Socialisez

FacebookTwitterRSS

Gabon: un an après les émeutes, les sinistrés attendent les dédommagements

Auteur/Source: · Date: 7 Août 2010
Catégorie(s): Politique,Société

Près d’un an après les émeutes post-électorales de Port-Gentil (capitale pétrolière, sud du Gabon) qui ont vu des dizaines de magasins et d’édifices pillés et brûlés, les sinistrés attendent toujours d’être dédommagés.

“J?ai tout perdu. Les émeutiers ont pillé et brûlé mes trois magasins. J?aime Port-Gentil et j?entreprends ces travaux sans l?aide du gouvernement”, affirme Wora Nahle Chadin Kazem, 35 ans, commerçant gabonais.

Il a réhabilité ses magasins sur fonds propres et attend une aide du gouvernement tout en exhibant les photos des ruines de ses boutiques.

Le 3 septembre 2009, des violences avaient éclaté à l’annonce des résultats de l’élection présidentielle du 30 août donnant gagnant Ali Bongo Ondimba, fils du président Omar Bongo, décédé après 41 ans au pouvoir.

Pendant plusieurs heures, la ville portuaire, fief de l’opposant Pierre Mamboundou (2e du scrutin) et déjà théâtre en 1990 de graves émeutes après la mort suspecte d’un autre opposant, avait vécu au rythme des pillages de magasins et incendies de bâtiments.

L’armée était intervenue et les autorités avaient imposé un couvre-feu pour rétablir l’ordre. Les troubles avaient fait trois morts d’après le gouvernement, au moins cinq selon l’opposition.

Un vif ressentiment contre les Français accusés d’avoir placé Ali Bongo au pouvoir était alors perceptible. Le consulat de France avait été incendié, des stations-service et bâtiments du groupe pétrolier français Total pris pour cible, sans faire de victimes parmi les quelque 2.000 Français dans la ville.

Si les stigmates sont encore visibles en ville, dans la zone la plus touchée la plupart des boutiques et magasins ont été réhabilités. Sur les abords de la rue de Grand marché, le commerce a repris.

“Nous félicitons les commerçants qui ont entrepris avec courage les travaux et achalandé les rayons, sinon, les populations allaient vivre une famine”, estime Pierre Claver Moussavou Idoungou, fonctionnaire.

Derrière le comptoir de son supermarché réhabilité sur fonds propres, Ngoye Houman Ahmed se lamente: “Ma maison d?assurance a rejeté la prise en garantie du sinistre au motif (…) qu?elle ne prend pas en compte les pertes et dommages résultant des mouvements à caractère politique”, souligne-t-il.

“Nous avons porté plainte contre X”, comme le leur a demandé les autorités, précise-t-il.

Un conseiller du ministère de l’Intérieur affirme qu’une commission interministérielle suit les dossiers. “Le président Ali Bongo Ondimba a dit que l’Etat paiera au titre de la solidarité. Et l’Etat paiera, mais il ne paiera pas seul”.

“Les dossiers sont aux mains de la justice. Il y a des responsabilités à établir”, a poursuivi ce conseiller.

Certains montants de pertes sont jugés trop importants et sujets à caution, selon plusieurs sources proches du dossier. 


SUR LE MÊME SUJET
Les sinistrés du violent orage qui a soufflé en avril 2010 sur Mouila, chef-lieu de la province de la Ngounié, dans le sud du Gabon, emportant les toitures de plusieurs habitations, sont entrés en possession de leurs nouvelles maisons mercredi, a constaté l'AGP. Le maire de Mouila, Christian Kombila, a livré aux ayants-droit près d’une dizaine de maisons réfectionnées ou reconstruites grâce à une enveloppe financière globale de 1,5 milliard de FCFA, dont 1 milliard débloqué par le gouvernement et 500 millions de FCFA par le président Ali Bongo Ondimba, à titre personnel. Un premier lot de maisons ...
Lire l'article
Le gouvernement gabonais va débloquer 1 milliard de FCFA pour aider à la reconstruction des édifices publics et des logements détruits par la tornade qui a soufflé, le week-end dernier, sur la ville de Mouila, chef-lieu de la province de la Ngounié, dans le sud du pays, a appris APA. Au cours d’une visite sur les lieux du sinistre mercredi, le président Ali Bongo Ondimba a instruit le Premier ministre Paul Biyoghé Mba, qui l’accompagnait, de débloquer le financement auquel il s’est engagé à compléter par un apport personnel de 500 millions de FCFA. Le violent orage qui a soufflé sur Mouila ...
Lire l'article
Le tribunal de Port-Gentil a relaxé jeudi 42 des 46 prévenus jugés pour évasion, pillage ou destruction lors des émeutes post-électorales qui ont secoué la capitale pétrolière du Gabon du 3 au 6 septembre. Trois prévenus "ayant déjà eu affaire à la justice", ont été condamnés à des peines allant de 5 ans à 6 mois de prison, pour "évasion" de la prison de Port-Gentil et "destruction", a précisé à l'AFP le procureur de la République André-Patrick Roponat. Un prévenu étranger, poursuivi pour pillage, a écopé de 6 mois de prison, dont un avec sursis, mais seulement pour défaut de carte de ...
Lire l'article
Entamé vendredi, le périple d'ALI BONGO sous fonds publics l'a conduit successivement à Yaoundé (Cameroun), Brazzaville (Congo), N’Djamena (Tchad), Kinshasa (RDC), à Luanda (Angola) et Sao Tomé et Principe. Le peuple attend maintenant la suite du programme. Pris au dépourvus par l'organisation et les plans d'ALI BONGO qui les ont conduits vers des élections "bidon" les Gabonais découvrent au fil du temps que ce monsieur, avait mis en place toute une succession d'actions devant le mener au fauteuil présidentielle. Alors que le peuple était encore choqué par le décès du chef de l'Etat et son épouse, il a été précipité aux ...
Lire l'article
PORT-GENTIL — Lorsqu'on les interroge sur les violences ayant secoué leur ville la semaine dernière, beaucoup d'habitants de Port-Gentil (ouest), la capitale économique du Gabon, évoquent la peur, la "peur d'en parler" mais aussi la "peur que ça recommence". Pendant les émeutes et pillages, entre les 3 et 6 septembre, "on était cloîtrés chez nous, personne n'osait sortir", affirme anonymement un jeune de Matanda (est de la ville), mise de rappeur, écouteurs aux oreilles. "C'était dur de vivre ça. Les coups de fusil ont retenti. Il y a même un gars du coin qui a perdu la vie. Que Dieu ait son ...
Lire l'article
Le nombre de morts serait cinq fois supérieur à celui annoncé officiellement, selon l’opposition… Bataille de chiffres macabre entre le gouvernement et les opposants gabonais. Alors que le bilan officiel des morts à Port-Gentil s’élève à 3 personnes, Pierre-André Kombila, député et figure de l'opposition, annonce au moins 15 victimes. Selon lui, le bilan final pourrait se chiffrer en dizaines de morts depuis l'élection à la présidence contestée d'Ali Bongo. Médecin de formation, Pierre-André Kombila, candidat à la présidentielle de 1998 et plusieurs fois ministre, a soutenu à la dernière présidentielle l'opposant Pierre Mamboundou, dont Port-Gentil est un fief. Pierre-André Kombila a ...
Lire l'article
LIBREVILLE (AGP) – Les Gabonais, craignant des troubles post-électoraux, attendaient mardi la proclamation officielle des résultats issus du scrutin présidentiel de dimanche, alors que les rues de Libreville, d’ordinaires grouillantes, étaient presque vides, ont constaté des journalistes de l’AGP. Echoppes, magasins et marchés étaient quasiment fermés tandis que les supermarchés étaient bondés des habitants qui achetaient des provisions, estimant qu’ils n’auront pas de temps de faire des courses mercredi, date prévue par la Commission électorale nationale autonome et permanente (Cénap) pour la publication de ces résultats. A la gare routière du Pk8, à la sortie de Libreville, de nombreux bus et minibus ...
Lire l'article
Près de 200 familles sinistrées à la suite de l’orage qui s’est abattu samedi dernier à Mouila, dans la province de la Ngounié (sud) et recensées par le service provincial des affaires sociales, ont été finalement, pour la majorité des cas, recueillies par les parents, amis et connaissances, a constaté le correspondant de Gabonews. «Cette nuit là, j’ai trouvé refuge avec les dix membres de ma famille chez les voisins qui m’ont aidé à sortir les appareils électroménagers dès que la toiture a été emportée», a déclaré une sage-femme nouvellement affectée à Mouila et vivant dans une maison de ...
Lire l'article
L’équipe nationale de football est entrée en préparation depuis le 1er octobre à Libreville, où ils affronteront la Libye le 11 octobre prochain pour la dernière rencontre du second tour des éliminatoires jumelées CAN/Mondial 2010. Le sélectionneur national, Alain Giresse, a communiqué le 3 octobre les 22 joueurs convoqués pour le match contre la Libye. Pierre Emery Aubameyang, l'attaquant de Dijon, le club français de ligue 2 figure parmi les appelés. La pression monte à l’approche du match décisif de l’équipe nationale de football contre la Libye, qui pourrait déboucher sur la qualification du Gabon pour la Coupe d’Afrique des ...
Lire l'article
La Banque mondiale (BM) a décidé d'octroyer une aide de 10 millions de dollars à Haïti et d'y envoyer des experts pour aider les autorités haïtiennes à répondre à la crise alimentaire, qui a généré de violentes émeutes (5 morts et 200 blessés) et coûté son poste au premier ministre, Jacques Edouard Alexis. L'aide débloquée vise à permettre au gouvernement de "réagir à la hausse des prix de l'alimentation, qui deviennent inabordables pour les familles pauvres", explique la Banque mondiale dans un le communiqué. Samedi le président haïtien René Préval a annoncé une réduction du prix du riz pour éviter ...
Lire l'article
Les sinistrés de Mouila dans leurs nouvelles maisons
Le gouvernement gabonais débloque 1 milliard pour les sinistrés des intempéries
Gabon: 42 relaxes et 4 condamnations au procès des émeutes à Port-Gentil
Gabon : Les Gabonais attendent la suite du Chronogramme d’ALI.
Gabon: à Port-Gentil, les émeutes sont finies, la peur reste
Emeutes au Gabon: «La morgue était pleine» à Port-Gentil
Politique/Présidentielle : Les Gabonais attendent toujours les résultats, deux jours après le scrutin
Gabon: La solidarité familiale au secours des sinistrés de Mouila
Gabon : Les Panthères attendent la Libye toutes griffes dehors
Emeutes de la faim : la Banque mondiale tire la sonnette d’alarme


Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote pour le moment)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 7 Août 2010
Catégorie(s): Politique,Société
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*