Socialisez

FacebookTwitterRSS

Woleu-Ntem : Bras de fer entre la direction de l’ENDR et les élèves

Auteur/Source: · Date: 18 Fév 2010
Catégorie(s): Education

Un bras de fer s’est engagé entre la direction et les élèves de l’Ecole nationale de développement rural d’Oyem (ENDR) depuis le 8 février, en raison du non payement des frais d’allocations de trousseaux scolaires depuis 2008 et du non versement de la bourse du dernier trimestre 2009, rapporte jeudi l’AGP surplace.

Selon le porte parole du collectif des élèves, Pacôme Ngoundou, la direction de l’établissement, au cours de l’assemblée générale qui avait réuni les deux parties le 16 janvier écoulé, avait rassuré les élèves de ce que les services des bourses et stages planchaient sur ces dossiers et que le payement ne saurait tarder.

‘’Nous sommes confrontés à d’énormes difficultés, nous ne pouvons pas nous en sortir, c’est avec cet argent que nous nous prenons en charge pour des consultations à l’hôpital régional, les filles elles disent couper désormais les matelas pour en faire des garnitures, nous avons décidé d’arrêter les cours jusqu’au payement intégral des arriérés’’ a-t-il expliqué, précisant que l’intendant parti à Libreville pour s’enquérir de la situation n’a ramené que des promesses, tandis que la direction garde un silence complice.

Les 59 élèves en fin de cycle de la dernière promotion de cet établissement qui a organisé le dernier concours de recrutement en 2007, se plaignent également des conditions de vie et d’apprentissage.

‘’Notre formation est axée sur plusieurs volets (social, élevage, pêche, pisciculture.. .) car nous sommes des producteurs polyvalents, or l’école nous impose seulement des stages axés sur la production végétale (l’agriculture), nous devons nous procurer nous-mêmes des semences, nous allons sur le terrain en babouche lors des travaux pratiques, le bus qui nous conduit sur le terrain est en panne, deux douches sur 20 sont opérationnelles, notre régime alimentaire se limite au riz d’un certain genre, au poisson maquereau (Tchétchéro) et aux cuisses de poulet’’, a déclaré le porte-parole.

La Direction de l’établissement, dans une note de service signé du directeur Abd-Allah Mba Otsaghe, que nous n’avons pas pu rencontrer, malgré notre passage, plus d’une fois dans l’établissement, a réagi à ce mouvement d’humeur et a pris un certain nombre de mesures pour dissuader les élèves ; Elle a également mis garde tout élève qui perturberait la quiétude de ses collègues.

‘’Pour compter du lundi 15 février, les élèves qui n’assistent pas au cours n’auront plus droit au repas, concernant les bourses et allocations de trousseaux scolaires, objet de revendication, une commission d’attribution des bourses est actuellement en session à Libreville depuis le 8 février, une réponse ne peut être donnée avant la fin de cette session, pour le matériel (bottes, combinaisons …) à renouveler, le directeur avait donné une date butoir dès le début des TP, fin mars 2010, pour le bus immobilisé, les élèves peuvent-il donner une date d’une sortie programmée et non effectuée depuis le début des cours, le 4 janvier 2010 ?’’, s’est-il interrogé.


SUR LE MÊME SUJET
Deux élèves de 4ème du lycée d’Etat de Ndendé, dans la province de la Ngounié (sud du Gabon), ont été définitivement exclus de leur établissement suite à la décision du directoire de cet établissement, pour cas d’indiscipline avérée et de consommation de boissons alcoolisées pendant les heures de cours a-t-on appris de la télévision locale Lowa TV. Selon cette source d’information, les deux élèves du lycée d'état Paul Marie Yembit de Ndendé se sont présentés aux cours dans un état d’ébriété en début de semaine, perturbant les enseignements, avec ce que cela comporte comme désagréments pour les autres élèves ...
Lire l'article
Le député du troisième siège de la commune de Port-Gentil, la capitale économique (ouest), M. Gabriel Tchango, a financé des cours de vacances pour 800 élèves de sa circonscription électorale. Les cours, qui ont démarré le 11 juillet dernier, se déroulent dans deux établissements de la ville pétrolière, notamment les écoles Saint Paul des Bois et Saint André, et concernent les élèves des 1ères, 2èmes, 3èmes, 4èmes et 5èmes années primaires Chaque établissement ayant une capacité d’accueil de quatre cents élèves, seuls les premiers arrivés ont pu trouver une place. C’est la 3ème fois que M. Gabriel Tchango fait bénéficier des cours ...
Lire l'article
La province du Woleu-Ntem, dans le nord du Gabon, accuse un déficit de 340 enseignants, toutes disciplines confondues, selon un rapport rendu public, à l’issue des assises de la commission de la carte scolaire de la province réunie mardi dernier à Oyem, le chef-lieu de province. Selon le rapport lu par le chef de service provincial des statistiques et de la carte scolaire, Jean De Dieu Edou Ekomesse, la province accuse également un déficit criard en structures d’accueil, responsable du non respect des ratios établis par le gouvernement à 35 élèves par classe. Dans l’immédiat, l’enseignement du premier ...
Lire l'article
La province du Woleu-Ntem a enregistré un taux de réussite de 20,59% à l’examen du BEPC session de juin 2010 dont les résultats ont été proclamés mercredi à Oyem par le directeur du centre de perfectionnement professionnel, Alain Ignoumba. Ces mauvais résultats, 494 admis sur 2399 pour les six centres d’examens de la province n’ont pas laissé l’intérimaire de l’IDA indifférent, aussi a-t-il exprimé son indignation face à ces résultats très en baisse et très en dessous de la moyenne en demandant aux uns et aux autres de voir dans quelle mesure remonter la pente l’année prochaine. ‘’Je vous demande à vous ...
Lire l'article
La province du Woleu-Ntem enregistre un taux de réussite de 29,08% au CEPE
La province septentrionale du Woleu-Ntem a enregistré un taux de réussite de 29,08% au certificat d’études primaires élémentaires (CEPE) pour la session de juin 2010, pour les 981 admis sur les 2395 candidats ayant participé à l’examen, rapporte mercredi l’AGP. Des résultats en dessous de la moyenne qui ont un peu déçu les attentes des responsables provinciaux de l’éducation ainsi que de nombreux parents d’élèves, notamment dans les circonscriptions du Woleu-Ntem Sud (Mitzic) et Woleu-Ntem Centre (Oyem) qui ont enregistré respectivement 35% et 29%, loin des pourcentages respectifs de 63,34% et 55,61%, réalisés par le Woleu-Ntem Nord (Bitam) et Nord-Est (Minvoul). ...
Lire l'article
La direction commerciale de la poste S.A. a procédé jeudi dernier, à Oyem, au lancement de la poste rurale ou poste de proximité dénommée ‘’Colido’’ (colis domestique), qui consiste à mettre à la disposition des populations vivant en zones rurale et urbaine, des relais et des camions pour l’envoi, la réception et le transport des marchandises et des colis. Initiative du président directeur général (PDG) de la Poste SA, Alfred Mabicka, le nouveau produit a été présenté aux populations d’Oyem, jeudi dernier, par les membres de la caravane ‘’Colido’’. ’’Le PDG a pensé qu’il était bon de soulager aussi les ...
Lire l'article
OYEM : Le ministre de l’Intérieur chargé de la prévention et des calamités, Jean François Ndongou a annoncé, mercredi, que le gouvernement va apporter, dans les 72 heures, des mesures urgentes aux populations sinistrées d’Oyem après le passage d’un violent orage. qui s’est rendu hier sur les lieux du sinistre à Oyem où un violent orage s’était abattu dans la nuit de lundi à mardi, causant d’importants dégâts matériels. Le constat est unanime : poteaux électriques détruits, panneaux publicitaires et toits emportés, maisons inondées… c’est ce qu’a laissé un orage d’une rare violence qui a ravagé 174 habitations dans la ville ...
Lire l'article
Le délégué provincial du commerce du Woleu-Ntem (nord), Serge Zeng Nkili, a exhorté vendredi, les opérateurs économiques de la province septentrionale à se mettre en règle, avant le début des contrôles qui devraient débuter incessamment, rapporte samedi l’AGP. ‘’La direction générale de notre ministère nous a demandé de veiller à ce que tous les opérateurs économiques soient en règle, j’ai organisé des réunions avec ces derniers et je les ai sensibilisés, leur donnant deux semaines, pour ceux d’entre eux qui ne seraient pas en règle afin de les ficher, or jusqu’à présent personne ne réagit’’, a indiqué Zeng Nkili. Il ...
Lire l'article
Les élèves instituteurs de école nationale des instituteurs (ENI) de Libreville, observent depuis lundi, un arrêt des cours suite au retard constaté dans le paiement des bourses, mais également, la rumeur sur la non validation de leur année académique serait un autre motif qui pousse ces apprenants à marquer un débrayage. Les salles de classes complètement barricadées, les étudiants de l’ENI de Libreville ont résolument pris la décision de se diriger vers la tutelle estimant que les discussions avec leur direction étant devenues presque impossibles. Cette situation ne serait qu’un mal entendu, selon la direction de cet établissement, puisque qu’elle affirme d’ailleurs ...
Lire l'article
Les agents de la Société industrielle frigorifique du Gabon (SIFRIGAB), sont à nouveau en grève depuis le 19 avril dernier au siège d’Owendo pour réclamer le paiement des arriérés de salaires et l’application effective des acquis sociaux mais également pour dénoncer le licenciement jugé abusif de près de 270 employés. Deux mois d’arriérés de salaires et la perspective d’un licenciement massif de près de 270 employés, ce sont les principales raisons qui à l’origine du mouvement de grève déclenché par les employés de la Société industrielle frigorifique du Gabon le 19 avril dernier au siège d’Owendo. Les grévistes qui réclament ...
Lire l'article
Deux élèves du lycée d’Etat de Ndendé exclus pour consommation d’alcool pendant les heures de cours
Un député finance des cours de vacances pour 800 élèves de sa circonscription électorale
Le Woleu-Ntem accuse un déficit de 245 enseignants
Le Woleu-Ntem enregistre un faible taux de réussite au BEPC (20,59%)
La province du Woleu-Ntem enregistre un taux de réussite de 29,08% au CEPE
Woleu Ntem : L’activité de la poste rurale lancée
Woleu Ntem : Les mesures urgentes du gouvernement dans les 72 heures
Le délégué provincial du commerce du Woleu-Ntem exhorte les opérateurs économiques à se mettre en règle
Gabon: Les élèves instituteurs de l’ENI observent un mouvement d’humeur
Gabon : Bras de fer entre l’administration et les employés de SIFRIGAB

Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote pour le moment)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 18 Fév 2010
Catégorie(s): Education
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*