Socialisez

FacebookTwitterRSS

Gabon : Haro sur les nouvelles taxes municipales

Auteur/Source: · Date: 5 Août 2010
Catégorie(s): Economie,Société

Le collectif des acteurs et usagers du transport terrestre ont exprimé leur mécontentement face aux nouvelles dispositions en vigueur sur les taxes municipales publiées le 31 juillet par la mairie Libreville.

Les transporteurs terrestres sont en colère et ils l’ont fait savoir à l’occasion d’un point presse tenu récemment à Libreville. Ils boudent la mise en place des taxes sur le transport de passagers et des marchandises, les transports urbains de personnes et des marchandises et sur les visites techniques.

«Nous ne concevons pas qu’au moment où le secteur des transports enregistre une inflation qui continue de grever le panier de la ménagère au Gabon à travers l’incidence des hausses de tarifs sur les prix à la consommation, qu’un matin, le maire de Libreville se lève et décide d’imposer des taxes supplémentaires à celles qui existent déjà et qui ont pour conséquences d’alourdir les charges des transporteurs», a déploré le collectif.

«Nous tenons à faire savoir aux Gabonais que la multitude de ces taxes aura pour conséquences l’augmentation du coût des trajets et des services dans le secteur des transports. Les transporteurs, les usagers et les consommateurs, ne sont pas les vaches laitières d’une administration municipale qui consacre 80% de son budget à la masse salariale et sacrifie le bien être des administrés», a conclu le collectif des acteurs et usagers du transport terrestre.

Selon le communiqué publié le 31 juillet par la mairie de Libreville, la taxe sur les transports urbains de personnes et de marchandises par exemple varie de 80 000 à 120 000 FCFA/mois selon le type et le nombre de places du taxi. 


SUR LE MÊME SUJET
Une taxe sur le transport terrestre et maritime des personnes et des marchandises est effective au Gabon depuis ce vendredi au profit des collectivités locales, rapporte un communiqué de la Mairie de Libreville parvenu ce jour à la rédaction de GABONEWS. Les sociétés de transport terrestre et autres transporteurs urbains ou suburbains exerçant sur le territoire national se verront ainsi prélever la somme de 500 francs CFA par personnes et 1500 francs CFA par tonne de marchandises, tandis que sur l’international, les montants s’élèvent à 1000 francs CFA par personne et 2000 francs CFA par tonne de marchandises. En ...
Lire l'article
« Si nous devons payer en dehors de la réglementation, il faudrait que nous aillons un rapport sur l’utilisation de cet argent ; nous ne voulons plus payer en violation des instructions du gouvernement », fulmine Raoul Antchouet Pambo, président du syndicat des conducteurs poids lourds du Gabon devant le maintien de la parafiscalité en dépit, selon lui, de sa suppression. « Ce même gouvernement, sur instructions du chef de l’Etat, a décidé de suspendre la parafiscalité, en mars dernier, et nous devons désormais payer au Trésor Public. Il est anormal, à notre avis, que la Mairie de Libreville demande ...
Lire l'article
Le Maire de la Commune, Dr Séraphin Akure-Davain a rencontré mercredi à Lambaréné capitale provinciale du Moyen-Ogooué les transporteurs (taxis, transport marchandises) et les propriétaires des garages en présence du premier Maire adjoint, chargé des Finances, M Jean Justin Maury Ngowemandji, du Maire du 2ème Arrondissement de la Commune, M Pascal Lehinda et du Maire adjoint du premier Arrondissement, Mme Corinne Ilama. Pour le Maire, Akure-Davain, cette rencontre avait pour but de rappeler aux exploitants de taxis et transporteurs de marchandises les nouvelles dispositions prises par le Conseil Municipal sur la mise en circulation de ces véhicules. Il a ainsi informé les ...
Lire l'article
La mairie de Libreville a relancé l’opération de recouvrement des taxes ce mardi dans de la plus grande commune de la capitale de gabonaise, selon les sources de la radio municipale, « La voix de la cité ».Suspendu le 26 juin dernier à titre provisoire par un arrêté municipal du maire, Jean-François Ntoutoume Emane, les opérateurs économiques n’ont payé aucune taxe durant trois mois. Le maire de Libreville a mis ce temps à profit pour mettre fin au phénomène d’escroquerie pratiqué par des agents véreux qui avaient cours auprès des commerçants dans les marchés et autres espaces commerciaux de la commune ...
Lire l'article
La mesure de suspension provisoire des taxes municipales auprès des opérateurs économiques de la commune de Libreville, intervenue depuis le 26 juin, a été levée lundi par la mairie de Libreville.Le recouvrement des taxes municipales a ainsi repris ce matin après trois mois et demi d’interruption. Une nouvelle organisation a été mise en place pour permettre un recouvrement ''crédible'' selon l’expression d’un agent municipal. Elle consiste à faire signer au commerçant un document justificatif servant de preuve après tout prélèvement de taxe pour éviter toute manipulation frauduleuse. Tous les agents de recouvrement seront désormais munis d’un badge d’identification délivré par la mairie ...
Lire l'article
Le maire de la commune de Libreville, Jean-François Ntoumtoume Emane, arrivé à la tête du Conseil municipal avec l’ambition de poser des actes concrets en faveur du bien être de ses concitoyens, a pris son bâton de pèlerin et a annoncé jeudi, via la Télévision nationale, la suspension provisoire, à compter du 26 juin, du prélèvement des taxes municipales auprès des opérateurs économiques de la commune. Cette décision provisoire devrait permettre de rétablir l'ordre dans la procédure de prélèvement des taxes municipales dont les abus sont sources de nombreuses frictions entre les commerçants et les autorités municipales. Depuis quelques mois, ...
Lire l'article
Les commerçantes de la commune de Port-Gentil, la capitale économique du Gabon, ont déposé, mardi, une requête auprès du gouverneur de province, dans laquelle elles exigent la suspension du recouvrement des taxes municipales, particulièrement la taxe journalière, au motif que les conseils municipaux ne sont pas encore mis en place et que ce recouvrement revêtait désormais une espèce d’escroquerie, a appris GABONEWS.
Lire l'article
Les commerçantes qui vendent à la sauvette sur les marchés de Libreville, ont protesté le 29 avril dernier contre leur imposition au même régime de taxes municipales que les commerçantes installées, alors qu'elles sont dépourvues d’infrastructures adaptées à leur activités. Une coalition de mères de famille vendant à la sauvette sur les différents marchés de la capitale gabonaise sont montées au créneau le 29 avril dernier pour dénoncer le prélèvement des taxes municipales sur leur commerces alors qu’elles ne disposent d’aucunes infrastructures adaptées à l’exercice de leurs activités. Ces vendeuses qui occupent les trottoirs et les espaces opportuns aux abords ...
Lire l'article
Le Gabon a décidé de suspendre pour six mois les taxes sur des denrées alimentaires de base comme le lait, la farine et le riz pour lutter contre "l'envolée de leur prix", a annoncé vendredi le gouvernement dans un communiqué. Avec "effet immédiat", le gouvernement a supprimé tous les droits et taxes à l'importation de la farine de blé, du riz, du lait, de l'huile et du poisson, ainsi que la TVA sur l'huile, le poisson importé, le lait et la farine, selon le communiqué du conseil des ministres. Certaines taxes, relevant de la parafiscalité et prélevées par des organismes de l'Etat, ...
Lire l'article
Le président de la délégation spéciale de la commune de Libreville, Lambert Noël Matha, a suspendu à compter du 1er février le prélèvement des taxes municipales auprès des opérateurs économiques de la commune. Cette décision provisoire devrait permettre de mettre de l'ordre dans la procédure de prélèvement des taxes municipales dont les abus sont source de nombreuses frictions entre les commerçants et les autorités municipales. Depuis le 1er février dernier, toutes les sociétés et entreprises de la commune sont provisoirement exemptées de certaines taxes municipales selon une décision du président de la délégation spéciale de la mairie de Libreville, Lambert Noël ...
Lire l'article
Economie / Une taxe sur le transport des personnes et des marchandises instituées au Gabon
Colère des conducteurs de poids lourds face à la multiplication des taxes municipales
Gabon: Le Maire de la Commune rencontre les transporteurs et les propriétaires des garages mercredi à Lambaréné
Gabon: La mairie de Libreville renoue avec la collecte de taxes municipales
Gabon: La mairie lève la mesure de suspension des taxes municipales
Gabon: Mairie de Libreville: suspension provisoire des taxes municipales
Gabon: Les commerçantes de Port-Gentil boudent les taxes municipales
Gabon : Les commerçantes «debout-debout» boudent les taxes municipales
Crise alimentaire: le Gabon suspend les taxes sur des produits de base
Gabon : Suspension des taxes municipales à Libreville


Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote pour le moment)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 5 Août 2010
Catégorie(s): Economie,Société
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*