Socialisez

FacebookTwitterRSS

Gabon : Bars sans toilettes, le nouveau trésor de la mairie de Libreville

Auteur/Source: · Date: 6 Jan 2010
Catégorie(s): Société

Après la diffusion d’un communiqué officiel il y a 7 mois, les services municipaux de Libreville sont descendus sur le terrain depuis la semaine dernière pour vérifier l’effectivité des exigences sanitaires dans les débits de boissons de la capitale. Chaque établissements qui ne se sera pas doté de toilettes et de lavabos modernes devra payer une amende allant de 50 000 à 150 000 francs CFA pour bénéficier d’un sursis d’un mois pour se conformer aux nouvelles règles sanitaires.

Après l’opération de déguerpissement des commerçants ambulants et d’enlèvement des épaves de véhicules, la mairie de Libreville s’est attelée aux normes d’hygiènes dans les débits de boissons et petits restaurants de la ville.

Sept moi après la diffusion d’un communiqué, qui semble être passé relativement inaperçu, exigeant de tous ces établissements l’équipement en toilettes et lavabos modernes, les équipes municipales sont descendues sur le terrain depuis la semaine dernière.

Le principe est simple, les amendes vont de 50 000 à 150 000 francs CFA pour les établissements qui ne se seraient pas conformés aux nouvelles dispositions sanitaires. Le plafond minimum concerne les établissements qui disposeraient de toilettes modernes mais insalubres. En revanche, devront payer 150 000 francs CFA ceux qui ne disposent d’aucun sanitaire, ou bien des toilettes turcs qui sont classés «non réglementaires» par la mairie de Libreville.

Depuis une semaine des camionnettes blanches de la mairie sillonnent les artères de la capitale pour traquer les bars et petits restaurants en porte à faux avec ces nouvelles dispositions.

Si l’initiative de la mairie est louable en ce qu’elle promeut l’amélioration des conditions d’hygiène dans les bars et petits restaurants de Libreville où les Gabonais passent plusieurs heures par jour, les doutes subsistent sur la portée de cette mesure.

Lors des contrôles, les agents font payer des amendes et les établissements disposent ensuite d’un mois pour se conformer aux nouvelles règles sanitaires. Or cette pratique drastique ouvre évidemment la voie à toutes sortes de négociations entre les tenanciers et les agents municipaux.

Parmi les scénarios plausibles, au lieu de fermer le bar en cas d’absence de toilettes, le tenancier peut s’arranger à payer une amende négociée au rabais pour ne pas subir la fermeture du bar. Au bout d’un mois, les toilettes ne sont toujours pas construites et les agents municipaux peuvent repasser pour une autre amende négociée au rabais. A la longue, les amendes seront intégrées dans la comptabilité des établissements comme une taxe à payer mensuellement pour la «non disponibilité des lieux d’aisance».

Vu sous cet angle, la mesure prise par la mairie est davantage perçue comme un nouvel «impôt», en tout cas une belle niche pour la trésorerie de la mairie, même si les agents grapillent déjà sur ce nouveau gisement.


SUR LE MÊME SUJET
L’ONG française Toilette du monde (TDM) envisage de construire des toilettes écologiques (ECOSAN) pour 1000 ménages et une usine de traitement et de gestion des boues de vidange à Port-Gentil, la capitale économique du Gabon (sud-ouest), a appris l’AGP. L’expérience des deux ECOSAN, lancée il y a deux ans, donne totale satisfaction et va conduire à l’érection dans les ménages démunis, qui utilisent les latrines dites traditionnelles, des toilettes du même type, a indiqué jeudi, la présidente de TDM, Pauline Savary. Outre la construction des toilettes dans les ménages, TDM se propose également d’implanter dans la ville une société de gestion ...
Lire l'article
L’image vétuste et insalubre que présente la mairie de Nzeng-Ayong, dans le 6ème arrondissement de la commune de Libreville, qui abrite certaines infrastructures devant servir à l’organisation de la prochaine Coupe d’Afrique des Nations de football 2012 (CAN), préoccupe les habitants de cette agglomération qui attendent un coup de pousse des plus hautes autorités du pays. Vitrine du 6ème arrondissement de la commune de Libreville, l’un des plus grands quartiers de la capitale gabonaise, la mairie de Nzeng-Ayong se dégrade chaque jour malgré quelques bonnes actions entreprises par les autorités municipales. Vue de l’extérieur, cette mairie souffre de plusieurs carences ...
Lire l'article
Le budget de la mairie de Libreville pour l’exercice 2010 a été revu à la hausse de près de 4 milliards de FCFA par un conseil municipal extraordinaire réuni sous la présidence de M. Jean François Ntoutoume Emane, maire de Libreville. Le nouveau budget a été arrêté en recettes et en dépenses à la somme de 19,704 de FCFA, en augmentation de 3,578 milliards de FCFA par rapport au budget initial qui était de 16,125 milliards de FCFA. La hausse substantielle du budget est le résultat du travail de recouvrement des recettes propres et la maîtrise de la ...
Lire l'article
Le Collège d'enseignement secondaire (CES) d'Avorbam, une localité du département du Cap Estérias, au nord de Libreville, ne possède ni toilettes ni eau courante, a constaté un journaliste de l'AGP. Les élèves de cet établissement sont montées au créneau mardi pour exiger l'installation des sanitaires et l'adduction d'eau dans leur établissement. "Nous voulons des toilettes et de l'eau dans notre établissement", a lancé Amélie, une élève de 11 ans en classe de 6ème. Faute de toilettes dans leur établissement, les élèves et même les enseignants vont se soulager dans la broussaille environnante d'où se dégage une odeur pestilentielle qui va jusqu'à ...
Lire l'article
Les agents regroupés autour du Syndicat des agents de la mairie de Libreville (SYAML) ont déclenché le 4 février une grève d’avertissement de 8 jours pour fustiger la non prise en compte des revendications inscrites dans leur cahier de charges par l’édile de la commune, Jean François Ntoutoume Emane. Les agents grévistes réclament notamment le versement de leurs cotisations à la Caisse nationale de sécurité sociale (CNSS). Les activités de la mairie de Libreville sont paralysées depuis le 4 février dernier suite à la grève déclenchée par les agents fédérés au sein du Syndicat des agents de la mairie de ...
Lire l'article
Les autorités de l'Hôtel de ville de Libreville ont lancé lundi, une opération visant à fermer tous les bars qui dérangent la quiétude publique. Cette opération qui vise à rétablir l’autorité de la municipalité est très contestée par les personnes qui s’estiment lésées. Elle intervient après de nombreuses plaintes déposées par les populations vivant proche des débits de boissons et qui s’insurgent contre les nuisances sonores occasionnées par ces structures. L'opération qui a commencé au quartier Ancienne Sobraga où plusieurs bars ont été fermés, parmi lesquels le célèbre ''Club Samuel Eto Fils'', s’effectue en présence des chefs de quartier. « Les nouvelles autorités ...
Lire l'article
La mairie de Libreville a relancé l’opération de recouvrement des taxes ce mardi dans de la plus grande commune de la capitale de gabonaise, selon les sources de la radio municipale, « La voix de la cité ».Suspendu le 26 juin dernier à titre provisoire par un arrêté municipal du maire, Jean-François Ntoutoume Emane, les opérateurs économiques n’ont payé aucune taxe durant trois mois. Le maire de Libreville a mis ce temps à profit pour mettre fin au phénomène d’escroquerie pratiqué par des agents véreux qui avaient cours auprès des commerçants dans les marchés et autres espaces commerciaux de la commune ...
Lire l'article
Les agents municipaux, bénéficiant de l’appui des forces de sécurité, ont démoli dix nouveaux box commerciaux vendredi à l’ex gare – routière de Libreville. L’opération coup de poing s’est déroulée devant les regards impuissants des propriétaires. La mairie de Libreville, reproche aux commerçants d’occuper illégalement les espaces publics placés sous son autorité. La construction desdits box n’a pas obtenu l’approbation de la maire qui veille à la gestion et l’organisation des espaces commerciaux de Libreville. « L’exploitation illicite des espaces publics entraîne un désordre que la mairie ne peut plus accepter », a déclaré l’un des agents municipaux pendant l’opération. Le 19 juin dernier, en ...
Lire l'article
Le président de la délégation spéciale chargée de la gestion de la commune de Libreville pendant la période de transition constatée par la Cour constitutionnelle et créée à la fin du mandat des élus locaux au soir du 12 janvier 2008, Lambert Noël Matha a répondu aux questions de GABONEWS, vendredi matin, après son allocution d’adieu prononcée jeudi à l’endroit des agents municipaux de l’hôtel de ville. Lambert Noël Matha a d’abord indiqué que son équipe et lui sont arrivés à la tête de l’hôtel de ville dans un contexte social marqué par le problème des prestations sociales qui n’étaient ...
Lire l'article
Les représentants syndicaux des agents de la mairie ont annoncé mercredi, à Libreville, la suspension du mouvement de grève déclenché en décembre dernier pour revendiquer de meilleurs conditions de travail et le respect de leurs droits. Cette décision intervient au sortir d’un entretien que les responsables syndicaux des agents de la mairie ont eu avec le ministre de l’Intérieur, des Collectivités locales, de la Décentralisation, de la Sécurité et de l’Immigration ,André Mba Obame, accompagné de son ministre délégué, Philippe Nzengue Mayila. Dans les explications apportées, il ressort qu’un protocole d’accord a été signé entre le ministère de l’Intérieur, le ministère des ...
Lire l'article
Toilettes écologiques pour 1000 ménages à Port-Gentil
Société / L’image de la mairie de Nzeng-Ayong préoccupe les habitants de cet arrondissement de Libreville
Le budget de la mairie de Libreville en hausse de près de 4 milliards de FCFA
Un collège sans toilettes et sans eau dans le nord de Libreville
Gabon : 8 jours de grève décrétés à la mairie de Libreville
Gabon: La mairie de Libreville en guerre contre les bars qui dérangent
Gabon: La mairie de Libreville renoue avec la collecte de taxes municipales
Gabon: Municipalité : Dix box commerciaux démolis par la mairie de Libreville à l’ex gare routière
Gabon: La Délégation spéciale quitte la mairie de Libreville après l’élection du nouveau maire
Gabon: Les agents de la Mairie de Libreville suspendent leur mouvement de grève

Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote pour le moment)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 6 Jan 2010
Catégorie(s): Société
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*