Socialisez

FacebookTwitterRSS

Ali Bongo Ondimba sur le site de Nkok

Auteur/Source: · Date: 29 Juil 2010
Catégorie(s): Economie

Le président de la République, chef de l’Etat, Ali Bongo Ondimba, en compagnie de plusieurs membres du gouvernement, s’est rendu hier matin sur le site de la future zone économique de Nkok, une enclave géographique terrestre à 27 kilomètres de Libreville, sur la Nationale 1.

Le numéro un gabonais s’est rendu hier sur le site de la zone économique spéciale située à Nkok. Visite destinée à constater la réalisation effective du projet appelé ‘’Zone économique spéciale plurisectorielle’’. Sur le site, Ali Bongo Ondimba a eu droit à une visite guidée dirigée par le directeur général d’OLAM, Gangan Gupta. Celui-ci était d’ailleurs accompagné de deux agents de l’Etat gabonais, notamment le manager général du projet, Théophile Ogandaga, et le conseiller du ministre de l’Economie, Christian Capito.

Pendant la visite, le directeur général d’OLAM a présenté au chef de l’Etat le plan de développement de la Zone économique spéciale en indiquant notamment la superficie du site ainsi que la manière dont celui-ci sera aménagé, avant d’annoncer un chronogramme précis au président de la République.

Selon le manager général du projet, Théophile Ogandaga, ledit projet vise deux objectifs, à savoir: favoriser l’implantation d’usines de transformation du bois afin d’obtenir des produits à forte valeur ajoutée, et contribuer à la résorption du chômage en créant notamment de nombreux emplois.

S’agissant du développement du site visité hier par Ali Bongo Ondimba, toujours selon Théophile Ogandaga, le chef de l’Etat a beaucoup apprécié les différents travaux de terrassement qui s’y déroulent depuis le mois de juin et qui constituent, a-t-il affirmé, la première phase du projet. Les travaux actuellement en cours, nous l’avons dit, concernent la première phase du projet et couvrent une superficie de 400 hectares sur les 1.126 hectares prévus; ils seront achevés en mars 2011.

Le projet de Nkok, lorsqu’il entrera dans sa phase d’exploitation, permettra, à terme, de créer 6000 emplois aussi bien directs qu’indirects. On peut affirmer, en définitive, que les pouvoirs publics ont décidé d’amener les opérateurs économiques de la filière bois à s’engager vers l’installation des industries de transformation du bois.

Rappelons, pour mémoire, que le bois gabonais n’est plus exporté sous forme de grumes depuis le 1er juillet, date d’entrée en vigueur de la mesure gouvernementale. Pour commencer à s’engager sur cette voie, les pouvoirs publics ont conclu, récemment, un accord avec la société OLAM International installée à Singapour, en vue de développer un produit multi zone économique spéciale.

De l’avis des promoteurs du projet, Nkok est un site qui peut abriter de façon optimale des terrains et fournir une flexibilité dans la conception et l’ingénierie en suivant notamment l’évolution des conditions du marché.

Pourquoi avoir choisi Nkok ? Les initiateurs du projet, par la voix de Théophile Ogandaga, s’expliquent : “Nkok est situé à 12 km du point de fusion de toutes les routes des zones forestières d’Oyem, Makokou, Koula-Moutou et Ndjolé. Il est bien connecté avec le reste du pays par le biais des chemins de fer et de la route nationale’’. Il n’a pas manqué de vanter d’autres atouts. C’est le cas de la station du chemin de fer, c’est-à-dire la gare de Ntoum qui est située seulement à environ 14 kilomètres de la zone concernée. Il en est de même de la gare d’Owendo située à environ 22 kilomètres du site. De plus, au Sud du site, on dénombre de nombreux canaux d’eau qui se situent à moins d’un kilomètre et qui se raccordent au fleuve Ikoy Komo, le cours d’eau qui communique en amont avec l’Estuaire.

Pour ce qui est de la route, il faut dire que la nationale 1 (RN1) passe au Nord du site à une distance de 1,75 kilomètre et relie Nkok à la ville de Libreville. Autre avantage du site : il se trouve à environ moins de 30 kilomètres de l’aéroport international Léon Mba.
Le promoteur du projet et directeur général d’OLAM International, Gangan Gupta, a estimé, lors de la visite du site, que le terrain choisi disposera d’une infrastructure devant lui permettre d’assurer l’évacuation des eaux usées et des déchets en dehors de la zone économique spéciale.

Pendant la visite, il a eu également l’opportunité de donner des éléments de réponses aux nombreuses questions qui ont été évoquées par les uns et les autres. Il s’agit notamment de l’alimentation en eau potable. Ce problème trouvera une solution étant donné qu’un réseau de distribution d’eau potable existe dans un village proche de Nkok.
L’électricité n’est pas en reste. En effet, une ligne d’alimentation électrique existe aussi dans un village proche de Nkok, laquelle ligne est parallèle à la ligne de chemin de fer. La demande pourra donc être satisfaite, et on prévoit la création d’une centrale électrique à quelques dix kilomètres du site. Comme on le voit, toutes les conditions sont réunies pour que le projet prenne progressivement corps dans les délais impartis. 


SUR LE MÊME SUJET
Le comité d’organisation du concours de sculptures monumentales pour la Zone économique spéciale (ZES) de Nkok a récompensé mercredi à Libreville trois artistes plasticiens, sélectionnés au terme de cette épreuve, ouverte à tous les artistes résidant au Gabon. Dieudonné Mboumba a obtenu le premier prix d’une valeur de 15 millions de francs CFA. Il est talonné par Christian Ndong Menzamet, qui lui a reçu 10 millions francs CFA, suivi de Jean-Paul Mouloumba Ngoma, qui s’est vu attribuer une enveloppe de 5 millions à l’issue de ce concours, qui s’est déroulé en deuxième phase, selon le règlement. Le règlement du concours prévoyait ...
Lire l'article
Selon l’Agenda du président de la République, inscrit sur son site officielle, la première phase du projet de la Zone économique spéciale (ZES) de Nkok, située à une vingtaine de kilomètre de la capitale gabonaise, sera inaugurée le vendredi 9 septembre prochain. Cette inauguration sera procédée par le chef de l’Etat en personne, après plus d’un an d’intenses travaux sur ce site de Nkok, projet illustratif du Gabon émergent, qui s’étend sur une surface totale de 1126 hectares et dédié exclusivement à la transformation du bois. Projet conduit par la firme multinationale Singapourien Olam, la ZES qui sera entièrement livrée en mars ...
Lire l'article
Le projet de construction de la Zone économique Spéciale (ZES) de Nkok, de plus de 800 millions de dollars américain, sur une surface de plus de 1126 hectares, prend forme chaque jour avec un rythme de travail intense imprimé dans ce chantier par l’investisseur, la multinationale OLAM et ses sous traitants, et qui devrait offrir d’opportunités énormes dans la réalisation du Gabon industriel prôné par le président de la République, Ali Bongo Ondimba. D’emblée, à l’approche de ce site, les voies d’accès, 2x2, surplombées de lampadaires, s’offrent au regard du citoyen médusé. Et selon Thérence Onganga, assistant responsable de ce projet ...
Lire l'article
Un concours de sculptures monumentales pour la zone économique spéciale de Nkok, située au PK 27 sur la route nationale n°1, s’est ouvert ce lundi à l’intention des artistes plasticiens du pays. Ledit concours est organisé conjointement par le ministère de l’Education Nationale, de l’Enseignement Supérieur, de la Recherche Scientifique, de l’Innovation et de la Culture et le ministère de l’Economie, du Commerce, de l’Industrie et du Tourisme. Ce concours qui s’adresse aux artistes plasticiens résidant au Gabon se déroulera du 16 mai au 30 juillet de cette année. Le concours est libre et chaque artiste peut créer l’objet de son ...
Lire l'article
Bonne nouvelle pour les investisseurs de la Zone économique spéciale (ZES) de Nkok. L’Union gabonaise de banque (UGB) va soutenir les investisseurs intéressés par des projets de développement dans cette zone située à 27 kilomètres de Libreville. Une convention de partenariat a été signée le 16 février à Libreville entre l’Union gabonaise de banque (UGB) et la coordination générale de la Zone économique spéciale (ZES). Cet accord repose essentiellement sur l’assistance financière des investisseurs gabonais et étrangers intéressés par les projets de développement dans cette zone. «A chaque fois qu’un investisseur va manifester son désir de s’installer dans ...
Lire l'article
Le Directeur général du projet de la zone économique spéciale (ZES) de Nkok, Gagan Gupta, a réceptionné mercredi 1er décembre des engins lourds pour le renforcement des travaux de ce chantier, apprend-on de source informée. Malgré cette nouvelle acquisition, les responsables de ce chantier émettent toutefois des inquiétudes quant à la livraison de la première phase du projet prévue fin janvier 2011. ’’Actuellement, nous faisons face aux intempéries. Pour cela, nous avons besoin de machines performantes pour réaliser les travaux de terrassement. Il y’a donc un besoin énorme qui se fait sentir’’, a indiqué le responsable des opérations sur le site, M. ...
Lire l'article
Le coordonnateur général de la Zone économique spécial (ZES) de Nkok (27 km à l’est de Libreville), Théophile Ogandaga, a présenté, en début de semaine, à Port-Gentil, les tenants et aboutissants de ce projet aux opérateurs de la filière bois de la deuxième ville du pays, a rapporté, ce mardi, la télévision nationale (RTG1), dans son édition de 20h. A ses interlocuteurs, Théophile Ogandaga a rappelé que , dans le cadre de la valorisation du bois( un des secteurs stratégiques pour l’Afrique du Gabon dans l’après-pétrole), la ZES sera principalement dédiée à la maitrise de la ...
Lire l'article
Le président de la République, chef de l’Etat, Ali Bongo Ondimba, s’est rendu, mercredi, dans la localité de Nkok (25 km de Libreville), dans le cadre de l’inspection du site de la future Zone économique spéciale(ZES) , génératrice, à terme, de plus de six (6) mille emplois, au niveau de la transformation du bois, assure-t-on. Ali Bongo Ondimba a été accueilli, dans la future Zone Economique Spéciale de Nkok, par les responsables de la société OLAM international Limited, basée à Singapour, chef de fil d’un groupe d’entreprises spécialisées dans la transformation du bois qui entend créer, en trois ...
Lire l'article
Le gouvernement vient de débloquer 572 millions de francs de francs CFA pour indemniser les 430 familles propriétaires des plantations de Nkok-Essassa, à une trentaine de kilomètres de Libreville, où doit être érigé zone économique industrielle. 572 millions de francs CFA, c’est l’enveloppe qui a été débloquée par le gouvernement gabonais en faveur de plus de 400 familles des propriétaires plantations de Nkok-Essassa, localité située sur la route Ntoum, à une trentaine de kilomètres de la capitale gabonaise. Cette localité doit abriter la zone économique industrielle. Si les principaux bénéficiaires se déclarent satisfaits de la matérialisation de cette promesse, on note ...
Lire l'article
Le président Ali Bongo Ondimba a marqué, mercredi pendant séjour dans la ville de Port Gentil, une escale sur le site où va être installée la zone franche de l’Île Mandji. Le projet est prometteur pour le pays, avec des retombées attendues sur le plan économique et social. Les études topographiques et géotechniques sont actuellement en cours sur ce site. Les travaux d’aménagement de la parcelle A sont terminés. La parcelle F, d’une superficie de 900 hectares, est actuellement en étude. Au total, huit parcelles vont être aménagées sur le site. On estime que toutes les études sur de différentes ...
Lire l'article
Trois lauréats du concours de sculptures monumentales de la ZES de Nkok primés
La Zone économique spéciale de Nkok inaugurée vendredi prochain
Reportage / La zone économique Spéciale (ZES) de Nkok, une voie vers la réalisation du ‘’Gabon industriel’’
Les artistes plasticiens du Gabon vont rivaliser de talent pour la zone économique spéciale de Nkok
Gabon : L’UGB avec les investisseurs de Nkok
Renforcement du chantier de Nkok
Les opérateurs de la filière bois, à Port-Gentil, édifié sur le bien-fondé de la Zone économique spécial (ZES) de Nkok
Ali Bongo Ondimba sur le site de la future Zone économique spéciale de Nkok, dans la province de l’Estuaire
Gabon : 572 millions de FCFA pour les déguerpis de Nkok-Essasa
Ali Bongo Ondimba sur le site de la zone franche de l’Ile Mandji


Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote pour le moment)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 29 Juil 2010
Catégorie(s): Economie
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*