- Bongo Doit Partir - https://www.bdpgabon.org -

Gabon: un journaliste du média privé en ligne Gabonews menacé de mort

Le média privé gabonais d’information en ligne Gabonews a affirmé lundi à l’AFP qu’un de ses journalistes avait reçu des menaces de mort en lien avec des articles sur l’élection présidentielle du 30 août et ses suites, à l’instar d’un reporter du quotidien national L’Union.

Les premières menaces remontent à “une dizaine de jours” et étaient alors verbales, jusqu’à un message électronique reçu dernièrement et menaçant de “brûler vif” le journaliste, a expliqué Rodrigue Asseyi, directeur de publication de Gabonews, sans divulguer l’identité de son collaborateur pour raison de sécurité.

“On a localisé ta demeure et si par malheur je vois encore ta signature sur ce foutu et abominable site, je brûlerai ta maison avec mon équipe avant de passer à ton agression physique”, est-il notamment écrit dans ce message, publié sur le site du média.

Gabonews est membre du groupe de communication Le label de l’Ogooué, créé par l’actuelle ministre gabonaise de la Communication, Laure Olga Gondjout.

Selon Rodrigue Asseyi, la famille du reporter a été envoyée à l’intérieur du pays et le journaliste lui-même s’est “délocalisé”.

D’après M. Asseyi, le journaliste menacé a été accusé de faire circuler à travers ses articles de fausses informations sur la présidentielle, remportée par Ali Bongo dont plusieurs adversaires en lice contestent la victoire.

Le journaliste menacé de mort “est le seul de la rédaction” visé “pour l’instant”. “Nous avons géré cette situation en silence”, le temps de sécuriser sa famille et lui, “nous porterons plainte dans les prochaines 48 heures”, a déclaré Rodrigue Asseyi.

Cette annonce intervient après des menaces de mort proférées contre le journaliste Jonas Moulenda, du quotidien national L’Union, en lien avec ses articles sur les violences post-électorales à Port-Gentil (ouest).

M. Moulenda, qui avait indiqué la semaine dernière s’être mis à l’abri “dans un lieu sûr”, a précisé lundi à l’AFP avoir repris son travail tout en vivant dans une semi-clandestinité.


SUR LE MÊME SUJET
La Fédération internationale des journalistes (FIJ) a demandé que la sécurité d'un journaliste du quotidien gabonais L'Union, menacé de mort à cause d'un article sur un assassinat, soit assurée, dans un communiqué obtenu jeudi par l'AFP à Libreville. La FIJ "condamne les menaces de mort" et demande que "toutes les dispositions (soient) prises pour assurer la sécurité" de Jonas Moulenda, dans le communiqué de son bureau Afrique, situé à Dakar. M. Moulenda a reçu des menaces dans un courrier déposé à son journal le 28 février et le lendemain par des SMS sur son téléphone portable. Ces menaces faisaient clairement référence à ...
Lire l'article [1]
Le journaliste Jonas Moulenda, une nouvelle fois menacé de mort
Le journaliste du quotidien l’Union, Jonas Moulenda, fait de nouveau l’objet de menaces de mort perpétrées par un « corbeau », rapporte ce mardi nos confères de sa rédaction, L’Union. Selon une lettre parvenue dimanche à la rédaction de l’Union par un « individu non identifié », il est question de faire subir à M. Moulenda le sort du « journaliste burkinabè Norbert Zongo - assassiné le 13 décembre 1998 -  parce qu’il « se serait attaqué  à un puissant ». Le document indiquerait que « la justice gabonaise est pourrie, la police judiciaire et la direction générale de la recherche (DGR) corrompues ». Pour le corbeau, «  il ne ...
Lire l'article [2]
un journaliste du quotidien gabonais L'Union a affirmé lundi à l'AFP avoir reçu plusieurs menaces de mort, liés à un article qu'il a écrit sur l'assassinat du directeur du Conseil gabonais des chargeurs. Jonas Moulenda, qui a porté plainte contre X lundi, a reçu ces menaces dans un courrier déposé à son journal, ainsi que par des SMS sur son téléphone portable. "Sache que tu es désormais un homme mort. Tu as osé t'attaquer à un puissant, attends-toi donc à le payer de ta vie", a notamment écrit un "corbeau" dans la lettre anonyme. "Ziza n'aura reçu qu'un coup de couteau mais ...
Lire l'article [3]
Des individus non encore identifiés seraient actuellement à la recherche du journaliste Jonas Moulenda du quotidien national l’union pour lui faire « payer » l’audace d’avoir publié un bilan autre que celui de trois morts établi par le gouvernement après la violente répression militaire qui s’est abattue sur Port-Gentil, pour venir à bout des violentes émeutes qui se sont déroulées dans la capitale économique gabonaise du 3 au 6 septembre, a appris APA. Auteur d’une série de reportages intitulés « Je reviens de Port-Gentil », Jonas Moulenda, a fait l’objet d’une deuxième perquisition illégale de son domicile par des inconnus dans ...
Lire l'article [4]
Le journaliste gabonais Jonas Moulenda, du quotidien national L'Union, a affirmé mercredi à l'AFP être recherché et recevoir des menaces de mort en lien avec des articles qu'il a écrits notamment sur les violences post-électorales à Port-Gentil (ouest). Le 26 septembre, trois personnes en civil et qui ne se sont pas identifiées "se sont présentées à mon domicile", a raconté M. Moulenda, lors d'un entretien avec l'AFP par téléphone depuis un lieu qu'il n'a pas dévoilé. "Je n'y étais pas, j'étais réfugié quelque part" en raison de menaces devenues "inquiétantes", a poursuivi M. Moulenda, qui réside habituellement à Ozangué (est de ...
Lire l'article [5]
Libreville, 24 août (GABONEWS) - Cinq jeunes Gabonais du Réseau des Jeunes Leaders des Nations Unies et des Jeunes Volontaires Francophones du Gabon qui ont représenté le Gabon à la deuxième édition de l'Ecole d'été de la Francophonie, tenue à Ouagadougou (Burkina-Faso) du 7 au 14 août dernier, ont été les hôtes de GABONEWS ce lundi. Actualité du :25/08/2009 Les jeunes leaders gabonais qui ont pris part à cette manifestation internationale ont devisé avec le Directeur de Publication de l'Agence de presse privée en ligne, www.gabonews.ga, Rodrigue Asseyi et avec l'ensemble de ...
Lire l'article [6]
Bruno Jacquet Ossébi, journaliste franco-congolais engagé dans la lutte anticorruption, est mort à Brazzaville à l'âge de 44 ans, le 2 février, dans des circonstances mal expliquées, alors qu'il soutenait la plainte déposée à Paris contre les "biens mal acquis" visant les présidents du Gabon, de Guinée équatoriale et du Congo. A la veille de l'élection présidentielle du dimanche 12 juillet en République du Congo, Reporters sans frontières (RSF) a publié, jeudi, un rapport d'enquête qui qualifie de "probable" la "thèse d'une attaque délibérée". Le 3 juillet, le Comité pour la protection des journalistes (CPJ), basé à New York, constatait ...
Lire l'article [7]
Une journaliste de l’Agence de presse privée en ligne GABONEWS, Murielle Mendoua, s’est mariée ce vendredi à Libreville avec un autre journaliste de la chaîne de télévision privée « TV+ », Christian Ndong Eyene, dans les liens sacrés du mariage. Les deux communicateurs ont été unis pour la vie sous le régime monogamique et de la communauté des biens par le 2ème adjoint au maire de la commune de Libreville Constant Odoumba. Les nouveaux mariés se sont promis fidélités "pour le meilleur et pour le pire" devant un parterre d’invités dont leurs collègues journalistes. Ils ont démontré leur amour en jurant devant ...
Lire l'article [8]
Le Conseil d’administration de GABONEWS vient de nommer Rodrique Asseyi, ancien Rédacteur en chef et Grand reporter à la radio panafricaine, Africa N°1 pour assurer la direction de publication de cette Agence de presse privée en ligne indique un communiqué. M. Asseyi remplace Jean-Christian Kombila, « absent pour une longue durée » et actuel Envoyé spécial Permanent de l’Agence à Paris. Le poste de Rédacteur en Chef est quant à lui revenu à Ibrahim Zoumano, issu de la presse indépendante.
Lire l'article [9]
Le Conseil d’administration de GABONEWS vient de nommer Rodrique Asseyi, ancien Rédacteur en chef et Grand reporter à la radio panafricaine, Africa N°1 pour assurer la direction de publication de cette Agence de presse privée en ligne indique un communiqué. M. Asseyi remplace Jean-Christian Kombila, « absent pour une longue durée » et actuel Envoyé spécial Permanent de l’Agence à Paris. Le poste de Rédacteur en Chef est quant à lui revenu à Ibrahim Zoumano, issu de la presse indépendante.
Lire l'article [10]
Gabon: la FIJ appelle à assurer la sécurité d’un journaliste menacé de mort
Le journaliste Jonas Moulenda, une nouvelle fois menacé de mort
Gabon: menaces de mort contre un journaliste ayant écrit sur un assassinat
Un journaliste gabonais menacé de mort
Gabon: un journaliste de L’Union se dit recherché et menacé de mort
Gabon: Les cinq jeunes leaders gabonais de l’Ecole d’été de la Francophonie hôtes de GABONEWS
La mort mystérieuse d’un journaliste franco-congolais à Brazzaville
Gabon: Une journaliste de GABONEWS rompt avec le célibat
Gabon: Rodrigue ASSEYI prend la Direction de GABONEWS
Gabon: Rodrigue ASSEYI prend la Direction de GABONEWS