Socialisez

FacebookTwitterRSS

Gabon : L’Iboga dans le viseur des autorités françaises

Auteur/Source: · Date: 7 Avr 2010
Catégorie(s): Société

La Mission interministérielle de vigilance et de lutte contre les dérives sectaires (Miviludes) a publié ce 7 avril son rapport annuel qui met en garde contre la recrudescence des pratiques spirituelles mal encadrées, notamment celles qui nécessitent l’absorption de plantes comme l’iboga. Depuis les premiers dérapages qui avaient causé il y a quelques années la mort d’un homme en France, la plante a été classée comme stupéfiant par les autorités françaises.
Les «apprentis sorciers» ont été vivement indexés dans le dernier rapport annuel de la Mission interministérielle de vigilance et de lutte contre les dérives sectaires (Miviludes), publié ce 7 avril, qui met en garde contre les pratiques spirituelles mal encadrées nécessitant l’absorption de plantes, notamment l’iboga, avec laquelle certains «néo-chamans» prétendraient soigner des personnes en France.

Le bois sacré du Gabon a mauvaise publicité en France depuis les dérapages qui avaient causé il y a quelques années la mort d’un homme dans l’hexagone. Depuis, les autorités ont classé la plante comme stupéfiant et interdit son usage.

Dans son rapport annuel, la Miviludes pointe l’apparition de nouveaux guides, qui prospèrent au nom de l’épanouissement spirituel, du développement personnel et de la purification du corps, et souligne les dangers de techniques mal maîtrisées qui peuvent entrainer l’emprise psychologique, la rupture sociale, ou des risques de santé dans certains cas.

Si la mission ne remet pas en cause le pouvoir du «chaman traditionnel» ni sa connaissance des plantes hallucinogènes locales, elle s’inquiète en revanche de l’action de gourous, décrits par Georges Fenech, président de la Miviludes, comme «des Occidentaux qui s’accaparent ces techniques ancestrales plusieurs fois millénaires sans formation et sans contrôle médical», et qui proposent le «voyage» sans avoir la maîtrise des techniques ancestrales, rapporte le Nouvel Observateur.

Le président de la Miviludes cite notamment des cas de morts, de folie et de comas parmi des adeptes, alors que près de 500 000 personnes seraient concernées en France par ces pratiques.

Georges Fenech propose à cet effet dans ce rapport la mise en œuvre d’un «programme européen sur les dérives sectaires» qui pourrait être placé auprès de l’Agence européenne des droits fondamentaux.

Utilisé dans le cadre de la tradition bwitiste au Gabon, l’Iboga est employée dans un cadre rituel précis, hors duquel de nombreux chercheurs français ont convenus que ses effets thérapeutiques étaient nuls.
 


SUR LE MÊME SUJET
La municipalité du Cap Estérias, localité à une trentaine de km au nord de Libreville, a décidé d’alléger les procédures fiscales pour les opérateurs économiques désirant investir dans les secteurs de l’hébergement et de la restauration. Samedi, le maire du Cap Estérias, M. Séraphin Médico, a expliqué que la décision a été prise dans la perspective de la 28ème édition de la Coupe d’Afrique des nations (CAN) de football que le Gabon doit co-organiser avec la Guinée-Equatoriale en 2012. La municipalité a décidé notamment de faciliter la recherche et l’acquisition des terrains, réduire les taxes et les impôts ...
Lire l'article
Le président Ali Bongo a reçu le 15 décembre à Libreville les responsables des partis politiques de la majorité républicaine pour l’émergence. Le chef de l’Etat et sa majorité ont notamment évoqué les prochaines élections législatives prévues en 2011. Une délégation des partis politiques de la majorité républicaine pour l’émergence conduite par Jean Boniface Assélé, président du Centre des Libéraux réformateurs (CLR), s’est entretenue le 15 décembre à Libreville avec le chef de l’Etat, Ali Bongo. Il a notamment été question lors de cet échange, des prochaines échéances électorales. «Nous avons parlé de prochaines élections législatives et de l’actualité nationale», a ...
Lire l'article
Un rapport de l'ONG Brainforest dénonce les effets nocifs des activités minières d’Areva et Eramet sur les populations. Dans son rapport rendu public ce lundi, l’ONG Brainforest, tire la sonnette d’alarme sur la nuisibilité des projets d’exploitation minière, des sociétés françaises Areva et Eramet, sur "les populations locales et l'environnement dans le Haut-Ogooué", à l'est du Gabon. Des projets très rentables d’un point de vue économique, mais qui, selon l’ONG "ne doivent pas se faire au détriment des populations locales et de l'environnement". Selon ledit document, les populations des zones d’études concernées sont menacées par la radioactivité, la pollution des ...
Lire l'article
Les autorités sportives françaises, en tête desquelles le Secrétaire d'Etat au Sport, Rama Yade, lors des journées de la "Francophonie et du Cinquantenaire des Indépendances Africaines" organisées à l'occasion des Internationaux de France de tennis à Rolland Garros, ont assuré le Gabon de leur soutien pour la réussite de la CAN 2012. Ce grand rendez-vous du sport francophone était consacré à la présentation de trois événements sportifs internationaux, à savoir: la candidature d’Annecy 2018 (Jeux olympiques d'hiver), celle de Nice 2013 (Jeux de la Francophonie) et la CAN 2012. Pays co-organisateur de la CAN 2012 avec la Guinée équatoriale, le Gabon, invité par les ...
Lire l'article
A l’occasion de l’inauguration le 17 mai de la Chambre provinciale des Comptes de Ntoum, à 40 kilomètres de Libreville, le président Ali Bongo a dressé un état des lieux du système judiciaire gabonais. Dans son discours de circonstance, le Chef de l’Etat a notamment déclaré qu’il voulait une justice «crédible, performante et égale» pour tous les Gabonais. Le Chef de l’Etat a inauguré le 17 mai la Chambre provinciale des Comptes de Ntoum, à une quarantaine de kilomètres de Libreville. Celle-ci aura sous sa juridiction les provinces du Moyen-Ogooué, de l’Ogooué-Maritime et du Woleu-Ntem. Ce nouveau bâtiment doit permettre de ...
Lire l'article
Les réformes d’Ali Bongo sur l’interdiction des grumes commencent à se faire sentir dans certaines usines du leader français du contreplaqué en Europe comme Plysorol. Dans le site de Lisieux, en France, les syndicats des travailleurs de l’importateur du bois gabonais viennent d’annoncer un chômage technique du 15 au 26 février prochain suite au «manque de matières premières et d’approvisionnement en bois de commandes». Décidé en Conseil des ministres du 5 novembre 2009, l’impact de l’interdiction d’exportation du bois commence à se faire ressentir outre-manche, notamment dans les usines françaises de Plysorol, leader français du contreplaqué en Europe et importateur ...
Lire l'article
Bruno Ben Moumbamba, candidat malheureux à l’élection présidentielle du 30 août, a affirmé le 7 septembre dernier avoir été expulsé manu militari de l’ambassade de France suite à un entretien avec le chef de la diplomatie française au Gabon, Jean Didier Roisin. Bruno Ben Moubamba aurait remis au diplomate un pli invitant le président Sarozy à condamner le coup d'Etat électoral et favoriser l'organisation de nouvelles élections, tout en demandant à poursuivre sa grève de la faim au sein de l'ambassade. © D.R./ Jean Didier Roisin, Ambassadeur de France au Gabon ...
Lire l'article
PARIS - Les autorités françaises ne sont pas informées d'une mort du président gabonais Omar Bongo Ondimba et ne sont pas à l'origine de l'information relative à son éventuel décès, a indiqué dans la nuit de dimanche à lundi le ministère français des Affaires étrangères. "Les autorités françaises démentent être à l'origine de l'information relative à l'éventuel décès du président Bongo dont elle ne sont pas informées", a déclaré un porte-parole du Quai d'Orsay. Annoncée sur le site internet de l'hebdomadaire Le Point, l'information du décès du président gabonais n'a pas été confirmée officiellement à Paris ou à Libreville. Une source proche ...
Lire l'article
A l’occasion de la Journée mondiale des lépreux célébrée le 25 janvier dernier, le ministre de la Santé et de l’Hygiène publique, le général Idriss Ngari, a officiellement lancé le 24 janvier dernier des campagnes d’éducation et de mobilisation au nouveau centre de santé de Nzeng-Ayong. Organisées en collaboration avec l’Organisation mondiale de la santé (OMS), ces manifestations visent l’élimination de la maladie sur le territoire national, en réduisant à moins de 6 000 le nombre de cas de lèpre. Le ministère de la Santé et de l’Hygiène publique a coordonné le lancement le 24 janvier dernier des activités ...
Lire l'article
Selon l’Etat gabonais, elles agissent à l’intérieur comme à l’extérieur du pays Le ministre gabonais de l’Intérieur, M. André Mba Obame, a affirmé vendredi dernier, au cours d’un point de presse à Libreville, que le régime politique gabonais est victime d’une tentative de déstabilisation orchestrée par des ONG françaises. Directement accusé, M. Bruno Ben-Moubamba, Porte-parole des Acteurs Libres de la Société Civile Gabonaise en Europe, a qualifié les déclarations du ministre de l’intérieur d’ « élucubrations ». « M. Bruno Ben-Moubamba et ses complices se livrent depuis plusieurs mois, avec le soutien moral et financier d’organisations étrangères, à des tentatives de ...
Lire l'article
Les promoteurs hôteliers dans les bonnes grâces des autorités gabonaises
Gabon : Les législatives 2011 dans le viseur d’Ali Bongo
Gabon : Deux sociétés minières françaises polluent l’est du pays
Sport / Organisation de la CAN 2012 : les autorités sportives françaises vont soutenir le Gabon
Gabon : Le système judiciaire dans le viseur d’Ali Bongo
Gabon : Plysorol broie du noir dans ses usines françaises
Gabon : Jean Didier Roisin dans le viseur de Ben Moubamba
Gabon: Les autorités françaises pas informées d’une mort de Bongo, dit le Quai d’Orsay
Gabon : La lèpre dans le viseur de Ngari
Des ONG françaises accusées de préparer un soulèvement contre Omar Bongo


Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote pour le moment)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 7 Avr 2010
Catégorie(s): Société
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*