Socialisez

FacebookTwitterRSS

Guillaume Soro a nommé son nouveau gouvernement

Auteur/Source: · Date: 24 Fév 2010
Catégorie(s): Afrique

En Côte d’Ivoire, le nouveau gouvernement a été annoncé mardi 23 février 2010 au soir à Abidjan. Outre le poste de Premier ministre, confié une nouvelle fois à Guillaume Soro, il comporte 27 ministères, dont 16 ont déjà été pourvus. Onze autres portefeuilles restent encore à pourvoir. La liste des ministres comporte donc des trous à combler d’ici jeudi, date à laquelle doit se tenir le premier conseil des ministres et la mise en place de la nouvelle Commission électorale indépendante. Les tractations ont été difficiles et promettent de l’être encore d’ici demain.

Avec sa nouvelle équipe, Guillaume Soro ne devrait pas se sentir en terre inconnue. La plupart des seize ministres déjà nommés sont des «sortants», reconduits poste pour poste. Certains ont pris du galon, comme le ministre de la Justice Mamadou Koné, qui devient ministre d’Etat.

Les onze ministères encore à pourvoir feront l’objet de tractations qui pourront se poursuivre jusqu’à jeudi. Les listes de ministrables proposées par les deux principales formations d’opposition n’avaient pas reçu mardi l’assentiment du président Gbagbo. Guillaume Soro a admis que ses démarches auprès de l’opposition avaient été difficiles.

Mais au-delà des noms, c’est surtout le rétablissement de la Commission électorale indépendante que l’opposition attend pour entrer au gouvernement. Au final, le cabinet Soro II conserve les équilibres de l’équipe sortante. Ceux qui ont disparu de la liste ont fait les frais de la contraction de l’effectif ministériel. Pour parvenir au nouveau format de 27 ministères, chacune des grandes formations signataires de l’accord de Linas-Marcoussis a consenti à réduire d’une unité son quota de ministres. Et les heureux élus sont des politiques et non des technocrates.

Guillaume Soro espère que sa nouvelle équipe aura pour effet d’apaiser les esprits en Côte d’Ivoire, même si, pour l’heure, les mots d’ordre de l’opposition sont toujours de mise.

Guillaume Soro, Premier ministre de Côte d’Ivoire

Il fallait que l’on sorte un gouvernement aujourd’hui puisque nous l’avions promis à la Côte d’Ivoire. Les premiers (ministres) à être nommés l’ont été et je vais continuer à discuter avec les forces politiques en vue de compléter le gouvernement…


SUR LE MÊME SUJET
Les forces de Ouattara “encerclent” Abidjan, Gbagbo doit “partir maintenant” (Soro)
Guillaume Soro, le Premier ministre d'Alassane Ouattara, a affirmé jeudi que les forces du président ivoirien reconnu internationalement "encerclent" Abidjan et appelé Laurent Gbagbo à "partir maintenant", assurant que plusieurs de ses généraux avaient fait défection, à la chaîne de télévision France 24.
Lire l'article
Après avoir annoncé la démission du gouvernement hier soir, le président égyptien a nommé aujourd'hui un vice-premier ministre et un nouveau Premier ministre pour diriger le pays à ses côtés. C'est une grande première en Égypte. Le chef du Renseignement égyptien, Omar Souleimane, a prêté serment samedi 29 janvier en tant que vice-président, premier poste du genre depuis que le président Hosni Moubarak a pris le pouvoir en 1981. Le général Souleimane, né en 1934, considéré comme le numéro deux du régime, joue un rôle politique important depuis plusieurs années, et est responsable de dossiers délicats de politique étrangère, notamment celui ...
Lire l'article
La demande par Laurent Gbagbo du départ de la mission onusienne et de la force française Licorne est "ridicule" car Laurent Gbagbo "n'est plus président", a affirmé ce soir Guillaume Soro, premier ministre d'Alassane Ouattara, l'autre président proclamé de Côte d'Ivoire. "Cette décision ne peut pas être (appliquée) puisque M. Gbagbo n'est plus président", a déclaré Guillaume Soro. "Nous trouvons tout à fait ridicule et ubuesque cette démarche d'un président vaincu". "Tout le monde sait que M. Gbagbo n'a aucune qualité pour prétendre demander le départ de la force Licorne et de la force onusienne", l'Onuci, a-t-il insisté. Guillaume Soro a souhaité ...
Lire l'article
Dans un entretien au «Parisien» - «Aujourd'hui en France» à paraître ce mercredi, Guillaume Soro, le Premier ministre du président ivoirien élu Alassane Ouattara, appelle Laurent Gbagbo à quitter la présidence du pays. «Gbagbo est non seulement un tricheur, mais un dictateur. Quiconque n'accepte pas le jeu démocratique, le verdict du peuple et le résultat des élections est un dictateur», martèle Soro, qui a travaillé trois ans avec celui qu'il accuse aujourd'hui de «coup de force». Retranché au Golf Hôtel d'Abidjan, l'ancien chef de la rébellion des Forces Nouvelles était déjà Premier ministre de Gbagbo depuis mars 2007. Alassane Ouattara ...
Lire l'article
La junte militaire a annoncé mardi avoir nommé un nouveau gouvernement de transition au Niger, deux semaines après avoir pris le pouvoir. Selon la télévision d'Etat, le chef d'escadron Salou Djibo a signé un décret nommant 20 ministres lundi. Cinq ministres sont des officiers de l'armée et cinq autres à des femmes. Des soldats renégats ont renversé le président Mamadou Tandja le 18 février dernier lors d'un coup d'Etat contre le président Mamadou Tandja, accusé de dérive autoritaire par l'opposition depuis plusieurs et qui a refusé de quitter le pouvoir à la fin de son mandat en décembre dernier. Dès le 22 ...
Lire l'article
Un nouveau gouvernement a été nommé, mardi 23 février, en Côte d'Ivoire après plusieurs jours de manifestations à travers le pays pour protester contre la dissolution par le président Laurent Gbagbo du précédent gouvernement et de la commission électorale. Le nouveau gouvernement du premier ministre ivoirien, Guillaume Soro, comptera vingt-huit membres, onze postes de cette équipe restant à pourvoir. Neuf des onze postes non pourvus étaient occupés par l'opposition dans la précédente équipe Soro, formée en 2007 après la signature de l'accord de paix de Ouagadougou. Guillaume Soro a affirmé que les onze postes seront attribués à l'opposition d'ici jeudi. La médiation ...
Lire l'article
Le Premier ministre Guillaume Soro a annoncé mardi soir à Abidjan la formation d'un nouveau gouvernement avec le concours de l'opposition, près de deux semaines après la dissolution du précédent cabinet par le président Gbagbo, à l'origine de manifestations meurtrières dans le pays. Le nouveau gouvernement comptera 28 membres. Onze postes restent à pourvoir, mais toutes les parties prenantes sont convenues de leur attribution, a précisé M. Soro. Les ministres doivent être nommés avant la première réunion de la nouvelle équipe gouvernementale, jeudi. L'annonce de sa formation intervient après deux jours de pourparlers de crise, avec la médiation du président burkinabé Blaise ...
Lire l'article
Le premier ministre ivoirien, Guilaume Soro, reconduit dans ses fonctions après la dissolution, vendredi dernier, du gouvernement et de la Commission électorale Indépendante (CEI), doit procéder cette semaine à la nomination d'un nouveau gouvernement; une tâche "délicate" selon la presse internationale. En effet, Guillaume Soro qui poursuit les concertations pour la définition de la nouvelle équipe gouvernementale, devra se conformer à l'Accord politique de Ouagadougou (APO), et y intégrer l'opposition. Comme le rapporte Radio France Internationale (RFI), l'Accord prévoit un "gouvernement de cohabitation", ce qui induit l'intégration des formations politiques "signataires’’ issues de l'opposition. Par ailleurs conformément à l'APO, le ...
Lire l'article
L'ex-rébellion ivoirienne des Forces nouvelles (FN) a appelé mardi son chef Guillaume Soro à quitter le poste de Premier ministre, pour qu'il ne soit pas "comptable" de la "manoeuvre" menée selon elle par le parti au pouvoir pour "empêcher les élections". Dans un communiqué publié à l'issue d'une réunion à Bouaké (centre, fief des FN), les délégués généraux de l'ex-rébellion dénoncent les "allégations" du Front populaire ivoirien (FPI, parti présidentiel) "tendant à convaincre les Ivoiriens et la communauté internationale que les Forces nouvelles seraient réfractaires à l'application" du dernier accord de paix, signé fin 2008. Selon eux, l'"objectif réel" du FPI ...
Lire l'article
Montclair, 17 août 2004 (BDP Presse) - Le Comité Directeur du BDP-Gabon Nouveau a ce jour, sur proposition du Premier ministre et Coordonateur du mouvement, le Dr. Daniel Mengara, confirmé la composition du nouveau gouvernement de salut national en exil. Ce gouvernement, dont le nombre de ministres reste le même, voit le départ de quatre membres qui sont remplacés par de nouveaux compatriotes. Le reste des membres du gouvernement est confirmé à son poste (Voir le nouveau gouvernement: http://www.bdpgabon.org/gouvernement). Ce remaniement au sein du gouvernement de salut national fait suite au communiqué publié le 12 juin dernier par le Comité directeur, ...
Lire l'article
Les forces de Ouattara “encerclent” Abidjan, Gbagbo doit “partir maintenant” (Soro)
Égypte : Hosni Moubarak nomme des proches dans le nouveau gouvernement
Côte d’Ivoire: Gbagbo “ridicule” (Soro)
Soro : «Gbagbo est un dictateur»
Niger: la junte militaire nomme son gouvernement de transition
Un nouveau gouvernement a été formé en Côte d’Ivoire
Côte d’Ivoire: formation d’un nouveau gouvernement
Côte-d’Ivoire: Guillaume Soro souhaite “aller vite” dans la nomination du nouveau gouvernement
Côte d’Ivoire: l’ex-rébellion appelle Soro à ne plus être Premier minisrre
Le BDP nomme son nouveau gouvernement de salut national

Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote pour le moment)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 24 Fév 2010
Catégorie(s): Afrique
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*