Socialisez

FacebookTwitterRSS

Gabon : Quel Intelligentsia pour l’«émergence» ?

Auteur/Source: · Date: 23 Jan 2010
Catégorie(s): Développement

En août dernier, Ali Bongo a fait un grand rêve pour le Gabon : faire de son pays, un dragon économique pour assécher la pauvreté, assurer une justice distributive du produit de la croissance et surtout, offrir à son peuple un avenir en confiance dans une sous région tourmentée. Mais pourra-t-il y arriver avec le seul concours du Parti démocratique gabonais (PDG) ?
Le Chef de l’Etat, Ali Bongo, a promis aux Gabonais d’œuvrer de toutes ses forces pour leur offrir un avenir pavé de confiance que suggère son projet de société, qui veut transformer le Gabon en un «pays émergent». Il avait prévenu les Gabonais que ce développement ne se fera pas en quelques jours et les avait invités à conjuguer leurs efforts pour y arriver.

Toutefois, il avait pris l’engagement, selon ses propres mots de mettre en œuvre dès les premiers jours du mois de son mandat, les grands chantiers qui permettront au Gabon de s’inscrire dans une dynamique irréversible d’émergence.

Cet horizon si apaisant comporte cependant des contraintes spécifiques : il faut une économie forte, performante, et surtout concurrente. Cela exige des entreprises performantes, des capitaines d’industrie, des ouvriers qualifiés, un environnement d’affaires fiables et attractif, des infrastructures appropriées et une formation de qualité de la ressource humaine.

Certes, 100 jours c’est peut-être trop tôt pour porter un jugement sur les actions entreprises dans le cadre de ce projet. Plusieurs initiatives ont été prises par le gouvernement pour tracer le sillon du «Gabon émergent», d’autres suivront sans doute tout au long du septennat. Toutefois, ces différentes initiatives ont tendance à minorer la dimension prospective dont l’horizon visible se situe aux alentours de 2035. 2016 qui semble mobiliser toute l’énergie du gouvernement n’est qu’une des premières séquences de ce vaste projet.

Il serait sans doute utile que le Parti démocratique gabonais (PDG, au pouvoir) qui dispose d’un bassin d’intellectuels organiques, réintroduise cette dimension dans ces projets afin de lui donner toute la cohérence possible en termes de modalités pratiques d’organisation et de réalisation.

Etant donné que le «Gabon émergent» engage l’avenir de toute la Nation, il, serait souhaitable que ce projet puisse fédérer toutes les intelligences et les expertises nationales d’où qu’elles viennent et quelles que soient leurs convictions et appartenance politique. Mettre à contribution l’intelligentsia gabonaise, à travers des programmes de recherche dans toutes les universités et centres de recherche du pays, serait un bon moyen de cerner de plus près tous les paramètres vitaux de mise en œuvre du projet de société d’Ali Bongo.

Il est sans doute légitime que le PDG puisse gouverner sans recourir à un gouvernement de large ouverture, comme l’a fait pendant 20 ans le fondateur de ce parti. Mais l’«émergence» du Gabon a besoin de l’union des intelligences et expertises de tous les Gabonais. Sans cette union, ce grand rêve risque de s’attirer le sort du rêve errant d’un célèbre révérend d’Atlanta qui hante toujours son peuple laissé du bas côté de la route.


SUR LE MÊME SUJET
L’ancien secrétaire général de l’U.P.G (parti de l’opposition) animera un point de presse le samedi 30 juillet 2011 à 10 heures à l’amphithéâtre de l’immeuble Arambo. Richard Moulomba Mombo fera une déclaration afin de situer l’opinion nationale et internationale sur son avenir politique. Une déclaration tant attendue dans la mesure ou le pays va vibrer au rythme des élections législatives au mois de novembre prochain. Et l’éphémère député de la Doutsila voudrait à cette occasion se présenter pour barrer la route au Parti de Pierre Mamboundou dans cette localité de la province de la Nyanga. D’aucun ont ...
Lire l'article
Le premier ministre Paul Biyoghé Mba a procédé ce lundi à Libreville au lancement du programme de formation « Emergence » des agents de la fonction publique dont la phase pratique démarre mardi dans la capitale gabonaise. Cette cérémonie a eu lieu en présence du Directeur général délégué de la Haute Ecole de Commerce de Paris (HEC Paris), François Guillon et ses collaborateurs, qui seront chargés de dispenser les cours pendant 48 heures, aux agents de la Fonction publique gabonaise. Pour cette cérémonie, trois allocutions ont été prononcées. La première a été faite par le ministre délégué auprès du ministre ...
Lire l'article
16 octobre 2009-16 octobre 2010, un an déjà qu’Ali Bongo tient les rennes du Gabon. La première année au pouvoir du successeur d’Omar Bongo a été marquée par une série de mesures visant à faire du Gabon un «pays émergent», porté par le développement industriel à travers la transformation locale des matières premières : le Gabon industriel. Un ambitieux projet avec un cap précis mais qui n’épuise pas toutes les interrogations. Arrivé au pouvoir à l’issue du scrutin du 30 août 2009, l’ambition d’Ali Bongo est d’opérer rapidement une rupture dans tous les domaines avec les pratiques de l’ancien ...
Lire l'article
Gabon : Quel sort pour les leaders syndicaux de la mairie de Libreville ?
Les deux leaders syndicaux de la mairie de Libreville incarcérés depuis juillet, Alexandre Nzengui et Olui Nzué Memine, observent une grève de la faim depuis le 21 septembre pour protester contre leur détention «arbitraire». Incarcérés le 22 juillet à la prison centrale de Libreville, Alexandre Nzengui, président du syndicat des agents de la mairie de Libreville (SYAML), et Olui Nzué Memine, secrétaire général de l'Action pour le renouveau municipal (ARM), sont en grève de la faim depuis le 21 septembre. Selon leur avocat, maître René Fidèle Gomes, ils protestent contre leur détention préventive «arbitraire». «Ca fait deux mois ...
Lire l'article
L’agriculture est l’un des principaux exemples de la façon dont les activités humaines ont des répercussions profondes sur les écosystèmes de la planète. Pour répondre à ses besoins alimentaires, l’homme exploite la diversité du monde vivant. Comment protéger la biodiversité et assurer la sécurité alimentaire? Le Secrétaire exécutif de la Convention sur la diversité biologique, Ahmed Djoghla, est formel : «pour que la population mondiale puisse se nourrir au 21ème siècle et au-delà, l’humanité doit préserver la diversité biologique qui nous accorde la complexité et la diversité de nos propres vies.» La biodiversité est à l’origine des plantes et des animaux ...
Lire l'article
Le regroupement de villages de Kabaga-Bayi, situé dans le canton Kayé, département de la Djouori – Agnili dont chef lieu est Bongoville s’inscrit depuis quelques mois déjà sur la voie de l’«émergence », via la reconstruction des vieilles bâtisses en maisons modernes, grâce à un projet pilote, novateur inspiré et mis sur pieds par Alexis Ndouna, un fils de la région ayant bénéficié de l’appui du défunt président de la République, Omar Bongo Ondimba. Initié dans la perspective de la construction d’un village olympique à Bongoville, proche de Kabaga, pour servir à l’organisation de la Coupe d’Afrique des nations de football ...
Lire l'article
C’est la grande question que posent et se posent de nombreux observateurs, militants et sympathisants de ce parti cher au Président Pierre MAMBOUNDOU. Cette question devient presque une antienne au lendemain du 3ème coup d’état électoral dont l’UPG et son président ont été encore victimes après ceux perpétrés en 1998 et 2005. Cette question d’importance s’adresse non seulement au Président du Parti mais aussi aux cadres, militants et sympathisants du Parti. En clair, c’est à tous et chacun d’y répondre. Pour la rédaction de la lettre de l’UPG, l’Union du Peuple Gabonais est un grand parti qui doit rester au centre du jeu ...
Lire l'article
Le BDP-Gabon Nouveau condamne la violente « émergence » du régime Bongo
Ayant pris acte des énièmes attaques policières que le régime dynastique des Bongo a perpétrées contre le peuple gabonais le 11 février courant, notamment contre des étudiants en grève pour réclamer des bourses impayées, le mouvement « Bongo Doit Partir » (BDP-Gabon Nouveau) condamne cet acte de violence inqualifiable qui a fait 18 blessés innocents parmi les étudiants. Le BDP-Gabon Nouveau déplore que la fameuse « émergence » d’Ali Bongo ne reflète, en ses méthodes comme en ses manières, rien d’autre que la continuité des attitudes bongoïstes qui ont gangréné le développement économique, politique et culturel du pays, et compromis le devenir de toute une ...
Lire l'article
L’élection présidentielle américaine 2008 a été ce jeudi au centre d’une table ronde organisée par la représentation diplomatique de ce pays au Gabon et dont les principaux orateurs (le professeur de philosophie politique, Dr Flavien Enongoué et l’homme de droit, défenseur de la démocratie, Me Fabien Mere) se sont évertués, dans un échange convivial, à examiner et à apprécier les contours de cette élection pour laquelle les Africains attendent beaucoup.A l’entame de ces échanges axés sur deux pôles notamment le processus de choix à l’investiture et de l’élection finale d’un candidat au poste de président aux Etats-Unis d’Amérique (USA) et ...
Lire l'article
La politique africaine de la France a été oubliée par Nicolas Sarkozy lors de son intervention télévisée du 24 avril dernier. Par manque de temps (j'ose le croire), le journaliste Vincent Hervouët de LCI n'a pas pu placer une question qui aurait amené le Président à reconnaître ses erreurs sur ce plan. Lui qui avait durant la campagne électorale promis "la rupture" avec les anciennes pratiques des relations franco-africaines, déclarant: "Il faut débarrasser nos relations des réseaux d'un autre temps […] Il faut tourner la page des complaisances, des secrets et des ambiguïtés." Comme sur d'autres points, un an après, le bilan de ...
Lire l'article
Gabon/Politique : Quel avenir politique pour Richard Moulomba Mombo ?
Le programme de formation “Emergence” des agents de la Fonction publique officiellement lancé ce lundi par Paul Biyoghé Mba
Gabon : Quel destin pour le «Gabon industriel» ?
Gabon : Quel sort pour les leaders syndicaux de la mairie de Libreville ?
Gabon : Quel avenir pour la biodiversité agricole ?
REPORTAGE/ Haut – Ogooué / Développement socio-économique: la bourgade de Kabaga-Bayi prend le train de l’« émergence »
Gabon: Quel avenir pour l’UPG?
Le BDP-Gabon Nouveau condamne la violente « émergence » du régime Bongo
Gabon: Election présidentielle américaine 2008: « Quel impact pour l’Afrique » ?
Sarkozy an I: quel bilan pour les relations France-Afrique?

Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (1 votes, moyenne 5,00 sur 5)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 23 Jan 2010
Catégorie(s): Développement
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*