Socialisez

FacebookTwitterRSS

Sommet sur la biodiversité: l’Afrique préparera sa position au Gabon

Auteur/Source: · Date: 4 Juin 2010
Catégorie(s): Afrique

Les pays africains se réuniront au Gabon en septembre pour définir la position commune à défendre lors du sommet sur la biodiversité prévu en octobre à Nagoya (Japon), a annoncé vendredi à la presse le porte-parole de la présidence gabonaise.

“Libreville abritera en septembre 2010 la réunion préparatoire au sommet de Nagoya sur la biodiversité. Au cours de (cette) rencontre, les pays africains devraient définir une position commune africaine qui sera présentée au Japon un mois plus tard”, a déclaré le porte-parole, Guy-Bertrand Mapangou.

Selon M. Mapangou, le président gabonais Ali Bongo a annoncé cette réunion à ses pairs en marge du sommet Afrique-France, tenu les 31 mai et 1er juin à Nice (sud-est de la France), lors d’un atelier à huis clos.

“Le chef de l’Etat, qui considère le Plan Climat comme un outil essentiel à la contribution du Gabon dans la lutte contre le changement climatique, a réaffirmé l’engagement de notre pays à réaliser toutes les bonnes actions qui relèvent de notre responsabilité en faveur de la lutte contre le réchauffement de la planète”, a ajouté M. Mapangou.

Ce “Plan Climat”, politique du pays en matière de changements climatiques, doit être élaboré par un “Conseil Climat” lancé le 25 mai par M. Bongo, qui se pose en ardent défenseur de l’environnement.

Le Gabon est l’un des pays du bassin du fleuve Congo, deuxième poumon écologique du monde par ses forêts après l’Amazonie. Il a été un des Etats d’Afrique les plus actifs lors de la Conférence de l’ONU sur le réchauffement climatique à Copenhague en décembre 2009. La Conférence de Nagoya sur la biodiversité est prévue du 18 au 29 octobre.


SUR LE MÊME SUJET
A l’occasion de l’Année Internationale de la Biodiversité, l’Union Internationale de la Conservation de la Nature (UICN) et l’Organisation Internationale de la Francophonie (OIF) publient, en français et anglais, une analyse synthétique de l’état de la biodiversité terrestre et marine des 70 états et gouvernements de la Francophonie, a-t-on appris. Cet Atlas montre la biodiversité exceptionnelle abritée par la Francophonie avec des espèces emblématiques comme les gorilles, l’ours blanc, les lémuriens, l’okapi, les grandes tortues terrestres et marines, etc. Il propose aussi une série de pistes d’action pour le futur, adressées à la communauté internationale, à la Francophonie et aux Etats et ...
Lire l'article
Le couple présidentiel gabonais a vanté, mardi dernier, la richesse de la biodiversité du Gabon, en marge du sommet sur les Objectifs du millénaire pour le développement (OMD) qui s'est achevé mercredi au siège des Nations unies à New York (Etats-Unis). Le musée américain de l'histoire naturelle (Central Park) a servi de cadre à M. Ali Bongo Ondimba pour faire découvrir à la communauté internationale, le Gabon vert, un des segments de son projet de société, à l'occasion d'une opération organisée par l'Agence nationale des parcs nationaux (ANPN). Dirigé par Lee White, l'ANPN est chargée de la gestion des 13 parcs nationaux ...
Lire l'article
A la faveur de la tenue, la semaine dernière, à Libreville de la première conférence panafricaine sur la biodiversité, le président de la République, Ali Bongo Ondimba, avait « instruit » le chef du Gouvernement, Paul Biyoghé Mba, de tout mettre en œuvre pour fédérer des pairs africains afin de mettre en place , dans la capitale gabonaise, un « Centre d’Excellence de la Biodiversité », a déclaré le ministre de l’Economie, Magloire Ngambia. Selon lui, le centre devrait remplir une dizaine d’objectifs : - Assurer la connaissance de l’ensemble de la ...
Lire l'article
Le Gabon va abriter un centre d'excellence de la préservation de la Biodiversité, destiné notamment à assurer la connaissance de l'ensemble de la biodiversité et des ressources naturelles, a appris l'AGP. Le centre d'excellence de la préservation de la Biodiversité devra "assurer la connaissance de l'ensemble de la Biodiversité et des ressources naturelles, en vue d'une gestion durable et responsable à forte valeur ajoutée qui concilie les impératifs de développement et les contraintes de la conservation", a expliqué le ministre gabonais délégué à l'économie, Paul Boundoukou Latha. M. Boundoukou Latha s'exprimait en marge de la conférence panafricaine de haut niveau sur le ...
Lire l'article
Les ministres africains de l'environnement se sont engagés, samedi à Libreville, à adopter bi annuellement un thème pouvant faire l'objet d'une évaluation des efforts déployés par les pays du continent en matière de biodiversité. Dans un texte dit "déclaration de Libreville", adopté à l'issue de la conférence panafricaine de haut niveau sur le thème "Biodiversité et lutte contre la pauvreté: quelles opportunités pour l'Afrique"?, les ministres ont proposé que le premier thème de la série, pour 2011-2012, porte sur la déforestation en Afrique. La déclaration de Libreville propose à cet effet la mise en place d'un comité africain par la Conférence des ...
Lire l'article
Le ministre en charge de l’Environnement et du Développement Durable, Ruffin Pacôme Ondzounga, a , à la demande du bureau du segment technique(Experts), présenté au segment ministériel dont les travaux ont démarré , ce jeudi, à Libreville, le projet de déclaration dit « consensus de Libreville », lequel exprime la position que pourrait adopter l’Afrique à le réunion plénière de haut niveau sur la biodiversité (20- 22 septembre prochains) lors de l’Assemblée générale des Nations-Unies (AGNU), a constaté GABONEWS. Dans son propos, le ministre a indiqué : « les ressources tirées de ...
Lire l'article
La réunion des ministres africains en charge de l’Environnement ont entamé, ce jeudi, à Libreville, leurs travaux en quête d’une position commune autour du « consensus de Libreville », sur la biodiversité avant la tenue, la semaine prochaine, à New-York, de la 65ème Assemblée générale de l’Onu sur la question et la rencontre sur la diversité biologique, dans quelques semaines, à Nagoya(Japon). En présence notamment du Premier ministre, chef du Gouvernement, Paul Biyoghé Mba, des représentants d'organisations internationales, l’ouverture officielle du segment ministériel, après celui des experts (13 au 15 septembre), a été, entre autres, marqué par six ...
Lire l'article
L’absence de politiques volontaristes en faveur de la biodiversité va occasionner un coût économique estimé à 14.000 milliards d’euros par an à l’horizon 2050, selon un communiqué de presse publié à Libreville, dans le cadre de la Conférence ministérielle africaine sur l’environnement (CMAE) prévue du 12 au 16 septembre dans la capitale gabonaise. «Si des politiques volontaristes pour la biodiversité et les services éco systémiques ne se mobilisent pas, le coût économique de cette inaction sera estimé à 14 000 milliards d’euros par an à l’horizon 2050», souligne le communiqué de presse distribué à l’ouverture de la réunion des experts ...
Lire l'article
Le ministre gabonais de l’Habitat, de l’urbanisme, du logement, de l’environnement et du développement durable, Pacôme Ruffin Ondzounga, a appelé, lundi à Libreville, à la création d’un Comité panafricain de la plate-forme scientifique pour la biodiversité, à l’ouverture de la réunion des experts chargés de préparer les dossiers de la première conférence des ministres africains sur la biodiversité qui s'ouvre jeudi prochain dans la capitale gabonaise. M. Ondzounga a rappelé que depuis 1988, «les travaux du groupe intergouvernemental sur l’évolution de climat ont permis de parvenir à un consensus scientifique sur la réalité et la portée du réchauffement climatique que ...
Lire l'article
Le premier ministre, Paul Biyoghe Mba, a reçu le 12 juillet à Libreville le comité d’organisation de la conférence des Etats africains en septembre prochain, en prélude au sommet international sur la Biodiversité d’octobre au Japon. Lors de cette rencontre, les deux parties se sont accordées sur un budget d’un milliard de francs CFA pour cet évènement. Déclarée année de la biodiversité, 2010 va abriter un important sommet au mois d’octobre prochain à Nagoya, au Japon, auquel vont participer plusieurs pays. A cet effet, les pays africains ont décidé de se retrouver les 7 et 8 septembre à Libreville ...
Lire l'article
Politique / Une première mondiale : Publication d’un état de la biodiversité de la Francophonie
Gabon: La biodiversité gabonaise célébrée en marge du sommet sur les OMD
Le Gouvernement gabonais favorable à la mise en place, à Libreville, d’un Centre d’excellence de la biodiversité
Un Centre d’excellence de la préservation de la biodiversité au Gabon
La déclaration de Libreville pour une évaluation bi annuelle des efforts en matière de biodiversité
Biodiversité : Rufin Pacôme Ondzounga présente le rapport du segment technique à l’ouverture des travaux du segment ministériel
Attendu, le « consensus de Libreville » sur la biodiversité
Le coût économique de la dégradation de la biodiversité estimé à 14.000 milliards d’euros par an
Appel pour la création d’un comité panafricain de la plate-forme scientifique pour la biodiversité
Gabon : 1 milliard de FCFA pour la conférence sur la biodiversité à Libreville

Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote pour le moment)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 4 Juin 2010
Catégorie(s): Afrique
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*