Socialisez

FacebookTwitterRSS

Le Gabon va emprunter 240 millions d’euros pour des projets de développement

Auteur/Source: · Date: 18 Juin 2010
Catégorie(s): Economie

Le Gabon va emprunter environ 238 millions d’euros à divers organismes pour des projets de développement ou “l’amélioration” de l’enseignement, selon un communiqué du conseil des ministres publié vendredi dans la presse.
Le pays va emprunter 110,5 millions d’euros auprès de la Banque Africaine de Développement (BAD) pour “l’amélioration de la qualité des services publics d’enseignement supérieur et de la formation professionnelle”.
Le Gabon va également emprunter 86,5 millions d’euros auprès de l’Agence Française de développement (AFD) pour quatre projets dont les plus importants sont des travaux d’assainissement de la capitale pétrolière de Port-Gentil (ouest) pour 55 millions d’euros et un projet de développement agricole pour 16 millions d’euros.
Le pays va également solliciter BNP-Paribas pour 36 millions d’environ servant à financer “les études, le transport, l’installation et la réception du réseau électrique interconnecté du Woleu-Ntem (nord)”.
Le Gabon va aussi contracter deux emprunts pour 5,5 millions d’euros environ auprès de la CommerzBank et AKA (Ausfuhr-Kredit) pour le financement notamment de la “sécurisation de l’alimentation en eau potable de Libreville” et à un projet d’assistance technique autour de la construction du barrage de Grand Poubara (sud-est).
En mai, Libreville avait déjà emprunté 266 millions d’euros aux banques privées gabonaises dans le but de “régler la dette intérieure” du pays. Le gouvernement soulignait alors que l’emprunt devait “relancer l’activité économique gage de la création d’emplois”.
Le président Ali Bongo avait fait en mars lors de l’annonce d’une série de mesures une priorité du règlement de la dette intérieure qui, de l’avis général des opérateurs économiques, paralysait l’activité économique.
 


SUR LE MÊME SUJET
Libreville et Paris viennent de signer un accord de conversion d’une partie de la dette gabonaise vis-à-vis de la France pour plus de 970 millions de francs CFA. Cette initiative permettra de créer un Bureau industrie bois (BIB) destiné à appuyer l’industrialisation de la filière bois. A l’occasion de la quatrième réunion du comité d’orientation stratégique de l’accord de conversion de dettes, le 11 février à Libreville, le Gabon et la France ont signé deux nouvelles décisions d’engagement des fonds d’un montant de plus de 970 millions de francs CFA destinées au secteur bois. La convention ...
Lire l'article
266 millions d'euros, c'est la somme que le Gabon a emprunté auprès des banques gabonaises et leurs filiales d'Afrique centrale afin de régler la dette intérieure. Le Gabon a signé « une convention de prêt de 175 milliards de francs CFA (266 millions d'euros) » avec les banques gabonaises et leurs filiales d'Afrique centrale dans le but de « régler la dette intérieure » du pays, selon le communiqué du Conseil des ministre diffusé vendredi 7 mai. Selon le communiqué, publié par le quotidien national l'Union, « les dispositions ont été prises pour que les opérateurs économiques ayant des créances avec l'Etat ...
Lire l'article
En réponse au Secrétaire d’Etat américain, Hilary Clinton dans son propos énoncé lors du point de presse, le chef de l’Etat gabonais, Ali Bongo Ondimba, aux Etats-Unis d’Amérique (USA) pour le lancement officiel de la présidence gabonaise du Conseil de Sécurité de l’Organisation des Nations Unies (ONU), a soutenu sa politique de l’émergence en expliquant que « Nous souhaitons devenir un pays émergent, et nous allons emprunter toutes les démarches pour y arriver », a-t-on appris de source officielle, ce mardi. « Merci Mesdames et Messieurs. Je saisis cette occasion pour remercier le Président Obama et Mme Clinton de l'accueil qui nous a été ...
Lire l'article
La junior pétrolière montante au Gabon, Maurel&Prom, a récemment confirmé l'obtention auprès de quatre banques internationales d'une facilité bancaires de 255 millions de dollars sur la base de ses réserves pétrolières au Gabon. Ces fonds doivent permettre à la compagnie de mettre en production les gisements récemment découverts sur le champ d'Omoueyi, dans le Sud du pays. La dynamique junior pétrolière Maurel&Prom vient de confirmer l'obtention auprès de quatre banques internationales d'une facilité bancaire de 255 millions de dollars, sur la base de ses réserves pétrolières au Gabon. «Maurel & Prom s'est ainsi dotée de moyens financiers importants participant à sa dynamique ...
Lire l'article
La dette publique externe gabonaise s’établissait à fin 2008 à 11%duPIB, au lieude30,8%en2007, et pourrait être totalement remboursée dès 2013. Le Fonds monétaire international aapprouvé sans réserve le4mars dernier les 2e et 3e revues de l’accord qui le lie àLibreville. Le Gabon conserve en cette période de crise économique mondiale les moyens de financer les nombreux projets de développement planifiés par le président de la République, Omar Bongo Ondimba. L’année dernière, le pays a enregistré une croissance de 2,6%et ses recettes budgétaires ont progressé de 15,6 %. Pétrole, bois et manganèse sont les points forts de son économie, mais la politique ...
Lire l'article
A Libreville débutent les discussions portant sur l'utilisation des 60 millions d'euros de conversion de dette accordée par la France au Gabon dans le cadre d'un développement durable des écosystèmes forestiers gabonais. Pionnier sur ces mécanismes de conversion de dette-nature expérimentés avec la Bolivie à la fin des années 80, le WWF a tout naturellement été désigné comme représentant de la société civile française pour participer au Comité d'Orientation Stratégique de ce processus. Claude Dumont, président du WWF-France y assiste dès aujourd'hui aux côtés du ministre gabonais de l'économie forestière et de l'Ambassadeur de France au Gabon. Au sein du Bassin ...
Lire l'article
5 promoteurs de projets de la province de l’Estuaire ont bénéficié le 4 juillet dernier d’un financement du projet d'appui aux réseaux territoriaux pour la gouvernance locale et le développement (ART GOLD) pour un montant total de près de 100 millions CFA. Ces premières attributions ont privilégié les domaines de l’éducation, de la santé, du développement économique, de l’agriculture et de la culture dans les villes de Libreville et de Ntoum. Mis en place avec le soutien du Programme des nations unies pour le développement (PNUD) dans le cadre des Objectifs du millénaire pour le développement (OMD), le projet d'appui ...
Lire l'article
Le ministre délégué au près du ministre de l’économie des finances, du budget et de la privatisation, chargé de l’économie, Charles Mba, et le ministre du Commerce, du Développement industriel, chargé du NEPAD, Paul Biyoghé Mba, ont défendu, tour à tour, mercredi dernier à l’hémicycle de la première chambre du parlement gabonais, leurs projets de loi et ordonnance devant les sénateurs. En effet, le ministre, délégué auprès du ministre de l’Economie, des Finances, du Budget et de la Privatisation, Charles Mba, a demandé au gouvernement de contracter des emprunts auprès des institutions financières telles que la Banque africaine de développement (BAD) ...
Lire l'article
La Feuille de route 2008 du gouvernement, dont copie a été transmise à la Rédaction de GABONEWS, présentée par Eyéghé Ndong aux parlementaires, jeudi après-midi, dans laquelle sont déclinées les actions prioritaires et immédiates qu’entend mener son cabinet, d’ici la fin de l’année en cours, prévoit environ 2363.928 millions pour le fonctionnement de l’ensemble des différents départements ministériels et 1117.721 millions d’investissements dans lesquels une part est réservée aux « secteurs sensibles » des Travaux publics, de l’Education et de la Santé. En effet, pour le compte des investissements prévus, le ministère des Travaux publics, des Infrastructures et de ...
Lire l'article
La Banque de financement et d'investissement du crédit agricole octroi un montant de 600 millions de dollars sur 8 ans en faveur de la société TotalGabon pour le développement d'un champ offshore au large du Gabon, appris GABONEWS.
Lire l'article
Gabon : 970 millions de FCFA pour l’industrialisation de la filière bois
Le Gabon emprunte pour régler sa dette intérieure
« Nous souhaitons devenir un pays émergent, et nous allons emprunter toutes les démarches pour y arriver », Ali Bongo Ondimba
Gabon : 255 millions de dollars pour Maurel&Prom
République du Gabon. Des projets et des capitaux pour le financer
Conversion de dette France-Gabon : 60 millions d’euros pour protéger et gérer durablement les écosystèmes forestiers gabonais
Gabon : 100 millions d’ART GOLD pour le développement de l’Estuaire
Gabon: Les ministres Charles Mba et Paul Biyoghé Mba défendent leurs projets de loi devant les Sénateurs
Gabon: Le gouvernement présente la Feuille de route / budget: 1117.721 millions pour les investissements et 2363.928 millions pour le fonctionnement
Gabon: 600 millions de dollars pour TotalGabon en vue du développement d’un champ offshore au large du Gabon


Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote pour le moment)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 18 Juin 2010
Catégorie(s): Economie
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*