Socialisez

FacebookTwitterRSS

Gabon : ENI amène les techniques de pointe dans l’exploration sous-marine

Auteur/Source: · Date: 18 Fév 2010
Catégorie(s): Economie,Technologie

La filiale gabonaise de la société italienne d’exploration pétrolière ENI-Gabon, a annoncé le 16 février une enveloppe de 4, 68 milliards de francs CFA pour développer les techniques d’exploration technologiquement très avancées. Ces nouvelles technologies d’exploration seront notamment utilisées dans le domaine marin pour atteindre les réservoirs situés sous les couches tectoniques de sel.

Les techniques de pointe de l’exploration pétrolière arrivent au Gabon grâce à la filiale locale de l’italien ENI dont les responsables ont annoncé le 16 février dernier la mise en place d’un nouveau dispositif très avancé pour l’exploration pétrolière en milieu marin.

A cet effet, les dirigeants d’ENI Gabon ont annoncé de lourds investissements à hauteur de plus de 4 milliards de francs CFA dans le développement de cette technique d’exploration pour les milieux extrêmement difficile.

«Dans notre métier, chercher du pétrole en-dessous du sel, je ne dirais pas que c’est facile. De manière classique, nous avons une meilleure lisibilité en dessus du sel. Mais en dessous du sel, il est très difficile de voir ce qui se passe», a expliqué le directeur général d’ENI Gabon, Lambert Koubamba.

Pour le succès de cette opération les responsables de la société devraient acquérir des données en 3D pour avoir une meilleure lisibilité des activités sismiques en dessous du sel.

«Nous arrivons au Gabon pour chercher des objectifs en dessous du sel. Pour ces objectifs, nous avons besoin de faire des acquisitions sismiques de très haute qualité», a poursuivi Lambert Koubamba.

S’il a salué cette démarche innovante, le ministre des Mines, Julien Nkoghe Bekale, a toutefois demandé aux responsables d’ENI Gabon de respecter les exigences des méthodes conventionnelles des activités sismiques dans le cadre du développement durable.

Selon la direction d’ENI Gabon, la période du recueil des données, leur analyse et les possibilités de forage devrait s’étendre sur un an. Le groupe ENI qui est né après la deuxième guerre mondiale, totalise aujourd’hui plus de 60 ans de présence en Afrique. Implantée au Nigéria, au Congo et en Angola, la compagnie y produit plus d’un milliard de barils par jour, ce qui représente plus de 60% de sa production.


SUR LE MÊME SUJET
Gabon: la dépouille d’un politique amène un chirurgien en garde à vue
Un chirurgien gabonais réputé a été placé en garde à vue pour avoir refusé d'autopsier Pierre Mamboundou, leader historique de l'opposition au Gabon. Le sort de la dépouille de l'opposant historique Pierre Mamboundou, décédé à la mi-octobre, a donné lieu à un ballet insolite et lugubre, orchestré par Mme Owe, procureure de la République de Libreville. Dans la nuit du 27 au 28, soit douze jours après le trépas, celle-ci somme un chirurgien réputé, Ronsard Ndzigue Mba, de procéder de toute urgence à l'autopsie du fondateur de l'Union du peuple gabonais. Invoquant le respect des procédures légales et des usages, ...
Lire l'article
L’ambassadeur américain accrédité au Gabon, Eric D. Benjaminson, lors d’une tournée effectuée du 22 au 25 mai dernier dans la province du Haut-Ogooué notamment à Franceville, s’est rendu au Centre internationale de recherches médicales de Franceville (CIRMF) où, à travers une visite guidée, il s’est imprégné de l’engagement de ce centre à mener des travaux de pointe sur des maladies d’importance pour les populations du pays et de la région. Cette visite qui a été conduite par le Pr Jean Paul Gonzalez, le directeur Général du CIRMF, a débuté par une présentation globale de cette structure de recherches de pointe, ...
Lire l'article
Une pirogue avec à son bord vingt clandestins et trois passeurs a été arraisonnée le 24 avril par la marine nationale dans les eaux de l’île Corisco alors qu’elle tentait de regagner le Libreville. La marine nationale a interceptée le 24 avril au large de l’île Corisco, vingt clandestins et trois passeurs à bord d’une pirogue en provenance du Nigeria et qui tentait de regagner la capitale gabonaise. Confiés à la Police de l’air et des frontières (PAF), les clandestins et les trois passeurs ont été conduits aux services de la Direction générale de la documentation et de la l’immigration ...
Lire l'article
La sentence est tombée pour les élèves des filières techniques dont les résultats sont affichés depuis le 2 et le 3 août dernier, avec un taux d'admission dérisoire de 6,7% sur l'ensemble du territoire national. Sur les 2800 prétendants au Baccalauréat dans ces filières, 90 ne se sont pas présentés à l'examen, et seuls 182 ont été admis d'offices, pour 1737 recalés, alors que 791 ont eu droit à une 2e chance. Ils seront au moins 1737 à reprendre le chemin des lycées techniques dès la rentrée prochaine, après leur cuisant échec à la session 2009 du Baccalauréat. Affichés entre le ...
Lire l'article
Face à la crise qui frappe de plein fouet le secteur, les opérateurs économiques de la Marine marchande et les responsables administratifs de tutelle se sont récemment retrouvé à Libreville pour organiser la relance et l'optimisation de leurs activités. Les participants à cette journée vont s'attaquer aux charges fiscales et douanières qui entament la compétitivité et le rendement des opérateurs dans ce secteur clé de l'économie nationale. Les Journées de concertation du secteur maritime viennent de s'ouvrir à Libreville en présence des opérateurs du secteur, des responsables administratifs de tutelle, mais aussi des partenaires sociaux stratégiques. Ces assises doivent permettre de ...
Lire l'article
Les journalistes de divers médias du secteur public et privé gabonais ont pris part dimanche à une exploration des sites touristiques de la Pointe Dénis, une île à environ 30 minutes (traversée par mer) de Libreville, à l’occasion du IVè Voyage de Presse organisé par le Centre gabonais de promotion touristique (GABONTOUR). Dans le cadre de l’étude et de la promotion des circuits touristiques gabonais à commercialiser, GABONTOUR a initié des voyages de presse en 2007 avec les reporters et producteurs de divers organes nationaux de presse, pour inculquer la culture du tourisme national au peuple gabonais via la presse. La ...
Lire l'article
La compagnie Total, l'une des principales du continent, a annoncé la nomination le 1er octobre du Président du conseil d’administration de Total Gabon, Jacques Marraud des Grottes, au poste de directeur Afrique de la branche exploration et production, en remplacement de Jean Privey. Total est présent en Afrique depuis 1928, cette zone représente près de 34% de sa production totale et constitue l'un de ses principaux pôles de croissance de sa production. Un mois après sa nomination à la tête du conseil d’administration de Total Gabon, Jacques Marraud des Grottes a été porté le 1er octobre à la tête du pôle ...
Lire l'article
C’est à la suite de longues heures d’attente que le verdict des séries techniques, à savoir: Action commerciale et communication (ACC), Action et communication administrative (ACA), et Comptabilité gestion (CG), est tombé à Libreville où l’on enregistre moins de 7 % de réussite. Les élèves qui ne tenaient plus en place ont été enfin statués sur leur sort à l’issue des résultats qui s’annoncent catastrophiques et dont le pourcentage est très faible cette année (7%). Plusieurs raisons sont évoquées pour justifier ce flop: la correction aurait été corsée afin de palier la fraude qui a sévi lors de cette session, les ...
Lire l'article
Les habitants de la cité minière de Moanda, dans la province du Haut-Ogooué, menés par le député locale de l’Union gabonaise pour la démocratie et le développement (UGDD), ont vivement protesté contre la violation des règles écologiques par la Compagnie minière de l’Ogooué (COMILOG), à l’occasion du récent conseil d’administration de l’entreprise. Les plaignants réclament notamment le rétablissement de la gratuité des soins de santé dans les structures médicales de l’entreprise. La Compagnie minière de l’Ogooué (COMILOG) a été indexée lors de son dernier conseil d’administration par les habitants de la commune de Moanda, qui dénoncent la violation des règles ...
Lire l'article
Mercredi 23 avril, la ville de Pointe Noire abrite un important Séminaire d’informations des Sous traitants pétroliers des différents pays de la sous région (Gabon, Congo, Guinée Equatoriale et Cameroun) placé sous l’égide du Cabinet Ernst & Young, champion en la matière d’autant que ces assises se déroulent après celles organisées dans le même esprit participatif et le même engouement des acteurs du secteur pétrolier en décembre 2006. Selon les organisateurs, cette rencontre verra la présence effective des pétroliers de ces différents pays, déterminés à débattre ensemble des problèmes juridiques et fiscaux auxquels les Sous traitants de la sous ...
Lire l'article
Gabon: la dépouille d’un politique amène un chirurgien en garde à vue
Coopération: L’ambassadeur américain au Gabon touche du doigt l’engagement du CIRMF dans des recherches médicales de pointe
Gabon : 20 clandestins dans les filets de la marine nationale
Gabon : 64% de recalés dans les filières techniques pour le bac 2009
Gabon : La Marine marchande veut alléger son fardeau fiscal
Gabon: Découverte / des journalistes gabonais explorent les sites touristiques de la Pointe Dénis
Gabon : Le PCA de Total Gabon porté à la tête du pôle exploration Afrique
Gabon: Bac session 2008: moins de 7 % de réussite dans les séries techniques à Libreville
Gabon : Moanda pointe du doigt la pollution de la COMILOG
Gabon: Pétrole / Important séminaire des Sous traitants pétroliers au Gabon, Congo, Cameroun et Guinée Equatoriale Mercredi à Pointe Noire

Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote pour le moment)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 18 Fév 2010
Catégorie(s): Economie,Technologie
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*