Socialisez

FacebookTwitterRSS

Gabon : 321 détenus mis en liberté à Libreville

Auteur/Source: · Date: 25 Août 2010
Catégorie(s): Société

Conformément au décret présidentiel lu à la télévision nationale à la veille de la célébration des manifestations du cinquantenaire de l’accession du Gabon à l’indépendance, le 17 août dernier, 321 détenus de la prison centrale de Libreville ont recouvré leur liberté ce mercredi , à l’occasion d’une cérémonie présidée par le gouverneur de l’Estuaire, Nzé Thomas Debouillon.
Cette grâce qui s’applique sur toutes les prisons de l’étendue du territoire, a démarré par la capitale gabonaise et s’étendra selon un calendrier bien précis à l’intérieur du pays. Le ministre de la Justice de la Justice, Garde des Sceaux serait chargé de mettre tout cela en musique, a-t-on appris.
Sur les 321 prisonniers graciés, on note 8 femmes et 3 mineurs. L’ensemble des graciés ont reçu cependant, des mains du gouverneur de l’Estuaire, leur certificat de sortie.
On précise que cette action a lieu chaque année avant la fête nationale au Gabon. Ces mesures de grâce concernent les condamnés n’ayant subit aucune mesure disciplinaire.
Les détenus ayant commis des crime tels que : détournement de fonds publics, prise d’otage, vol à main armée, vol avec violence, sont exclus de cette grâce.
 


SUR LE MÊME SUJET
Trente - huit (38) prisonniers viennent de recouvrer leur liberté à Oyem, chef-lieu provincial du Woleu-Ntem (nord), à la faveur d’une grâce présidentielle portant remise gracieuse de peine. Sur les 38 détenus figuraient 8 étrangers. La cérémonie placée sous l’autorité du gouverneur de province, Gustave Meviane, a permis à l’autorité administrative de prodiguer de sages conseils à ces ex prisonniers. S’adressant aux forces de sécurité, le gouverneur les a exhorté à accentuer leurs investigations dans le canton Kyè, une localité réputée dans la vente et la consommation du cannabis dans la province.
Lire l'article
Après avoir sillonné les artères et les salles de rédaction de la capitale gabonaise, ce mardi 3 mai 2011, date de la célébration de la Journée mondiale de la liberté de la presse à travers le monde, les acteurs de cette profession ont reconnu qu’au Gabon, la liberté de la presse est effective, justifiant leur propos par le fait qu’« il n’y a, à ce jour, aucun journaliste emprisonné pour ses écrits, (reportages, analyses aussi bien pour la presse audiovisuel que la presse écrite) ». Cette année, la journée mondiale de la liberté de la presse a pour thème « ...
Lire l'article
Port-Gentil, 3 septembre (GABONEWS) - Les portes de la prison de Port-Gentil, capitale économique, auraient été défoncées vers le milieu de la matinée et les détenus auraient rejoints les manifestants, proches de l’opposition, qui contesteraient les résultats de la présidentielle du 30 août dernier, rendus publics actuellement par le ministre de l’Intérieur, a constaté le correspondant de GABONEWS.
Lire l'article
Le ministre de l'intérieur, chargé de l'immigration, André Mba Obame a apporté vendredi au cours d'un point de presse des éclaircissements sur l'affaire des trois leaders de la société civile gabonaise mis en détention. « L'ordre public et la sécurité de notre pays étant en cause, j'ai cru utile, en ma qualité de Ministre en charge de ces questions, d'apporter à l'opinion nationale et internationale les informations devant permettre à chacun et à tous d'être objectivement fixés. Cette démarche me paraît d'autant plus opportune qu'il apparaît clairement que notre pays est réellement la victime d’une tentative de déstabilisation par ...
Lire l'article
L'avocat français Thierry Lévy, un des défenseurs des Gabonais écroués mercredi pour "propagande", était "empêché" jeudi en milieu de matinée par la police aux frontières (PAF) à l'aéroport parisien de Roissy de prendre l'avion pour Libreville, rapporte l'AFP qui cite l'intéressé. Selon Me Lévy, la PAF l'a prévenu que son visa d'une durée de quatre jours, qui lui avait été délivré mardi par l'ambassade du Gabon à Paris, venait d'être annulé par l'ambassade. Me Lévy, qui assure n'avoir reçu aucune notification par l'ambassade de l'annulation, a affirmé que la PAF lui avait formellement interdit de monter dans l'avion pour la capitale gabonaise. Trois ...
Lire l'article
L'avocat Thierry Lévy, défenseur des Gabonais écroués mercredi pour "propagande", a été "empêché" jeudi en fin de matinée par la police aux frontières (PAF) à Roissy de prendre l'avion pour Libreville qui est parti sans lui, a-t-il affirmé à l'AFP. Selon Me Lévy, la PAF l'a prévenu que son visa d'une durée de quatre jours, qui lui avait été délivré mardi par l'ambassade du Gabon à Paris, venait d'être annulé par l'ambassade. Me Lévy, qui assure n'avoir reçu aucune notification par l'ambassade de l'annulation, a affirmé que la PAF lui avait formellement interdit de monter dans l'avion pour la capitale gabonaise. ...
Lire l'article
Deux journalistes gabonais sont détenus depuis le 30 décembre à la Police judiciaire de Libreville, où les ont rejoints le lendemain trois leaders d'ONG et un Gabonais associé à une plainte visant notamment le président gabonais, a appris l'AFP vendredi de sources concordantes. Ces informations, rapportées par les rédactions des deux journalistes et des ONG françaises, ont été confirmées par le ministre gabonais de l'Intérieur, André Mba Obame, qui assuré que leurs droits étaient "respectés".   Gaston Asseko, directeur technique de la radio Saint-Marie appartenant à l'église actholique, et Dieudonné Koungou, journaliste au bimensuel privé Tendance Gabon, ont été interpellés le 30 décembre ...
Lire l'article
Dix sept prisonniers de la prison centrale de Tchibanga chef lieu de la province de Nyanga (Sud), ont bénéficié de la grâce présidentielle conformément à un décret rendu public samedi dernier. Parmi les graciés, sept ont recouvré la liberté, les dix autres ont bénéficié d’une remise de peine. « En partant, ne vous retournez pas. Soyez conscients de ce que la vie passe vite et qu’il est agréable de jouir de sa liberté, respectez désormais la loi et ses règles et personne ne vous ôtera plus votre liberté » a déclaré le procureur du tribunal de 1ère instance de Tchibanga, Richard Bongo ...
Lire l'article
Soixante et un sur cent vingt un prisonniers ont été graciés ce mercredi à la prison centrale d’Oyem (nord du Gabon) conformément à un décret présidentiel rendu public chaque année au Gabon, rapporte la radio nationale. Au total 45 gabonais et 16 étrangers ont été libérés grâce à la qualité de leurs délits jugés selon le droit de « délit mineur ». Le Gouverneur, Jean Gustave Méviane M'Obiang, a exhorté l’ensemble des graciés à tout faire pour ne plus avoir des problèmes avec la justice.
Lire l'article
Deux bandes de malfrats, toutes de nationalité gabonaise ont été appréhendées lundi à Libreville par la gendarmerie nationale.Il s'agit tout d'une bande spécialisée dans la fausse monnaie qui a été surprise avec des faux billets de banques. Le deuxième groupe quant à lui s’investissait beaucoup plus dans le braquage à mains armées dans les quartiers de Libreville. Selon la Gendarmerie nationale, ces malfrats dont les âges varient entre 20 et 30 ans sont tous des repris de justice. Ces derniers figureraient parmi les prisonniers graciés le 19 septembre dernier par le chef de l'Etat gabonais, Omar Bongo Ondimba.
Lire l'article
Trente – huit (38) prisonniers bénéficient de la grâce présidentielle à Oyem
Communication / Journée mondiale de la liberté de la presse: la liberté de la presse est effective au Gabon, selon Charles Stéphane Mavoungou, journaliste gabonais
Gabon: Urgent / Prison défoncée, les détenus se mêlent aux manifestants à Port-Gentil
Gabon: Affaire des détenus de la société civile gabonaise: André Mba Obame fait la lumière
Gabon/France : Un avocat de détenus gabonais ”empêché” de prendre l’avion pour Libreville
Me Lévy, avocat de détenus gabonais, “empêché” de prendre l’avion pour Libreville
Gabon: des leaders d’ONG toujours détenus, de même que deux journalistes
Gabon: 17 prisonniers bénéficient de la grâce présidentielle à Tchibanga
Gabon: 61 prisonniers graciés à Oyem
Gabon: Deux bandes de malfrats ont été mis aux arrêts lundi à Libreville


Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote pour le moment)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 25 Août 2010
Catégorie(s): Société
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*