Socialisez

FacebookTwitterRSS

Création du Conseil Climat placé sous l’autorité du chef de l’Etat

Auteur/Source: · Date: 23 Avr 2010
Catégorie(s): Environnement

Le Conseil des ministres de jeudi dernier a adopté, le projet de décret portant création, attributions, organisation et fonctionnement du Conseil National sur les changements climatiques, désigné « Conseil Climat », placé sous l’autorité de Son Excellence, Monsieur le Président de la République , Chef de l’Etat.

Le « Conseil Climat » aura pour mission l’élaboration et l’orientation stratégique de la politique nationale en matière de changements climatiques ; politique devant se traduire par l’élaboration d’un plan Climat National.

Il sera présidé par le Chef de l’Etat et comme Vice- Président, Monsieur le Premier Ministre, Chef du Gouvernement.

Cette nouvelle entité aura entre autre membres, le Ministre chargé de l’Environnement, le Ministre chargé des Affaires Etrangères, le Ministre chargé de l’Economie, le Ministre chargé du Budget, le Ministre chargé de l’Aménagement du Territoire, le Ministre chargé de la Recherche Scientifique, le Ministre chargé de la Communication et le Ministre chargé des Eaux et Forêts.

Aussi, pour son fonctionnement, le « Conseil Climat » comprend-il un Comité de gestion, un Secrétariat Permanent et des Comités Techniques Sectoriels.

Le chef de l’Etat, Ali Bongo Ondimba, qui avait pris part au Sommet de Copenhague aux côtés de ses pairs s’était voulu pragmatique et pédagogue engagé.

En effet, le numéro un gabonais avait égrainé le chapelet de problèmes nés du réchauffement climatique avant de partir en questionnements incitant tous et chacun à se positionner face à sa conscience, au regard de l’avenir désastreux que présente actuellement le monde, si rien n’est fait dans les prochains jours, semaines, mois et années.

« (…) Au quotidien, devant nos yeux et à la télévision, plus des cinq sixièmes de l’Humanité vivent, à cause de ce changement climatique, les inondations, la sécheresse, les maladies, la baisse de la productivité agricole, les feux de forêts et j’en passe… », avait-t-il relevé avant donc d’interroger une nouvelle fois: « Ainsi sommes-nous devenus, malheureusement, accoutumés et insensibles à ces drames humains ?

Dans cette lutte contre le réchauffement climatique, le Gabon a déjà sacrifié une partie de son territoire pour en faire 13 parcs nationaux, pour absorber une part non moins négligeable du CO². Ainsi, pour la mise en place du projet « Gabon vert », le Président Ali Bongo Bongo Ondimba, a décidé de l’interdiction et de l’exportation des grumes, entre autres restrictions, pour continuer à jouer son rôle dans le maintient de l’équilibre climatique de la planète entière.


SUR LE MÊME SUJET
Le nouvel état-major libyen sous tension
La cooptation du général Khalifa Haftar, ancien exilé aux États-Unis, au poste de chef d'état-major de l'armée libyenne a ravivé la tension entre l'armée régulière et les divers groupes armés islamistes issus de la guerre contre Kadhafi. «Le chef d'état-major doit être un des révolutionnaires qui ont combattu sur le champ de bataille» a déclaré Abdallah Naker, qui se présente comme le «chef du conseil des révolutionnaires de Tripoli». Ses hommes ont fait une démonstration de force, défilant hier dans les rues de la capitale libyenne. À leur suite, le chef du «conseil militaire de Tripoli» Abdelhakim Belhaj, réclame «des postes ...
Lire l'article
Le Chef de l’Etat gabonais, Ali Bongo Ondimba, préside vendredi, le 1er Conseil d’orientation stratégique de l’Agence Gabonaise d’Etudes et d’Observations Spatiales et projet d’installation d’une station satellitaire. Ce Conseil de l’AGEOS intervient un an après la création en 2010 de l’agence. Selon la presse présidentielle, le projet réalisé en partenariat avec la France, suite à la signature d'un accord de 9 millions d'euros pour l'installation d'une station satellitaire visant à surveiller les impacts des changements climatiques, vient renforcer les accords signés entre les Présidents Ali Bongo Ondimba et Nicolas Sarkozy pour l'installation au Gabon d'une station satellitaire de surveillance du ...
Lire l'article
Le chef de l'Etat gabonais, Ali Bongo Ondimba, a présidé ce mercredi au palais de la présidence la deuxième réunion du Conseil national climat élargi cette fois à tous les départements ministériels et en présence des partenaires au développement avant d'appeler à la mutualisation des efforts pour « rattraper le temps perdu » dans l'intégration accrue des problématiques concernant les changements climatiques dans son projet de société, a-t-on constate. « J'attends d'ici le mois de décembre 2011, que notre plan Climat soit valide, parce que nous devons être prêts pour la conférence de Durban (Afrique du Sud) qui aura lieu ...
Lire l'article
La deuxième réunion du Conseil national climat s’est tenue le 11 mai dernier à Libreville. Il s’est agit de faire le point sur les progrès accomplis dans l’acheminement vers les objectifs fixés quant à la lutte contre les changements climatiques, plus précisément au sujet de l’avancement du plan climat que présentera le Gabon à Durban en décembre 2011. Dans un discours tenu le 25 mai 2010 à l’occasion de la première réunion du Conseil national climat, le président Ali Bongo avait spécifié que «la principale mission du Conseil national climat sera de formuler le Plan climat qui ...
Lire l'article
Gabon: Libreville est sous état de siège qui ne dit pas son nom !
Dès 13 heures, les militaires pro ALI BONGO ont envahit les quartiers Nkembo, Atonga Abe; Rio et Gare Routière, puis il a plu abondamment. Malgré cela, des jeunes se sont retrouvés et ont tenté d'organiser une marche pacifique pour revendiquer leurs droits en tant que Gabonais ; marche qui a été vite dispersée. Et comme d'habitude, au lieu de protéger et de permettre à ces jeunes de marcher pacifiquement, ces milices aux ordres d’ALI 9% ont procédé à des arrestations. Libreville est sous état de siège qui ne dit pas son nom. Pourquoi le soit disant régime de « l'émergence ...
Lire l'article
Le premier magistrat de la commune de Moanda, Jean Remi Lépémangoye, entendu mercredi dernier par la justice avant d’être reconnu coupable de délit de malversation financière dans la gestion d’un montant de 120 millions de francs CFA alloué par l’Etat pour la pavage des voies du marché municipal de sa ville, a été écroué à la prison centrale de Franceville, chef lieu de la province du Haut – Ogooué, rapporte Gabon – matin dans sa parution de ce vendredi. D’après le récit des faits rapportés par notre confrère, en 2009, la mairie de la ville minière de Moanda avait reçu ...
Lire l'article
Le tout premier Conseil des ministres de l’année 2010, se tient, ce jeudi, en matinée dans la salle habituelle de la présidence de la République sous la haute présidence du chef de l’Etat, Ali Bongo Ondimba, a -t-on appris de sources officelles. Les travaux du dernier Conseil des ministres de l’année 2009 ont eu lieu le 29 décembre dernier. La publication du calendrier des horaires de la journée continue effective depuis le 1er janvier (fixée à 7 h 30 minutes le matin et celle de sortie à 15 h 30 minutes avec une pause de 30 minutes selon un rythme ...
Lire l'article
« Un mauvais climat social volontairement entretenu au Gabon mènerai sournoisement des manœuvres de déstabilisation contre l'appareil d'Etat », a déclaré ce mardi le Premier ministre gabonais Jean Eyeghe Ndong, à l'occasion de la cérémonie de présentation de vœux au chef de l'Etat Omar Bongo Ondimba. Le premier ministre a réitéré l'appel patriotique du Chef de l'Etat lors du discours adressé à la nation le 31 décembre dernier. « Les Gabonais ont compris que la première institution de la République ne peut accepter que l'Etat soit affaibli du fait d'un radicalisme pour le moins curieux et une expression inappropriée de la ...
Lire l'article
L’annonce officielle de la création de cet organe est intervenue lundi à l’issue d’une audience accordée par le président Omar Bongo Ondimba aux centrales syndicales. Le Conseil national du dialogue social sera doté d’un secrétariat permanent avant fin novembre, a précisé le porte-parole de la Présidence de la République, Robert Arango Berre, donnant lecture d’un communiqué à la télévision nationale (RTG1) dans la soirée de lundi. Le gouvernement, a-t-il indiqué, a été invité à soumettre les textes relatifs au fonctionnement de cette importante structure. Garant de la paix sociale, le chef de l’Etat a insisté devant les différents syndicats sur la nécessité ...
Lire l'article
Le Conseil des ministres a marqué son accord pour la création de six (6) nouveaux collèges d'enseignement secondaire (CES), respectivement dans les provinces de l'Estuaire et de la Ngounié. Pour la province de l'Estuaire, ces CES seront érigés dans les quartiers ci – après: Bikelé, Akebé OPT, Haut de Gué-Gué, Mikolongo et Agondjé. Dans la province Ngounié, il s’agira du CES de Malinga. Selon le Communiqué final de ce Conseil des ministres, toutes les dispositions nécessaires sont prises afin que l'ouverture desdits établissements secondaires soit effective lors de la prochaine rentrée scolaire 2008 – 2009.
Lire l'article
Le nouvel état-major libyen sous tension
Le Chef de l’Etat préside ce vendredi le 1er Conseil d’orientation stratégique de l’AGEOS
Ali Bongo Ondimba à la deuxième réunion du Conseil national climat appelle à rattraper le « temps perdu »
Gabon : Bilan d’étape pour le Conseil national climat
Gabon: Libreville est sous état de siège qui ne dit pas son nom !
Enrichissement illicite: le Maire de la commune de Moanda placé sous mandat de dépôt
Le gouvernement se réunit, ce jeudi, autour du chef de l’Etat, pour le premier Conseil des ministres de l’année 2010
Présentation des vœux au chef de l’Etat: Jean Eyéghé Ndong dénonce un climat social délétère au Gabon
Gabon: Le chef de l’Etat gabonais met en place un Conseil national du dialogue social
Gabon: Le Conseil des ministres annonce la création de six nouveaux collèges dans l’Estuaire et la Ngounié

Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote pour le moment)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 23 Avr 2010
Catégorie(s): Environnement
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*