Socialisez

FacebookTwitterRSS

Sacs plastiques : bientôt interdits au Gabon

Auteur/Source: · Date: 28 Mar 2010
Catégorie(s): Environnement

Le gouvernement gabonais a décidé d’interdire l’usage des sacs en plastique. Dès le mois de juillet prochain, ils seront remplacés par des sacs biodégradables et compostables. Le pays sera alors le premier au monde à imposer une telle mesure au niveau national.
Le 4 mars dernier, le chef de l’État gabonais, Ali Bongo Ondimba, a annoncé la prochaine interdiction de l’utilisation des sacs en plastique dans tout le pays. Une “mesure d’urgence” qui, pour l’association H2O Gabon, doit impérativement être assortie d’une campagne de sensibilisation auprès des populations.

Le 1er juillet, tous les sacs en plastique seront “remplacés sur le sol gabonais par les sacs biodégradables et compostables” explique Henri Michel Auguste, président de H2O au Gabon. Il souligne toutefois qu’un “sac peut être biodégradable sans être écologique, parce qu’il peut y avoir des produits chimiques qui accélèrent sa détérioration et qui polluent autant que les autres”.

Dans de nombreux pays d’Afrique, les sacs plastiques s’amoncellent, entraînant une pollution chimique des sols, des nappes phréatiques mais aussi une pollution visuelle. “Un sac plastique, c’est minimum 150 ans avant qu’il soit détruit. Pour certains, ça va jusqu’à 400 ans” rappelle Henri Michel Auguste. Selon lui, l’interdiction des sacs en plastique ne sera efficace que si elle est accompagnée d’un contrôle “dès le départ de l’usine”, afin d’éviter que des sacs faussement écologiques inondent le Gabon.
Si le gouvernement parvient à mener à bien ce projet, le Gabon deviendra le premier pays au monde à imposer une telle décision à l’échelle nationale.

source: maxisciences


SUR LE MÊME SUJET
Le ministre de l’Environnement, Martin Mabala, a procédé mercredi dernier, au lancement de l’opération de promotion des sacs biodégradables en remplacement du sachet plastique usuel en Polyéthylène dont l’utilisation est interdite dès le premier juillet sur l’étendu du territoire national. Cette décision avait été prise par le Conseil des ministres présidé, le 4 mars dernier à Port-Gentil par le président de la République, Ali Bongo Ondimba. Le ministre Mabala a indiqué lors de cette cérémonie de lancement que « le gouvernement a pris cette décision lors du Conseil des ministres du 4 mars dernier. Il s’agit donc d’interdire la commercialisation et ...
Lire l'article
Une ONG gabonaise de défense de l'environnement a appelé mercredi à privilégier la sensibilisation pour favoriser l'abandon par le plus grand nombre de l'usage des sacs plastiques non recyclables, à la veille de l'entrée en vigueur de leur interdiction au Gabon. "Ce ne sera pas évident" d'arriver à une application immédiate et entière de cette interdiction visant "l'usage et l'importation de sachets plastiques non recyclables", a affirmé à l'AFP Henri Michel Auguste, président de l'ONG H2O basée à Port-Gentil (sud, capitale économique). La mesure, décidée en mars par le gouvernement, "est une bonne chose, mais il faut structurer tout ça, ça ne ...
Lire l'article
Après Kigali, Libreville vient de décider une interdiction totale des sachets pour préserver l’environnement. Àpartir du 1er juillet, le gouvernement gabonais n’admettra plus de sacs plastique « non recyclables » sur son territoire­. Annoncée le 4 mars par le président gabonais, Ali Bongo Ondimba, la mesure d’interdiction concerne aussi bien les résidents que les voyageurs étrangers. Les sachets plastique s’amoncellent dans les décharges, souillent les plages, s’infiltrent dans les canalisations, obstruent les égouts, et restent des années dans la nature. Fabriqués à base de polyéthylène d’origine pétrochimique, les sacs plastique polluent les sols et les nappes ­phréatiques pendant des périodes pouvant ...
Lire l'article
Les populations gabonaises doivent être sensibilisées sur l'interdiction, à compter du 1er juillet, "de l'usage et de l'importation de sachets plastiques non recyclables" dans leur pays, a estimé lundi une ONG locale de défense de l'environnement, H2O. Avant l'application de cette décision, une des "mesures d'urgence" annoncées le 4 mars par le chef de l'Etat gabonais Ali Bongo Ondimba à l'issue d'un Conseil des ministres à Port-Gentil (sud, capitale économique), "il va falloir développer un programme de sensibilisation des populations", a affirmé à l'AFP Henri Michel Auguste, président de H2O qui est basée dans cette ville. Devant la presse le 4 mars ...
Lire l'article
Les populations du 1er campement, dans le département du Cap Estérias ont interdit leurs cimetières aux librevillois, selon une note d'information visible dans les rues de ce village. La note qui est signée par le comité de notable explique que les 2 cimetières de ce village sont déjà saturés et que bientôt les villageois n'auront plus de place dans les cimetières pour enterrer leurs morts si les habitants de la capitale gabonaise continuent à venir y ensevelir leurs morts. ''Nous ne laisserons plus les cortèges funèbres, venus de Libreville, franchir l'entrée de nos cimetières'', a déclaré Jean Claude Mouneghé, ajoutant que ...
Lire l'article
Les leaders politiques gabonais sont interdits de sortie du territoire. Une décision du gouvernement, justifiée, selon les autorités gabonaises, par les besoins de l'enquête sur les émeutes postélectorales à Port-Gentil. Le gouvernement gabonais veut établir les responsabilités de chacun dans les débordements qui ont officiellement fait 3 morts. Le premier à avoir fait les frais de cette mesure est le président du Parti du rassemblement pour le Gabon. Paul Mba Abessole, candidat à la présidentielle du 30 août, rallié avant le scrutin à l'ancien ministre de l'Intérieur André Mba Obame, a été empêché, mercredi soir, d'embarquer sur un vol à destination d'Abidjan. ...
Lire l'article
Le vice-premier ministre en charge de l'Environnement, Georgette Koko, vient d'annoncer le lancement imminent d'une nouvelle réglementation sur l'usage des sachets en plastique, qui devraient être progressivement remplacés par des sachets biodégradables produits localement. La patronne de l'Environnement a également fait le point sur les propositions qui seront formulées par le Gabon au sommet de Copenhague pour l'adoption d'un nouveau pacte mondial contre le changement climatique. Les agents du département de l'Environnement étaient récemment réunis à Libreville, dans les locaux du Sénat, pour une réunion convoquée par le ministre de tutelle sur la mise en œuvre du plan d'action 2008. Le ...
Lire l'article
Le vice Premier ministre, chargé de l’Environnement, du Développement durable et de la Protection de la nature, Georgette Koko, a envisagé jeudi, au cours de la Journée mondiale de la l’Environnement l’intention du gouvernement gabonais de produire des sachets écologique à Libreville, et a cet effet, elle entend travailler avec des opérateurs économiques écologiques, dans cette tache dont le but est de réduire l’insalubrité et les émissions de gaz polluant dans la capitale, plus encore, sur le territoire national. C’est en effet, dans le souci de réduire l’insalubrité et la pollution dans le pays que le sachet plastique pourrait être recyclé ...
Lire l'article
L’opération de collecte des sacs plastiques initiée par le ministère de l’Environnement a débutée le 3 juin dans cinq quartiers choisis de la capitale gabonaise. Organisée dans le cadre de la semaine nationale de l’environnement, cette opération a déjà suscité un vif engouement auprès des populations dont les collectes sont rachetées à hauteur de 2000 francs CFA par kilogramme de sacs plastiques. A la veille de la célébration de la journée mondiale de l’environnement, l’opération de collecte des sacs plastiques a déjà rencontré un grand succès dans les différents quartiers de la capitale gabonaise. Initialement prévue pour le 29 juin ...
Lire l'article
Le président gabonais Omar Bongo Ondimba a annoncé son intention d'interdire aux représentants de l'opposition de quitter le Gabon, dénonçant ceux qui vont "à l'extérieur pour dénigrer les gens, les insulter", a rapporté lundi l'agence de presse privée Gabonews. "On va demander à la France, au ministère de l'Intérieur (français) de nous donner la liste de tous ces Gabonais qui font des conférences de presse, qui sont déjà en campagne électorale, et nous allons leur refuser le droit de sortir du Gabon, advienne que pourra", a déclaré dimanche M. Bongo, cité par Gabonews, à son retour du sommet mondial des Nations ...
Lire l'article
Environnement / Les sachets biodégradables en lieu et place du sac plastique usuel au Gabon
Sacs plastiques écologiques au Gabon: il faut privilégier la sensibilisation
Chasse aux sacs 
plastique
Les populations gabonaises doivent être sensibilisées sur l’interdiction, à compter du 1er juillet, “de l’usage et de l’importation de sachets plastiques non recyclables” dans leur
Les cimetières du 1er campement interdits aux Librevillois
Gabon: Les opposants interdits de sortie du territoire
Gabon : Georgette Koko déclare la guerre aux sachets plastiques
Gabon: Le sachet plastique écologique en perspective au Gabon
Gabon : Libreville ramasse ses sacs plastiques
Les opposants bientôt interdits de sortie

Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (1 votes, moyenne 5,00 sur 5)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 28 Mar 2010
Catégorie(s): Environnement
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*