Socialisez

FacebookTwitterRSS

Conseil d’administration de l’Office pharmaceutique national: Rendre plus efficace la structure

Auteur/Source: · Date: 29 Juil 2010
Catégorie(s): Santé

Les membres du Conseil d’administration de l’Office pharmaceutique national étaient en conclave mercredi matin autour de leur nouveau président, Antoine Ngoua, dans le but d’examiner les comptes et adopter le budget de l’exercice en cours.
Le Conseil d’Administration de l’Office Pharmaceutique National (OPN) s’est réuni, hier à l’hôtel le Méridien Ré-Ndama. Les travaux étaient dirigés par le président Antoine Ngoua, en présence du Dr Gabriel Malonga-Mouelet, Directeur de l’OPN, observateur. C’est le premier conseil auquel prennent part ces deux responsables qui ont été nommés par le Conseil des Ministres en février 2010.
Deux points étaient à l’ordre du jour. Les commissaires devaient examiner le rapport d’activités de l’Office sur l’exercice clos le 31 décembre 2009, et ensuite examiné et approuvé le projet de budget de l’exercice 2010 en cours. En ouvrant les travaux, le président a demandé à tous les membres de se présenter. Puis il a fait un bref rappel des missions de l’OPN.
Selon Antoine Ngoua, l’OPN est un établissement public créé par l’Etat en 1995, qui assure une mission de service public à caractère social. Il a pour objet de fournir aux formations sanitaires publiques et privées à but non lucratif (elles sont 648 à ce jour), des médicaments essentiels, d’acquérir ces médicaments aux meilleures conditions et de garantir leur disponibilité sur toute l’étendue du territoire national dans le respect des normes de qualité. Puis, pour faire écho aux changements intervenus à la tête du pays et dans la haute administration, le président du Conseil d’Administration a invité les administrateurs à s’investir davantage dans la marche de l’OPN, afin d’en faire un instrument fort de la politique sanitaire du gouvernement au service des populations gabonaises.
Après avoir planté le décor, le Président du Conseil d’Administration et les autres membres sont entrés dans le vif du sujet en examinant l’un après l’autre, les deux points inscrits à l’ordre du jour. Ces deux points ont été présentés par le directeur de l’OPN, le Dr Gabriel Malonga Mouelet.
Après cette présentation, les administrateurs ont ensuite pris la parole pour avoir des explications ou des précisions sur tel ou tel aspect. Des échanges qui ont eu lieu, on retiendra que les administrateurs ont noté la diminution constante des dotations budgétaires de l’Etat au bénéfice de l’OPN. Ainsi, pour l’exercice 2010, l’Etat a alloué 1.166.000.000 de francs CFA contre 1.549.179.006 francs l’année dernière. En 2008, l’inscription budgétaire s’établissait à 1.696.769.887 francs CFA contre 2.070.259.021 francs CFA un an plus tôt.
Par ailleurs, les administrateurs ont également souligné que le faible niveau de ces allocations représente moins de 2 2.500.000 francs par formation sanitaire. Fort de ce constat, tout le monde reconnaît que les moyens mis à la disposition de l’OPN sont en effet très en deçà des besoins réels exprimés par les formations sanitaires, lesquels besoins se chiffrent à environ sept milliards de FCFA. Ce qui, sans aucun doute, ne permet pas de rendre les médicaments accessibles au plus grand nombre de nos populations.
Pour inverser la tendance, les administrateurs ont décidé, à l’unanimité, de sensibiliser les pouvoirs publics sur cette situation préoccupante, le médicament étant au cœur de la vie. C’est pourquoi les propositions des membres du conseil d’administration sont les bienvenues, car elles visent à faire de l’OPN un partenaire privilégié de l’Etat dans le cadre de sa politique de santé publique, en renforçant notamment ses capacités d’intervention. Par ailleurs, les administrateurs ont évoqué la réforme• du cadre juridique de l’OPN, qui doit devenir un véritable établissement public à caractère industriel et commercial, soumis au régime de droit privé et bénéficiant d’une réelle autonomie de gestion administrative et financière.
En attendant que cette réforme envisagée par eux voit le jour prochainement, les administrateurs ont exhorté la nouvelle Direction de l’OPN à poursuivre les efforts de gestion et s’organise au mieux pour une plus grande efficacité de son action. 


SUR LE MÊME SUJET
Brigitte Anguille Diop a été installé ce mardi, dans ses nouvelles fonctions de Secrétaire Général du Conseil National de la Communication (CNC) par le Président de ladite institution, Jean Ovono Essono, en présence de tous les conseillers et membres du CNC. Procédant officiellement à cette installation, Jean Ovono Essono a, dans un premier temps, félicité la nouvelle promue non sans lui souhaiter la bienvenue dans la grande maison ‘’Communication’’ qu’est le CNC. Le Président du CNC n’a pas manqué de présenter l’immensité de la tâche qui attend le nouveau Secrétaire Général. Selon Jean Ovono Essono, « les nouvelles fonctions de Brigitte Anguillé, ...
Lire l'article
La deuxième réunion du Conseil national climat s’est tenue le 11 mai dernier à Libreville. Il s’est agit de faire le point sur les progrès accomplis dans l’acheminement vers les objectifs fixés quant à la lutte contre les changements climatiques, plus précisément au sujet de l’avancement du plan climat que présentera le Gabon à Durban en décembre 2011. Dans un discours tenu le 25 mai 2010 à l’occasion de la première réunion du Conseil national climat, le président Ali Bongo avait spécifié que «la principale mission du Conseil national climat sera de formuler le Plan climat qui ...
Lire l'article
Le gouvernement gabonais a adopté jeudi dernier à Libreville le projet de décret portant modification de certaines dispositions du 14 décembre 2004 portant création, attributions et organisation du Conseil national de bonne gouvernance, et abrogation du décret du 17 février portant institution et organisation d’un Secrétariat national pour le renforcement des capacités (SENAREC). Pris en application de l’article 51 de la Constitution, le décret susvisé renforce et harmonise les compétences exercées d’une part par le Secrétariat exécutif du Programme national de bonne gouvernance (SEPNBG), et d’autre part par le SENAREC. Ainsi, le Conseil national de la bonne gouvernance (CNBG), désormais placé ...
Lire l'article
Les administrateurs du centre international de recherches médicales de Franceville (CIRMF) se sont prononcés, vendredi dernier lors d’un conseil d’administration, pour doter le centre d’un budget plus significatif pour l’exercice 2011. Les administrateurs du CIRMF se sont retrouvés vendredi dernier en conseil d’administration, sous la direction de Paul Toungui, en sa qualité de président du conseil d’administration de cette structure. Il s’agissait de faire le bilan de l’exercice précédent et d’envisager des perspectives pour l’année 2011. Le procès-verbal du conseil d’administration du 5 juin 2009 a été adopté, de même que le rapport d’activité de la direction générale de CIRMF. Les ...
Lire l'article
Le Conseil des ministres tenu ce jeudi a adopté le projet de décret portant réorganisation du Conseil National de la Communication (CNC), qui prendra désormais en compte dans ses missions, les spécificités du domaine des Nouvelles Technologies de l’Information et de la Communication, tout en renforçant le rôle dirigeant des pouvoirs publics. Selon le rapport final de ce tour de table, « le présent texte prend en compte les spécificités du domaine des Nouvelles Technologies de l’Information et de la Communication dans les missions du CNC, tout en renforçant le rôle dirigeant des pouvoirs publics ». Le texte souligne également que « ...
Lire l'article
Le président du Conseil national de la communication, Emmanuel Ondo Méthogo, a procédé à une descente au siège de TV+ quelques heures avant la coupure du signal de cette chaîne de télévision appartenant à André Mba Obame, ancien ministre de l’Intérieur et candidat indépendant au scrutin présidentiel de ce dimanche. © Static/gaboneco - Le président du Conseil national de la communication, Emmanuel Ondo Méthogo devant le siège de TV+ le 30 août 2009 Après la diffusion d’une émission d’archive portant sur le défunt président, Omar Bongo Ondimba, le président du Conseil ...
Lire l'article
Le premier ministre, Jean Eyeghé Ndong a présidé ce mercredi la cérémonie d’ouverture du 3ème Conseil national de l’Enseignement supérieur ayant pour axe cette année « renforçons les capacités de l’Enseignement supérieur ». Pendant deux jours les participants vont réfléchir sur des thématiques d’ordre administratives - juridiques, académiques et socio – culturelles. Jean Eyeghé Ndong, en sa qualité de président du Conseil national de l’Enseignement a souligné que « la mise en place du système LMD (Licence master, doctorat), le renforcement des capacités du cadre institutionnel et la construction des nouvelles universités et de nouveaux établissements d’enseignement supérieur », sont réformes ...
Lire l'article
Nommé par décret présidentiel le 1er décembre 2008 en remplacement du général de gendarmerie Samuel Mbaye, le nouveau secrétaire général du Conseil national de sécurité, Philippe Ntoumpa Lébagni, a officiellement pris ses fonctions le 10 décembre à la présidence de la république. La cérémonie d’installation était présidée par le secrétaire général de la présidence, Mamadou Diop qui représentait le chef de l’exécutif empêché. Nommé par le président de la république le 1er décembre 2008, le colonel major Jean Philipe Ntoumpa Lébagni a officiellement pris ses fonctions de secrétaire général du Conseil national de sécurité (CNS) à la présidence de la ...
Lire l'article
L’Union syndicale des enseignants du Gabon (USEG), tient depuis samedi dans l’enceinte du complexe omnisports président Bongo, les assises de son 5ème Conseil ordinaire, qui doit permettre le renouvellement partiel du bureau national sous le thème « La problématique du ministère de la Jeunesse et des Sports au sein du secteur Education », a constaté GABONEWS. Le bureau national de l’Useg devra, au cours de ces travaux, procéder au renouvellement partiel de certains postes de responsabilité au sein de la structure syndicale qui va s’achever par l’approbation du bilan de l’année 2007 – 2008. A en croire les responsables de ...
Lire l'article
Organisée en marge des travaux du 9ème forum pharmaceutique international qui se déroule à Libreville les 4, 5 et 6 juin, la foire qui a été ouverte mercredi par le premier ministère gabonais, Jean Eyeghé Ndong, et où une vingtaine d’entreprises médicales exposent leurs produits, vante pour l’essentiel les médicaments fabriqués sur le continent africain, notamment au Maroc, au Nigéria, etc. Les entreprises pharmaceutiques d’Afrique possèdent la capacité productive, le savoir-faire commercial, l’accès aux marchés financiers et aux chaînes de distribution, mais elles fonctionnent en dessous de leurs capacités, en raison de la concurrence des firmes pharmaceutiques multinationales occidentales.
Lire l'article
Brigitte Anguillé Diop installée dans son fauteuil de Secrétaire Générale du Conseil National de la Communication
Gabon : Bilan d’étape pour le Conseil national climat
Vers la révision du Conseil national de bonne gouvernance
Le conseil d’administration du CIRMF met l’accent sur la formation
Vers la réorganisation du Conseil National de la Communication (CNC)
Gabon : Le Conseil national de la communication aurait-il coupé TV+ ?
Gabon: 3ème Conseil national de l’Enseignement supérieur : le renforcement des capacités au centre des travaux
Gabon : Le Conseil national de sécurité confié à Ntoumpa Lébagni
Gabon: Le 5ème Conseil national ordinaire de l’USEG s’est ouvert samedi à Libreville
Gabon: Les produits pharmaceutiques « Made in Afrique » vantés à la foire du 9ème forum pharmaceutique international de Libreville


Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote pour le moment)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 29 Juil 2010
Catégorie(s): Santé
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*