Socialisez

FacebookTwitterRSS

Le RPG enregistre une pluie de démission en une seule journée

Auteur/Source: · Date: 27 Jan 2010
Catégorie(s): Politique

Des centaines des militants et sympathisants du Rassemblement Pour le Gabon (RPG, majorité), acquis à la cause du député exclu des rangs de cette formation politique, Alain Claude Bilié Bi Nzé, ont annoncé, ce mercredi, leur démission collective pour démontrer leur fidélité à l’élu débouté.
« Nous dénonçons avec la dernière énergie, le caractère individualisé, disproportionné et injuste de cette exclusion et annonçons notre démission collective du RPG, proclamons notre engagement solennel derrière l’honorable Alain Claude Bilié Bi Nzé », a déclaré Moïse Okoré au nom de toutes les personnes regroupées au sein du comité qui s’est spontanément constitué pour défendre la cause du député exclu.
Pour mieux marquer ce soutien remarquable, ils ont placardé des messages sur le mur de la salle de cette rencontre avec des écriteaux tels que : « Trop c’est trop ou encore ne touche pas à mon député ».

Ce dernier a appelé l’ensemble des populations de la ville de Makokou (Chef-lieu de la province de l’Ogooué-Ivindo), à une mobilisation générale autour de Bilié Bi Nzé qui va entreprendre auprès d’eux, dès la semaine prochaine, une tournée.

En fait, dans une note d’information du secrétariat exécutif du RPG daté du 7 janvier, il est annoncé l’exclusion des ses rangs du député de la commune de Makokou et du canton Ntang-Louli, Alain Claude Bilié Bi Nzé, au motif d’avoir soutenu contre avis du parti la déclaration de politique générale du Premier Ministre, Paul Biyoghé Mba, présentée le 26 novembre 2009 à l’Assemblée Nationale.

Une décision que l’intéressé a qualifiée d’injuste pour la simple raison, soutient-il, qu’il n’a pas été le seul député du RPG à voter pour la confiance au Premier Ministre.
 


SUR LE MÊME SUJET
Un lien entre l’immigration subie et les récents événements de Minkébé et de Bitam a été établi le 22 juin dernier à l’occasion d’une conférence de presse du député de l’Ivindo pour le compte du Rassemblement pour la démocratie et le progrès (RDP), Alain Claude Bilié Bi Nzé, qui s’est prononcé en faveur d’une «immigration l’immigration voulue, maîtrisée et assumée». Le député du 1er siège du département de l’Ivindo pour le compte du Rassemblement pour la démocratie et le progrès (RDP), parti de la majorité républicaine, Alain Claude Bilié Bi Nzé a donné une conférence de presse ...
Lire l'article
Claude Bilié-Bi Nzé restera député du canton Ntang Louli, dans la province de l’Ogooué-Ivindo au Nord-Est du pays. Evincé de son parti (Rassemblement pour le Gabon, RPG) pour avoir apporté son approbation à la déclaration de politique générale du Premier ministre le 26 novembre 2009 à l’Assemblée nationale, le président de cette institution, Guy Nzouba Ndama, a rejeté le 17 février, la demande d’expulsion du député. La requête en annulation du mandat de député de Claude Bilié Bi Nzé introduite par son parti, le Rassemblement pour le Gabon (RPG, opposition) auprès du président de l’Assemblée nationale, Guy Nzouba Ndama, a ...
Lire l'article
Le président de l’Assemblée nationale gabonaise, Guy Nzouba Ndama a rejeté la demande d’exclusion du député, Alain Claude Bilié By Nzé du 2ème siège du département de l’Ivindo (nord-est) introduite par son parti le Rassemblement pour le Gabon (RPG), indique une correspondance du président de la première chambre du parlement dont l’AGP a reçu copie mercredi. ‘’ L’examen approfondi de ce dossier révèle que l’élection de l’intéressé aux dernières législatives a été faite sous la bannière de l’alliance conclue entre le Rassemblement pour la démocratie et le progrès (RDP) d’une part, et le Rassemblement pour le Gabon (RPG) d’autre part. il ...
Lire l'article
Gabon : Bilié Bi Nzé dénonce un «règlement de comptes»
Six jours après son exclusion du Rassemblement pour le Gabon (RPG, ex-majorité) le 23 janvier dernier, le député Alain Claude Bilié Bi Nzé a tenu une conférence de presse pour fustiger l’attitude de son parti en dénonçant «un règlement de comptes». Suite à son éviction du Rassemblement pour le Gabon (RPG, ex-majorité), le député de ce parti, Alain Claude Bilié Bi Nzé, a tenu une conférence de presse le 29 janvier pour dénoncer un «règlement de compte». Une exclusion qui selon lui, est «inique», «injuste» et «illégale». Evincé pour avoir apporté son approbation à la déclaration de politique générale du ...
Lire l'article
Le collectif estime que ‘’l’exclusion du député Alain Claude Bilié Bi Nzé est revêtue d’un caractère injuste et incompréhensible au regard du parcours exemplaire, de son engagement politique et sa fidélité aux idéaux du RPG’’. Rappelant l’adhésion légendaire des populations de l’Ogooué-Ivindo affirmée lors des dernières élections législatives, locales sénatoriales et présidentielle, le collectif précise que ‘’nous militants et sympathisants du RPG, les ressortissants de la province de l’Ogooué-Ivindo en général, en particulier ceux de la commune de Makokou du canton Ntang Louli réaffirmons notre soutien total et inconditionnel à notre valeureux député’’ Il dénonce de ce fait avec la dernière ...
Lire l'article
Le paysage politique gabonais est gagné par la ‘’clache’’ qui secoue le rassemblement pour le Gabon, RPG, suite à l’exclusion définitive prononcée avec fracas contre, son député Alain Claude Bilie Bi Nze, pour faute lourde. Son parti lui reproche son rapprochement soudain d’avec le pouvoir, avec pour dessein vraisemblablement inavoué de saboter le RPG de l’intérieur, selon les soupçons nourris du côté du rassemblement pour le Gabon. La goutte d’eau qui a fait déborder le vase, est le vote récent par les députés du rassemblement pour le Gabon du projet de politique général du premier ministre Paul Biyoghe Mba. Un ...
Lire l'article
Des centaines des militants et sympathisants du Rassemblement Pour le Gabon (RPG, majorité), acquis à la cause du député exclu des rangs de cette formation politique, Alain Claude Bilié Bi Nzé, ont annoncé, ce mercredi, leur démission collective pour démontrer leur fidélité à l’élu débouté, a constaté GABONEWS. « Nous dénonçons avec la dernière énergie, le caractère individualisé, disproportionné et injuste de cette exclusion et annonçons notre démission collective du RPG, proclamons notre engagement solennel derrière l’honorable Alain Claude Bilié Bi Nzé », a déclaré Moïse Okoré au nom de toutes les personnes regroupées au sein du comité qui s’est spontanément ...
Lire l'article
Le groupe parlementaire du Rassemblement pour le Gabon ( RPG ), Parti de la majorité présidentielle et formation politique présidé par le père Mba Abessole demande la libération de son député Alain Claude Bilié bi Nzé, l'ex-ministre délégué aux Transports incarcéré à la prison centrale de Libreville depuis le 8 janvier.    Après le point de presse du substitut adjoint du procureur de la République du 9 janvier et dont l'objectif était d'éclairer l'opinion sur la non prise en compte de l'immunité parlementaire de l'ex-ministre Bilié-Bi-Nzé, le tour est revenu au groupe parlementaire RPG, parti auquel appartient ce dernier, de donner de ...
Lire l'article
À l’initiative du groupe parlementaire du Rassemblement pour le Gabon (RPG), conduit par le député Faustin Bilie bi Essonne, un point de presse s’est tenu vendredi matin au siège de ce parti de la majorité présidentielle à Patit-Paris, dans le 3ème arrondissement, en vue, dans un premier temps, de s’exprimer sur l’arrestation de l’ancien ministre Alain Claude Bilié bi Nzé et de demander par la même occasion sa libération, en se fondant, selon eux, sur certaines dispositions du règlement intérieur de l’Assemblée nationale relatives à la question de l’immunité parlementaires, a appris GABONEWS. Rappelons que l’ancien ministre inculpé, est ...
Lire l'article
Douze jours après sa sortie du gouvernement, Alain Claude Bilié-Bi-Nzé, ex-ministre délégué auprès du Ministre d'Etat en charge des Transports, de l'Aviation civile et du Tourisme, a été incarcéré le mardi 8 janvier 2008 à la maison d'arrêt de Libreville pour émission de chèque sans provision. L'immunité parlementaire dont devait bénéficier cet élu de Makokou ne fonctionne pas encore. Sitôt sorti du gouvernement à l'occasion de la formation du nouveau cabinet Eyéghé Ndong dit de "mission", Alain Claude Bilié-Bi-Nzé, précédemment ministre délégué auprès du Ministre d'Etat en charge des Transports, de l'Aviation civile et du Tourisme, a été incarcéré le mardi ...
Lire l'article
Gabon : Bilié Bi Nzé prône «l’immigration voulue, maîtrisée et assumée»
Gabon : Bilié Bi Nzé conserve son siège de député
Le PDT de l’Assemblée nationale rejette la demande d’exclusion du député Bilié By Nzé
Gabon : Bilié Bi Nzé dénonce un «règlement de comptes»
Le collectif de bélinga apporte son soutien au député Belié Bi Nzé exclu du RPG
Gabon : le RPG débarque Bilie Bi Nze, pour intelligence avec ‘’l’ennemi’’
Le RPG enregistre une pluie de démission en une seule journée
Gabon : Le RPG demande l’immunité pour l’ex-ministre incarcéré
Gabon: Le groupe parlementaire RPG (majorité présidentielle) demande la libération de Alain Claude Bilié bi Nzé
Gabon : Arrestation de l’ex-ministre Alain Claude Bilié-Bi-Nzé


Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote pour le moment)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 27 Jan 2010
Catégorie(s): Politique
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*