Socialisez

FacebookTwitterRSS

Ali Bongo fait faux-bond à TV5 Monde

Auteur/Source: · Date: 26 Jan 2010
Catégorie(s): Politique

« Internationales », l’émission politique dominicale de TV5 Monde, devait être consacrée dimanche 24 janvier à une interview du président gabonais Ali Bongo Ondimba (ABO), à Libreville. Xavier Lambrechts (TV5 Monde), Bruno Daroux (RFI) et Philippe Bernard (Le Monde), qui officient conjointement tous les dimanches à 18h10 dans l’émission, avaient annoncé à l’avance cette grand-messe avec ABO. Tout semblait donc programmé.
Dès le 20 janvier d’ailleurs, les trois journalistes s’étaient rendus dans la capitale gabonaise, où l’enregistrement était prévu deux jours plus tard. Mais à la surprise des téléspectateurs, l’interview a été annulée au dernier moment, sans aucune explication, pour être remplacée par une spéciale « séisme à Haïti », préparée à la hâte. Simple contrainte de l’actualité ? Pas vraiment…
Pas de rendez-vous ultérieur
En réalité, la rencontre avec le président gabonais n’a jamais eu lieu. Le jeudi 21 janvier dans l’après-midi, les journalistes sont reçus par Laure Olga Gondjout, la ministre gabonaise de la Communication. Celle-ci les informe courtoisement que la rencontre est annulée. Elle explique qu’il n’y a dans cette décision rien de personnel à l’égard des journalistes, et qu’Ali Bongo a dû également renvoyer la chaîne satellitaire Al-Jazira, qui était venue pour l’interviewer. Aucune raison n’est avancée. Les médias s’en retournent donc en France les mains vides et les bandes vidéos vierges.
Le lendemain de l’émission sur la catastrophe haïtienne, les directions des trois médias reçoivent une lettre officielle d’excuses. Le gouvernement gabonais avance des « raisons impératives et indépendantes de la volonté du chef de l’Etat » pour expliquer son revirement la semaine précédente. Les frais des journalistes, venus inutilement à Libreville, leur seront évidemment remboursés. Mais le message ne fait pas mention d’un quelconque report à une date ultérieure.

La BEAC, un sujet trop sensible ?
Pourquoi ce revirement, alors que les journalistes français venaient interroger ABO au moment où il célébrait, le samedi 23 janvier, ses 100 jours à la tête du pays ? Une explication s’impose.
Quelques jours auparavant, le président gabonais était à Bangui, au sommet de la Cemac dont il est reparti très mécontent après avoir essuyé un revers de taille : le compromis de Fort-Lamy, qui assurait depuis 1975 la présidence de la Banque des États de l’Afrique centrale (BEAC) à un Gabonais, a volé en éclat. C’est l’Equato-guinéen Lucas Abaga Nchama qui a été nommé en remplacement du Gabonais Philibert Andzembé, mis en cause dans le scandale (révélé par Jeune Afrique) du détournement de plusieurs millions d’euros dans la succursale parisienne de la banque.
La perte d’un leadership longtemps conservé par le père de ABO, l’ancien président gabonais feu Omar Bongo Ondimba, serait-il un sujet trop sensible pour être abordé devant les caméras françaises ?
 


SUR LE MÊME SUJET
Deux maires adjoints écroués pour faux et usage de faux à Oyem
Deux maires adjoints de l’hôtel de ville d’Oyem, Martin Ndong Mintsa et Gisèle Mizé Mbeng, respectivement premier et deuxième maires adjoints, ont été arrêtés par les agents de l’antenne provinciale de la PJ, vendredi dernier, et transférés à la prison centrale, pour avoir établi des faux actes de naissance aux expatriés. Le premier et deuxième maires adjoints de la commune d’Oyem, chef-lieu de la province du Woleu-Ntem, Martin Ndong Mintsa et Gisèle Mizé Mbeng ont été arrêtés, vendredi dernier, par les agents de l’antenne provinciale de la police judiciaire (PJ) pour avoir établi des faux actes de naissance aux expatriés. ...
Lire l'article
MAUREL ET PROM : Bond de 72 % du chiffre d’affaires en 2011
Le groupe pétrolier français a réalisé en 2011 un chiffre d'affaires de 373,6 millions d'euros, en hausse de 72 % grâce à la forte production au Gabon et un effet prix très favorable.L'analyse (Investir) Avec un chiffre d’affaires annuel de 373,6 millions d’euros, Maurel & Prom a largement battu notre prévision de 330 millions d’euros. Sur un an, l’opérateur pétrolier a enregistré une croissance de 72 %, grâce à la hausse des cours de l’or noir et une forte production au Gabon (+21 %). Dans ce pays d’Afrique, les volumes vendus se sont élevés à 14.269 barils par jour, au prix ...
Lire l'article
Une Béninoise, la quarantaine habitant le quartier Dikongo 1 dans le deuxième arrondissement de la commune de Mouila, Falariwon Abessedem, a été placée sous mandat de dépôt pour faux et usage de faux documents et de maltraitance d’enfants de moins de 18 ans. Mme Falariwon Abessedem, d’origine béninoise, la quarantaine habitant le quartier Dikongo 1 dans le deuxième arrondissement de la commune de Mouila, a été placée sous mandat de dépôt, mardi dernier, au tribunal de première instance de la localité pour et faux usage de faux documents et de maltraitance d’enfants de moins de 18 ans. Son interpellation fait ...
Lire l'article
Le président de la Commission de l'Union africaine (UA), le Gabonais Jean Ping a marqué lundi une escale à Libreville pour faire le point de sa campagne, pour un second mandat à la tête de l'institution panafricaine, au numéro un gabonais, Ali Bongo Ondimba. "La campagne se déroule très bien", a déclaré M. Ping dans des propos cités par la Télévision nationale gabonaise (RTG 1).  Libreville a mis à la disposition de Jean Ping son réseau de diplomates ainsi que de nombreux envoyés spéciaux pour soutenir et appuyer la candidature de ce fin diplomate auprès des pays africains et d'institutions régionales. Le Gabon ...
Lire l'article
TOTAL GABON : bond du résultat net au troisième trimestre
Total Gabon a réalisé au troisième trimestre 2011 un résultat net en hausse de 49% à 105 millions de dollars, soutenu par la croissance du chiffre d'affaires. Ce dernier affiche une progression de 27% à 458 millions de dollars grâce à l'évolution favorable des prix de vente moyens des bruts. Au troisième trimestre, le prix moyen du Brent a atteint 113,4 dollars par baril, en augmentation de 48%. La part de production de pétrole brut (opérée et non opérée) liée aux participations de Total Gabon s'est établie à 47 milliers de barils par jour au troisième trimestre, en diminution de ...
Lire l'article
Gabon : Ali Bongo au centre d’une plainte pour usage de faux
En compagnie de 51 autres personnes, le président du Mouvement de redressement national (MORENA, originel), Luc Bengone Nsi, un des premiers opposants du pays, a déposé, le 24 mai dernier auprès du tribunal de grande instance de Libreville, une plainte pour «usage de faux» au sujet d’un présumé acte de naissance du président Ali Bongo Ondimba. Il a rendez-vous avec le juge le 9 juin prochain. Des Gabonais détenteurs d’un acte de naissance qui aurait été délivré à Ali Bongo, le 29 mai 2009, soit dix jours avant le décès d’Omar Bongo et qui lui aurait permis ...
Lire l'article
Ondo Ndong Daniel, ancien Directeur national de la météo, puis ancien conseiller du ministre des Transports, a été arrêté pour faux, usage de faux et usurpation d’identité, par la Direction Générale de Recherche de la Gendarmerie nationale et sera présenté ce mardi devant procureur de la République pour répondre de ses actes. Haut cadre de l’administration gabonaise, ce compatriote d’une cinquantaine d’années, père de cinq enfants et grand père de deux petits-fils, falsifiait les actes de naissances les certificats d’admission au baccalauréat, les attestations d’emplois signés du Secrétaire général du gouvernement, les certificats de résidence, des attestations de prise en charge ...
Lire l'article
Les pires régimes du monde: La dynastie Bongo
Sur le site MSN de Microsoft, dans la section "M6 & MSN Actualités", il y a un petit article intéressant sur le petit pays nommé Gabon, pays que MSN a trouvé assez édifiant pour le classer parmi les pays avec les "pires régimes du monde". Le titre global de la série d'articles sur les régimes du monde qui sont vus comme les pires au monde est très parlant: "Les pires régimes du monde: Les dictatures du XXIe siècle", ce qui, en d'autres termes, veut dire que le Gabon sous Ali Bongo est reconnu internationalement non seulement comme dirigé par une ...
Lire l'article
Après être sorti de la majorité présidentielle en refusant de soutenir le candidat du Parti démocratique gabonais (PDG, au pouvoir) lors de l'élection présidentielle du 30 août, l'Alliance démocratique et républicaine (ADERE) de l'ancien vice-président, Didjob Divungi Di Ndinge, vient d'annoncer son retour dans la majorité. Le premier trimestre d'Ali Bongo aux rennes du pouvoir aura-t-il convaincu l'ancien vice-président de la République des aptitudes de dirigeant du fils aîné de son défunt patron ? Il semblerait en effet oui, au regard de la principale décision de la session plénière de son parti, l'Alliance démocratique et républicaine (ADERE), tenue ...
Lire l'article
Libreville, 1er septembre (GABONEWS) – Le ministre de l’Intérieur, Jean François Ndongou, a animé, ce mardi après-midi, une conférence de presse improvisée, pour s’inscrire énergiquement et formellement contre l’information selon laquelle « les autorités gabonaises enjoignent l’équipe de journalistes d’Africa 24 à quitter le territoire gabonais dans les prochaines heures », a constaté GABONEWS. Actualité du :01/09/2009 « Les autorités gabonaises enjoignent l’équipe d’AFRICA 24 à quitter le territoire gabonais dans les prochaines heures », telle est l’information diffusée, sans discontinuité, depuis ce mardi matin, sur la bande déroulante de la télévision ...
Lire l'article
Deux maires adjoints écroués pour faux et usage de faux à Oyem
MAUREL ET PROM : Bond de 72 % du chiffre d’affaires en 2011
Une Béninoise placée sous mandat de dépôt pour faux et usage de faux
Jean Ping fait le point de sa campagne à Ali Bongo Ondimba
TOTAL GABON : bond du résultat net au troisième trimestre
Gabon : Ali Bongo au centre d’une plainte pour usage de faux
Fait- divers / Ondo Ndong Daniel, ancien conseiller du ministre des Transports aux arrêts pour faux
Les pires régimes du monde: La dynastie Bongo
Gabon : Divungi fait son come-back dans la cour de Bongo
Gabon: Présidentielle 2009 / Le ministre de l’Intérieur s’inscrit formellement en faux contre l’expulsion des journalistes d’Africa 24


Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote pour le moment)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 26 Jan 2010
Catégorie(s): Politique
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*