Socialisez

FacebookTwitterRSS

Réponse intemporelle‏ par Tsir’Ella-Nguéma

Auteur/Source: · Date: 21 Avr 2010
Catégorie(s): Commentaire,Griffaronades

En effet,
Le Gabon serait une dictature de progrès comme la Chine, si et seulement si, un jour, pour ne citer qu’un exemple concret, le président chinois était évacué sanitaire au Centre hospitalier de Libreville ou à l’hôpital de Mouila pour une pathologique maîtrisée par toutes les infrastructures médicales de l’occident et d’Asie, depuis près d’un siècle.
Même pour se faire un bilan médical, ils ne croient pas à leurs propres infrastructures, ils préfèrent aller en Chine, en France ou…………. rendre leur dernier souffle loin du cœur de leur essence, en Espagne.
Le jour que le président chinois fera venir un chirurgien gabonais depuis le Gabon pour se faire opérer en Chine, on pourrait aussi croire que le Gabon est effectivement une dictature de progrès. Hélas !

C’est dire qu’en 42 ans de “dictature de progrès” ils n’ont jamais pu former un médecin, un seul ou même deux, spécialistes dans les pathologies qui les font évacuer en Europe, en Asie……… et maintenant en Afrique du sud. Honte à vous qui soutenez de telles incohérences ! une idiotie profonde.

Très clairement,

Les symptômes de la politique du ventre se retrouvent toujours, et ne trompent pas :

– Faire allégeance au roi (ou roitelet) même quand ce dernier, simple mortel et commun, persiste dans l’incohérence et l’incompétence,
– Cultiver l’espoir immobilisant et inhibiteur en transformant le dictateur en sauveur,
– Continuer à trouver des atténuations à un système qui a fait ses preuves d’intolérance, d’incompétence, de violence et d’anti-démocratie et ce depuis avant la naissance de certains d’entre nous qui osent encore trouver à ce régime transmuté une capacité à bien faire.
– Promouvoir du vent, juste pour se promouvoir soi-même, d’où les formules comme : Changer les choses en les améliorant ! ……………….Mais, améliorer quoi ?

C’est vrai que la tolérance est un caractère d’intelligence, et que composer est un déterminant de la paix ;
Sauf que tolérer pendant 42 ans (et bientôt plus de 42 ans) la même violence, la même incompétence et le même mépris du peuple, ce n’est plus de la tolérance, c’est de l’indolence mentale.
Persévérer dans l’espoir de voir les choses changer alors que cela fait plus de 42 ans que vous croyez la même chose sans un iota de respect à la démocratie, ce n’est plus humain c’est démagogique et satanique.

Quand on est normalement constitué dans sa tête, on a du mal à comprendre de telles incohérences de la plume d’un soi-disant diplômé de grandes écoles “occidentales”.

Comme quoi, la sémiotique et le sens des mots et des concepts n’ont pas le même champ d’effet selon les cultures. C’est triste !

Autrement dit, pour un intellectuel gabonais bardé de “bons” diplômes, et qui veut que le Gabon évolue, il vaut mieux que “le pouvoir politique au Gabon rime avec le patronyme Bongo” pour que le Gabon soit meilleur.

………….. C’est tout simplement la preuve d’une profonde carence, laquelle………. je vous laisse deviner.

Ces régimes ont très souvent besoin des “intellectuels” qui leur font allégeance parce qu’ils les savent en carence de maturité.

Reprenons la formule du compatriote : Ce n’est pas toujours en s’opposant que les choses changent mais bien souvent en les améliorant …

Sacrilège !

En améliorant quoi !
Les crimes, le mépris des institutions, le mépris du peuple, les détournements, la castration des intelligences, l’embastillage, la succession au pouvoir de la même lignée, ……………………….. améliorer quoi ?

Ou simplement, améliorer votre propre promotion sociale !


SUR LE MÊME SUJET
Du fait qu’un alinéa de la loi 7/96, révisée et publiée dans des conditions contestées par l’opposition, le prive de la possibilité de se porter candidat aux prochaines législatives, le député de la commune d’Oyem, Jean-Christophe Owono Nguéma, a introduit une saisine à la Cour constitutionnelle. Ce qui impliquerait que «tous les actes posés actuellement par la Cenap sont nuls et de nul effet». Jean-Christophe Owono Nguéma, député de la commune d’Oyem, a procédé, le 21 octobre, à une saisine de la Cour constitutionnelle, en vue de faire constater le caractère anticonstitutionnel de certains aspects contenus dans la loi, récemment ...
Lire l'article
Invité, au téléphone et à chaud, à expliciter un communiqué paru dans le quotidien "L’union" au sujet de la non-participation des représentants de l’opposition à la Commission électorale nationale autonome et permanente (CENAP), Gérard Ella Nguéma, sociétaire de la défunte Union nationale, confirme la position de l’opposition et laisse entrevoir les tractations en cours tout en présageant d’un probable bras de fer entre la majorité et l’opposition au sujet des prochaines législatives. Un communiqué des «partis politiques de l’opposition regroupés au sein de l’ACR, de la CPPA, de l’APPO et du Front Socialiste (FS)», publié dans le quotidien "L’union", ...
Lire l'article
Par la voix de son secrétaire exécutif adjoint, Gérard Ella Nguema, l’Union nationale (UN, opposition) a condamné le 23 juillet à Libreville «la campagne de désinformation et d’intoxication menée contre elle depuis quelques jours». Prise à partie par les médias depuis quelques jours sur des supposées dissensions à l’Union nationale (UN, opposition), ce parti politique a tenu à mettre les choses au point. Dans sa déclaration du 23 juillet à Libreville, le secrétaire exécutif adjoint, Gérard Ella Nguema, affirme qu’il n’en est rien. «Alors que les Gabonais restent dans l’attente de son bilan, le gouvernement, après avoir évoqué la fumeuse théorie du ...
Lire l'article
La disparition du président Omar Bongo Ondimba le 8 juin 2009 à Barcelone, en Espagne, a ouvert la course des Chefs d’Etats de la Communauté économique des Etats de l’Afrique centrale (CEMAC) pour le leadership de la sous-région. Mais les récentes résolutions du 10e Sommet de la CEMAC en janvier à Bangui, en République centrafricaine, laisse de plus en plus à penser que le président équato-guinéen, Teodoro Obiang Nguema, s’impose comme le nouveau «patron» de l’Afrique centrale. Teodoro Obiang Nguema serait-il le nouveau doyen de la Communauté économique des Etats de l’Afrique centrale (CEMAC) ? S’il ne ...
Lire l'article
La dépouille de Samuel Nguema Mba, Président du MORENA-unioniste est arrivée hier à Libreville en provenance de Paris en France où l’homme est décédé le 22 janvier dernier à l’hôpital Saint André de Bordeaux, des suites d’une maladie. Après l’aéroport international Léon Mba où la dépouille est arrivée aux environs de 18 heures, le cortège funèbre s’est ensuite déporté vers une maison des pompes, avant d’être au temple protestant de la paroisse de 9 étages pour la veillée de prière, prévue jusqu’à l’aube. Ce matin, la dépouille quitte l’église à 7h30 pour le domicile familial du quartier Venez-voir où des ...
Lire l'article
Théodore Obiang Nguéma, le président équato-guinéen, a pris la direction des affaires de la Cemac après un sommet à Bangui (le 10 ième tenu les 17 et 18 janvier 2010) flottant sur fond de scandales et de recherche d’équilibre politique. Au centre bien sûr des discussions, su la gestion (calamiteuse !) des banques de la Cemac, le mauvais héritage de la Beac. Les divergences entre chefs d’Etat portaient naturellement sur la place de chacun dans le dispositif. Elles n’ont manqué d’opposer le fougueux Ali Bongo à Bozizé, le sulfureux Idris Deby à Bozizé et Obiang Nguéma, tandis que Paul Biya ...
Lire l'article
Alors qu'il reste moins de six semaines avant l'élection présidentielle du 30 août prochain, le gouvernement a décidé ce 17 juillet de nommer un nouveau Directeur général des élections (DGE), en la personne de Sylvain Abraham Nguema. Succédant à François Ondo Edou, monsieur Nguema aura la lourde tâche de garantir la fiabilité et la crédibilité de l'élection, en supervisant la gestion du le fichier électoral et la logistique pour le scrutin. Alors que le processus électoral est engagé depuis le 11 juillet dernier avec le lancement de la révision des listes électorales, le gouvernement nomme une nouvelle tête à la Direction ...
Lire l'article
La dépouille de l’ex président du Gabon arrive en début d’après midi à Libreville. Normalement, une élection présidentielle doit être organisée dans les 45 jours, mais de nombreux observateurs s'interrogent sur la possibilité de tenir ce délai tout en opérant une révision électorale fiable. Par ailleurs l’on spécule de plus en plus sur la succession d’Oumar Bongo. Il faut dire que même du vivant du président gabonais, il y’a avait une certaine rivalité entre ses proches. Comme c’est le cas dans beaucoup de pays sur le continent, la famille Bongo n’avait pas réussi à rester en dehors  de la gestion ...
Lire l'article
Suite à la disparition depuis le 8 octobre de Cirpiano Nguéma Mba, opposant équato-guinéen réfugié politique au Cameroun, Yaoundé a demandé des comptes à Malabo, soupçonnée d’avoir récupéré ce réfugié en corrompant la police camerounaise. Deux policiers camerounais ont été arrêtés le 17 octobre et inculpés pour avoir enlevé l’opposant politique et l’avoir livré aux services secrets équato-guinéens contre une importante somme d’argent. Le colonel équato-guinéen avait été condamné à mort en 2005 pour une tentative de coup d'Etat contre le président Obiang Nguema au pouvoir depuis 1979. La tension monte entre Yaoundé et Malabo depuis la disparition le 8 ...
Lire l'article
Les premières tendances des résultats des élections législatives en Guinée Equatoriale donne le Parti démocratique de Guinée Equatoriale (PDGE) du président Teodoro Obiang Nguéma vainqueur avec un quasi plébiscite dans plusieurs localités du pays. Le Parti démocratique de Guinée Equatoriale (PDGE) du président Teodoro Obiang Nguema est sorti vainqueur du scrutin des élections législatives du 4 mai dernier avec des scores frôlant les 100% des voix dans certaines localités selon les premiers résultats partiels publiés le 5 mai. Le lendemain du scrutin, la Commission électorale nationale (CEN) a commencé à divulguer quelques résultats portant sur une partie des bureaux de vote ...
Lire l'article
Gabon : Jean-Christophe Owono Nguéma attaque la loi 7/96 à la Cour constitutionnelle
Gabon : «On va certainement vers un bras de fer», assure Gérard Ella Nguéma
Gabon : «Il n’y a pas de guerre de leadership à l’UN», affirme Ella Nguema
CEMAC : Obiang Nguema nouveau doyen ?
Deuil : La dépouille de Samuel Nguema Mba rapatriée hier
Cemac: l’équation Nguéma
Gabon : Sylvain Abraham Nguema à la Direction générale des élections
Le Dr Emmanuelle Nguema s’exprime sur la transition au Gabon
Cameroun : Biya interpelle Obiang Nguéma sur la disparition d’un réfugié politique
Guinée Equatoriale : Obiang Nguéma rempli les urnes des législatives

Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (2 votes, moyenne 5,00 sur 5)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 21 Avr 2010
Catégorie(s): Commentaire,Griffaronades
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

Une Réponse à Réponse intemporelle‏ par Tsir’Ella-Nguéma

  1. Robin Woob

    11 Juin 2010 a 10:46

    Une dictature de progrès qui demeure inspirée par les démocraties nucléaires, comme dirait aujourd’hui, s’il pouvait, notre poète et philosophe Gunter Anders.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*