Socialisez

FacebookTwitterRSS

Appel pour la création d’un comité panafricain de la plate-forme scientifique pour la biodiversité

Auteur/Source: · Date: 14 Sep 2010
Catégorie(s): Afrique,Environnement

Le ministre gabonais de l’Habitat, de l’urbanisme, du logement, de l’environnement et du développement durable, Pacôme Ruffin Ondzounga, a appelé, lundi à Libreville, à la création d’un Comité panafricain de la plate-forme scientifique pour la biodiversité, à l’ouverture de la réunion des experts chargés de préparer les dossiers de la première conférence des ministres africains sur la biodiversité qui s’ouvre jeudi prochain dans la capitale gabonaise.

M. Ondzounga a rappelé que depuis 1988, «les travaux du groupe intergouvernemental sur l’évolution de climat ont permis de parvenir à un consensus scientifique sur la réalité et la portée du réchauffement climatique que beaucoup, au départ, se refusaient d’admettre».

«Pour la biodiversité, nous avons besoin d’un dispositif similaire», a-t-il dit, soulignant que «nous avons l’obligation d’imaginer des politiques nouvelles qui nous permettent de dépasser la contradiction apparente entre protection de l’environnement et croissance économique».

Selon le ministre gabonais en charge de l’environnement, non seulement notre patrimoine, qui est inestimable, a une valeur écologique mais il a également une valeur économique souvent inexploitée».

«Intelligemment mobilisé, il pourrait servir nos objectifs de développement », a-t-il déclaré, affirmant que « la biodiversité constitue un extraordinaire réservoir de principes actifs et de gênes pour la recherche industrielle, notamment en chimie et en pharmacie».

Mais pour que la «valorisation de la biodiversité puisse servir pleinement l’objectif de développement, un nouveau partage des retombées au niveau mondial est plus que jamais nécessaire», a estimé M. Ondzounga, invitant les entreprises directement intéressées par les ressources vivantes à s’engager dans une démarche volontaire pour leur valorisation équitable.

Pendant trois jours, les experts vont préparer les dossiers de la conférence ministérielle qui doit arrêter la position commune que l’Afrique doit défendre en matière de gestion de la biodiversité à la 65ème session de l’Assemblée générale des Nations unies qui se tiendra pour la première fois sur le thème de la biodiversité, le 22 septembre prochain à New York, aux Etats-Unis, et à la 10ème session de la Conférence des parties à la Convention des Nations unies sur la diversité biologique prévue du 18 au 29 octobre à Nagoya, au Japon.

«L’appel qui nous est lancé par le reste du monde commande que nous préparions sérieusement et collectivement les réponses qui vont engager, pour longtemps, l’avenir de la préservation de la biodiversité», a conclu M. Ondzounga.


SUR LE MÊME SUJET
Le Conseil des ministres qui s’est tenue jeudi à Libreville a adopté le projet de décret portant création, attribution, organisation et fonctionnement de la plate forme nationale pour la prévention et la réduction des risques de catastrophes (PNPRRC), sous présentation du Ministre de l'Intérieur, de la Sécurité publique, de l'Immigration et de la Décentralisation, François Ndongou. Le PNPRRC est ainsi un mécanisme de coordination et d’orientation regroupant divers acteurs impliqués dans la réduction de risques de catastrophes, notamment les administrations publiques sectorielles, les organes de gestion des catastrophes, des associations et organisations non gouvernementales, la société Nationale de ...
Lire l'article
Réalisé avec le concours du ministère de l’Economie, du Commerce, de l’Industrie et du Tourisme, en partenariat avec des entreprises telles BGFIBank et Deloitte Touche Tohmatsu, le document « The Report, Gabon 2010 » de 237 pages, qui propose « une analyse exhaustive de l’économie gabonaise, de ses différents secteurs d’activité et des opportunités que le pays offre aux investisseurs internationaux », remis ce lundi, à Libreville, au premier ministre Paul Biyoghé Mba, présente des chiffres, des analyses, des interviews, ainsi que des points de vue pour mieux placer le Gabon sur la plate-forme internationale, a constaté GABONEWS. Remis officiellement ...
Lire l'article
Les ministres africains de l'environnement se sont engagés, samedi à Libreville, à adopter bi annuellement un thème pouvant faire l'objet d'une évaluation des efforts déployés par les pays du continent en matière de biodiversité. Dans un texte dit "déclaration de Libreville", adopté à l'issue de la conférence panafricaine de haut niveau sur le thème "Biodiversité et lutte contre la pauvreté: quelles opportunités pour l'Afrique"?, les ministres ont proposé que le premier thème de la série, pour 2011-2012, porte sur la déforestation en Afrique. La déclaration de Libreville propose à cet effet la mise en place d'un comité africain par la Conférence des ...
Lire l'article
L’agriculture est l’un des principaux exemples de la façon dont les activités humaines ont des répercussions profondes sur les écosystèmes de la planète. Pour répondre à ses besoins alimentaires, l’homme exploite la diversité du monde vivant. Comment protéger la biodiversité et assurer la sécurité alimentaire? Le Secrétaire exécutif de la Convention sur la diversité biologique, Ahmed Djoghla, est formel : «pour que la population mondiale puisse se nourrir au 21ème siècle et au-delà, l’humanité doit préserver la diversité biologique qui nous accorde la complexité et la diversité de nos propres vies.» La biodiversité est à l’origine des plantes et des animaux ...
Lire l'article
Le Ministre du Budget, des Comptes publics et de la Fonction publique, chargé de la Reforme de l'État, Blaise Louembé, terme d’une rencontre de négociation avec le collectif des agents en grève à la direction générale du Budget(DGB), a confié, vendredi, à la presse qu’« une plate forme a été mise en place pour examiner points par points », les revendications des auteurs du mouvement d’humeur. « Nous avons demandé à tous les agents de reprendre le travail dès lundi. Une plate forme de travail où l’administration et les agents vont se retrouver à partir de lundi a ...
Lire l'article
Le premier ministre, Paul Biyoghe Mba, a reçu le 12 juillet à Libreville le comité d’organisation de la conférence des Etats africains en septembre prochain, en prélude au sommet international sur la Biodiversité d’octobre au Japon. Lors de cette rencontre, les deux parties se sont accordées sur un budget d’un milliard de francs CFA pour cet évènement. Déclarée année de la biodiversité, 2010 va abriter un important sommet au mois d’octobre prochain à Nagoya, au Japon, auquel vont participer plusieurs pays. A cet effet, les pays africains ont décidé de se retrouver les 7 et 8 septembre à Libreville ...
Lire l'article
La ministre du Tourisme et des Parcs nationaux, Yolande Bike, a reçu le 11 février à Libreville le représentant résident de la Banque mondiale au Gabon, Olivier Frémont, pour faire le point sur la mise en œuvre du projet d’appui à la gestion des ressources naturelles et à la préservation de la biodiversité, financé par l’institution bancaire à hauteur de plus de 2,6 milliards de francs CFA. Le représentant résident de la Banque mondiale au Gabon, Olivier Frémont, assure le suivi des projets mis en œuvre par son institution au Gabon, notamment dans le secteur de l’environnement, pour lequel il ...
Lire l'article
Gabon: L’UPG propose au gouvernement la mise place d’une plate-forme politique
Le secrétariat exécutif de l’Union du peuple gabonais (UPG, opposition), a proposé samedi, au gouvernement la mise en place d’une plate-forme politique regroupant la majorité, l’opposition et la Société civile à l’effet de convenir des mesures diligentes pour juguler rapidement les mouvements sociaux et les répercutions de la crise mondiale, indique le parti dans un communiqué parvenu dimanche au desk de GABONEWS. Cette décision indique l’UPG, est la conclusion de l’analyse du message à la Nation du 31 décembre 2008 que le chef de l’Etat a prononcé à l’occasion du nouvel an. Dans son message, le chef de l’Etat avait demandé au ...
Lire l'article
La 4ème édition de la « Grande Nuit de la musique », organisée par la Fondation Albertine Amissa Bongo et IrisCom international s’inscrit désormais comme une plate forme musicale internationale, mais également comme une tribune d’expression de la diversité culturelle. Cet événement culturel qui a la particularité de réunir autour d’une même scène des artistes locaux, entre autres, Patience Dabany, Kaki Disco, Bertrand Epepe, Movaizhaleine, Baponga, ceux d’Afrique, à l’exemple de Fally Ipoupa, Lokua kanza, et ceux du monde à l’exemple des rappeurs Kerry James, Oxmo Pucino, du Guadeloupéen, Jacob Desvarieux, des américains, Fat Joe etc. reste un moment fort de ...
Lire l'article
Ces deux organisations non gouvernementales ont fait connaître leur point de vue au cours d’une récente conférence de presse. DANS une récente rencontre avec la presse nationale et internationale, le porte-parole de la plate-forme Environnement-Gabon (PFEG) et de la coalition gabonaise “Publiez ce que vous payez” (PCQVP) qu’entouraient les membres des deux bureaux directeurs desdites organisations de la société civile, a déclaré, que, suite à une interpellation des pouvoirs publics par la plateforme des Organisations non gouvernementales (ONG) environnementales, sur « la gestion jugée approximative et opaque du projet de l’exploitation du gisement de fer de Belinga » en Ogooué-Ivindo, ...
Lire l'article
Vers la création d’une Plate forme nationale pour la prévention et la réduction des risques de catastrophes
Economie / The Report, Gabon 2010 : des chiffres, des analyses, des interviews et des points de vue pour mieux placer le Gabon sur la
La déclaration de Libreville pour une évaluation bi annuelle des efforts en matière de biodiversité
Gabon : Quel avenir pour la biodiversité agricole ?
Grève au ministère du Budget : « Une plate forme a été mise en place pour examiner points par points », Blaise Louembé (ministre du
Gabon : 1 milliard de FCFA pour la conférence sur la biodiversité à Libreville
Gabon : La Banque mondiale suit ses projets pour la biodiversité
Gabon: L’UPG propose au gouvernement la mise place d’une plate-forme politique
Gabon: Culture: « Grande Nuit de la musique », plate forme d’expression de la diversité culturelle
La coalition gabonaise « PCQVP » et la plate-forme Environnement-Gabon contestent

Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote pour le moment)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 14 Sep 2010
Catégorie(s): Afrique,Environnement
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*