Socialisez

FacebookTwitterRSS

Gabon: deux Chinois fuient leur chantier arguant de mauvais traitements

Auteur/Source: · Date: 26 Avr 2010
Catégorie(s): Société

Deux Chinois ont déclaré lundi à l’AFP avoir fui le chantier sur lequel ils travaillaient dans le sud du Gabon, affirmant y avoir été maltraités et privés de salaires, ce qu’a démenti un responsable de la société identifiée comme leur employeur.
Liu Senlin, 48 ans, est arrivé au Gabon il y a un an, et Liu Chen, 37 ans, en décembre 2009, pour la construction d’une route entre Fougamou et Mouila, exécutée par une société chinoise, selon leurs explications traduites par une source chinoise.
Les deux hommes ont affirmé être originaires de Hubei (centre-est de la Chine). Ils sont arrivés le 19 avril à Libreville après avoir fui le chantier, de nuit et en se cachant, avec l’aide de “Gabonais et Africains”.
Depuis, ils ont trouvé refuge dans un quartier populaire de Libreville et n’ont pas souhaité être mis en contact avec leur ambassade, craignant une expulsion et des représailles.
Sur le chantier, où sont employés 48 Chinois, “on travaille 14 heures par jour, tous les jours de la semaine. Quand j’ai dénoncé nos conditions de travail, on m’a amené dans une pièce, on m’a battu”, a déclaré Liu Senlin, indiquant avoir reçu à son arrivée au Gabon “50.000 FCFA (76 euros) par mois pour acheter de petites choses”.

Cette rémunération a été “coupée quand je me suis plaint des conditions de travail”, a-t-il précisé.
“J’ai travaillé sans recevoir de salaire. Je devais être payé 9 millions de FCFA (13.700 euros)” pour un contrat de 30 mois, a dit de son côté Liu Chen, ajoutant: “Quand j’ai réclamé mon salaire, j’ai été amené dans une chambre, deux hommes m’ont frappé”.
Les deux Chinois ont aussi dénoncé leurs conditions d’hébergement, dans un dortoir commun installé à proximité d’un stock de carburant. “Si quelqu’un fait le fou, tout le monde meurt”, a souligné Liu Senlin.
Les papiers de Liu Chen ont été confisqués par les employeurs, qui ont menacé de “tuer” leurs familles restées en Chine “s’ils parlaient”, d’après les deux hommes.
“Maintenant, on a peur. On ne veut plus de ce travail, on veut juste nos salaires et partir”, a dit Liu Chen.
Joint au téléphone par l’AFP, un Chinois présenté comme M. Du, responsable adjoint de la société mise en cause, a rejeté les accusations. “C’est du bruit. Il n’y a pas ça ici”, a-t-il déclaré en français.
A la question de savoir si des ouvriers avaient fui le chantier, il a simplement répondu: “Non, tout le monde est là. Tout va bien ici”.
L’ambassade de Chine à Libreville a indiqué à l’AFP ne pas avoir été saisie par les deux hommes. “Mais on a eu dans le passé des cas où des Chinois ont eu un petit problème avec leur employeur, qu’on résout rapidement” en général en discutant avec les deux parties, a-t-on dit de même source.
 


SUR LE MÊME SUJET
Deux leaders des syndicats de la mairie de Libreville, Alexandre Nzengui et Olui Nzué Memine, qui ont purgé six mois de prison réclament le paiement de leur salaire et la régularisation de leur situation professionnelle, ayant été blanchis par la justice, a appris l’AGP. ‘’Le rendu de la justice nous a blanchis, ce qui prouve que nous n’avons jamais fait ce qui nous est reproché’’, a expliqué l’un d’eux. ‘’Cela fait plus de neuf mois que nous sommes sans salaire et nous ne comprenons pas, alors que le contentieux que nous avions avec le maire a été vidé ...
Lire l'article
Le Ministre chinois des Affaires étrangères, Yang Jiechi, est arrivé ce samedi après-midi à Libreville, la capitale gabonaise, où il a devisé avec le président de la République Ali Bongo Ondimba, avant la séance de travail avec son homologue, Paul Toungui en vue de la consolidation de la coopération gagnant-gagnant entre les deux nations. Cette visite du ministre chinois entre dans le cadre du renforcement de la relation bilatérale, trentenaire, qui lie les deux pays, axée sur un partenariat gagnant matérialisé par de nombreux projets exécutés ou en cours de réalisation. A son arrivée dans la capitale gabonaise où sa visite ...
Lire l'article
Les travailleurs des entreprises gabonaises de bois Pogab et Leroy-Gabon ont organisé un mouvement de protestation pacifique, ce mercredi, à leur siège établi dans la commune d’Owendo pour, non seulement s’opposer à la liquidation de ces deux sociétés à travers Plysorol– France, mais également manifester leur soutien « indéfectible » à leur employeur chinois, a constaté GABONEWS. « Non à la liquidation des sociétés Leroy-Gabon et Pogab, oui à la conservation de nos emplois au Gabon », « Les sociétés Leroy-Gabon et Pogab sont des sociétés indépendantes de droit gabonais, il n’est pas question de ...
Lire l'article
La société Gabon Export Bois (GEB) à capitaux français a été rachetée le 4 août par le groupe chinois Shengyang pour 68 millions d’euros. La nouvelle acquisition du groupe chinois possède 1,47 million hectares de forêts. Après des négociations de six mois et l'autorisation du Ministère chinois du Commerce, le Groupe Shengyang, a élargi ses activités d'outre-mer en achetant pour 68 millions d'euros Gabon Export Bois (GEB), une entreprise à capitaux français. La cérémonie de signature du contrat d’acquisition s’est déroulée le 4 août à Libreville en présence de plusieurs diplomates chinois dont l’ambassadeur de Chine au Gabon, Li Fushun, des représentants ...
Lire l'article
Le vice ministre chinois du Commerce, Fu Ziying, est attendu à Libreville ce 20 avril pour un séjour de trois jours durant lesquels il doit s’entretenir avec les officiels et les hommes d’affaires gabonais pour étudier les possibilités d’investissements. Dans le cadre de l’intensification des échanges commerciaux entre le Gabon et la Chine, le vice ministre chinois du Commerce, Fu Ziying, à la tête d’une importante délégation, est attendu ce 20 avril pour une visite de trois jours dans la capitale gabonaise. A l’occasion de son séjour, Fu Ziying doit rencontrer des hommes d’affaires gabonais afin d’identifier les pistes potentielles pour ...
Lire l'article
L’industriel chinois Guohua Zhang, qui s’était porté acquéreur en avril dernier du leader français du contreplaqué Plysorol, a été interpellé le 25 mars à Libreville par les autorités locales pour faux, usage de faux et emploi de clandestins. En France, la société est sur le point s’être mise en redressement judiciaire et les employés accusent le repreneur chinois d’avoir monté une opération visant à mettre la main sur les concessions forestières du groupe au Gabon. Les employés du groupe Plysorol n’en ont pas fini avec le casse-tête chinois qui plonge la société dans le chaos depuis sa reprise il y ...
Lire l'article
L'étude de faisabilité du projet chinois pour l'extraction du gisement de fer de Belinga a été remise aux autorités gabonaises fin décembre. Mais les doutes se multiplient quant à la capacité des Chinois d'honorer leurs engagements. Une renégociation du contrat en faveur du Brésil n'est pas exclue. Trois ans après avoir confié aux Chinois l’exploitation du gisement de fer de Belinga, dans le nord-est du Gabon, les autorités ont enfin reçu, le 21 décembre, l’étude de faisabilité du projet. Ses auteurs, les dirigeants du consortium emmené par la China National Machinery & Equipment Import & Export Corporation (CMEC), tentent à l’évidence ...
Lire l'article
Une délégation du groupe chinois CMT était récemment au Gabon pour confirmer l'accord de consolidation du partenariat avec la Compagnie nationale de navigation intérieure (CNI), qui devrait être dotée d'un fond de 20 milliards de francs CFA pour la construction d’un chantier naval. Cette dotation s'inscrt dans le cadre du plan de relance de la CNI impulsée par le gouvernement gabonais en 2005. Le groupe chinois CMT a récemment confirmé à Libreville la dotation de 20 milliards de francs CFA à la Compagnie nationale de navigation intérieure (CNI) pour la construction d’un chantier naval, de trois attelages de transports de ...
Lire l'article
Les Chinois présents à Libreville ont exprimé vendredi, leur fierté et leur satisfaction pour l’organisation des 29ème Jeux olympiques, Beijing 2008, dont l’ouverture dans leurs pays est prévue le vendredi 8 août prochain. « Le peuple chinois attend les Jeux Olympiques avec impatience parce qu'il espère que l'esprit Olympique de tolérance, de compréhension, d'amitié, de paix et de justice va davantage se développer », a déclaré Xia Yang, gérante au restaurant le Pékin. "Pour nous qui sommes au Gabon, nous voulons montrer, à l’occasion de ces Jeux, que le peuple Chinois peut coexister pacifiquement avec les autres nationalités », a –telle ...
Lire l'article
Le patron de l’Education nationale du Gabon, Michel Menga, a reçu jeudi dernier à son cabinet de travail, une importante délégation d’hommes d’affaires chinois de la « China engineering consulting », au cours de ces échanges, ils ont exprimé leur volonté à s’engager auprès du ministère de l’Education, en vue de pallier certains manquements qui constituent aujourd’hui, un véritable obstacle pour le développement du système éducatif gabonais, a constaté GABONEWS. En tournée de prospection au Gabon, la délégation de la China engineering consulting, a été édifié au cours de cet entretien sur le déficit en structures scolaires et logements ...
Lire l'article
Deux leaders syndicaux de la mairie de Libreville réclament le paiement de leur salaire, après six mois de prison
Coopération Gabon -Chine: Le ministre Chinois des Affaires Etrangères, à Libreville, renforce la coopération entre les deux pays
Crise : Les agents de Pogab et Leroy-Gabon dénoncent des manipulations de Plysorol et se rangent derrière leur employeur chinois
Gabon Export Bois rachetée par les Chinois
Gabon : Le vice-ministre chinois du Commerce en visite d’affaires à Libreville
Gabon : Le repreneur chinois de Plysorol derrière les barreaux à Libreville
Forcing chinois à Belinga
Gabon : 20 milliards de F.CFA des Chinois pour le chantier naval de la CNI
Gabon: Jeux Olympiques 2008: ce que pensent les Chinois de Libreville
Gabon: Le ministre de l’Education nationale du Gabon devise avec une délégation d’hommes d’affaires Chinois


Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote pour le moment)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 26 Avr 2010
Catégorie(s): Société
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*