ses alliés remporter la quasi totalité des sièges, ont été "les plus violentes et manipulées" du pays. "La situation est pire qu'au Zimbabwe", a déclaré au quotidien ...
Lire l'article
Le Secrétaire général des Nations unies, Ban Ki-moon, a inauguré, le 11 juin, une réunion de haut niveau entre le Gabon et la Guinée équatoriale, organisée pour lancer la prochaine phase d’un processus de médiation tendant à résoudre un différend frontalier entre les deux pays. Lors de son allocution, le Secrétaire général de l’ONU a félicité les deux parties pour leur engagement persistant à trouver une solution pacifique à leur différend et les a assurées du soutien des Nations unies ainsi que de son engagement personnel à les assister dans ce processus. Ban Ki-moon a pris la parole devant les ...
Lire l'article
Préparation CAN Orange 2012: Le Gabon affronte la Guinée Equatoriale le 7 octobre en France
Le Gabon et la Guinée Equatoriale exhibent leurs projets CAN 2012 à Luanda
Gabon: « Les déclarations mensongères de Francis Sala Ngoua-Beaud ne sauraient crisper les relations entre le Gabon et mon pays », l’ambassadeur de la Guinée
Gabon : Le Cameroun et la Guinée-Équatoriale démentent toute ingérence
Guinée Equatoriale: Le nouveau ministre de la Sécurité, Nicolas Obama Nchama monte au créneau
Guinée Equatoriale: La Guinée Equatoriale renforce la sécurité intérieure après l’attaque du 17 février dernier
Gabon : Mbourantsouo coupe court aux réclamations électorales
Gabon-Guinée Equatoriale- frontières
Guinée Equatoriale : La violence électorale pire qu’au Zimbabwe
Gabon – Guinée équatoriale : Ban Ki-moon ouvre une médiation de haut niveau

Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote pour le moment)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 15 Sep 2009
Catégorie(s): Politique
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*