Socialisez

FacebookTwitterRSS

Gabon : Louembé débusque les fantômes du secteur Education

Auteur/Source: · Date: 26 Fév 2010
Catégorie(s): Education

La mise sur bons de caisse des agents du secteur Education d’octobre à janvier dernier à permis au ministère de la Fonction publique de faire le ménage dans ce département qui comptaient plus de 200 postes budgétaires fictifs. Les économies réalisées et les postes budgétaires dégagés devraient permettre aux autorités de satisfaire les revendications pressantes des enseignants dont les mouvements de grève perturbent gravement le système scolaire national depuis la rentrée 2008.

Décriée par de nombreux enseignants comme une brimade supplémentaire de la tutelle, la mise sur bons de caisse des agents du secteur Education aura tout de même permis à la Fonction publique de se débarrasser de quelques vieux fantômes qui hantaient encore son budget de fonctionnement.

L’opération lancée en octobre 2009 pour faire pression sur les enseignants grévistes et interrompue à compter de ce mois, a notamment permis le retrait de 89 postes budgétaires d’enseignants décédés, «dont certains depuis plus de 10 ans», indique le Conseil des ministres du 25 février dernier.

L’opération a également permis le retrait de 23 postes budgétaires de rupture volontaire de contrat ; le retrait de 87 postes budgétaires d’abandons de poste, dont des expatriés ayant quitté le pays et qui continuaient à être payés ; l’annulation de 4 doublons de postes budgétaires donnant lieu à des salaires doubles, et enfin la découverte de 11 doublons de bons roses pour des enseignants stagiaires payés en présalaires.

Au total, ce sont 661 bons de caisses qui sont restés non retirés au ministère de la Fonction publique, représentant une économie de plus de 285 millions de francs CFA pour le département de l’éducation et la récupération de 221 postes budgétaires.

La listes des enseignants indûment payés qui devront rendre des comptes devrait être bientôt communiquée par le ministère de la Fonction publique, et pour les autres, «le paiement se fait par virement bancaire depuis ce jour 25 février 2010», annonce le gouvernement.


SUR LE MÊME SUJET
Collecte de fonds en faveur de neuf syndicalistes du secteur éducation suspendus de salaire
La société civile gabonaise par le biais de l’Observatoire national de la démocratie (OND) a appelé, samedi dernier, à une collecte des fonds et des vivres en faveur des neuf leaders de la Convention nationale des syndicats du secteur éducation (CONASYSED) suspendus de salaire depuis neuf mois. "Nous demandons à tous les Gabonais qui ont le sens de l’humanité, le sens de la solidarité, de donner quelque chose à ces enseignants", a déclaré le président de l’OND, Dieudonné Minlama Mintogo. Lancée le 27 août dernier, cette chaîne de solidarité va s’achever le 3 septembre prochain, a indiqué M. Minlama Mintogo, qui ...
Lire l'article
Les enseignants du secteur public au Gabon ont entamé lundi une grève pour réclamer notamment les salaires "suspendus" de neuf leaders syndicaux, a appris l'AFP auprès d'un responsable syndical. "La grève a bien débuté ce matin (lundi)", a déclaré Simon Ndong Edzo, modérateur de la Convention nationale des syndicats du secteur éducation (Conasysed), groupement de neuf syndicats ayant appelé à la grève. Louis Patrick Mombo, rapporteur général adjoint de la Conasysed a confirmé qu'une grève d'"une semaine reconductible (et qui) pourrait devenir illimitée" avait été lancée. Interrogé sur la participation au mouvement, il a indiqué qu'il était trop tôt pour se faire une ...
Lire l'article
Lors de son traditionnel conseil des ministres du 25 février 2010 le gouvernement gabonais a rendu public les résultats provisoires de l’audit de la Fonction publique qui laissent apparaître la présence d’environ 5683 agents présumés en situation irrégulière sur un recensement général de 70960 agents publics. La découverte de ces fonctionnaires dits fantômes devrait permettre à l’Etat gabonais de réaliser des économies de l’ordre de 2,1 milliards de francs par mois, soit 25,2milliards pour cette année 2010. Lancé en novembre 2009 par les responsables du ministère gabonais du Budget et de la Fonction publique pour une meilleure lisibilité du fichier ...
Lire l'article
Les résultats de l’opération de recensement des agents de l’Etat menée du 23 novembre au 29 janvier dernier sur l’étendue du territoire national a permis d’identifier 5683 fonctionnaires en situation irrégulière. L’économie de leurs salaires indûment perçus pourrait représenter une manne de plus de 25 milliards de francs CFA par an. Les premiers résultats du recensement de la Fonction publique sont probants. Le gouvernement a annoncé le 25 février dernier que ce ne sont pas moins de 5683 agents qui se sont révélés en situation irrégulière, percevant indûment leurs salaires. Close le 29 janvier dernier au terme ...
Lire l'article
Exactement 1.773 agents de l’éducation nationale et de la formation professionnelle recevront leur premier bon de caisse le 25 février prochain, sur le territoire national, conformément à l’engagement pris par le gouvernement pendant la crise qui a secoué le secteur de l’éducation en début d’année, a-t-on appris de source officielle. En effet, cette décision fait suite à la réunion du 11 janvier dernier au cours de laquelle le comité de suivi de l'accord, réunissant les membres de la Convention nationale des syndicats du secteur de l’éducation (CONASYSED) et les ministres de l'Education nationale, Séraphin Moudounga et du Budget, Blaise Louembé, ...
Lire l'article
L’Assemblée générale extraordinaire convoquée cet après midi par la Convention Nationale des Syndicats du Secteur de l’Education (CONASYSED), a été renvoyée à une date ultérieure faute de quorum, a-t-on constaté sur place. D’après un enseignant ayant requis l’anonymat, le manque d’engouement aux activités syndicales de certains enseignants trouverait sa raison du fait que la majorité d’entre eux aurait déjà perçu leurs vacations. Ce qui fait que ce n’est qu’une minorité qui reste. Au siège de la CONASYSED, situé à la Peyrie, ce manque de solidarité est critiquée par plus d’un enseignant qualifiant de « regrettable » l’attitude affichée par ...
Lire l'article
La Convention nationale des syndicats du secteur de l'Education (CONASYSED), a annoncé ce lundi dans la capitale gabonaise la poursuite de sa grève, jusqu’à la satisfaction totale des revendications posées depuis le 6 octobre, date de la rentrée des classes dans le pays Le modérateur de cette structure syndicale, qui fait partie des plus puissante des strutures syndicales de l'éducation, Fridolin Mvé Messa, qui s'exprimait au cours d'une Assemblée générale, s'est dit embarrassé contre le silence du gouvernement « qui n'arrive pas à apporter des solutions véritables à leurs revendications ». « Les enseignants veulent bien aller à l'école, mais ils attendent ...
Lire l'article
Les cours ont été perturbés vendredi à l’Ecole Publique de Moutsoubiri dans le Département de Mougoutsi à quelques kilomètres de la capitale provinciale Tchibanga (sud), suite à ce que les population nomment « apparition de fantômes ». Les enseignants de l’école publique de Moutsoubiri n’ont pas dispensé de cours vendredi dernier frappé par une psychose générale. En effet, « les esprits démoniaques » auraient fait leur apparition dans les salles de classes, perturbant ainsi le déroulement normal des cours. Informé de la situation, l’Inspecteur, chef de la circonscription scolaire de la Nyanga Nord, Justin Assoumou Allogho, s’est rendu sur les lieux pour ...
Lire l'article
Les enseignants gabonais du secteur public, en grève depuis le 6 octobre dernier pour des revendications notamment financières, ont suspendu mercredi à Libreville leur mouvement de grève. '' Les enseignants ont décidé unanimement de suspendre le mouvement. Ça veut donc dire que nous suivrons attentivement l'application du protocole d'accord à travers la mise en place du comité de suivi'', a déclaré Alain Mouangouadi, modérateur de la Conasysed. ''Demain (jeudi), les enseignants vont se retrouver dans leurs salles de classe, mais nous suivrons les négociations attentivement'', a insisté M. Mouangouadi. Fin février et le 26 mai, les syndicats feront le point si les ...
Lire l'article
Les enseignants du premier et du second degré ont manifesté, mercredi, leur mécontentement et solliciter de meilleurs conditions de vie et de travail en barricadant les voies d’accès au ministère de l’Education nationale et à d’autres institutions situées dans la même zone du centre ville de la capitale gabonaise, a constaté GABONEWS. Selon les enseignants en colère, le mouvement d’humeur entre dans le cadre de la revendication de l’amélioration des conditions de vie et de travail, car, à ce qui parait, ces derniers travaillent au quotidien dans des conditions précaires et certains ne sont pas intégrés à la fonction publique ...
Lire l'article
Collecte de fonds en faveur de neuf syndicalistes du secteur éducation suspendus de salaire
Gabon: les enseignants du secteur public entrent en grève
Découverte de 5683 fonctionnaires fantômes au Gabon
Gabon : Plus de 5000 fonctionnaires fantômes démasqués
Plus de 1700 agents du secteur de l’éducation recevront leur premier bon de caisse le 25 février prochain
Education : L’Assemblée générale extraordinaire de la CONASYSED renvoyée à une date ultérieure faute de quorum
Gabon : Le secteur de l’éducation toujours paralysé à quelques semaines des examens de fin d’année scolaire
Gabon: L’école publique de Moutsoubiri à Mougoutsi habitée par des fantômes
Education : Les enseignants du secteur public suspendent leur grève
Gabon: Les enseignants du premier et second degré de l’Education nationale protestent devant le ministère

Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote pour le moment)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 26 Fév 2010
Catégorie(s): Education
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*