Socialisez

FacebookTwitterRSS

Gabon : La CONASYSED en grève dans une semaine ?

Auteur/Source: · Date: 11 Jan 2010
Catégorie(s): Education

Réunis en assemblée générale le 9 janvier à Libreville, le collège des pairs de la Convention nationale des syndicats du secteur éducation (CONASYSED) a brandi une nouvelle menace de grève si ses revendications n’étaient pas prises en compte. Les membres de ce groupement syndical dénoncent notamment la violation des engagements pris par le gouvernement lors de la signature du protocole d’accord du 14 décembre 2009, à l’issue duquel la CONASYSED avait repris le chemin des classes deux jours plus tard.

A l’issue de son assemblée générale du 9 janvier dernier à Libreville, la Convention nationale des syndicats du secteur éducation (CONASYSED) a menacé d’entrer en grève dans une semaine si le gouvernement ne prenait en compte ses revendications inscrites dans le protocole d’accord signé entre les deux parties le 14 décembre 2009.

Pourtant la signature de ce document avait permis aux enseignants de ce groupement syndical de reprendre les classes le 16 décembre 2009 sur l’ensemble du territoire national, mettant ainsi fin à une grève qui durait depuis la rentrée des classes le 5 octobre 2009.

La CONASYSED accorde ainsi ce délai de 7 jours pour «donner un sens et de la valeur aux engagements pris» par le gouvernement. Elle dénonce notamment l’indisponibilité des 1500 postes budgétaires promis aux enseignants en cours de recrutement et celle des 751 postes budgétaires des moniteurs auxiliaires, prévus pour 2009. A cela s’ajoute le non paiement des rappels, pourtant programmé par le gouvernement dès le 5 janvier dernier.

Les enseignants dénoncent également le non paiement de la prime d’incitation à la fonction enseignante des cas omis en mai 2009, l’inexistence du guichet spécial destiné au traitement des dossiers des enseignants, la non mise en place de la commission Habitat-CONASYSED ou encore l’absence du décret sur l’octroi de 10% des parcelles à bâtir par l’Etat.

Par ailleurs, la CONASYSED s’insurge contre la non application à l’Eduction nationale de la note circulaire du gouvernement datée du 22 décembre 2009, qui rappelait «la réhabilitation dans leurs droits des enseignants ayant fait grève». En effet, seuls les enseignants de l’Enseignement technique ont perçu leurs bons de caisse des mois d’octobre, novembre et décembre.

Enfin la modératrice de la CONASYSED, Clémence Akélé Ovono, a dénoncé les harcèlements et licenciements abusifs dont seraient victimes certains enseignants par leur chef d’établissement.

Au regard de cette nouvelle menace qui plane à nouveau sur l’Education nationale, le gouvernement gagnerait à tenir au moins une partie de ses engagements, pour définitivement sauver cette année scolaire, ce d’autant que le retard accusé dans les cours constitue déjà un gros vide à combler.


SUR LE MÊME SUJET
Un membre du collège des pairs de la Convention nationale des syndicats du secteur éducation (CONASYSED), Marcel Libama, a exhorté les enseignants de la province de la Ngounié (sud) encore hésitants, à observer le mouvement de grève générale illimitée, déclenchée le 11 avril dernier. ‘’Ou vous faites cours et vous le faites sincèrement, ou vous ne faites rien et dans ce cas, vous restez chez vous », a lancé M. Libama, au cours d’une réunion avec les enseignants à Mouila, chef-lieu de la province de la Ngounié. ‘’La grève demeure le seul moyen de pression pour revendiquer nos ...
Lire l'article
La grève déclenchée lundi par la Convention nationale des syndicats du secteur éducation (CONASYSED) est très peu suivie dans les établissements scolaires primaires et secondaires à Libreville, a constaté l’AGP. Dans la plupart des établissements, les enseignants ont continué à dispenser normalement les cours. Dans certains lycées et collèges, certains d’entre eux ont affirmé ne pas avoir eu vent de la grève de la CONASYSED. Au lycée national Léon Mba, comme au Lycée Paul Emane Eyeghe et au Lycée Nelson Mandela, les cours se sont déroulés sans perturbations. Au Lycée national Léon Mba, les élèves des classes de terminales et de ...
Lire l'article
La grève illimitée d’une semaine, reconductible lancée par la convention nationale des syndicats du secteur de l’éducation (CONASYSED) ce lundi sur le territoire national pour réclamer « le rétablissement des salaires de neuf leaders syndicaux qui ont été suspendus arbitrairement » par le ministre de l'Education « sans notification et cela depuis trois mois », a été partiellement suivie dans les établissements de la capitale gabonaise. A Libreville la capitale gabonaise, ce lundi, on a pu constater dans certains établissements publics du secondaire comme du primaire que de nombreux enfants étaient en classe en compagnie de leurs enseignants. Cependant, certains ...
Lire l'article
A l’occasion d’un point presse tenue le 9 mars à Libreville, la Confédération nationale des syndicats du secteur éducation (CONASYSED) a annoncé une grève qui prendra effet le 11 avril prochain. Une décision dictée par le refus du gouvernement d’octroyer des postes budgétaires à plusieurs enseignants. Le bras de fer est loin d’être fini entre les enseignants et le ministère de l’Education nationale. En effet, lors d’un point presse le 9 mars à Libreville, les enseignants fédérés au sein de la Confédération nationale des syndicats du secteur éducation (CONASYSED) ont annoncé une grève illimitée à compter du 11 ...
Lire l'article
Réunis le 31 janvier à Libreville, les enseignants da la Convention nationale des syndicats du secteur éducation (CONASYSED) ont décrété une grève d'avertissement de trois jours. Les syndicats dénoncent la non prise en compte de leurs revendications par le gouvernement. L’accalmie dans le secteur éducation s’est résumée à moins de trois mois. La Convention nationale des syndicats du secteur éducation (CONASYSED) a décrété le 31 janvier à Libreville une grève d’avertissement de trois jours face à la non prise en compte de ses revendications par le gouvernement. Toutefois, si le mouvement a été largement suivi le 31 janvier dans les établissements primaires, ...
Lire l'article
Les enseignants fédérés au sein de la Convention nationale des syndicats du secteur éducation (CONASYSED) ont menacé le 26 mai d’observer une grève d’avertissement de trois jours dès le 31 mai pour obtenir notamment le paiement de leurs arriérés de salaires et primes de vacation. La Convention nationale des syndicats du secteur éducation (CONASYSED) vient une nouvelle de menacer de prendre en otage l’année scolaire face à l’apathie des autorités dans la mise en œuvre du protocole d’accord de janvier dernier sensé échelonner la satisfaction des revendications des enseignants. Réunis en assemblée générale le 26 mai à leur siège ...
Lire l'article
Au Gabon la Convention nationale des syndicats du secteur de l’éducation (Conasysed) s’est inquiété le 9 janvier 2010 suite au non respect par le gouvernement gabonais des engagements pris lors de la signature de l’acte additionnel du protocole d’accord du 14 décembre 2009. Parmi ces engagements la non mise en place du comité de suivi des négociations dont elle attend la composition cette semaine afin de ne rentrer à nouveau en grève. Va-t-on replonger dans une nouvelle crise au sein du secteur de l’éducation ? La question brûle depuis le 9 janvier les lèvres de milliers de parents d’élèves à la ...
Lire l'article
Les enseignants adhérents à la Convention nationale des syndicats du secteur de l'éduction nationale (CONASYSED), réunis en Assemblée générale lundi à Libreville, ont décidé de reprendre leur mouvement de grève suspendue le 15 janvier dernier. Les enseignants accusent le gouvernement qui n’aurait pas respecté le protocole d’accord signé le 13 janvier 2009 et qui avait entraîné la suspension de la grève. « Rien n’a été fait depuis 5 mois. Nous avons laissé le temps au gouvernement pour traiter des situations administratives », a déclaré Ghislain Médard Mba, modérateur. La reprise des cours est conditionnée entre autres par le paiement effectif de la ...
Lire l'article
Les enseignants adhérents à la Convention nationale des syndicats du secteur de l'éduction (CONASYSED), réunis ce samedi à Libreville en Assemblée générale, ont fixée au 31 mars prochain, la date butoir pour une nouvelle entrée en grève au cas où rien n’est fait par le gouvernement pour le traitement de leurs dossiers. « Le traitement des dossiers des enseignants va commencer ce lundi et d’ici le 31 mars prochain, si rien n’est fait nous risquons de repartir en grève », a déclaré Fridolin Mvé Mitsa, membre de collège de pairs. « On nous a dit que le gouvernement ne paierait ...
Lire l'article
Le porte parole du gouvernement, René Ndemezo Obiang, a annoncé mercredi à Libreville, à l’occasion d’un point de presse, la volonté manifeste du gouvernement à renégocier avec les enseignants membres de la Convention nationale de syndicat du secteur de l'éducation (CONASYSED), afin de résoudre les problèmes qui ont entraîné la grève qui perdure depuis près d'un mois et paralyse l’éducation nationale. " Je vous ai dit que si nous avions adopté cette décision, c'est parce que nous regrettions de ne pas constater du côté de la CONASYSED, la volonté de suspendre le mouvement de grève, malgré la détermination du gouvernement ...
Lire l'article
La CONASYSED exhorte les enseignants de la Ngounié à observer le mouvement de grève lancé le 11 avril
La grève de la CONASYSED peu suivie à Libreville
Education / La CONASYSED lance une grève d’une semaine, reconductible
Gabon : Nouvelle menace de grève de la CONASYSED
Gabon : La CONASYSED décrète trois jours de grève
Gabon : La CONASYSED en grève le 31 mai
Le gouvernement gabonais dos au mur, la Conasysed s’inquiète
Gabon: Education nationale / La CONASYSED de nouveau en grève
Gabon: 31 mars 2009, date fixée par la CONASYSED pour une nouvelle entrée en grève
Gabon: Le gouvernement réinvite la CONASYSED à suspendre la grève

Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote pour le moment)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 11 Jan 2010
Catégorie(s): Education
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*