Socialisez

FacebookTwitterRSS

Gabon : Vers une baisse des tarifs de communication ?

Auteur/Source: · Date: 17 Mar 2010
Catégorie(s): Economie

Les quatre opérateurs de téléphonie mobile du pays se sont accordés, le 15 mars à Libreville autour de l’Agence de régulation des télécommunications (ARTEL), pour revoir à la baisse leurs tarifs de communication. L’ARTEL a annoncé à cet effet que les autorités planchaient actuellement sur l’allègement des charges imposées aux opérateurs du secteur.

Malgré les nombreuses campagnes promotionnelles et la montée de la concurrence sur le marché local, le coût des télécommunications reste très élevé par rapport au pouvoir d’achat moyen des Gabonais.

La baisse des coûts des télécommunications était au centre de la réunion avec les opérateurs du secteur et l’autorité de régulation le 15 mars. Les dirigeants de Libertis, Moov, Zain et Azur étaient réunis autour de la table du président de l’ARTEL, Lin Mombo, pour définir les conditions de cette baisse tarifaire.

«C’est une nouvelle étape que viennent d’entamer les responsables des sociétés de téléphonie mobile, en acceptant de mettre à la disposition du consommateur un prix plus abordable, dans la mesure où le prix est un élément essentiel dans la qualité du service», a expliqué le directeur général de Zain Gabon, Ihab El Fouly.

Si la législation gabonaise autorise les opérateurs de la téléphonie mobile sous licence à déterminer librement leurs tarifs, leur coût encore élevé freine le développement de l’activité socio-économique pour les couches les plus défavorisées de la population.

«Nous avons fait une étude comparative au cours de laquelle il apparaît que les coûts de communications dans la plupart des sociétés nationales de télécommunication, d’un opérateur économique à un autre, sont encore élevée contrairement à certains pays de la sous région où l’on observe une légère baisse», a indiqué Lin Mombo.

Pour permettre aux opérateurs de téléphonie mobile de revoir à la baisse leurs grilles tarifaires, l’autorité de régulation à expliquer que «l’Etat s’est engagé à étudier les voies et les moyens qui permettront de réduire les charges qui influencent l’accessibilité à la communication», notamment les charges et taxes supportées par les opérateurs du secteur.

Les tarifs de communications dans la téléphonie mobile au Gabon avaient connu une hausse en 2008 suite à la décision du gouvernement de prélever 10% du chiffre d’affaires des opérateurs du secteur pour le financement de la Caisse nationale d’assurance maladie et de garantie sociale (CNAMGS).


SUR LE MÊME SUJET
Le Gabon a appelé lundi à Libreville les opérateurs de téléphonie mobile du pays à améliorer leurs services pendant la Coupe d’Afrique des nations que le Gabon organise conjointement avec la Guinée Équatoriale. Cet appel a été lancé au cours d’une réunion entre le Ministre en charge de la communication, Paul Ndong Nguema et les quatre maisons de téléphonie mobile. La réunion fait suite à une audite, lancée par l’Agence de régulation des communications électronique et des postes, qui démontre de la dégradation de la qualité des services fourni par ses opérateurs de téléphonie mobile. ‘’ Chaque opérateur qui était présent est ...
Lire l'article
Le gouvernement gabonais, réuni en Conseil des ministres mardi à Lambaréné, dans la province du Moyen Ogooué, présidé par le chef de l’Etat Ali Bongo Ondimba, a annoncé l’élaboration d’un panel de mesures devant soutenir durablement l’habitat social au Gabon. Selon le texte du communiqué final du Conseil des ministres qui se tenait dans le cadre de la tournée républicaine du chef de l’Etat dans cette localité du pays, le gouvernement devra « élaborer un panel de mesures concrètes en vue, d’une part, d’obtenir la baisse substantielle des coûts des matériaux de construction tels que le ciment, le sable, le ...
Lire l'article
L’entreprise Gabon Télécom, filiale du groupe Maroc Télécom, a enregistré, en 2010, un résultat financier négatif de l’ordre de 14% par rapport à l’année 2009, a indiqué un rapport de sa maison mère Maroc Télécom. Selon des chiffres communiqués par le groupe, le chiffre d’affaires de l’opérateur historique des télécommunications au Gabon (Gabon Télécom) est en repli de 61,1 milliards de FCFA soit 14,4%. Cette contre performance, explique Marco Télécom, est due à un contexte fortement concurrentiel, marqué notamment par une percée de l’opérateur de téléphonie mobile Bharti Airtel qui a fortement revu à la baisse les tarifs ...
Lire l'article
L’Agence de régulation des télécommunications (ARTEL) voit d’un mauvais œil la bataille tarifaire que se livrent les opérateurs de téléphonie mobile à travers la consommation à la seconde. Invoquant des manquements dans la démarche de ces campagnes publicitaires, ARTEL a décidé de les suspendre «jusqu’à nouvel ordre». Les opérateurs de téléphonie mobile se livrent depuis plusieurs semaines une bataille âpre sur la promotion d’une nouvelle offre : la tarification à la seconde. Pratiquée jusque là par un des quatre opérateurs du pays, l’offre s’est généralisée à tous les concurrents. Mais l’Agence de régulation des régulations des communications ...
Lire l'article
L’opérateur de téléphonie mobile, Zain Gabon a réduit depuis le 11 septembre dernier ses prix de communication téléphoniques qui passent désormais à 2 FCFA la seconde pour le réseau national et 3 FCFA à l’international, indique un communiqué de cette entreprise parvenu lundi à l’AGP. Avant cette baisse, la tarification à la seconde était de 3,5 FCFA de Zain à Zain, de 5 FCFA de vers les autres opérateurs nationaux et de 4 FCFA vers à l’international. Selon le communiqué, Zain Gabon pour parvenir à cette baisse des coûts, a entrepris d’importants travaux de mise à niveau de ces installations ...
Lire l'article
Le gouvernement gabonais a augmenté les tarifs d'électricité de 0,36 pour cent et ceux de l'eau de 0,14 pour cent, annonce vendredi à Libreville la direction générale de la Société d'énergie et d'eau du Gabon (SEEG). Chaque trimestre, le gouvernement procède à des hausses des tarifs d'eau et d'électricité. Créée en 1950 et privatisée en 1997, la SEEG compte 216.320 abonnés à l'électricité.
Lire l'article
Le principe de revoir à la baisse les coûts de communication au Gabon a été acquis lors d’une réunion lundi dernier entre le président du conseil d’administration de l’agence de régulation des télécommunications (ARTEL) et les opérateurs économiques du secteur de la téléphonie mobile exerçant dans notre pays. La rencontre qui a été initiée par le président du Conseil de l’Agence de régulation des télécommunications (ARTEL), Lin Mombo, avec l’ensemble des opérateurs de téléphonie mobile exerçant sur le territoire national, à savoir Libertis du groupe Maroc télécom, Moov, filiale d’Atlantic Télécom, Zain Gabon et Azur du groupe Uzan Gabon, a permis ...
Lire l'article
A l’initiative du Président de l’Agence de Régulation des Télécommunications (ARTEL), Lin Mombo, et les opérateurs de téléphonie mobile se sont accordés, lundi, de revoir à la baisse le coût de communication à la base, a-t-on appris ce mardi auprès du service communication de cette institution. Selon notre source, cette action qui répond parfaitement au souhait du chef de l’Etat, Ali Bongo Ondimba, rentre dans le cadre d’importantes mesures que le nouveau président de l’ARTEL entend engager aux fins de stimuler le marché des télécommunications. Entendu qu’il est vrai que la loi autorise les opérateurs à déterminer librement leurs ...
Lire l'article
La ponction de 10% du chiffre d’affaires des opérateurs de téléphonie mobile du Gabon, récemment ratifiée par le Parlement, a été sévèrement condamnée par l’Organisation gabonaise des consommateurs (OGC) pour ses répercussions sur les dépenses de communication des ménages gabonais. Le président de cette organisation, Ibrahim Tsiendjet Mboulou, a notamment exhorté le gouvernement au plafonnage de cette taxe à 5% et à son extension à d’autres opérateurs économiques dont les activités ont des répercussions sanitaires négatives. Après les mesures fiscales et budgétaires mises en place par le gouvernement pour protéger le pouvoir d’achat des gabonais, la ponction ...
Lire l'article
Le maire de la commune de Makokou, Faustin Mbonda, a mis à profit vendredi dernier la réunion avec les opérateurs économiques opérant dans le secteur du transport urbain, pour demander aux taximen de revoir à la baisse le coût de transport des clients vers les quartiers reculés de la ville. Le maire, Faustin Mbounda, a exprimé sa désapprobation des tarifs pratiqués par les taximen vers les quartiers éloignés du centre ville de Makokou et qui oscillent entre 300 et 1000 francs CFA. Le maire a fait remarqué aux taximen que désormais les tarifs seront fixés par la municipalité. Pour les taximen qui ...
Lire l'article
Can 2012 : Le Gabon appelle les opérateurs de téléphonie mobile à améliorer leurs services avant la Can
Vers la baisse substantielle des coûts des matériaux de construction au Gabon
Résultat financier négatif de 14% en 2010 pour Gabon Télécom
Gabon : Les secondes qui irritent l’ARTEL
Zain Gabon baisse ses tarifs de communication
Augmentation des tarifs d’eau et d’électricité au Gabon
Bientôt la réduction des coûts des communications de téléphonie mobile
L’ARTEL et ses partenaires s’accordent pour une tarification de base de la communication à la baisse
Gabon : L’OGC condamne la hausse des prix de la communication
Gabon: Le maire de Makokou demande aux taximen de revoir à la baisse les prix

Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (1 votes, moyenne 1,00 sur 5)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 17 Mar 2010
Catégorie(s): Economie
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*