Socialisez

FacebookTwitterRSS

Gabon/Maroc : Des zones d’ombre apparaissent dans des questions de privatisations

Auteur/Source: · Date: 19 Mar 2010
Catégorie(s): Développement,Economie

De nombreuses autres questions ont fait l’objet d’échange, lors du séjour du président Ali Bongo Ondimba au Maroc, à Tanger et Rabat entre le Gabon et le Maroc, des préoccupations qui devraient également pouvoir d’ici là trouver un début de solution. C’est du moins ce qu’espèrent de hauts cadres marocains et gabonais au fait de ces dossiers. Parmi ceux-ci, il y a notamment celui relatif à la privatisation apparaissant comme un des points noirs de ladite coopération.
Si rien n’a filtré sur ce point précis des échanges entre le président et le roi du Maroc, d’une part, et d’autre part, entre le président et le Premier ministre, Abbas Al Fassi, nul doute que le sujet était bien présent dans les esprits. L’évaluation faite de l’activité et les engagements des différentes parties, quatre ans après la privatisation de Gabon Télécom, méritait d’être faite lors de la première visite qu’effectuait le chef de l’Etat gabonais en terre marocaine, pour qu’il imprime et fasse partager sa vision sur ce dossier.
Pour mémoire, il faut rappeler que Gabon Télécom avait fait l’objet d’une convention de cessions d’actions entre l’Etat gabonais et le groupe Itisalat Al Maghrib signée le 09 février 2007 pour la privatisation de l’opérateur de télécommunication gabonais et sa filiale Libertis. Les deux parties avaient pris des engagements lesquels ont été respectés côté gabonais, à plus de 90%. Côté marocain, il n’y a guère eu l’investissement de près de 100 milliards de francs Cfa promis pour réhabiliter et moderniser les infrastructures au regard des désagréments constatés.

Selon certaines sources au fait du dossier, il était envisagé, sans que cette option ait été définitivement prise, une recapitalisation de l’entreprise par la vente d’une partie des actions de l’Etat à des privés pour permettre à l’opérateur de financer ses projets et de donc de se développer. Maroc Télécom devrait, tout aussi, devoir sérieusement se pencher sur les voies et moyens d’honorer ses engagements afin de dynamiser l’entreprise Gabon Télécom qui, il faut le rappeler, a engrangé de sérieuses entrées financières.
Les deux partenaires devraient éviter, en définitive, de s’accuser mutuellement. Une certitude : les sujets de préoccupations et les malentendus devraient amener les autorités des deux pays à s’engager résolument dans la recherche de solutions. Les relations entre Libreville et Rabat ayant toujours été marquées du sceau de l’excellence, de la compréhension mutuelle, de la régularité des visites, de la vision commune sur divers sujets politiques, économiques et différents domaines de la coopération bilatérale, le partenariat stratégique que préconise le président Ali Bongo Ondimba et le roi Mohammed VI, exige que Gabonais et Marocains posent des nouvelles bases.


SUR LE MÊME SUJET
Le président gabonais Haj Ali Bongo Ondimba effectue une visite de travail mardi au Maroc et discutera avec les hauts responsables marocains du renforcement des relations entre les deux pays. Le Maroc et le Gabon entretiennent des relations diplomatiques soutenues par un cadre juridique assez riche, depuis 1961. Aujourd’hui, le dialogue politique et diplomatique instauré depuis lors entre les deux pays traduit la complémentarité dans leur approche des questions bilatérales, régionales et internationales. Une commission mixte est régulièrement coprésidée par le ministre marocain des Affaires étrangères et de la Coopération et son homologue gabonais. Si la convergence entre le Gabon et le Maroc ...
Lire l'article
Près de trois années après avoir remporté l’appel d’offres lancé par l’état Gabonais pour privatiser son opérateur télécom historique, Maroc Telecom vient de signer un gros chèque à Libreville de 35 millions d’euros pour finaliser cette opération de rachat. Maroc Telecom détient désormais officiellement 51% des parts de Gabon Telecom et de sa filiale Libertis, après avoir procédé à une restructuration et modernisation de l’entreprise durant les trois dernières années. Un plan social pris en charge par l’état gabonais avait été négocié entre les parties, permettant l’accélération du calendrier stratégique de l’opérateur marocain, qui a fait de l’Afrique sa zone ...
Lire l'article
La visite d’Etat du président Ali Bongo Ondimba au Maroc a permis d’observer que le niveau des relations présente actuellement quelques aspects positifs, mais ils sont jugés, par ailleurs, insuffisants. On observe bien, à partir de la solde des transactions entre les deux pays portant sur l’exploitation par le Gabon des matières premières que sont le bois en grumes ou semi transformé et pour le Maroc les biens d’équipements, les services et les transports, une imbrication des économies. Les entreprises marocaines ayant effectivement saisi les opportunités gabonaises ne sont pas en grand nombre, mais comptent parmi elles quelques grands noms. ...
Lire l'article
Le ministre de la Communication, des Postes et de l’Economie Numérique, Laure Olga Gondjout, a accordé, ce jeudi, une audience à la délégation de Maroc Télécom conduite par le président du Directoire de l’entreprise, Ahizoune Abdelsalam, accompagné notamment de l’Ambassadeur du royaume du Maroc près le Gabon, Ali Borji et du Directeur général de Gabon Télécom/Libertis, Nourredine Boulmène, a constaté GABONEWS. Placé sous le signe de la « compréhension mutuelle » et de la « franche collaboration », l’entretien a permis aux deux parties « d’aborder la situation de l’opérateur Gabon Télécom et Libertis sur la base d’une action globale ...
Lire l'article
Vivendi et Maroc Telecom chercheraient des relais de croissance et s’intéresserait de près aux actifs africains de l’opérateur koweïtien Zain. "Maroc Telecom est le meilleur véhicule de Vivendi pour investir dans Zain Africa", souligne Exane BNP Paribas à l’agence Reuters. "La combinaison du potentiel de croissance de Zain Africa et l’expertise de la direction de Maroc Telecom réduiraient les risques d’exécution et accroîtraient la probabilité d’une création de valeur pour tous ses actionnaires, dont Vivendi, tant que le prix payé reste raisonnable". Vivendi par sa filiale Maroc telecom est présent au Burkina Faso , Gabon,Mauritanie et enfin au Malie avec l’acquisition récente de ...
Lire l'article
Gabon: URGENT: Edith BONGO serait morte ou dans le coma ce 7 février 2009 au Maroc
Le BDP-Gabon Nouveau vient d'apprendre la rumeur qu'Edith Bongo Ondimba, fille du président Denis Sassou Nguesso du Congo (Brazzaville) et épouse du chef d'état gabonais Omar Bongo Ondimba, serait décédée ou tombée dans un coma profond ce 7 février 2009 au Maroc. Edith Bongo n'avait plus été vue au Gabon depuis un certain nombre d'années et des rumeurs persistantes faisaient état d'une maladie incurable (SIDA ou autre) qui la maintenait dans l'agonie la plus totale et dans le besoin d'attention. D'autres rumeurs la disaient atteinte de maladie mentale. Le régime Bongo a fait de la situation d'Edith Bongo un vrai secret ...
Lire l'article
En séjour privé au Maroc du 18 au 23 novembre dernier, le chef de l’Etat gabonais a reçu le président directeur général de Maroc Télécom, Abdeslem Ahizoune, actionnaire majoritaire de Gabon Télécom depuis 2007. Cette séance de travail a notamment permis d’évoquer la question de la recapitalisation de Gabon Telecom et des perspectives de développement de la filiale gabonaise du groupe chérifien, qui sort d’une longue et pénible crise économique et sociale avec le licenciement de près de la moitié des effectifs de l’entreprise. La visite privée du chef de l’Etat gabonais au Maroc a été l’occasion de faire le ...
Lire l'article
Blaise Louembé ministre gabonais de l’Economie, des Finances, du Budget et la Privatisation vient de poser à Rabat la première pierre de la nouvelle ambassade du Gabon au royaume chérifien. En lançant les travaux en marge de la visite privée que le président El Hadj Omar Bongo a effectué dans la capitale marocaine, Blaise Louembé a dit qu’ « il s’agit d’un nouveau symbole, d’un ciment dans le processus de consolidation des relations entre le Gabon et le Maroc » De fait, le Gabon dispose désormais d’un titre foncier au Maroc. L’édification de la nouvelle ambassade, sur une superficie de 2500 m2, ...
Lire l'article
L'organisation internationale pour la défense des droits humains Amnesty International (AI, basée à Londres) a salué les progrès réalisés par le Maroc dans le domaine des droits de l'homme durant les dernières années, rapporte la MAP. Au cours des dix dernières années, le Maroc a réalisé d'importants progrès sur la voie du renforcement des droits de l'homme, a indiqué à la MAP M. Philip Luther, Directeur adjoint au sein d'AI chargé du Moyen-Orient et de l'Afrique du nord. S'exprimant en marge de la présentation du rapport-2008 d'Amnesty sur la situation des droits de l'homme dans le monde, M. Luther a ...
Lire l'article
La société de télécommunications, Maroc Télécom a pris le contrôle de Gabon Télécom, en entrant dans le capital de l'opérateur historique gabonais à hauteur de 51%, rapporte le journal local "L'Economiste", spécialisé dans les milieux d'affaires. L'offre de Maroc Télécom présentait "de nombreux avantages, notamment l'injection d'un capital conséquent en vue de développer la qualité de services de Gabon Télécom en modernisant son réseau de télécommunication, faciliter l'accès des populations aux technologies de l'information à des prix compétitifs et utiliser au mieux les potentialités qu'offre le câble sous-marin", selon un officiel gabonais cité par le journal marocain. Le montant alloué à cette ...
Lire l'article
Gabon : Ali Bongo entame mardi une visite de travail au Maroc
Maroc Telecom finalise le rachat de Gabon Telecom
Gabon/Maroc : Les entreprises marocaines présentes dans le secteur des services et des transports gabonais
Le ministre de la Communication devise avec une délégation de Maroc Télécom
Gabon: Vivendi et Maroc Telecom sur Zain Afrique
Gabon: URGENT: Edith BONGO serait morte ou dans le coma ce 7 février 2009 au Maroc
Gabon : Le PDG de Maroc Télécom reçu par Bongo Ondimba à Rabat
Gabon: Gabon / Maroc : Construction d’une nouvelle ambassade du Gabon à Rabat
Maroc: Amnesty International salue les progrès du Maroc dans le domaine des droits de l’homme
Maroc Télécom prend le contrôle de Gabon Télécom

Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (2 votes, moyenne 3,00 sur 5)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 19 Mar 2010
Catégorie(s): Développement,Economie
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*