Socialisez

FacebookTwitterRSS

Le Gabonais Michaël Andadé attendu à Brazzaville pour sa prise de fonction à la tête de la BDEAC

Auteur/Source: · Date: 29 Jan 2010
Catégorie(s): Afrique

Le Gabonais Michaël Andadé devrait, dans les prochains jours, effectuer le déplacement de Brazzaville en République du Congo pour sa prise de fonction comme nouveau président de la Banque de Développement des Etats de l’Afrique Centrale (BDEAC), rapporte ce vendredi nos confrères du quotidien l’Union.

Michaël Andadé, la cinquantaine, devrait rapidement être installé dans ses fonctions à Brazzaville, la capitale congolaise, qui abrite le siège de l’Institution financière sous régionale.
L’homme qui fut secrétaire général du ministère de l’Economie forestière, et Conseiller des affaires économiques à la primature remplacera, à la présidence de la BDEAC, le centrafricain, Anicet-Georges Dologuélé, « impliqué dans le scandale financier de la Banque des Etats de l’Afrique Centrale (BEAC) ».

Comme le note l’Union de ce vendredi, le Gabonais devrait ainsi faire profiter à l’Institution de son expérience à la Banque Centrale et au Fonds Monétaire International (FMI).

La nomination de monsieur Andadé est intervenue lors du 10ème sommet des Chefs d’Etat de la Communauté des Etats de l’Afrique Centrale (CEMAC), du 16 au 17 janvier derniers à Bangui (Centrafrique). Une Conférence sous régionale qui a procédé à la refonte des accords de Fort-Lamy qui réservait au Gabon la présidence de la BEAC.

Aussi, c’est l’équato-guinéen, Lucas Abaga Tchama, qui a été désigné pour remplacer, à la tête de ladite banque, le Gabonais Léonard Anjembé, suite aux malversations qui ont fait perdre 11 milliards au bureau extérieur de l’Institution à Paris, et mis en lumière l’implication de plusieurs de ses fonctionnaires dans cette affaire.

Comme le rappelle notre confrère, dans une récente déclaration médiatique, Michaël Andadé s’engageait à « redynamiser la BDEAC en insérant -son- action dans le cadre des instructions des différents chefs d’Etat issus de la concertation de Bangui ».

Créée le 3 septembre 1975, la BDEAC à pour prérogative d’œuvrer en faveur du développement économique et social des pays membres que sont le Gabon, le Congo, le Cameroun, la République centrafricaine, le Tchad et depuis 1983, la Guinée Equatoriale.

Depuis le début des années 1990, l’Institution finance des projets de développement dans les secteurs des infrastructures, du développement rural, et contribue à la matérialisation de projets communautaires dans la sous région.


SUR LE MÊME SUJET
L’opération de cotation des titres émis par la Banque de développement des Etats de l’Afrique centrale (BDEAC) à hauteur de 30 milliards de FCFA a débuté mercredi à la Bourse des valeurs mobilières de l’Afrique centrale (BVMAC) dont le siège est à Libreville. Selon le président de la BDEAC, le Gabonais Michaël Adandé, l’emprunt obligataire émis sur le marché sous-régional permettra de financer des grands projets structurants des pays membres de la banque basée à Brazzaville (Congo) ainsi qu’à financer la croissance économie des pays de la sous région de l’Afrique centrale. ‘’Cette étape qui est franchie confirme ...
Lire l'article
La Banque de Développement des États de l’Afrique Centrale(BDEAC) a lancé lundi à Libreville (à la suite de Brazzaville, Douala et Malabo) un emprunt obligataire par appel public à l’épargne d’un montant total de 100 milliards de Francs CFA. La souscription qui porte la dénomination « BDEAC (5,5% Net 2010-2017 » est ouverte à toute personne physique et morale des pays membres de la Communauté Économique de l’Afrique Centrale(CEMAC) ainsi que des investisseurs régionaux et internationaux. La durée de l’emprunt a été fixée à 7 ans avec un taux d’intérêt de 5,5% et ...
Lire l'article
La Banque de développement des Etats de l'Afrique centrale (BDEAC) va lancer son premier emprunt obligatoire avant la fin 2010. Cette initiative vise à mobiliser plus de ressources pour mieux répondre aux besoins de financement des projets de développement dans la sous-région. Au terme de son conseil d’administration tenu le 24 septembre à Brazzaville, au Congo, la Banque de développement des Etats de l’Afrique centrale (BDEAC) a décidé de lancé son premier emprunt obligataire d’ici à la fin de l’année. Cet emprunt dont l’objectif est d'augmenter le portefeuille de financement des projets de la banque, sera lancé sur le marché ...
Lire l'article
Le nouveau président de la Banque de développement des Etats de l’Afrique centrale (BDEAC), Michael Adandé, était récemment à N’Djamena, au Tchad, où il a été reçu en audience par le président Idriss Deby. Le banquier gabonais est notamment allé recueillir des avis et propositions du président tchadien afin de mener à bien le mandat qu’il vient de prendre à la tête de la BDEAC. Dans le cadre de la redynamisation de la Banque de développement des Etats de l’Afrique centrale (BDEAC), le nouveau président de cette institution, Michael Adandé, s’est récemment rendu à N’Djamena où il ...
Lire l'article
Lors de sa prise de fonction à la tête de la Banque de développement des Etats de l’Afrique centrale (BDEAC) le 6 février à Brazzaville, au Congo, Michaël Andadé a promis des réformes à la tête de son institution. Le nouveau président envisage notamment de renforcer la gouvernance de la banque tout en y éditant des règles et des procédures d’une grande fiabilité. Porté à la tête de la Banque de développement des Etats de l’Afrique centrale (BDEAC) en janvier dernier, Michaël Andadé a promis insuffler une nouvelle dynamique à son institution lors de son entrée ...
Lire l'article
Michaël Adandé, nommé lors du dernier sommet des chefs d’Etat de la Communauté économique et monétaire d’Afrique centrale (CEMAC) tenu le week-end dernier à Bangui (Centrafrique) à la tête de la Banque de Développement des Etats de l'Afrique Centrale (BDEAC) est banquier rompu à la tâche pour avoir servi pendant 19 ans à la Banque des Etats de l'Afrique Centrale (BEAC). Travailleur infatigable et homme de dossiers, Michaël Adandé est un homme longiligne qui affiche toujours sa bonne humeur. Parfois avare de mots, il n'hésite pas à complimenter son interlocuteur. Bon vivant aux allures d'un jeune premier, le nouveau président de ...
Lire l'article
Nommé à la présidence de la Banque de développement des Etats de l’Afrique centrale (BDEAC), lors du 10e sommet des Chefs d’Etats de la Communauté économique des Etats de l’Afrique centrale (CEMAC), qui s’est tenu à Bangui, en République centrafricaine, du 16 au 17 janvier, Michael Adandé, est appelé à relever le défi de l’intégration à travers des projets porteurs. Les Chefs d’Etat de la Communauté économique des Etats d’Afrique centrale viennent de confier la présidence de la Banque de développement des Etats de l’Afrique centrale au Gabonais Michael Adandé. Il succède à ce poste au Centrafricain Anicet Georges Dologuele, ...
Lire l'article
La Banque de développement des états de l’Afrique centrale (BDAEC), institution de la Communauté des Etats de l’Afrique centrale (CEEAC), dirigée par l’ancien premier ministre centrafricain, Anicet Georges Dologuélé, a réaffirmé mercredi à Libreville, au cours d’une conférence débat sur le thème « la BDEAC et le financement du secteur privé gabonais », son engagement financier pour soutenir l’action des opérateurs économiques du Gabon, a constaté GABONEWS. Lors de cette rencontre, M. Dologuélé a souligné l’importance de la coopération dans laquelle s’est engagée la BDEAC en tant qu’institution de financement du développement sous-régional, mais aussi, il a donné les ...
Lire l'article
Dans le cadre de la promotion et de l’édification du public sur le bien fondé de l’institution qu’il dirige et son apport dans le développement des affaires dans la sous région d’Afrique centrale, le président de la Banque des Etats de l’Afrique centrale (BDEAC), Anicet George Dologuélé, animera mercredi à Libreville une conférence débat intitulée « La BDEAC et le financement du secteur privé gabonais », conférence à laquelle sont attendus les membres de l’administration gabonaise ainsi que les partenaires au développement investis dans les affaires, a constaté GABONEWS sur les pancartes et affiches publicitaires disséminés dans la capitale gabonaise ...
Lire l'article
Le capital social de la Banque de développement des Etats de l’Afrique centrale (BDEAC) a connu une augmentation, passant de 81,450 milliards de francs CFA à 94 milliards de francs CFA. Cette hausse est essentiellement due à l’accroissement des parts de la Guinée Equatoriale et du Tchad. Institution en charge du financement du développement des pays membres de la Communauté économique et monétaire d’Afrique centrale (CEMAC), la BDEAC a tenu son premier conseil d’administration de l’année en mars dernier à Douala au Cameroun. L’accroissement des parts de la Guinée Equatoriale et du Tchad a permis de rendre effectif le principe d’égalité ...
Lire l'article
Un emprunt obligataire de la BDEAC cotée à la bourse régionale de l’Afrique centrale à Libreville
L’emprunt obligataire de la BDEAC lancé à Libreville après Brazzaville, Douala et Malabo
Economie : La BDEAC lance son emprunt obligataire
BDEAC : Michael Adandé chez Deby
Gabon : Michael Adandé veut «moderniser» la BDEAC
Michaël Adandé, un banquier à la tête de la BEAC (BIO-EXPRESS)
Gabon : Michael Adandé à la tête de la BDEAC
Gabon: Economie: La BDEAC réaffirme son engagement financier auprès des opérateurs économiques gabonais
Gabon: La BDEAC se vend à Libreville
CEMAC : Le capital de la BDEAC revu à la hausse

Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote pour le moment)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 29 Jan 2010
Catégorie(s): Afrique
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*