Socialisez

FacebookTwitterRSS

Gabon : L’émergence s’attaque à la crise du logement à Libreville

Auteur/Source: · Date: 8 Jan 2010
Catégorie(s): Développement

Face à la crise du logement patente à Libreville, dont les solutions s’enlisent inlassablement dans les litiges fonciers, le chef de l’Etat a décidé d’un ensemble de mesure qui doit mettre un terme aux complaisances foncières et aux problèmes d’occupation anarchique des terrains.

Ali Bongo a sonné le glas de l’anarchie foncière le 7 janvier dernier à Libreville en décrétant un ensemble de mesures visant à accélérer la viabilisation des terrains, la construction des logements, et à régler les litiges fonciers qui alimentent la crise du logement dans la capitale gabonaise.

Malgré le «vaste programme de viabilisation de terrains et de construction de logements sur l’ensemble du territoire» et la concession «à certains particuliers et promoteurs immobiliers de réservations foncières» que le gouvernement avait décidé pour pallier le déficit de logements, ces programmes sont soit frappés d’inertie soit ralentis par «l’occupation anarchique desdits terrains».

Alors que le département de tutelle multiplie les programmes et les initiatives visant à satisfaire la grande demande de logements, surtout à Libreville, le gouvernement rappelle aux particuliers et aux promoteurs immobiliers «l’impérieuse nécessité de respecter les dispositions légales et réglementaires en matière d’urbanisme et de construction» pour remporter le défi du développement urbain.

Le Conseil des ministres a ainsi décidé de l’annulation pure et simple de l’ensemble des réservations foncières n’ayant donné lieu à aucune procédure de régularisation cadastrale ou à aucun investissement physique sur le terrain. Ainsi, tout ceux qui se sont vu attribuer des parcelles et les ont laissé en friche, se voient aujourd’hui retirer ces terrains.

Le gouvernement a également décidé de l’annulation dans un délai d’un mois de toutes les réservations foncières en souffrance auprès de l’administration des domaines pour le non paiement de la redevance domaniale.

Le Conseil a enfin annoncé la mise en demeure des promoteurs détenteurs de titre de procéder dans un délai de trois mois à l’exécution des travaux de viabilisation et de construction de logements dans le strict respect de la réglementation en vigueur.

«Passé ce délai, le gouvernement se réserve le droit de prononcer le retour au domaine public desdits terrains», conclu le communiqué final du Conseil des ministres.

Ces dispositions fermes de l’exécutif doivent permettre de donner un nouvel élan à la construction des logements sur l’étendue du territoire national, et notamment à Libreville où on estime le déficit à près de 160 000 logements. Non seulement la capitale gabonaise souffre de l’absence d’un plan de développement urbain cohérent et durable, mais de nombreuses parcelles attribuées par l’Etat à des particuliers et des promoteurs immobiliers sont toujours aujourd’hui en friche, ou illégalement occupées.


SUR LE MÊME SUJET
Des centaines de logements et commerces ont été détruits à Libreville, dans le cadre de l’opération "Libérez les trottoirs", visant à raser les constructions "illicites" afin de construire des logements sociaux. Mais obligés de dormir dehors, certains habitants protestent, notamment contre l’absence de préavis avant la destruction de leurs habitations. Ils sont plusieurs centaines à subir les âpres conséquences de l’opération gabonaise « Libérez les trottoirs ». Ces habitants de Libreville ont vu, ces dernières semaines, leurs maisons ou commerces être détruits au tractopelle par l’armée. L’opération avait pour objectif de nettoyer la ville de ses logements anarchiques pour permettre, à ...
Lire l'article
Le gouvernement gabonais et le consortium américain, International Development Corporation (IDC), ont signé le 17 septembre dernier à Libreville, un accord de financement d’un montant de 600 milliards de francs CFA (environ 1.2 milliards de dollars) pour le projet de viabilisation des terrains et la construction de 5000 logements sociaux au Nord de Libreville et en face de la Zone économique spéciale de Nkok qui devra être exécuté en deux ans. Le gouvernement gabonais, par le biais du ministre de l’Habitat et de l’Urbanisme Blaise Louembé, et le consortium américain, International Development Corporation (IDC) se sont engagés le 17 septembre dernier ...
Lire l'article
Réuni le 11 août à Libreville en conseil des ministres, le gouvernement a adopté le projet de décret portant création et organisation du Fonds de garantie pour le logement (FGL). Placé sous la tutelle technique du ministère chargé de l’Habitat, ce fonds est un établissement public à caractère commercial doté de la personnalité juridique et jouissant de l’autonomie de gestion administrative et financière. Face à la crise du logement dans le pays, le gouvernement gabonais vient de prendre une nouvelle mesure en adoptant, lors du conseil des ministres à 11 août à Libreville, un projet de décret portant création et ...
Lire l'article
Le ministère gabonais de l’Habitat et du logement s'est engagé à viabiliser 5000 parcelles à Libreville d’ici à fin 2011, dans le cadre d'un projet de construction de 5000 logements par an, annoncé en 2009 par le président Ali Bongo Ondimba. Le programme, qui devait démarrer en 2010, a enregistré un léger retard en raison notamment de l’absence de terrains viabilisés, du manque de moyens financiers et roulants, a-t-on indiqué au ministère de l’Habitat et de l’urbanisme. Au terme d’une réunion mardi dernier, le ministre de l’habitat et du logement, Blaise Louembé, s’est toutefois montré confiant quant à ...
Lire l'article
Des hommes d’affaires allemands du cabinet d’architectes P. Angerstein &Partner se sont dits disposés à investir au Gabon, à l’issue d’un entretien, dimanche à Libreville, avec le Premier ministre Paul Biyoghé Mba, selon un communiqué de la Primature parvenu lundi à L’AGP. Le chef de la délégation allemande, M. Peter Angerstein a indiqué que son cabinet était prêt à investir au Gabon dans les secteurs de l’urbanisme, du logement, de l’hôtellerie, des ponts et chaussées, des infrastructures et des hôpitaux. Le fondateur du cabinet P. Angerstein & Partner a sollicité le soutien du gouvernement gabonais pour faire aboutir ce ...
Lire l'article
Une réunion extraordinaire du Conseil municipal se tiendra le 10 novembre prochain à Port-Gentil, la capitale économique, pour débattre notamment des questions liées au titre foncier, a appris l'AGP de source municipale. (Convoqué par le président du Conseil municipal, M. André Jules Ndjambé, la réunion doit autoriser l'édile à ouvrir un titre foncier municipal à l'extension urbaine, afin de permettre à la municipalité de procéder notamment à des régularisations foncières et de mettre un peu de l'ordre dans l'occupation anarchique des terrains. Plusieurs terrains sont en effet occupés par des particuliers alors qu'ils sont propriétés de la municipalité. ...
Lire l'article
Dans sa volonté de concrétiser le projet de société du Président de la République ‘‘ l’Avenir en confiance’’, en matière de logements à travers les activités menées par son département ministériel, le ministre de l’Habitat, du Logement et de l’Urbanisme, Pacôme-Rufin Ondzounga, a récemment déclaré, à la presse nationale et internationale, que l’«L’Etat d’avancement des projets actuels se situent autour de 30 à 40% de la première phase », a constaté un journaliste de GABONEWS. D’emblée, le ministre Pacôme Rufin Ondzounga, a rappelé qu’il y a des travaux effectués en amont pour la construction de 5000 logements. Des travaux, ...
Lire l'article
Gabon : Les petits pas de la politique nationale de logement
L’entreprise Construction et Consulting Company (CCC) vient d’annoncer que plusieurs parcelles viabilisées devraient être prêtes dès cette fin du mois. Deux mois après les nouvelles mesures gouvernementales pour faciliter la viabilisation des terrains, cette première livraison concrétise la nouvelle politique nationale de lutte contre la crise du logement à Libreville, où le déficit est évalué à près de 160 000 habitations. Les premiers fruits des mesures incitatives dans le secteur de l’habitat et du logement commencent à mûrir avec la livraison dès cette fin de mois des premières parcelles de terrains viabilisées dans le Nord de la capitale gabonaise, où ...
Lire l'article
Sous la haute présidence de son SE Ali Bongo Ondimba, président de la République, chef de l'État, le Conseil des ministres s'est tenu ce jeudi 7 janvier 2010 à partir de 10 heures dans la salle du Palais de la Présidence de la République. A l’entame des travaux du Conseil, le Président de la République Chef de l’Etat, son excellence Ali Bongo Ondimba a renouvelé à l’ensemble des membres du gouvernement ses vœux, les meilleurs pour cette année 2010. Il a, à cette occasion re-instruit l’ensemble des ministres à plus de dynamisme, de cohésion, de solidarité gouvernementale, élément catalyseur de la ...
Lire l'article
Le projet de construction des 3000 logements à la périphérie de la capitale gabonaise accuse du retard depuis la signature de la convention en avril 2007 entre le ministère de l’Habitat et la société sino-italienne Zywac. Le président de l’entreprise adjudicataire dénonce la torpeur des autorités de tutelle sur la viabilisation des sites de construction et les retards de décaissement qui empêchent d’observer les échéances fixées de ce projet qui doit prévenir la crise du logement qui menace Libreville. Le retard accusé dans le projet de construction des 3000 logements à la périphérie de Libreville suscite de nombreuses inquiétudes tant ...
Lire l'article
À Libreville, l’opération “Libérez les trottoirs” laisse des centaines de Gabonais sur le carreau
Gabon : L’IDC apporte sa pierre au projet de construction des 5000 logements
Gabon : Vers la création du Fonds de garantie pour le logement
5000 parcelles viabilisées à Libreville d’ici à fin 2011
Un cabinet allemand disposé à investir au Gabon dans le logement, l’hôtellerie…
Conseil municipal extraordinaire à Port-Gentil le 10 novembre
Habitat- Logement : « L’Etat d’avancement des projets se situent autour de 30 à 40% », Pacôme-Rufin Ondzounga (Ministre)
Gabon : Les petits pas de la politique nationale de logement
Communiqué final du Conseil des Ministres du jeudi 7 janvier 2010
Gabon : Les 3000 logements de Libreville tardent à prendre forme

Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote pour le moment)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 8 Jan 2010
Catégorie(s): Développement
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*