Socialisez

FacebookTwitterRSS

Législatives partielles au Gabon: important déploiement de sécurité

Auteur/Source: · Date: 6 Juin 2010
Catégorie(s): Politique

Un important déploiement de sécurité a encadré dimanche les opérations de vote à Libreville pour les législatives partielles où quatre ex-barons du régime devenus opposants tentent de reconquérir leur mandat.
Dans le bureau de vote de l’école Martine Oulabou dans le 2e arrondissement de Libreville, des “bérets rouges” (régiment parachutiste) ainsi que des policiers surveillaient les entrées et les sorties.
Deux candidats, l’ancien Premier ministre Jean Eyéghé Ndong, désormais membre de l’Union Nationale (opposition) et Paul Mba Abessole, un ex-opposant revenu à la majorité présidentielle, ancien ministre, ont voté dans ce bureau.
Un dipositif semblable a été déployé dans d’autres bureaux de vote de la capitale, selon des témoins.
Les bureaux de vote devaient fermer à 18h00 (17h00 GMT) à Libreville et dans les trois autres bureaux circonscriptions en jeu.
L’ex-ministre de l’Intérieur, André Mba Obame, officiellement 3e de la présidentielle de 2009 remporté par Ali Bongo, part grand favori dans sa circonscription de Medouneu (Woleu-Ntem, nord).
Selon de nombreux observateurs, la tâche sera plus dure à Ntoum (40 km de Libreville), pour l’ancien Premier ministre Casimir Oyé Mba. Ce dernier affronte Julien Nkoghé Bekalé, actuel ministre des Mines qui devrait profiter du soutien du Premier ministre Paul Biyoghé Mba, bien implanté dans le secteur.
Ex-baronne du Parti démocratique gabonais (PDG, fondé par Omar Bongo), Paulette Missambo, affronte quant à elle l’actuel ministre de l’Energie, Régis Immongault à Lastourville (centre).
Les poids lourds ont perdu leur mandat en quittant le PDG, la loi prévoyant qu’on ne conserve pas son siège si on quitte le parti sous la bannière duquel on a été élu.
Les résultats officiels ne devraient être connus que lundi ou mardi selon la Commission éléctorale nationale autonome et permanente (Cenap). Des premières tendances devraient toutefois être connues sur Libreville dimanche en fin de soirée, selon les deux camps.
 


SUR LE MÊME SUJET
La Cour constitutionnelle a confirmé vendredi dernier, les résultats des élections législatives et sénatoriales partielles du 6 juin, rendus publics mercredi par le ministre de l’Intérieur, Jean François Ndongou. Selon le verdict de la plus haute institution du pays en matière électorale, le Parti démocratique gabonais (PDG, au pouvoir) a remporté 3 sièges de députés sur les 5 en compétition et raflé les 3 sièges de sénateurs en lice. En revanche l’Union nationale, le nouveau parti de l’opposition a obtenu deux députés sur quatre présentés. Il s’agit de l’ancien Premier ministre, Jean Eyeghé Ndong, vice-président de l’UN qui a laminé le leader ...
Lire l'article
Le Parti démocratique gabonais (PDG, au pouvoir) a remporté les élections législatives et sénatoriales partielles de dimanche dernier, selon les résultats publiés dans la nuit de mercredi à jeudi par le ministre de l’Intérieur, Jean François Ndongou. Le 1er siège du 2ème arrondissement de Libreville a été remporté par Jean Eyeghé Ndong, de l’Union nationale (UN, opposition), dernier né des partis politiques avec 1924 voix soit (80,64%). Tandis que son adversaire, le père Mba Abessole leader du Rassemblement pour le Gabon (RPG), qui a défendu les couleurs de la majorité républicaine pour l’émergence, (ticket RPG/PDG) a obtenu 462 voix soit (19,36%). Dans ...
Lire l'article
Selon des sources proches de la Commission électorale nationale et permanente (CENAP), les résultats finaux des élections législatives partielles du 6 juin devraient être publiés le 9 juin. Les tendances actuelles du scrutin du 6 juin comptant pour les élections législatives partielles seront-elles confirmées ? Selon des indiscrétions de la Commission électorale nationale et permanente (CENAP), c’est ce 8 juin que le ministère de l’Intérieur devrait mettre tout le monde d’accord sur l’issue finale du dernier scrutin. «La procédure habituelle sera respectée. Le ministre de l’Intérieur viendra au siège de la CENAP pour publier les résultats officiels de ces scrutins», a ...
Lire l'article
Deux ex-barons du régime, dont l'ex-ministre de l'Intérieur André Mba Obame, ont reconquis leur siège de député lors des législatives partielles au Gabon dimanche, alors que le parti du président Ali Bongo a remporté les 3 autres partielles, selon des résultats officieux. Les résultats officiels ne devraient être connus que lundi mais d'après les "premières tendances" données par la première chaine de télévision gabonaise (RTF1) et une déclaration du Premier ministre Paul Biyoghe Mba, les tendances donnent le Parti démocratique gabonais fondé par Omar Bongo vainqueur dans trois circonscriptions et l'Union nationale (UN), parti d'opposition fondé par les anciens barons vainqueurs ...
Lire l'article
Deux ex-barons du régime, dont l'ex-ministre de l'Intérieur André Mba Obame, ont reconquis leur siège de député lors des législatives partielles au Gabon dimanche, alors que le parti du président Ali Bongo a remporté les 3 autres partielles, selon des résultats officieux. Les résultats officiels ne devraient être connus que lundi mais d'après les "premières tendances" données par la première chaine de télévision gabonaise (RTF1) et une déclaration du Premier ministre Paul Biyoghe Mba, les tendances donnent le Parti démocratique gabonais fondé par Omar Bongo vainqueur dans trois circonscriptions et l'Union nationale (UN), parti d'opposition fondé par les anciens barons vainqueurs ...
Lire l'article
Le scrutin en vue des élections législatives et sénatoriales partielles, a démarré timidement dimanche à Libreville et à Ntoum, localité située à près de 40 km de la capitale gabonaise, a constaté l’AGP. Les bureaux de vote ont ouvert sur l’ensemble de quatre sièges de députés à pourvoir sur l’ensemble du territoire national ainsi que sur les trois sièges de sénateurs, comptant pour le scrutin sénatorial. A Ntoum, les électeurs arrivaient au compte goutte, ce dimanche matin, alors quelques bureaux de vote ont débuté les opérations avec quelques retards en raison de petits différends sur la composition des bureaux de vote, ...
Lire l'article
Quatre anciens dignitaires du régime devenus opposants tenteront de reconquérir leur siège ce dimanche six juin. Ces législatives partielles sont un premier test pour l'Union nationale, une coalition de partis d’opposition née après la présidentielle du 30 août 2009. Quatre sièges à l’Assemblée nationale et un au Sénat sont convoités par des poids lourds du milieu politique au Gabon, démissionnaires du Parti démocratique gabonais au pouvoir, le PDG. A Libreville, l'ancien Premier ministre Jean Eyéghé, souhaite reconquérir son fauteuil au parlement. Dans le premier siège du premier arrondissement de la capitale, il a pour principale adversaire, Paul Mba Abessole qui a été ...
Lire l'article
La Commission électorale nationale autonome et permanente (CENAP) a publié la liste des candidats devant briguer les cinq sièges de députés et les deux sièges de sénateurs dans le cadre des scrutins partiels du 6 juin prochain, indique un communiqué de cet organe chargé de l’organisation et de la supervision des élections dont l’AGP a reçu copie lundi. Dans la commune de Libreville, au 1er siège du 2ème arrondissement, l’ancien Premier ministre, Jean Eyeghé Ndong briguera à nouveau ce siège après sa démission du Parti démocratique gabonais (PDG, au pouvoir) dont il était élu. Il se présentera, cette fois, sous la ...
Lire l'article
La Commission électorale nationale autonome et permanente (CENAP) s’est réunie le 2 janvier à Libreville où elle a dévoilé le calendrier des élections législatives et sénatoriales partielles qui doivent se tenir le 6 juin prochain. Après plusieurs mois d’attente la date des élections partielles est enfin connue. Elles auront lieu le 6 juin prochain selon le calendrier de la Commission électorale nationale autonome et permanente (CENAP), à l’issue de sa plénière du le 2 janvier à Libreville. Ce scrutin concerne notamment les sièges des anciens élus du Pati démocratique gabonais (PDG, au pouvoir) qui ont été exclus pour s’être présenté ...
Lire l'article
Le président de la Commission électorale nationale autonome et permanente (CENAP), René Aboghé Ella présidera vendredi prochain, une séance plénière au siège de l’institution en prélude de l’organisation des élections partielles de députés et de sénateurs dont la date n’a pas encore été indiquée. C’est la première réunion que la CENAP tiendra après l’élection présidentielle anticipée du 30 août 2009. Ces élections partielles font suite à l’exclusion par le Parti démocratique gabonais (PDG, au pouvoir) des anciens barons du régime qui pour certains s’étaient portés candidats lors du dernier scrutin présidentiel. Il s’agit notamment de l’ancien ministre de l’Intérieur, André Mba Obame, ...
Lire l'article
La Cour constitutionnelle confirme les résultats des législatives et sénatoriales partielles du 6 juin
Le PDG remporte les élections législatives et sénatoriales partielles de dimanche
Gabon : Les résultats des législatives partielles le 9 juin ?
Gabon législatives partielles: 2 ex-barons du régime élus, 2 autres battus
Gabon législatives partielles: 2 ex-barons du régime élus, 2 autres battus
Début timide des opérations de vote pour les législatives et sénatoriales partielles
Gabon: élections législatives partielles
Gabon:Les candidats en vue des élections législatives et sénatoriales partielles du 6 juin connus
Gabon : Les législatives et sénatoriales partielles fixées au 6 juin
La CENAP tiendra une plénière en vue des élections législatives et sénatoriales partielles, vendredi


Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote pour le moment)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 6 Juin 2010
Catégorie(s): Politique
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*