- Bongo Doit Partir - https://www.bdpgabon.org -

Rougier-Gabon obtient l’expertise de l’IGAD et de la CAISTAB pour le développement d’un ’’Gabon vert’’

Le directeur général adjoint de la société forestière Rougier-Gabon, Denis Cordel a obtenu la semaine dernière à Franceville, les assurances d’un partenariat avec l’Institut d’appui au développement (IGAD) et la Caisse de stabilisation et de péréquation (CAISTAB) pour l’encadrement des associations qu’elle a fédérées dans le comité d’appui au développement de l’agriculture dans la Haut-Ogooué (CADAHO).

Mathias Otounga Ossibadjouo, directeur général de la caisse de stabilisation et de péréquation et Jude Minto’Ollomo, responsable provincial de l’institut gabonais d’appui au développement ont, en présence du secrétaire général de la province du Haut-Ogooué, Barnabé Bangalivoua, des préfets des départements du Haut-Ogooué où Rougier exploite ou a exploité du bois et du maire de Franceville, Jean Pierre Doumbéneny, donné leur accord pour le suivi des membres de chaque association agricole dans les cultures dont ils ont l’expertise.

La Caistab va encadrer les associations dans la culture du café et du cacao, mais aussi des cultures associatives afin de les sédentariser.

L’Igad, quant à elle, enseignera de façon pratique les nouvelles méthodes de plantation à la quinzaine d’associations afin de booster les récoltes.

Rougier Gabon vise un double objectif à travers ce partenariat : la revégétalisation des espaces exploitées et l’approvisionnement des marchés locaux en produits vivriers frais tandis que le CADAHO lui-même a pour double objectif d’améliorer les conditions de vie des populations en luttant contre l’insuffisance alimentaire.

Au lancement du projet, il y a 3 ans, Rougier Gabon finançait essentiellement la culture de la banane.

« Le partenariat de ce jour ouvre la voix vers la diversification », a indiqué Hubert-Claude Ella Ekogha, responsable du programme social de Rougier Gabon Haut-Ogooué.


SUR LE MÊME SUJET
Le vice-président de Rougier SA, Francis Rougier, et le directeur général de la Caisse des dépôts et consignations, Alain Ditona Moussavou, ont signé un accord qui autorise le Gabon à acquérir 35% des parts dans le capital social de Rougier International a rapporté ce vendredi le quotidien L’Union sur sa page économie. La prise de participation du Gabon dans Rougier Afrique international permettra au groupe de poursuivre son développement dans le domaine des forêts naturelles. D’autre part, Rougier Afrique International est installée dans trois pays du Bassin du Congo ( Gabon, Cameroun et Congo) sur 2,1 millions d’hectares de forêts gérés et ...
Lire l'article [1]
La Caisse des Dépôts et Consignations du Gabon vient de conclure avec Rougier un accord de partenariat portant principalement sur une prise de participation à hauteur de 35% de la filiale française Rougier Afrique International pour un montant de 24 millions d'euros. Avec plus de deux millions d'hectares de concessions forestières au Gabon, au Cameroun et en République du Congo, Rougier Afrique International regroupe l'ensemble des activités industrielles et commerciales du groupe liées à l'exploitation des forêts naturelles situées dans le Bassin du Congo. Pour le groupe Rougier, la cession de 35% de Rougier Afrique International contribue à renforcer immédiatement sa structure ...
Lire l'article [2]
Le groupe Rougier vient d’annoncer un chiffre d'affaires de 74,1 millions d'euros pour le premier semestre 2011, en progression de 9,3% sur la même période en 2010. Une performance qui conforte le groupe dans son ambition de développement rentable à long terme, en dépit de la conjoncture actuelle. Spécialisé dans l'exploitation, la transformation et la distribution de bois tropicaux, le groupe Rougier a annoncé, le 9 août, un chiffre d'affaires de 74,1 millions d'euros pour le premier semestre 2011, en hausse de 9,3% par à la même période en 2010. «Après un premier trimestre 2011 qui avait bénéficié d'une base de ...
Lire l'article [3]
Après la visite des chefs d’Etat Français et Gabonais, effectué mercredi au sein de l’entreprise Rougier – Gabon implantée dans la commune d’Owendo, le Président du Groupe, Francis Rougier, a déclaré que « l’intérêt pour une société comme Rougier est de pouvoir présenter ses activités et le sens de son travail basé sur la bonne gestion forestière et la transformation ». Francis Rougier a clairement indiqué que les problématiques liées à la discussion actuelle (interdiction d’exportation des grumes), ayant été largement débattues, la semaine dernière au forum, n’ont pas été abordées à cette visite. « Nous n’avons pas eu l’occasion ...
Lire l'article [4]
Le directeur général adjoint de la société forestière Rougier-Gabon, Denis Cordel a obtenu la semaine dernière à Franceville, les assurances d’un partenariat avec l’Institut d’appui au développement (IGAD) et la Caisse de stabilisation et de péréquation (CAISTAB) pour l’encadrement des associations qu’elle a fédérées dans le comité d’appui au développement de l’agriculture dans la Haut-Ogooué (CADAHO). Mathias Otounga Ossibadjouo, directeur général de la caisse de stabilisation et de péréquation et Jude Minto’Ollomo, responsable provincial de l’institut gabonais d’appui au développement ont, en présence du secrétaire général de la province du Haut-Ogooué, Barnabé Bangalivoua, des préfets des départements du Haut-Ogooué où ...
Lire l'article [5]
Le chiffre d’affaires de Rougier Gabon S.A. en 2009 a avoisiné les 40 milliards de francs CFA alors que celui du Groupe Rougier a été de 124,9 millions d’Euros, soit plus de 82 milliards de F CFA pour la même année .La décision du gouvernement gabonais d’interdire à compter de janvier 2010 l’exportation de grumes pourrait bénéficier à la production des grumes de Rougier au Cameroun et au Congo. En effet, la stratégie de Rougier est de rester un acteur majeur de l’industrie forestière au Gabon. Au-delà de l’interdiction d’exporter du bois en grumes, Rougier considère que la seule mesure permettant de ...
Lire l'article [6]
L’un des leaders de la filière bois du pays, Rougier Gabon, vient de planifier un partenariat avec l’Institut d’appui au développement (IGAD) et la Caisse de stabilisation et péréquation (CAISTAB) pour le développement de l’agriculture sur ses anciennes exploitations du Haut-Ogooué. Ce projet vise un double objectif écologique avec la revégétalisation des concessions exploitées, et socio-économique avec l’appui au développement des coopératives agricoles. La filiale gabonaise de la société française d’exploitation du bois, Rougier Gabon, parmi les «épargnés» de la crise du secteur bois grâce à ses infrastructures de transformation locale des grumes, poursuit sa campagne d’aide au ...
Lire l'article [7]
Le chef du projet d’appui au Programme d’entretien routier du Fond européen de développement (PERFED), Bernard Guillemot, a affiché vendredi lors du séminaire annuel organisé par le ministère des Travaux publics et qui se déroule du 21 au 24 avril, sa volonté à apporter à l’Etat gabonais un appui à la définition des programmes d’entretien routiers annuels. « Je travaille avec le ministère des travaux publics pour essayer d’apporter un appui à la définition des programmes d’entretien routiers annuels », a déclaré Bernard Guillemot. Selon l’expert, le PERFED a deux composants. Il apporte un appui au ministère pour tous ce qui ...
Lire l'article [8]
La société Rougier, spécialiste du bois tropical africain avec 2 millions d’hectares de concessions forestières gérés au Cameroun, au Gabon et au Congo, a annoncé le 14 octobre à Paris l’obtention de la certification Forest Stewardship Council (FSC) pour sa chaîne de contrôle et pour la majeure partie des concessions forestières de sa filiale Rougier Gabon. Cette certification reconnue par les ONG environnementales atteste d’efforts probants de la société pour l’optimisation et la préservation des ressources, la protection de la biodiversité et le développement socio économique des populations des populations locales.Rougier Gabon vient d’obtenir le certificat Forest Stewardship Council (FSC) ...
Lire l'article [9]
Le conseiller spécial du président auprès de la société Mitsubishi Corporation, Masaki Miyaji, tient le 3 avril à l'hôtel Laico Okoumé Palace de Libreville une conférence sur "l'importance des investissements par le secteur privé" dans le but de faire profiter aux acteurs économiques gabonais l'expérience nippone dans le développement du secteur privé. Dans le cadre du suivi de la Conférence ministérielle préparatoire de la TICAD IV, une conférence sur "l'importance des investissements par le secteur privé" a été tenue le 3 avril à l'hôtel Laico Okoumé Palace par le conseiller spécial du président auprès de la société Mitsubishi Corporation, ...
Lire l'article [10]
Gabon : Le Gabon acquiert 35% des parts de Rougier Afrique International
Rougier: la CDC gabonaise investit dans une filiale
Gabon : Chiffre d’affaires semestriel en hausse pour Rougier
« Les problématiques liées à la discussion actuelle (interdiction d’exportation des grumes) n’ont pas été abordées », Francis Rougier (Président de Rougier-Gabon)
Haut-Ogooué-agriculture : Rougier-Gabon obtient l’expertise de l’IGAD et de la CAISTAB pour le développement d’un ’’Gabon vert’’
Gabon : Le chiffre d’affaires de Rougier Gabon SA a atteint 40 milliards de F CFA en 2009
Gabon : Rougier soutient l’agriculture dans le Haut-Ogooué
Gabon: Séminaire annuel des TP: le PERFED veut apporter son expertise à l’Etat gabonais
Gabon : Rougier obtient la certification FSC
Gabon : Le Japon propose son expertise au développement du secteur privé