Socialisez

FacebookTwitterRSS

Guinée: Cellou Dalein Diallo appelle ses partisans à “la plus grande discipline”

Auteur/Source: · Date: 5 Sep 2010
Catégorie(s): Afrique

Le candidat à la présidentielle en Guinée Cellou Dalein Diallo, le 27 juin 2010 à Conakry

De retour de Ouagadougou, où il a signé un accord de bonne conduite avec son rival, Cellou Dalein Diallo a appelé ses suporteurs au calme.

Le candidat à la présidentielle en Guinée Cellou Dalein Diallo a appelé, samedi 4 septembre à Conakry, à la “plus grande discipline” au second tour de la présidentielle du 19 septembre, à son retour de Ouagadougou où il avait signé vendredi un accord avec son rival Alpha Condé.

MM. Diallo et Condé se sont engagés à mener une “campagne politique apaisée” et à se conformer “scrupuleusement” au verdict des urnes, dans cet accord signé à Ouagadougou sous l’égide du président burkinabè Blaise Compaoré.

A sa descente d’un avion spécialement affrété pour le ramener à Conakry, M. Diallo a déclaré à des journalistes: “Nous sommes allés à Ouagadougou pour que triomphe la démocratie en Guinée et nous avons été bien reçu par le médiateur (Compaoré) qui nous a prodigué de sages conseils”. “Maintenant, à nous de respecter notre engagement et d’aller aux élections dans la plus grande discipline”, a-t-il ajouté.

Plébiscite

Une immense foule de partisans, massée depuis les premières heures de la matinée près de l’aéroport, lui a réservé un accueil triomphal. Sur leurs pancartes, on pouvait lire “Ouaga a été un triomphe pour la démocratie guinéenne” ou encore “au soir du 19 septembre, ce sera le plébiscite”.

M. Diallo était notamment accompagné de l’ancien Premier ministre Sidya Touré, qui s’est rallié à lui après avoir obtenu 13,62% des voix le 27 juin.

Cellou Dalein Diallo était arrivé largement en tête du premier tour avec 43,69%, devant l’opposant historique Alpha Condé qui recueillait 18,25% des suffrages. Cette élection présidentielle est le premier scrutin libre jamais organisé en Guinée, ex-colonie française qui, depuis son indépendance en 1958, n’a connu que des régimes dictatoriaux, civil ou militaires.
 


SUR LE MÊME SUJET
CAN 2012. La Guinée écrase le Botswana et garde espoir
L'équipe de Guinée a pris le dessus sur le Botswana. La Guinée, qui a écrasé (6-1) une équipe du Botswana réduite à 10 avant la mi-temps samedi à Franceville, a conservé ses chances de qualification dans le groupe D de la Coupe d'Afrique des nations, dont les leaders, Mali et Ghana, s'affrontent en soirée. Battue 1-0 contre le cours du jeu par le Mali lors de son entrée dans la compétition, la Guinée a montré samedi contre un Botswana complètement dépassé qu'elle était prête à déjouer les pronostics dans un groupe qui semblait promis au Mali et au Ghana, qui comptent trois ...
Lire l'article
A la Une : coup d’État ou règlement de compte en Guinée-Bissau?
Par Marie Normand Après l'attaque du siège de l'état-major des Forces armées, Le Pays au Burkina Faso s'interroge : s’agit-il d’une « tentative de coup d'État », c'est la version officielle, ou d’un « règlement de comptes entre deux fortes têtes de l’armée » ? Pour le journal, la seconde option est plus plausible. « Quand ils estiment que leurs intérêts sont menacés (...) les chefs militaires n’hésitent pas à se tirer dans les pattes. Et, il est de notoriété publique que le chef d’état-major dont les bureaux ont été attaqués et le contre-amiral à qui l’on fait porter le chapeau, ...
Lire l'article
G8: Côte d’Ivoire, Niger et Guinée invités exceptionnels du sommet
Les présidents de la Côte d'Ivoire, du Niger et de la Guinée, récemment élus dans des circonstances parfois douloureuses, sont les invités exceptionnels du sommet du G8 qui se tient à Deauville (France) les 26 et 27 mai. Selon la présidence française du G8, ces trois ex-colonies de la France qui ont élu à leur tête Alassane Ouattara (Côte d'Ivoire), Alpha Condé (Guinée) en novembre 2010 et Mahamadou Issoufou (Niger) en mars 2011, "ont des parcours démocratiques exemplaires". Ils retrouveront à Deauville d'autres dirigeants des pays africains à l'origine de la création du Nouveau partenariat pour le développement de l'Afrique (Nepad) que ...
Lire l'article
La Guinée a reprogrammé le très attendu et maintes fois reporté second tour de son élection présidentielle pour le 7 novembre, selon un décret présidentiel diffusé à la télévision d’Etat. Le vote devait initialement avoir lieu en juillet, mais de fortes tensions au sein de la population ainsi que des querelles politiques ont forcé les autorités à reporter le scrutin à trois reprises. Une situation de ballotage lors du scrutin du juin avait entrainé un second tour. Les Guinéens ont été soumis à 52 ans de régime autoritaire depuis l'accession du pays à l'indépendance par rapport à la France. Le ...
Lire l'article
Guinée – Présidentielle : pour qui “votent” les voisins?
Par Christophe Boisbouvier Alpha Condé ou Cellou Dalein Diallo ? Peu de chefs d’État de la région osent afficher leur préférence. Mais il est des indices qui ne trompent pas. Pas simple de savoir qui soutient qui dans cette dernière ligne droite. La Guinée a beaucoup de voisins (six), trop de militaires à la gâchette facile et de vraies richesses minières. Aucun chef d’État, qu’il soit africain, français ou américain, ne va prendre le risque d’afficher sa préférence avant le second tour de l’élection présidentielle au risque de miser sur le mauvais cheval et de se fâcher avec le futur maître de ...
Lire l'article
Lorsqu'il a quitté Rabat, où il était hospitalisé, le chef de l'Etat guinéen pensait atterrir à Conakry. Quelle ne fut pas sa surprise, et sa colère, quand il a compris qu'il se trouvait en fait dans la capitale burkinabè... Quand il a débarqué sur le tarmac de l’aéroport de Ouagadougou, le 12 janvier à 22 h 30, en provenance de Rabat, Moussa Dadis Camara n’a pas tout de suite réalisé qu’il ne se trouvait pas à Conakry. Apercevant le colonel Gilbert Dienderé, le chef d’état-major particulier du président Compaoré, au bas de l’échelle de coupée, il a commencé par le remercier de s’être ...
Lire l'article
L'opposition en Guinée occupe pour la première fois un poste de ministre depuis l'indépendance du pays. La sortie de crise se fera grâce à une transition tripartite selon l'accord passé à Ouagadougou au Burkina entre le capitaine Dadis Camara et le général Konaté. Dans l'impasse... Depuis les massacres et viols du 28 septembre à Conakry, le capitaine Moussa Dadis Camara ne dispose plus assez de marge de manœuvre pour revenir à la tête du gouvernement. La Cour Pénale Internationale pourrait lancer un mandat d'arrêt contre lui et les partis politiques d'opposition gagnent du terrain depuis qu'ils ont rejoint les Forces ...
Lire l'article
Dans un communiqué de l’Organisation Internationale de la Francophonie, parvenu à la rédaction de GABONEWS, ce mardi après-midi, le Secrétaire général de cette institution, le sénégalais Abdou Diouf, se réjouit énormément des résolutions de la réunion de Ouagadougou sur la crise qui secoue la Guinée, lesquelles ont abouti à la désignation de l’opposant charismatique Jean Marie Doré, leader de l’Union pour le Progrès de la Guinée (UPG) et Porte-parole du Forum des Forces vives de la Nation, dans les fonctions de Premier ministre de la transition. Nous vous proposons l’intégralité du communiqué précité. TEXTE INTEGRAL « Conformément aux dispositions de ...
Lire l'article
L'opposant Jean-Marie Doré a été désigné mardi comme Premier ministre d'une délicate transition en Guinée, une étape importante peu après la signature d'un accord de sortie de crise prévoyant une élection présidentielle «dans six mois» pour un retour des civils au pouvoir. La leader syndicale et figure de proue de la contestation Rabiatou Sérah Diallo ainsi que le premier vice-président de la junte et ministre de la Sécurité dans le gouvernement sortant, le général Mamadouba «Toto» Camara, ont été nommés vice-Premier ministre. Âgé de 71 ans, Jean-Marie Doré est président de l'Union pour le progrès de la Guinée (UPG, opposition) et porte-parole ...
Lire l'article
Les hommages se multiplient à travers le monde au lendemain de l’annonce du décès de la Première Dame du Gabon, Docteur Edith Lucie Bongo Ondimba, « une sœur mais également une mère qui a beaucoup fait pour les questions humanitaires », a écrit l’Ambassadeur Falilou Diallo, dans un télégramme de condoléances adressé ce dimanche à El Hadj Omar Bongo Ondimba, président de la République. « J'ai appris avec tristesse le Rappel à Dieu de Madame Edith Lucie Bongo, épouse de S.E Le Président de la République Gabonaise, qui fut un grande combattante de la cause nationale et africaine, et qui s'est ...
Lire l'article
CAN 2012. La Guinée écrase le Botswana et garde espoir
A la Une : coup d’État ou règlement de compte en Guinée-Bissau?
G8: Côte d’Ivoire, Niger et Guinée invités exceptionnels du sommet
Présidentielle en Guinée le 7 novembre
Guinée – Présidentielle : pour qui “votent” les voisins?
Guinée – Confidentiel: Dadis, aller simple pour Ouaga
Guinée – Le dosage de la démocratie est en marche
Guinée-Conakry : Abdou Diouf salue la désignation d’un Premier ministre de transition
Guinée: «Le principal défi de Doré sera de tenir tête à la junte»
Gabon: Décès de la Première Dame du Gabon: « L’Afrique a perdu une sœur qui a beaucoup fait dans l’humanitaire » (Ambassadeur Falilou Diallo)


Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote pour le moment)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 5 Sep 2010
Catégorie(s): Afrique
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*