Socialisez

FacebookTwitterRSS

APPEL A LA VIGILEANCE AUX PARTISANS DU CHANGEMENT par Christ NDOMBAGOYE

Auteur/Source: · Date: 10 Nov 2009
Catégorie(s): Lamentations

“La soif du pouvoir et l’envie de le conserver est plus fort que la logique et la raison”, cette citation est de Boris Eltsine, ancien président de la Russie.
Frères et sœurs du Gabon nouveau, il ya quelques jours, nous nous sommes rendu aux urnes choisir notre président de la république. Le Gabon indépendant depuis 1960, notre beau et riche Pays a été pendant 42 ans la chasse gardée du PDG. Mais qu’avons-nous fait de ce Pays ? De ses Habitants ? Comment en sommes nous arrivé au point d’être purement et simplement largué par la Guinée équatoriale, alors qu’il ya 20 ans les fonctionnaires de ce Pays étaient payés par le Gabon. Dieu ne nous a pas permis de faire du Gabon ce que nous avons fait, mais un jour viendra ou chacun de nous devra rendre compte de ses actes.

Il ya 42 ans le régime PDG (Parti Démoniaque Gabonais) venait nous faire miroiter des belles promesses parmi lesquelles, celles du port et du pont de Mayumba. A ce jour, malheureusement aucune de ces promesses n’a été réalisées.

Ce triste spectacle notre Pays l’a vécu pendant 42 ans, entretenu en cela par des Pédégistes qui ne cessaient de tous nous mentir en disant que le PDG nous apportait la Paix. En lieu et place, les populations ont au contraire eu la désolation, l’aggravation de la pauvreté, la misère et le chômage avec la fermeture des sociétés qui faisaient naguère la fierté de notre Pays comme Gabon Telecom, Octra, Air Gabon, la SEEG etc.

Les pédégistes se sont enrichis et nous ont asservis en faisant de la paix un Programme de développement Economique et social.

Aujourd’hui ils nous ont démontré leur faculté de nuisance, en faisant du Gabon une monarchie. Le coup d’Etat électoral du 30/10/2009 est l’illustration de leur volonté de voir instaurer au Gabon cette succession dynastique, afin de pérenniser leur règne pour mieux couvrir tous les crimes qu’ils ont commis : détournements, assassinats, crimes économiques, crimes rituel pour assoir leurs intérêts et j’en passe.
Ils ont choisis la honte et leurs propres intérêts à la place du progrès et de l’intérêt général, en nous imposant l’enfant de leur défunt candidat naturel, en suite viendra le tour du petit fils et de l’arrière petit fils.

Nous vous citons quelques uns de ces projets: Marbres de Doussiegoussou, Fer de Milingui, Fer de Belinga, le Café et Cacao du Woleu-N’tem, l’Usine de baranite, la rizière Mabanda, le ranch de Mongo tous des projets bidons ; le régime du PDG a toujours négligé le Gabon pour des fins propres.
La route est un véritable calvaire pour nos populations et notre Pays détient le très enviable record d’une agglomération encore desservit par un tronçon routier des années 40, plusieurs de nos villes sont encore traversés par des espèces de Bacs faisant office de pont.
Aujourd’hui, son fils voudrait nous faire croire en complicité avec nos frères pédégistes que lui, qui a vécu 50 ans dans l’opulence et dans des lambris dorés de la Présidence (au point d’être propriétaire des ¾ des entreprises du Gabon je cite : OPRAG, EGCA, ADDAX, Gabon Air Lines, SPBG, SNBG, SETRAG etc.…), qu’il peut redresser le Pays.

Ils se sont érigés en gérants du Patrimoine National, possédant de puits de pétrole, des hectares de forêts à perte de vue ; comment la cours constitutionnelle a pu choisir un tel personnage sans tenir compte de la volonté du Peuple Gabonais ? Qu’est-ce qui a guidé leur choix ? La soif du pouvoir et l’envi de le conserver ? Ou alors la volonté de se remplir les poches un peu plus ? Comment la France peut-il jouer un jeu machiavélique ?
Posons-leur la question et qu’ils nous disent la vérité maintenant. Si pour un poste de Ministre de la défense quelqu’un s’est agrippé avec autant d’énergie au point de heurter la conscience collective et de se maintenir à son poste pendant que tous les autres Ministres candidats ont démissionnés et que le bon sens, l’étique et la morale commandait la sagesse et un dépassement de soi, maintenant qu’il s’est accaparé du poste de Président de la République, qui osera encore lever le petit doigt ? Le moment est venu pour que nos frères Pédégistes répondent de toutes questions :

Où est le port ?
Où est le pont ?
Où est l’usine de Marbre ?
Où est l’usine de fer ?
Où est le fer de Belinga ?
Où est le Cacao dans le Woleu-N’tem ?
Où est l’usine de baranite ?
Où est la zone franche de l’île Mandji (Port-Gentil) ?

Pendant qu’il allait dans les meilleurs écoles du monde, le pauvre Gabonais était assit à même le sol dans une salle de classe en pleine forêt. Au moment ou il avait droit aux jets privés pour aller aux quatre coins du monde, nous au Gabon avions souvent vu nos parents succombé lors des évacuations sanitaires par manque des moyens ou d’accès.

Aucune ethnie n’est supérieure à une autre, Mais vous êtes vous demandé quelle est l’ethnie qui a le plus de généraux au Gabon ? Aucune Province n’est supérieure à une autre, mais connaissez-vous la province qui a plus de k/m de route bitumée au Gabon ?

Ces questions nous permettent de rappeler à nos frères Pédégistes que nous ne sommes ni naïfs, ni amnésiques et que maintenant il leur revient la possibilité de choisir la vérité et non le mensonge permanent ; vous avez la lourde responsabilité devant l’histoire et les générations futures de ne pas être comptable d’une situation aux relents pernicieux ; après avoir été pendant 42 ans coupables du passif de la gestion calamiteuse du PDG, il vous revient aujourd’hui d’être conscients que vous vous êtes suffisamment rempli les poches !

Combien de gens avez-vous induits en erreur en les incitant à voter le parti démoniaque gabonais qui a tant défrayé la chronique non seulement par sa gestion scabreuse du pays, mais aussi par l’étatisation des crimes rituels, dont bon nombre des dignitaires en sont les commanditaires ? Combien des générations avez-vous sacrifiées sous l’autel de vos ambitions personnelles ?

Aujourd’hui, nous vous disons, l’heure de la repentance a sonnée. Faites preuve de bon sens pour votre pays en vous disant que « le jour de gloire est arrivé ! ». Léguons à nos enfants un pays sain, fort, fier où seul le mérite aura de la place et non le favoritisme qui a été érigé en règle de gouvernance je vous invite à méditer sur 2 Chroniques 7v 14 :
Si vous reconnaissez que longtemps vous avez porté à bout de bras un régime qui a longtemps dilapidé les richesses du pays, si vous vous repentez et participez à la restauration et la renaissance du Gabon, l’histoire vous saura gré et l’éternel en tiendra compte, souvenez vous lors du règne de PHARAON en EGYPTE après 40 ans de règne, il avait longtemps oppressé le Peuple de Dieu par tous les maux de la terre, mais à la prise du pouvoir par son fils à sa Mort, Dieu le tout puissant avait levé son glèbe contre le mal, regarde le vent de l’EST et tu comprendra…
Alors toi Gabon, lève toi quelque soit l’endroit où tu te trouve, afin de restituer le pouvoir au peuple. Honore ton choix en montrant de quoi es-tu capable et jusque où peux-tu aller? Alors prouve-le à toi-même.
Protégeons le destin du Gabon !

Le feu Président Léon MBA, en mourant n’avait pas légué le pouvoir à l’un de ses frères ou à ses enfants, et en ceci la bible nous enseigne que nous porteront les péchés de nos parents sur quatre générations. Quand Ali9 du PDG parle de Paix, de partage, de développement et des redistributions des richesses, ne fait-il pas là le procès de son propre père qui n’a pas su partager équitablement aux Gabonais ce que la nature nous donnait généreusement ? qu’a-t-il fait du vivant de son père pour dénoncer tous les milliards qui ont été détournés des caisses de l’Etat pour être placés dans des comptes à l’étranger ? N’est-ce pas ces milliards dont-il se glorifie aujourd’hui?

               source: UPG


SUR LE MÊME SUJET
Gabon: Déclaration des forces du changement par MR EYEGHE NDONG
Mesdames et messieurs, Le 17 août, date de l’accession de notre pays à la souveraineté internationale, constitue un moment fort dans la vie de la nation, en ce qu’il doit nous permettre de dresser un bilan d’étape et d’envisager des perspectives d’amélioration du bien être général des populations et du pays. Or, que constatons-nous ? Dans son adresse à la nation du 16 août dernier, à l’occasion de la fête de l’indépendance, Ali BONGO ONDIMBA s’est borné à servir à la population sa propagande qui n’a d’égal que son désir de légitimer son pouvoir usurpé le 30 août 2009. Ali BONGO ...
Lire l'article
8 avril (Xinhua) -- Les partisans de l'opposant gabonais André Mba Obame ont fait un sitting vendredi devant le palais de l'Assemblée nationale à Libreville. Ces partisans boudent du fait que leur leader est en train d'être auditionné par ces paires députés pour la levée ou pas de immunité parlementaire d'André Mba Obame. "Nous sommes ici pour soutenir notre leader, il est le député de notre localité, nous n'accepterons pas que nous ne soyons pas représentés à l'Assemblée", déclaraient les manifestants. L'opposant gabonais André Mba Obame, qui conteste l'élection d'Ali Bongo Ondimba à la tête du Gabon depuis 2009, s'était autoproclamé en janvier ...
Lire l'article
Des partisans au Gabon d'Alassane Ouattara, l'un des deux présidents ivoiriens proclamés, exigent "le départ immédiat" de l'ambassadeur de Côte d'Ivoire au Gabon, selon une motion de soutien à M. Ouattara transmise à l'AFP jeudi. "Nous, militants du RHDP (Rassemblement des houphouétistes pour la démocratie et la paix, coalition pro-Ouattara) vivant au Gabon (...) avons décidé (...) (d') exiger le départ immédiat de Gnohité Roger, ancien ambassadeur de Côte d'Ivoire au Gabon", indique la motion datée de mercredi. "Nous ne pourrons tolérer plus longtemps les attitudes de Monsieur Roger Gnohité ancien ambassadeur, (qui) bien que rappelé, refuse de se soumettre à la décision ...
Lire l'article
Libreville, 7 septembre (GABONEWS) – Dans un communiqué parvenu à GABONEWS ce lundi, intitulé « Force restera à la loi et au droit », les partisans d’Ali Bongo Ondimba, montent de nouveau au créneau pour défendre la victoire de leur porte-étendard à l’élection présidentielle du 30 août dernier et crient « ne touchez pas à mon vote ». Texte intégrale. « FORCE RESTERA A LA LOI ET AU DROIT NE TOUCHEZ PAS À MON VOTE ! Tout homme raisonnable ayant assuré de surcroit des responsabilités nationales pendant des années et ce encore il y a quelques petites semaines se serait comporté ...
Lire l'article
MOUILA (AGP) - ’’Si nous nous voulons d’un changement, optons alors pour un Gabon d’union nationale, de prospérité, de progrès pour tous, d’équité, de stabilité et de paix sociale’’, a déclaré, lundi à Mouila, le leader de l’Union gabonaise pour la démocratie et le développement (UGDD, opposition), Zacharie Myboto au cours d’un meeting de campagne pour l’élection anticipée du 30 août prochain. En compagnie de quelques hiérarques des partis amis de l’opposition tels que le Parti gabonais du progrès (PGP), le Forum africain pour la reconstruction (FAR) et de l’Union pour la République démocratique et le progrès (URDP), Zacharie Myboto a ...
Lire l'article
Libreville, 15 août (GABONEWS)- Le candidat indépendant à l’élection présidentielle du 30 août, Jean Eyeghe Ndong, qui a pour credo « la justice sociale », a également proposé le changement par les réformes lors de son premier meeting de campagne tenu à l’ancienne place de l’indépendance de Libreville, devant un public clairsemé. « Le changement c’est la réforme dont je parle. Chacun doit le faire à son niveau, pas seulement le président. Nous devons répartir équitablement le fruit de notre richesse et c’est cela la justice sociale ; augmenter les allocations familiales » a-t-il déclaré. En revenant sur le ...
Lire l'article
Après être revenu sur le problème de l’engagement des auteurs africains et les vertus thérapeutiques de l’écriture dans la première partie de l’interview publiée le 6 avril dernier, l’auteur guinéen Tierno Monenembo aborde dans la seconde partie de cette interview les problèmes politiques qui minent le continent africain. Quatrième auteur africain a remporté le prestigieux prix Renaudot, l’écrivain exilé questionne le rôle des intellectuels africains pour le redressement de l’Afrique, qu’il inscrit dans une logique laborieuse mais inexorable. Il analyse les tribulations politiques de l’Afrique et insiste sur l’importance du renforcement des unions régionales pour la construction de l’unité africaine. ...
Lire l'article
ANTANANARIVO (MADAGASCAR) ENVOYÉ SPÉCIAL - Le changement de pouvoir à Madagascar n'a pas clos la crise. A peine Andry Rajoelina a-t-il achevé ses cérémonies d'investiture, arrivé au pouvoir après deux mois de manifestations dans la rue presque ininterrompues, que les partisans du président déchu, Marc Ravalomanana, s'installent à leur tour dans le rôle de manifestants. Lundi 23 mars, une foule pro-Ravalomanana enfle au point de remplir un vaste amphithéâtre de verdure dans le centre d'Antananarivo, surnommé la "place de la démocratie", et l'ambiance est électrique. "Ici, ce sont des gens qui communiquent par téléphone, et se transmettent directement les mots d'ordre", ...
Lire l'article
Sur cette page, vous pouvez accéder aux articles contenant les tous derniers commentaires laissés par les visiteurs sur ce site. Les articles sont classés du plus récent article commenté (en haut) au plus vieux (en bas). Notre site dispose aussi de divers types de forums interactifs: Nos forums “Palabres” vous permettent de vous exprimer en toute liberté et de “palabrer” avec d’autres compatriotes sur des sujets d’intérêt national, régional, international ou multinational. Vous avez quatre choix de discussions: - Forum "Palabres" par email: Ce forum "liste de discussion" permet les débats directement par email. Les membres répondent aux messages des autres membres ...
Lire l'article
La croyance en Jésus Christ pour le salut des âmes n’est pas le seul apanage des chrétiens, en république gabonaise, l’Union du Peuple Gabonais, un parti politique de l’opposition radicale confesse le messie comme Seigneur et Sauveur de l’humanité. Comme au début de chaque manifestation chrétienne ou homélie, c’est par la louange et la prière adressées à Dieu au nom de Jésus – Christ que le leader incontesté de l’opposition gabonaise, Pierre Mamboundou, débute et termine chacune de ses manifestations politiques. « Permettez moi de m’adresser particulièrement aux chrétiens pour leur demander de redoubler de vigilance spirituelle, de prier chaque jour pour ...
Lire l'article
Gabon: Déclaration des forces du changement par MR EYEGHE NDONG
Gabon : sitting des partisans d’André Mba Obame devant l’Assemblée nationale
Gabon: des partisans de Ouattara exigent le départ de l`ambassadeur ivoirien
Gabon: Dans un communiqué intitulé « Force restera à la loi et au droit », les partisans d’Ali 9 crient « ne touchez pas à
Ngounié : ’’Si nous voulons d’un changement, optons alors pour un Gabon d’union nationale…’’ [Zacharie Myboto]
Gabon: Présidentielle 2009: Jean Eyeghe Ndong propose « le changement par les réformes » pour son premier meeting
Gabon : Monenembo, la jeunesse de certains présidents n’est pas un gage de changement
A Madagascar, les partisans du président déchu manifestent à leur tour
Commentaires
Gabon : l’Union du Peuple Gabonais (U. P. G) et la foi en Christ

Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (2 votes, moyenne 3,00 sur 5)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 10 Nov 2009
Catégorie(s): Lamentations
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

3 Réponses à APPEL A LA VIGILEANCE AUX PARTISANS DU CHANGEMENT par Christ NDOMBAGOYE

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*