Socialisez

FacebookTwitterRSS

Gabon – Politique: Une patate chaude pour Myboto

Auteur/Source: · Date: 31 Mar 2010
Catégorie(s): Politique

Sous le long « règne » du parti unique, Zacharie Myboto, l’inamovible et très autoritaire ministre de l’Information, des Postes et Télécommunications, Porte-parole du gouvernement, avait déjà la réputation d’être un homme « responsable » dont le sérieux, en tous lieux et en toutes circonstances, tranchait singulièrement avec le comportement des fêtards et autres jouisseurs impénitents, qui étaient alors très nombreux au sein de la classe politique gabonaise.
Passé, il y a près d’une dizaine d’années, avec fracas, armes et bagages, dans l’opposition à un régime qu’il a longtemps servi, au motif qu’aurait été subrepticement mise en branle, au début des années 2000, une cabale médiatique visant à le pousser à une sortie déshonorante des affaires, Zacharie Myboto avait très rapidement réussi à se refaire une nouvelle santé politique en créant, dans la foulée de sa démission du Parti démocratique gabonais (PDG), sa propre formation, l’Union gabonaise pour la démocratie et le développement (UGDD).
L’UGDD qui, face au PDG, semblait, à sa création, pouvoir se faire, à plus ou moins brève échéance, une place de choix à côté d’une « opposition alimentaire » toujours en butte à la sempiternelle question de la transhumance politique, va pourtant connaître, à son tour, un déclin inexorable : quand ils ne se laissent pas débaucher par le pouvoir, les cadres du parti s’en vont pour « incompatibilité d’humeur » avec le président, à qui ils reprochent essentiellement des penchants népotistes et autoritaristes.
C’est donc considérablement affaibli, tant au plan politique que moral, que le député de Mounana accepte, au lendemain de la débâcle électorale du 30 août dernier, de se retrouver, sans trop se préoccuper de la nature du terrain sur lequel il mettait ainsi les pieds, avec d’autres grands perdants dudit scrutin, dans une nouvelle formation politique née des cendres de l’UGDD principalement.
Mais, si, au sein de la nouvelle entité, Zacharie Myboto, promu président du parti, n’éprouve aucune difficulté particulière à travailler et à cohabiter au quotidien avec des vice-présidents qu’il connaît depuis longtemps et qui, comme lui-même, cultivent le sens de la mesure, celui de la pondération et de la responsabilité tout court, l’ancien ministre d’Etat d’Omar Bongo Ondimba doit, en revanche, apprendre à gérer l’ego surdimensionné de « l’homme pressé » qu’est André Mba Obame (AMO), nommé secrétaire exécutif de l’Union nationale (UN), leur formation politique, toujours en attente de légalisation.
Les deux hommes, qui se sont naguère violemment combattus, sont de tempéraments à ce point antagoniques que, dès le départ même, nul, y compris dans leurs propres entourages immédiats, n’avait réellement cru à une réconciliation rapide uniquement dictée par l’intérêt secret que chaque partie trouvait à y souscrire.
Aux yeux de M. Mba Obame, qui considère que Zacharie Myboto, Casimir Oye Mba et Jean Eyeghe Ndong sont hors course pour 2016, parce qu’ils seront « trop vieux » avec plus de soixante-dix ans d’âge chacun à cette échéance, l’Union nationale apparaît clairement comme une écurie présidentielle destinée fondamentalement, après avoir joué les utilités lors des élections législatives de décembre 2011, à préparer son accession à la magistrature suprême à l’issue du prochain scrutin présidentiel. Pour ce faire, AMO, « sécurocrate » zélé et implacable quand il appartient au pouvoir, va délibérément et progressivement se muer en opposant extrémiste et intraitable. Afin, même à coups d’authentiques scandales et de déclarations à l’emporte-pièce, de pousser le gouvernement à commettre l’erreur politique qui consisterait à faire de lui un bien inutile et encombrant martyr, que d’aucuns percevraient alors comme le vrai « patron » de l’opposition au Gabon…
Même si l’homme de l’ordre et de la discipline qu’est Zacharie Myboto avait cru prévenir une telle dérive en confiant le rôle de porte-parole de l’UN à un autre dirigeant du parti, le président de l’Union nationale, qui se veut républicain, démocrate et légaliste, doit maintenant, à la suite du scandaleux appel implicite à un « coup d’Etat militaire à la nigérienne » lancé de l’étranger par l’imprévisible AMO, trouver, au plus vite, les moyens de « tenir » la « patate chaude » que des calculs politiciens revanchards lui ont fait tomber dans les bras, au lendemain de la défaite électorale du 30 août dernier. 


SUR LE MÊME SUJET
Le président de l’union nationale (UN), Zacharie Myboto a déclaré à la presse, à la sortie de l’audience avec le ministre de l’Intérieur, (..), Jean François Ndongou que ‘’l’union nationale aura certainement à donner son point de vue sur cette déclaration. Mais, en tout état de cause, nous estimons très honnêtement qu’il n’y a pas péril en la demeure pour qu’on en fasse un sujet particulièrement dense’’. A l’union nationale, je ne pense pas que nous soyons là-bas les gens qui ne respectent pas la loi. L’union nationale est un parti de l’Etat de droit, qui respecte la démocratie pluraliste et ...
Lire l'article
Les militants de l’Union gabonaise pour la démocratie et le développement (UGDD) se sont réunis, mardi, en congrès extraordinaire pour décider de la fusion de ce parti avec le Mouvement africain pour le développement (MAD) et rassemblement national des républicains (RNR). Les travaux de ces assises placées naturellement sous les auspices du président de cette formation politique, Zacharie Myboto, ont débuté à la tombée de la nuit, juste au moment où nous mettions sous presse. Ce congrès, qui intervient quelques jours après le ralliement annoncé tambour battant de certaines grosses pointures de la vie politique à l’UGDD, doit se prononcer sur plusieurs ...
Lire l'article
Le candidat de l’Union gabonaise pour la démocratie et le développement (UGDD), Zacharie Myboto, s’est prêté le 25 août dernier aux «Débats» de la RTG1, occasion de revenir sur les grands axes de son projet de société qui prône notamment «la moralisation de la Fonction publique». Sur le volet économique, Zacharie Myboto a notamment mis en avant l'importance de la mise en place d'une fiscalité attractive pour les entrepreneurs afin de développer l'activité socio-économique. © D.R. - Le candidat de l’Union gabonaise pour la démocratie et le développement (UGDD), Zacharie Myboto ...
Lire l'article
MOUILA (AGP) - ’’Si nous nous voulons d’un changement, optons alors pour un Gabon d’union nationale, de prospérité, de progrès pour tous, d’équité, de stabilité et de paix sociale’’, a déclaré, lundi à Mouila, le leader de l’Union gabonaise pour la démocratie et le développement (UGDD, opposition), Zacharie Myboto au cours d’un meeting de campagne pour l’élection anticipée du 30 août prochain. En compagnie de quelques hiérarques des partis amis de l’opposition tels que le Parti gabonais du progrès (PGP), le Forum africain pour la reconstruction (FAR) et de l’Union pour la République démocratique et le progrès (URDP), Zacharie Myboto a ...
Lire l'article
Libreville, 17 août (GABONEWS) – Zacharie Myboto, candidat à la présidentielle du 30 août, investi par l’Union Gabonaise pour la Démocratie et le Développement (UGDD/opposition) dont il est le président – fondateur, a effectué sa première sortie officielle de lancement de campagne, dimanche après – midi sur l’esplanade du bord de mer, situé face à la fondation Jeanne Ebori de Libreville. Accueilli par ses militantes et ses adeptes, Zacharie Myboto, transfuge du Parti Démocratique Gabonais (PDG, au pouvoir) qu’il a quitté en 2005 pour créer son propre parti politique, a eu droit à un bain de foule. Le meeting du candidat Myboto ...
Lire l'article
Le leader de l’Union gabonaise pour la démocratie et le développement (UGDD, opposition), Zacharie Myboto, a annoncé ce lundi à Libreville, son positionnement comme « candidature pour la transition » à l’élection présidentielle du 30 août prochain. Monsieur Myboto qui tente une nouvelle fois, après 2005, d’accéder à la magistrature suprême a indiqué qu’il effectuera « un seul mandat » s’il était élu.
Lire l'article
Le président de l'Union gabonaise pour la démocratie et le développement (UGDD), Zacharie Myboto, a tenu une conférence de presse le 14 mai dernier à Libreville pour dénoncer le déroulement frauduleux des dernières élections locales et les restrictions inéquitables des effectifs municipaux. Une machination visant à bloquer le processus démocratique, c'est ce qu'a dénoncé le président de l'Union gabonaise pour la démocratie et le développement (UGDD), Zacharie Myboto, suite aux dysfonctionnements enregistrés lors du scrutin des élections locales du 27 avril dernier pour le renouvellement des conseils municipaux et départementaux sur l'étendue du territoire national. A la faveur d'une conférence de presse ...
Lire l'article
Le président de l'Union gabonaise pour la démocratie et le développement (UGDD), Zacharie Myboto, a tenu une conférence de presse le 14 mai dernier à Libreville pour dénoncer le déroulement frauduleux des dernières élections locales et les restrictions inéquitables des effectifs municipaux. Une machination visant à bloquer le processus démocratique, c'est ce qu'a dénoncé le président de l'Union gabonaise pour la démocratie et le développement (UGDD), Zacharie Myboto, suite aux dysfonctionnements enregistrés lors du scrutin des élections locales du 27 avril dernier pour le renouvellement des conseils municipaux et départementaux sur l'étendue du territoire national. A la faveur ...
Lire l'article
Gabon: Locales 2008: Zacharie Myboto à Port – Gentil dévoile les projets de l’UGDD pour la capitale économique
Après la province de la Ngounié (sud), le président de l’Union Gabonaise pour la Démocratie et le développement (UGDD), Zacharie Myboto est arrivé dans l’Ogooué – Maritime (ouest), dimanche notamment à Port – Gentil (capitale économique du Gabon), où il a dévoilé le projet de société que son parti entend exécuter une fois à la tête de la mairie centrale de cette ville au soir du 27 avril prochain, a constaté GABONEWS.
Lire l'article
Le chef de l'Etat Omar Bongo Ondimba a reçu le 9 janvier dernier le président de l'Union gabonaise pour la démocratie et le développement (UGDD), Zacharie Myboto. Cette audience s'inscrit dans le cadre des séances de consultations politiques entre le président de la République et les leaders de l'opposition gabonaise.    La rencontre entre Zacharie Myboto et Bongo Ondimba, toute première du genre pour l'année 2008, avait pour objectif d'aborder les questions politiques actuelles, notamment la préparation des élections locales de fin avril 2008. Les deux personnalités ont notamment abordé les nombreuses dispositions attendues pour la bonne préparation des élections locales du mois ...
Lire l'article
Politique :Zacharie Myboto estime que ‘’Mba Obame n’a pas les moyens de faire un coup d’Etat’’
Le parti de Myboto se fusionne avec le MAD et le RNR
Gabon: Myboto pour «la moralisation de la Fonction publique»
Ngounié : ’’Si nous voulons d’un changement, optons alors pour un Gabon d’union nationale…’’ [Zacharie Myboto]
Gabon: Présidentielle 2009 : Zacharie Myboto a officiellement lancé sa campagne dimanche
Gabon: URGENT/Zacharie Myboto candidat à la présidentielle pour la « transition »
Gabon : Les larmes électorales de Zacharie Myboto
Gabon : Les larmes électorales de Zacharie Myboto
Gabon: Locales 2008: Zacharie Myboto à Port – Gentil dévoile les projets de l’UGDD pour la capitale économique
Gabon : Zacharie Myboto reçu par Bongo Ondimba


Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote pour le moment)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 31 Mar 2010
Catégorie(s): Politique
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*