Socialisez

FacebookTwitterRSS

Internet haut débit pour l’Afrique de l’ouest grâce à un nouveau câble

Auteur/Source: · Date: 8 Juin 2010
Catégorie(s): Afrique

Un consortium d’opérateurs dirigé par France Télécom va faire construire, pour 700 millions de dollars, un câble sous-marin en fibre optique qui desservira une vingtaine de pays d’Afrique de l’ouest, permettant à certains d’entre eux d’accéder à l’internet haut débit.

Ce nouveau câble, long de 17.OOO km et d’une capacité de 40 gigabits par seconde, reliera Penmarch, dans l’ouest de la France, au Cap, en Afrique du sud, et sera mis en service au premier semestre 2012, ont annoncé France Télécom et Alcatel-Lucent dans deux communiqués distincts.

C’est l’équipementier franco-américain Alcatel-Lucent qui a remporté la plus grande partie du contrat pour la fourniture et le déploiement de ce réseau, pour un montant de plus de 500 millions de dollars.

Ce n’est pas le premier câble sous-marin qui court le long des côtes africaines, mais c’est la première fois qu’un câble dessert autant de pays du continent, a expliqué à l’AFP Philippe Dumont, directeur de l’activité réseau sous-marin d’Alcatel-Lucent.

Le câble ACE (Africa Coast to Europe) desservira en effet 23 pays: la France, le Portugal, l’Espagne (îles Canaries), la Mauritanie, le Sénégal, la Gambie, la Guinée, le Sierra Leone, le Liberia, la Côté d’Ivoire, le Ghana, le Bénin, le Nigeria, le Cameroun, Sao Tomé et Principe, la Guinée équatoriale, le Gabon, la RDC, l’Angola, et la Namibie et l’Afrique du Sud.

En outre, le Mali et le Niger, qui ne disposent pas d’un accès à la mer, seront reliés indirectement à ACE via un câble terrestre.

Sept des 23 pays, la Mauritanie, la Gambie, la Guinée, la Sierra Leone, le Libéria, Sao Tomé et la Guinée Équatoriale, vont accéder au haut débit pour la première fois par câble sous-marin.

Jusqu’à présent, leur accès au haut débit se faisait par satellite. Les coûts de connexion étaient du coup exorbitants, les connexions souvent très lentes et peu fiables.

Pour le Sénégal, la Côte d?Ivoire et le Cameroun, déjà desservis par un autre câble sous-marin, “ACE va sécuriser le trafic” en cas d’avarie sur l’un des câbles et “couvrir les besoins en capacité pour les années à venir”, selon France Télécom.

“Avoir deux câbles, c’est l’assurance que l’offre va augmenter, et donc que les prix seront plus compétitifs”, a ajouté M. Dumont. C’est aussi l’assurance d’un niveau de sécurité supérieur, “ce qui est très important, par exemple pour les banques”.

Selon lui, grâce à ce câble et à ceux déployés sur la façade orientale du continent, “l’Afrique aura à l’horizon 2011-2012 une connectivité excellente”.

Les 700 millions de dollars d’investissements (587 M d’euros) pour la construction de ce câble seront répartis entre les 20 opérateurs regroupés au sein du consortium (dont Portugal Telecom, Maroc Telecom ou encore plusieurs filiales de France Télécom en Afrique), France Telecom prenant à sa charge 250 millions de dollars.

Avec l’explosion d’internet, les câbles en fibre optique, dont les premiers déploiements ont eu lieu il y a tout juste 20 ans, ont progressivement envahi les sous-sols marins: ils s’étendent aujourd’hui sur plus d’un million de kilomètres, soit 25 fois le tour de la Terre.

Les pays d’Afrique orientale ont déjà accès de leur côté à l’internet haut débit via un câble de 13.700 km qui relie le Kenya à l’Afrique du sud, et dessert Madagascar.


SUR LE MÊME SUJET
Par RFI Une bonne nouvelle pour les télécommunications au Gabon, le pays s’est connecté le week-end dernier à un nouveau câble à fibre optique. Africa Cost to Europe (ACE) c’est le nom de ce nouveau câble qui reliera l’Europe à plusieurs pays de la côte ouest de l’océan Atlantique. Le Gabon est en marche vers sa révolution numérique En 2003, le Gabon s’était déjà branché à un premier câble à fibre optique mais la connexion reste très lente dans le pays.
Lire l'article
Reliant la côte ouest de l’Afrique à l’Europe, le câble sous-marin ACE pour la fibre optique est arrivé à Libreville. La cérémonie de son atterrissement s’est déroulée le 27 octobre sur une plage de la Sablière au Nord de Libreville, en présence des représentants du ministère de la Communication, de l’ANIF et de Total Gabon. Lancé le 23 novembre 2010 par le ministre de la Communication, de la Poste et de l'Économie numérique, le projet de fibre optique ACE s’ancre de plus en plus dans la réalité. L’atterrissement au Gabon du câble de la fibre optique a eu lieu le 27 ...
Lire l'article
Le ministère de la communication a annoncé ce 23 novembre le lancement du projet du projet de fibre optique ACE au Gabon. Une initiative qui catapulterait le pays au rang de référence sous-régionale en matière de Technologies de l’information et de la communication (TIC). Annoncé à grand bruit médiatique en juin, le projet de fibre optique ACE au Gabon a été lancé ce 23 novembre, selon le communiqué publié à cet par le ministère de la Communication. «Ce projet international permettra de relier l’Europe à l’Afrique du sud en connectant 20 pays de la Côte ouest de l’Afrique avec un câble ...
Lire l'article
Le gouvernement gabonais via le ministre de la Communication, de la Poste et de l’Economie numérique, Laure Olga Gondjout, accompagné des ministres de l'Economie, du Commerce, de l'Industrie et du Tourisme, Magloire Ngambia, des Mines, du Pétrole et des Hydrocarbures, Julien Nkoghé Békalé, a signé la Convention de partenariat avec Total Gabon pour la réalisation du projet de câble sous-marin à fibre optique ACE a été signé lundi à Libreville. Selon le ministre de la Communication, Laure Olga Gondjout qui a ouvert la séance de travail, « Cette convention intervient pour la réalisation du projet de câble sous-marin à fibre optique ...
Lire l'article
TEXTE INTEGRAL Le Ministre de la Communication, de la Poste et de l’Economie Numérique Vu la Constitution ; Vu le décret n00804/PR du 19 octobre 2009, fixant la composition du Gouvernement de la République, ensemble les textes modicatifs subséquents ; Vu le décret n° 0035/PR/MCPEN du 16 février 2010 portant attributions et organisation du Ministère de la Communication, de la Poste et de l’Economie Numérique ; Vu la loi n° 005/2001 du 27 juin 2001 portant réglementation du secteur des Télécommunications en République Gabonaise, ensemble les textes modicatifs subséquents ; Vu le décret n° 00540/PR/MPT du 15 juillet 2005 fixant les modalités d’interconnexion des réseaux ...
Lire l'article
Dans un « arrêt, approuvé et signé par Madame le Ministre de la Communication, de la Poste et de l’Economie Numérique, Laure Olga Gondjout, que GABONEWS publie dans son intégralité, il est indiqué que l’ accès au câble sous-marin à fibres optiques SAT-3/WASC fera l’objet d’une régulation qui va « permettre de garantir à l’ensemble des opérateurs de télécommunications/TIC des conditions non discriminatoires, équitables, transparentes et abordables ». TEXTE INTEGRAL : « Le câble sous-marin à fibres optiques SAT-3/WASC, long de 14 500 km, relie l’Europe à l’Afrique Sud, en passant par ...
Lire l'article
France Télécom a annoncé, mardi 8 juin, avoir signé un accord avec dix-neuf partenaires du secteur des télécommunications en vue de construire un câble sous-marin entre l'Europe et l'Afrique qui permettra à une vingtaine de pays d'Afrique de l'Ouest d'avoir accès à l'Internet à haut débit. "En signant cet accord, France Télécom-Orange renforce sa présence sur le continent africain et contribue à réduire la fracture numérique dans cette région du monde", selon un communiqué de l'opérateur français. Ce nouveau câble en fibre optique, long de 17 000 km, reliera la France à l'Afrique du Sud, et sera mis en service au ...
Lire l'article
Dans le cadre du projet de construction du câble sous-marin Atlantique Connexion to Europe (ACE) à fibres optiques dont le coût est estimé à 387,8 milliards de francs CFA, le gouvernement gabonais a signé le 5 juin à Paris (France) une convention avec la société Alcatel ASN pour sa participation à hauteur de 13,852 milliards. Près de 14 milliards de francs CFA, c’est la part qui doit être versée par le Gabon pour la construction du câble sous-marin Atlantique Connexion to Europe (ACE) à fibres optiques le long de la côte Ouest africaine, selon les clauses de ...
Lire l'article
Pour respecter les conditions imposées par les institutions financières internationales et des choix stratégiques opérés par l’Etat gabonais qui doit se désengager de certains secteurs d’activités, le Ministre de la Communication et de l’Economie Numérique, Laure Olga Gondjout a rencontré ce vendredi des partenaires privés - publics en vue de recueillir leurs avis et engagements dans la mise en œuvre des infrastructures de transport d’un réseau national « sous marin » haut débit à fibre optique, a constaté GABONEWS. Le ministre délégué à l’Economie, Paul Boundoukou Latha, a pris part à cette rencontre d’envergure présidée par madame Laure Olga Gondjout en présence ...
Lire l'article
Ces troubles causés par "l'interruption accidentelle" d'un câble en fibre optique surviennent alors que les moyens de télécommunications sont très utilisés, en raison du décès du président Omar Bongo. L'accès à internet était coupé en plusieurs endroits et le réseau téléphonique fortement perturbé au Gabon depuis dimanche. La raison de ces troubles est "l'interruption accidentelle" d'un câble en fibre optique, selon l'opérateur historique des télécommunications dans le pays. "Cet incident a pour conséquence la rupture de plus de la moitié du trafic de la téléphonie internationale, de la transmission des données et de l'internet", a déclaré Gabon Télécom dans un communiqué diffusé ...
Lire l'article
Télécommunications : un nouveau câble à fibre optique pour le Gabon
Gabon : Le câble sous-marin de la fibre-optique déjà à Libreville
Gabon : La fibre optique tisse sa toile
Le Gouvernement et Total Gabon signent une convention pour le projet de câble sous-marin ACE
Communiqué du Ministère de la Communication, de la Poste et de l’Economie Numérique relatif à l’accès à la bande passante internationale du câble sous-marin SAT3
Câble SAT-3/WASC : le Gouvernement entend garantir à l’ensemble des opérateurs de télecom/TIC des conditions d’accès équitables
Internet : accord pour la construction d’un câble sous-marin Europe-Afrique
Gabon : Près de 14 milliards de CFA pour la fibre optique
Laure Gondjout sollicite les partenaires privés – publics pour la réalisation de la fibre optique à haut débit
L’accès téléphonique et à internet très perturbé au Gabon

Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote pour le moment)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 8 Juin 2010
Catégorie(s): Afrique
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*