Socialisez

FacebookTwitterRSS

Gabon : 100 observateurs de la société civile pour le scrutin du 6 juin

Auteur/Source: · Date: 2 Juin 2010
Catégorie(s): Politique

Pour les législatives partielles du 6 juin prochain, des acteurs de la société civile fédérés au sein du Réseau de défense des droits humains au Gabon (REDDHGA) ont initié le 29 mai à Libreville un séminaire de formation pour une centaine d’observateurs qui devraient être déployés dans les différents bureaux de vote concernés.

100, c’est le nombre d’observateurs formés par le Réseau de défense des droits humains au Gabon (REDDHGA), et qui devraient être disséminés à travers les différents bureaux de vote lors du scrutin du 6 juin prochain comptant pour les élections législatives partielles.

A l’occasion du séminaire de formation organisé le 29 mai dans la capitale gabonaise, le REDDHGA qui se réclame de la partie civile a plaidé pour l’organisation d’une élection transparente et crédible.

«Nous avons tenu à former des observateurs neutres, indépendants, arbitres du jeu politique et défenseurs des valeurs, des principes et des libertés démocratiques», a déclaré Elvis Ebang Ondo, coordonnateur du REDDHGA.

«Ne cédez ni aux pressions ni aux intimidations, encore moins à la corruption. (…) Rien ne vous arrivera. Vous n’aurez ni dette morale ni remords. (…). Vous êtes les arbitres de ce match, sachez rester humbles. Par votre courage, dites la vérité, rien que la vérité et toute la vérité sur ce que vous aurez à voir sur le terrain», a-t-il poursuivi.

Le coordonnateur du REDDHGA a regretté qu’à chaque consultation électorale au Gabon, des expressions telles que «coup d’Etat électoral», «mascarade électorale» ou encore «manipulation des urnes» fusent de partout. Il a exhorté les organisateurs de cette consultation électorale à laisser le peuple s’exprimer librement et à livrer les résultats tels qu’ils sortiront des urnes.

«Le moment est venu pour faire du Gabon un pays de droit, de sortir notre jeune nation du sable mouvant de l’injustice, de l’impunité, de la géopolitique au rabais et des divisions pour le hisser sur le roc solide de l’amour universel. Le moment est venu pour mettre fin à l’esprit de haine, de vengeance, de règlement de compte, d’horreur et de brutalité. Sachez que nous devons construire notre pays et l’extérieur nous juge», a-t-il conclu.

Bonne résolution, encore faudrait-il que les rapports de ces observateurs soient pris en compte lors du verdict final des élections.
Publié le 02-06-2010 Source : Afrik.com Auteur : Gaboneco  


SUR LE MÊME SUJET
Les différents observateurs de l’élection législative du 17 décembre dernier au Gabon ont remis ce mardi à Libreville, au président de la commission spéciale chargée de l’accueil et de l’encadrement des Observateurs sur l’étendue du territoire nationale, le Pr. Daniel Franck Idiata, leurs différents rapports finaux sur le scrutin. Dans son allocution de circonstance, le Pr. Daniel Franck Idiata a souligné que « en créant, une commission spéciale chargée de l’accueil et de l’encadrement des observateurs, le président de la République, chef de l’Etat et le gouvernement de la République ont tenu à montrer aux yeux du monde ...
Lire l'article
Les observateurs électoraux du scrutin législatif du 17 décembre dernier, ont livré leurs avis sur le déroulement des élections sur l’ensemble du territoire national sur lequel ils s’étaient déployés. Selon ces observateurs, affiliés à l’Union africaine (UA) et à la Communauté économique des Etats de l'Afrique centrale (CEEAC), quelques insuffisances ont émaillé les opérations du scrutin qu’ils estiment tout de même valable et crédible. Les missions d’observation électorale mandatées par l’Union africaine (UA) et la Communauté économique des Etats de l'Afrique centrale (CEEAC), ont livré leur verdict au sujet du déroulement des élections législatives du 17 décembre dernier au Gabon. Le ...
Lire l'article
Le président de la Commission spéciale chargée de l’accueil et l’encadrement des observateurs nationaux et internationaux, le Pr Daniel Franck Idiata a tenu une réunion jeudi à Libreville avec des observateurs électoraux nationaux et internationaux des futures élections législatives prévues dans 9 jours. Les assises avaient pour objectif de demander aux observateurs de démontrer leurs capacités et leurs aptitudes à mener à bien cette mission d’observateurs au cours des élections du 17 décembre prochain. "Nous demandons aux observateurs électoraux de justifier leurs capacités à pouvoir observer ces prochaines élections législatives. Ils doivent prouver qu’il s’agit d’une organisation reconnue tant au niveau ...
Lire l'article
Mesdames et messieurs, distingués invités, Chers partenaires de la société civile Au cours de la visite officielle que le président de la République gabonaise vient d’effectuer aux Etats-Unis d’Amérique, le Président OBAMA a invité le Gabon à mener des réformes démocratiques et institutionnelles profondes. Dans son discours historique d’ACCRA, destiné à l’Afrique, le Président OBAMA rappelle le lien fondamental entre le progrès et la démocratie ainsi que la nécessité de renforcer les institutions et les normes démocratiques en Afrique. Ce discours vient d’être conforté par l’allocution du Secrétaire d’Etat CLINTON à ADDIS-ABEBA, concernant les alternances démocratiques et la durée au pouvoir de ...
Lire l'article
Aux présidents des Etas unis d’Amérique, et de la République Française, au Secrétaire Général des Nations Unies, au Président de la Commission de l’Union Africaine et au Président de la Commission de l’Union Européenne C’est au nom de la démocratie, principe universel et fondement des libertés, que nous vous adressons ce cri d’alarme, cet appel au secours en faveur de notre pays le Gabon. Comme vous le savez, le Gabon est en ruine. Une ruine généralisée provoquée par une oligarchie criminelle au pouvoir depuis près d’un demi-siècle. Cette oligarchie politico mafieuse a organisé un pillage à grande échelle des richesses ...
Lire l'article
Mesdames et messieurs les Représentants du corps diplomatique ; Mesdames et messieurs les Représentants des partis politiques ; Mesdames et messieurs les Membres de la Société Civile ; Mesdames et messieurs, honorables invités, L’occasion qui nous est offerte aujourd’hui nous permet de mettre au grand jour, une fois de plus, la situation vécue par les populations gabonaises en général et des travailleurs en particulier. En effet, depuis plusieurs années, en dépit des consensus gouvernement/partenaires sociaux à travers la trêve sociale de 3 ans, le quotidien des travailleurs est loin de s’améliorer. Faute de dialogue social franc, nous assistons à des grèves sans fin dans tous ...
Lire l'article
Les prochaines législatives donnent lieu, depuis quelques jours, à des analyses et suggestions diverses quant à leur mode d’organisation. Des leaders associatifs, membres de la société civile gabonaise, ont rendu public, le 18 juin, une déclaration portant sur la «transparence électorale au Gabon». Le document énumère des recommandations portant sur les listes électorales, les bureaux de vote et la réforme des institutions, présentés comme conditions sine qua non pour la participation de ces ONG au prochain scrutin. L’intégrale de cette déclaration. DECLARATION DE LA SOCIETE CIVILE GABONAISE SUR LA TRANSPARENCE ELECTORALE AU GABON Suite à l’engagement du gouvernement à organiser des ...
Lire l'article
Deux des plus célèbres membres de la société civile gabonaise, Marc Ona, lauréat du Prix Goldman 2009, ainsi que Grégory Mintsa, estiment dans une lettre ouverte hier à la veille de l’arrivée au Gabon du président français que Nicolas Sarkozy n’est pas "le bienvenu". "M. le Président (...) votre ministre des Affaires étrangères Bernard Kouchner, votre secrétaire aux colonies Alain Joyandet et votre ami Robert Bourgi sont désormais indésirables au Gabon et vous n’êtes pas le bienvenu" écrivent les deux membres de la société civile dans une lettre remise à l’AFP par Marc Ona. Marc Ona Essangui, principal porte-parole de la société ...
Lire l'article
L’Observatoire national de la démocratie (OND) vient d'organiser une formation à laquelle ont pris part 200 observateurs qui seront déployés le 30 août prochain à travers les bureaux de vote sur l'ensemble du territoire national. Face aux 3000 observateurs annoncés lors de la création de l'OND, le 24 juillet dernier, la formation de 200 agents semble insuffisante pour couvrir les 2801 bureaux de vote sur l'étendue du territoire national et les 200 bureaux de vote mis en place à l'étranger. © D.R. - L’Observatoire national de la démocratie (OND) vient d'organiser une formation à laquelle ont ...
Lire l'article
L'Union africaine (UA) a envoyé des observateurs au Gabon pour l'élection présidentielle anticipée du 30 août prochain, a affirmé à l'AGP mardi une source porche de la présidence de la République gabonaise à Libreville. La délégation est conduite par le Pr. Albert Tévodjéré, a indiqué encore cette source, qui a ajouté que leur présence au Gabon consiste à ''évaluer le niveau de préparation'' de cette présidentielle et de ''plaider en faveur d'une élection libre et transparente'' pour garantir la régularité du scrutin. Ces observateurs ont rencontré lundi Rose Francine Rogombé, chef de l'Etat intérimaire, pour discuter des conditions d'organisation de ce scrutin ...
Lire l'article
Législatives 2011 / Le quitus des observateurs sur le déroulement du scrutin
Gabon: Les observateurs internationaux “crédibilisent” le scrutin
Les observateurs électoraux appelés à justifier leurs capacités d’observation
Discours du représentant de l’Ambassade des USA au Laïco Hôtel le 29 juin 2011 lors de la réunion société civile-partis politiques sur le processus électoral
Lettre d’interpellation de la société civile gabonaise pour une ingérence démocratique au Gabon : Libreville, 29 juin 2011
Rencontre société civile – acteurs politiques le mercredi 29 juin 2011 au Laïco: Contribution des organisations syndicales
Gabon : Les conditions de la société civile pour les législatives 2011
GABON : Le président Sarkozy n’est pas “le bienvenu” pour la société civile
Gabon : 200 observateurs de l’OND prêts pour le 30 août
Gabon: Des observateurs de l’UA à Libreville pour la présidentielle anticipée du 30 août


Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote pour le moment)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 2 Juin 2010
Catégorie(s): Politique
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*