Socialisez

FacebookTwitterRSS

Santé : Bientôt une nouvelle «arme» contre le paludisme

Auteur/Source: · Date: 24 Mar 2010
Catégorie(s): Afrique

La directrice exécutive de l’ONG Faire reculer le paludisme, Awa Marie Coll-Seck, a annoncé le 23 mars lors d’un entretien avec l’agence de presse PANA la mise au point d’un nouveau vaccin contre le paludisme d’ici 2015.

Première cause de mortalité en Afrique subsaharienne, le paludisme pourrait peut-être connaître un point de chute dans les prochaine années. La directrice exécutive de l’ONG Faire reculer le paludisme, Awa Marie Coll-Seck, a annoncé en effet la mise au point d’un nouveau vaccin d’ici à l’horizon 2015.

«Nous avons déjà un vaccin qui assure une protection à plus de 45%, mais notre objectif est de poursuivre les recherches afin que ce vaccin arrive à 100% de protection. Nous espérons y arriver d’ici à trois ou quatre ans», pense Awa Marie Coll-Seck.

S’exprimant au cours d’un entretien avec la PANA, Mme Coll-Seck, a indiqué que des essais cliniques sur le vaccin antipaludéen sont actuellement en cours au Burkina Faso, au Gabon et au Mozambique.

«C’est un bon vaccin que nous avons déjà entre les mains puisqu’il peut protéger une personne sur deux, mais il faut aller plus loin. Une grande firme pharmaceutique et des chercheurs continuent à travailler là-dessus, dans le cadre de l’Initiative pour un vaccin contre le paludisme», a ajouté l’ancien ministre sénégalais de la Santé.

Cette annonce porteuse d’espoir intervient par ailleurs après celle d’un groupe de chercheurs de l’Université médicale de Jichi à Tokyo, au Japon, qui pense que le moustique vecteur du paludisme, une fois génétiquement modifié, pourrait un jour en devenir le vaccinateur.

«Le vaccin serait imperceptible. Pas besoin de médicament, inutile de se déplacer dans les centres de vaccination et en plus ce serait gratuit», a déclaré ce spécialiste du paludisme. Se faire piquer plusieurs fois ne ferait que renforcer l’immunité», explique monsieur Yoshida.

La naissance de ce «moustique antipaludique» devra toutefois attendre la mise au point d’un vaccin efficace contre la maladie, nécessaire à la modification génétique de l’insecte. Mais cette perspective n’est pas si éloignée, selon les scientifiques réunis à la conférence de l’Initiative multilatérale sur le paludisme, organisée en novembre dernier à Nairobi, qui ont estimé qu’un vaccin pourrait être breveté d’ici trois à cinq ans. 


SUR LE MÊME SUJET
Célébré le 25 avril de chaque année, la Journée mondiale de lutte contre le paludisme a été marqué au Gabon par l’allocution circonstancielle du ministre de la Santé, Flavien Nzengui Nzoundou, dans laquelle il a invité, l’ensemble des agents de département ministériel à faire de la lutte contre cette maladie, une priorité. Cette quatrième Journée mondiale de lutte contre le paludisme a pour thème « Progrès réalisés et impact » et met en avant les efforts continus qu'à entreprit la communauté internationale et observe les progrès réalisés pour atteindre l'objectif de « zéro décès dû au paludisme » d'ici 2015. Ainsi, ...
Lire l'article
A l’occasion de la Journée mondiale de lutte contre le paludisme, nous publions in extenso, un article d'opinion écrit par deux grands chercheurs en médecine; l’un du Burkina Faso et l’autre de la Tanzanie qui participent tous les deux aux études de nouveaux médicaments et vaccins contre le paludisme qui pourraient un jour sauver des vies dans toute l'Afrique sub-saharienne. « En général, nous ne célébrons pas le paludisme en Afrique. C’est plutôt un fléau à vaincre. Nous sommes très nombreux à nous battre, jour après jour, contre cette menace insidieuse qui pèse sur nos enfants. Nous ...
Lire l'article
L’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) recommande désormais de l’Artesunate injectable juge plus efficace et plus facile à administrer que la quinine injectable ordinairement utilisé pour traiter les enfants atteints de paludisme grave, a annoncé un expert de cette organisation. Dans ses nouvelles recommandations publiées cette semaine, l’OMS écrit ainsi que « l’ARTESUNATE injectable doit être utilisée de préférence à la quinine pour le traitement du paludisme sévère chez les enfants ». Cette recommandation est valable pour les adultes depuis 2006, mais jusqu’à présent, « nous n’avions aucune preuve pour établir une préférence entre l’ARTESUNATE et la quinine pour les ...
Lire l'article
L’Association des sages du Gabon (ASFG) a lancé samedi à Mabanda, chef-lieu du département de la Doutsila dans la province de la Nyanga (sud), une campagne de sensibilisation contre le paludisme, qui se poursuivra lundi à Moabi dans le département de la Douigny, a appris l’AGP surplace. Cette campagne est conduite par la secrétaire générale de l’ASFG, Yvonne LydiaMokassa qui est arrivé vendredi à Tchibanga. Cette association mène cette activité sous le parapluie du ministère de la Santé publique qui vient de lui confier mission dans la région sanitaire du sud du pays dont la province de la Nyanga. L’ASFG est déployée sur ...
Lire l'article
Le nouveau vaccin expérimental contre paludisme se serait révélé efficace et sans risques affirme l’étude publiée le 3 février dernier aux Etats-Unis sur les essais cliniques menés au Mali. Les résultats définitifs devraient être connus dès 2013 pour le développement à grande échelle d’un vaccin anti paludique qui pourrait sauver des millions de vies humaines. Le fléau du paludisme en Afrique pourrait ne plus avoir de beaux jours devant lui. Les tests concluants se multiplient sur les vaccins expérimentaux contre cette maladie qui tue chaque année des milliers de personnes, notamment en Afrique subsaharienne. Le 3 février ...
Lire l'article
Le gouvernement a autorisé, à l’issue du Conseil des ministres de ce jeudi, le ministère de la Santé à procéder à l’étude de la phase III du vaccin RTS,S contre le paludisme, qui a reçu l’avis favorable du Comité national d’Ethique d’autant que les essais de la phase II ont été satisfaisants, a –t-appris du le communiqué final. Le RTS,S, vaccin antipaludique dont les recherche sont le plus avancées au monde, est entré dans l'histoire en 2004 lorsque les résultats d'un essai auquel ont participé 2 000 jeunes enfants, au Mozambique, ont révélé qu’il pouvait réduire de 49 % les ...
Lire l'article
L’Unité de recherche médicale (URM) du Gabon, basée à Lambaréné (Centre) dans l’enceinte de l’hôpital Albert Schweitzer, a reçu, il y a trois jours des membres de l’antenne locale du réseau des journalistes africains pour la lutte contre le paludisme. Cette excursion s’est effectuée en prélude à la célébration le 25 avril de la journée mondiale contre le paludisme. L’URM, l’unique unité spécialisée dans la recherche médicale au Gabon se penche actuellement sur l’étude d’un vaccin dénommé RTS, S (code scientifique) dont les recherches ont débuté il y a environ 4 ans. Le vaccin qui se situe dans la 3ème phase dite d’expérimentation ...
Lire l'article
Les responsables du laboratoire GlaxoSmithKline et l’ONG Malaria Vaccine Initiative ont annoncé le 5 novembre que les derniers tests cliniques pour la commercialisation d'un vaccin contre le paludisme devraient avoir lieu dans sept pays africains à partir de janvier 2009. Avec une efficacité de 30% à 35% sur les formes bénignes et de 50% sur les formes plus graves, ce vaccin pourrait permettre d’éviter 100 millions de nouveaux cas par an selon les scientifiques qui mènent les tests. Est-on sur le point de voir naître une arme efficace pour endiguer de manière significative la pandémie du paludisme ? L’une des ...
Lire l'article
Les mères de familles, et l’ensemble des puéricultrices des haltes garderies de Libreville, viennent de bénéficier d’une formation sur la prise en charge des cas de paludisme simple à domicile, initiée par l’Association des sages femmes du Gabon, en partenariat avec le Fonds mondial de lutte contre le Sida, la tuberculose et le paludisme, qui s’est tenue mardi, dans les locaux du centre national de nutrition de la peyrie, a constaté GABONEWS. Déclaré principale cause de mortalité et de morbidité sur le plan national, l’Association des sages femmes du Gabon, reste déterminée à bouter le paludisme hors des frontières ...
Lire l'article
A la demande des autorités sanitaires militaires gabonaises, supervisé par le Programme national de lutte contre le paludisme, les personnels de santé militaires vont pendant dix jours apprendre des méthodes plus efficaces de lutte et de prévention contre le paludisme au Gabon, a constaté GABONEWS. Prévue pour s’achever le 16 janvier prochain, cette rencontre très enrichissante, qui réunit le personnel soignant de la Santé militaire a pour but d’amener les uns et les autres à mieux s’armer pour la lutte et la prévention du paludisme en milieu hospitalier et communautaire. Classé première cause de mortalité et de morbidité au Gabon, ...
Lire l'article
Journée mondiale contre le paludisme : Faire de la lutte une priorité au ministère de la Santé
Santé / Journée mondiale contre le paludisme : Chercheurs Africains en marche contre le paludisme
Lutte contre le paludisme: l’OMS modifie ses recommandations pour le traitement des enfants
Nyanga-santé : Une campagne de lutte contre le paludisme menée dans la province de la Nyanga
Santé : Premiers essais concluants pour le vaccin contre le paludisme
Gabon: Le gouvernement autorise le ministère de la Santé à procéder à l’étude de la phase III du vaccin RTS,S contre le paludisme
Gabon: Le réseau des journalistes africains pour la lutte contre le paludisme visite l’URM de Lambaréné
Santé : Le vaccin contre le paludisme passe ses derniers tests africains
Gabon: Santé: Mères de familles et puéricultrices s’arment contre le paludisme
Gabon: Le personnel de la santé militaire renforce ses capacités dans la lutte contre le paludisme à Libreville


Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote pour le moment)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 24 Mar 2010
Catégorie(s): Afrique
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*